Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:25:03 PM Samedi, 15 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Des cadres musulmans demandent le report des élections


politique

iciLome | | 54 Commentaires |Imprimer Lu : 5368 fois


A la suite des organisations de la société civile, des Evêques, des églises Evangélique presbytérienne et Méthodiste, l'Association des cadres musulmans au Togo (ACMT) monte au créneau et demande le report des élections législatives prévues le 20 décembre prochain. Lire le communiqué !

Déclaration de l’Association des Cadres Musulmans au Togo (ACMT) sur la situation socio politique nationale

A tous les acteurs de la scène politique et à tous les hommes et femmes du Togo,

Chers frères, chères sœurs dans la foi, chers compatriotes.

Notre pays le Togo traverse une crise socio politique qui dure depuis plus d’un an, dont il a du mal à s’en sortir. La médiation de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) si elle a permis un dialogue, n’a pas encore résolu le problème lui-même. Pire, la perspective des élections législatives maintenues au 20 décembre, est venue envenimer une situation déjà très critique. Les Togolais et même tous les observateurs avertis craignent le pire pour ce pays.

Regarder sans rien faire ou sans rien dire dans une telle situation, serait synonyme d’approbation. Notre foi islamique ne nous permet pas quand nous sommes dans un même navire, qui est ici le Togo, de rester indifférents quand certains passagers veulent le faire chavirer.

L’Islam nous enseigne de « ne pas réveiller la " fitna " (Troubles) » 1 qui dort et surtout de nous en méfier « parce que quand elle survient elle ne se limite pas seulement à la tête des protagonistes, mais à toute la population».

Combien de Togolais qui ne subissent pas les conséquences désastreuses de cette crise à travers une limitation des mouvements dans leurs localités avec des villes assiégées, une activité économique en veille à travers des marches répétées, une angoisse pour ses enfants partis à l’école ou le traumatisme psychologique dont fait l’objet la population.

Nous ne pouvons pas nous taire ni devant Dieu, ni devant l’histoire.

Nous prions, d’un cri de cœur, les chefs d’Etats du Ghana et de la Guinée en leur qualité de facilitateurs, d’œuvrer inlassablement et dans l’urgence pour stopper l’hémorragie, en faisant recours à tous les canaux diplomatiques, pour exhorter les parties prenantes de la crise togolaise, à sauver la barque qui est sur le point de chavirer.

Nous demandons humblement mais avec conviction au gouvernement de reporter ces élections législatives du 20 décembre 2018 pour l’intérêt de tout le peuple Togolais.

Nous demandons à l’opposition Togolaise de ne pas réduire simplement cette crise à un simple changement de régime, celle-ci étant bien plus profonde. Les Togolais veulent sortir définitivement de ces séries de crises macabres dont le nombre exact de morts, de blessés, de destruction de biens n’est pas connu.

Il est temps que les Togolais puissent vivre en espérant des lendemains meilleurs parce qu’ayant devant eux un pouvoir et une opposition responsables qui mettent en avant les intérêts du peuple togolais au nom du duquel ils s’expriment et non des intérêts de personnes ou de groupes de personnes.

Devant cette situation de risques très élevés pour les populations togolaises, l’ACMT tient l’opinion nationale et internationale à témoin, des initiatives successives qu’elle a engagées dans l’apaisement du climat politique très tendu depuis plus d’un an dans notre pays dont la dernière en date, est son engagement dans le mouvement « Espérance pour le Togo » en se prononçant pour la chose la plus évidente attendue aujourd’hui par une bonne partie des Togolais : le report des élections législatives.

Aucune élection, quelques soient ses enjeux, ne mérite la mort d’un seul Togolais.

Nous en appelons à la raison, mais surtout à la foi dont nous nous réclamons pour que tous les protagonistes acceptent de revenir à une négociation, une négociation sincère susceptible de faciliter une issue définitive à cette crise et d’organiser dans des conditions apaisées, des élections libres et transparentes.

Le Togo nous appartient à tous. Nous devons par conséquent tous comme un seul homme, refuser tout ce qui peut compromettre son avenir.

Oh Allah, Vous qui êtes informé de ce dont recèlent les cœurs, nous Vous prions de faire échouer les actions de tous ceux qui ne veulent pas le bien pour le peuple Togolais et de guider les premiers responsables sur les voies appropriées.

