8:21:09 PM Mercredi, 26 Juin 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Sénégal La presse sénégalaise décortique la décision de la Cour suprême sur l’affaire Khalifa Sall


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 404 fois


Les journaux sénégalais, parvenus vendredi à APA, se font l’écho du rejet par la Chambre criminelle de la Cour suprême des pourvois de Khalifa Ababacar dans l’affaire dite de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar.

« La Cour suprême déboute Khalifa Sall » rapporte Sud Quotidien. Avec le rejet des pourvois de Khalifa Sall, c’est « l’équation de la candidature » qui se pose selon EnQuête. Pour WalfQuotidien, « Khalifa Sall (est) entre deux chaises », liant le sort du candidat de la Coalition Taxawu Senegaal à « l’interprétation que le Conseil constitutionnel fera de la loi ».

En effet, admet Vox Populi, « Khalifa joue sa dernière carte… avec le rabat d’arrêt ». De son côté, Le Témoin indique que « le rabat d’arrêt (est) la dernière carte de Khalifa Sall ». Ce journal précise que « théoriquement, l’ex-maire de Dakar conserve une chance de participer à la prochaine élection présidentielle ».

A en croire L’AS, « Khalifa (est) disqualifié de la présidentielle ». Pour sa part, L’Observateur est plus nuancé quand il affirme que « l’ex-maire de Dakar est presque disqualifié de la présidentielle ». Pour ce journal, « Khalifa Sall (est tout de même) cour circuité ».

« Khalifa se rabat sur l’arrêt », informe Le Quotidien. Dans les colonnes de Vox Populi, Me Boubacar Cissé soutient qu’ « il est maintenant hors course », notant que c’est la conséquence de la décision de la Cour suprême. De l’avis de Me Seydou Diagne, « Khalifa peut (encore) être candidat (puisque) la Cour suprême n’a pas décidé de l’interdiction de ses droits civiques ».

D’après des juristes interviewés par le journal EnQuête, les avocats de l’ancien édile de la ville de Dakar ont un délai d’un mois, à partir de la signification de l’arrêt de la Cour suprême, pour introduire leur rabat d’arrêt.

Le même quotidien fait remarquer que « les avocats (jouant) sur les délais, ils peuvent attendre le dernier jour pour déposer leur requête. Ce sera au mois de février et la campagne électorale aura démarré ».

Pour le Pr Iba Barry Camara, enseignant en Droit pénal à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) cité dans Sud Quotidien, « le rabat (d’arrêt) sera suspensif, le temps que les chambres réunies de la Cour suprême se prononcent ».

Ce juriste explique qu’ « il y a donc une certitude qui, en l’espèce, pourrait jouer en faveur de Khalifa Ababacar Sall puisque, en réalité, il y a des délais de recours prévus par la Loi organique et qui sont de deux mois (dépôt des conclusions des parties). Jusqu’à cette date, on n’aura pas une décision définitive irrévocable dans le cadre de cette affaire ».

Tout compte fait, le feuilleton Khalifa Sall est loin d’avoir livré son verdict car la procédure de rabat d’arrêt peut durer trois mois.




Autres titres

La réplique de la présidente de l’OFNAC au procureur de la République fait la Une des...
Sénégal - La réplique de la présidente de l’OFNAC au procureur de la République fait la Une des...
La démission d’Aliou Sall de la CDC alimente la presse sénégalaise
Sénégal - La démission d’Aliou Sall de la CDC alimente la presse sénégalaise
La presse sénégalaise narre l’entrée en matière des Lions à la Can
Sénégal - La presse sénégalaise narre l’entrée en matière des Lions à la Can
L’affaire Petro-Tim règne en maître dans la presse sénégalaise
Sénégal - L’affaire Petro-Tim règne en maître dans la presse sénégalaise
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
La réplique de la présidente de l’OFNAC au procureur de la République fait la Une des...
1.  Sénégal - La réplique de la présidente de l’OFNAC au procureur de la République fait la Une des...

2.  Sénégal - La démission d’Aliou Sall de la CDC alimente la presse sénégalaise

3.  Sénégal - La presse sénégalaise narre l’entrée en matière des Lions à la Can

4.  Sénégal - L’affaire Petro-Tim règne en maître dans la presse sénégalaise

5.  Sénégal - Le communiqué du Conseil des ministres du 19 juin 2019



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média