Dieu sauve le Togo.

Lomé le 06 décembre

Le Président national




Autres titres

Togo les forces armées et de sécurité votent par anticipation mardi prochain 
Togo elections législatives du 20 décembre : les populations promettent plusieurs sièges au pdp 
Togo fiacre ayao atsou de la liste « bâtir » : « les jeunes veulent innover, montrer qu’il est possible de faire autrement » 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 54   Georges | Samedi, 8 Décembre 2018  - 19:47
  chacun a la liberte de religion que les cadre musulmans portent comme ce que vous voulez la n' est pas votre probleme ce que vous voulez pour ce pays frank et joe ou ho yee retournera contre vous INCHA ALLAH

 53   Georges | Samedi, 8 Décembre 2018  - 19:45
  chacun a la liberte de religion que les cadre musulmans portent comme ce que vous voulez la n' est pas votre probleme ce que vous voulez pour ce pays frank et joe ou ho yee retournera contre vous INCHA ALLAH

 52   Yoh | Samedi, 8 Décembre 2018  - 16:21
  Ce la ils ne sont pas des togolais, regardez lès bien ils ressemblent aux jeunes Talibans d'Afghanistan., avec leurs habillement ,et leurs chapeaux. Autrement dit les jeunes cadres musulmans togolais viennent à la mosquée pour les prières des vendredis ,bien habillée mille fois que cela. Ce journaliste , il donne de fausses informations , hier ,les musulmans ,de la grande mosquée de togble ,ont imploré plutôt la bénédiction d'halla ,pour la réussite des campagnes , et pour les élections du 20 décembre. Au mon dieu , quel merdes de journalistes ?????? .

 51   Fatigant | Samedi, 8 Décembre 2018  - 14:4
  Réponse à 49-Chromosome 21 anti gna
  c' est vrai un mensonge ? Je suis à Sokodé !

 50   Franck | Samedi, 8 Décembre 2018  - 11:26
  La plupart des musulmans supposés être cadres sont des incultes récitant des dogmes islamiques sans comprendre grand'chose ,maintenant le journaleux a trouvé ces cadres où est ce une association professionnelle ou un syndicat sinon on ne se lève comme ça pour dire de reporter sans dire aux autres pourquoi vous ne voulez pas participer au scrutin oubliant que le boycott est un acquis de la démocratie, et aussi la liberté de l'un finit là où commence celle de l'autre pour dire que les journaleux pro opposition doivent faire preuve d'un journalisme professionnel et non d'amateurs,aussi sur ce même site on peut penser que participer à un scrutin est l'apanage d'une catégorie d'opposition non la c14-2 n'est pas la seule opposition erreur que certains compatriotes soutiennent pour égarer ce conglomérat de stupides et d'idiots qui prend son fantasme pour réalité, aujourd'hui l'opposition et affidés peuvent haut et fort ou à qui pouvait l'entendre ne changera rien de plausible la CEDEAO ne peut pas taire, et laisser commencer la campagne et venir mettre fin à un processus d'un pays souverain un débile mental ne peut aller dans ce sens de raisonnement stupide et bête car il n'y'a pas de salut pour celui qui péche volontairement après avoir connu la vérité

 49   Chromosome 21 anti gnarou | Samedi, 8 Décembre 2018  - 11:9
  ⚫️ ALERT ROUGE👇👇👇

A Sokode, Mango, bafilo, les populations résistent aux bérets rouges, sans peur avec determination


Présentent ces villes sont à feu et à sang.



⚫️Une délégation de la CEDEAO est dans nos murs pour voir si vraiment les Togolais sont déterminé .si vous remarquer il ont enlever certains barrage de militaires c est a cause de sa.donc sortons nombreux sur le nationale n1 pour bloquer tout.

Pour appuyer ce texte

C'est confirmé je vient de faire le tour de Gakpoto à Adidoadin il n'y a pas de barrage de policiers sortons donc massivement.

⚫️Ne permettons plus aux forces de désordre d'arrêter un seul manifestant en ruant massivement sur elles.


⚫️Ce ne sont pas les barricades militaires qui doivent nous dissuader de sortir.
Sortons massivement pour braver courageusement ces forces du mal. Bloquons la capitale Lomé aujourd'hui sans répit.
C'est la résistance qui doit prévaloir maintenant.
Oui nous sommes déterminés. La vie ou la mort, ce régime monarchique des Gnassingbé le plus vieux d'Afrique, doit dégager maintenant.
Courage aux braves combattants de la liberté.

⚫️Voici comment préparer un moyen très simple de défense contre les miliciens et militairesde Faure Eyadema sur le terrain👇👇👇

L'élaboration d'un coktail Molotov est d'une simplicité enfantine ! C'est le B.A.BA des moyens de défense. Il suffit de mélanger, toujours dans un rapport 50/50 de l'essence et de l'huile de vidange (meilleure, car contient en + des particules de carbone). On verse le tout dans une bouteille en verre, on secoue bien, et on met un morceau de tissu (imbibé du produit) pour fermer la bouteille. Il ne reste plus qu'à allumer la «mèche» et à jeter la bouteille.
Remarque: L'huile de vidange peut être remplacée par de l'huile de cuisine (ou
par tout autre corps gras visqueux et inflammable). Ce dernier ne sert qu'à
retenir le produit sur les parois de la cible (véhicule, bâtiment, ect...).

 48   tedlesaint1 | Samedi, 8 Décembre 2018  - 9:59
  Lu ailleurs !!
Pourquoi il n'y aura pas de report des législatives.
1- les législatives devraient avoir lieu en Juillet 2018. Nous sommes en décembre
2- Le parlement sortant finit sa mandature et n'est pas à même de voter pour les reformes
3- Une partie de l'opposition en dépit de toutes les concessions ne semble pas prête à participer à toute élection fut-elle
3-a ils se sont battus pour avoir 8 membres a la CENI. Ils l'ont obtenu. Tout le monde sait ce qu'il en est advenu
3-b ils ont demandé et obtenu la réouverture pour s'inscrire des inscriptions. 3 jours leur a été accorde. Le cout 900 millions de CFA. A cause du desiderata de certains
Rien ne dit que si report il y'a ils accepteront de participer.
Leur objectif c'est la sédition. C'est le coup d'état. Ils veulent prendre le pouvoir par la rue...
NON au report des élections...Ça nous couterait des milliards pour rien
Le Togo n'a pas que la politique pour urgence absolue...il y'a la sante, l'éducation et les autres domaines plus important..
Tournons la page des élections...Apres coup le boycott est un choix. Et ils ne sont pas à leur premier boycott alors je ne vois pas de raison de reporter les élections..
Quant a ces supposes religieux...qui prêchent l'eau et boivent du champagne...Qu'ils aillent s'occuper de leurs ouailles qu'ils leur apprennent à être honnête, véridique, respectueux de l'autre...Le but des religieux ce n'est pas de se mêler des politiques!
Paulus Titi Tycos



 47   Moderé | Samedi, 8 Décembre 2018  - 8:21
 
Au nom de quoi l'Eglise catholique, des cadres musulmans demandent le report d'une élection ?
Est ce que l'Etat demande aux confesssions religieuses de surseoir aux fetes de l'aid ou de Noel ?

Est ce que le gouvernement demande aux musulmans de mettre fin aux mariages entre adultes et mineurs ?

Est ce que le gouvernement demande à l'église catholique d'éradiquer la pédophilie et les unions cacheés avec les femmes qui la grangrènent ?

Que chacun reste à sa place !

 46   Cedeao | Samedi, 8 Décembre 2018  - 1:51
  Nous sommes en politique Il faut que chaque camp prie de son côté.
Il y a l'un qui est à la conquête du pouvoir et l'autre à la conservation du pouvoir.
Chacun a sa stratégie et sa méthode pour arriver à son thème.
Dans ce cas on n'accuse personne. Ceux qui veulent boyicotter ont le droit c'est leur stratégie
Ceux qui veulent faire des élections c'est aussi leur droit et leur stratégie

 45   Pyatetou | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 22:51
  Celui qui veut prendre son pays en otage trouvera son propre malheur en chemin. Nous avons fait usage de la diplomatie et certains pensent c'est la faiblesse du peuple et pensent que leurs vieilles armes vont toujours les protéger. Hélas! A vouloir tenir cette élection croyant endormir la population, on risque de reveiller d'autres esprits. Il faut apprendre à un homme de pêcher et non de pécher. Comprendra qui voudra. Aluta continua.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com