Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:38:38 PM Samedi, 15 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Bawara : « Mme Adjamagbo est en train de fourvoyer la Coalition en la conduisant dans une voie sans issue »


politique

iciLome | | 40 Commentaires |Imprimer Lu : 4211 fois


Reçu ce jeudi matin sur les ondes de la Radio France Internationale (RFI), le ministre Gilbert Bawara, point focal du gouvernement togolais, s'est prononcé sur les derniers développements de l'actualité politique du pays. Selon le ministre de la Fonction publique, les leaders de la Coalition des 14 sont dans une logique d'affrontement et de violence et le gouvernement togolais ne peut tolérer cela. "Aujourd'hui, on constate que Mme Adjamagbo est en train de fourvoyer la Coalition en la conduisant dans une voie sans issue", a déclaré Gilbert Bawara



Godfrey Akpa




Autres titres

Togo les forces armées et de sécurité votent par anticipation mardi prochain 
Togo elections législatives du 20 décembre : les populations promettent plusieurs sièges au pdp 
Togo fiacre ayao atsou de la liste « bâtir » : « les jeunes veulent innover, montrer qu’il est possible de faire autrement » 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 40   Feu | Samedi, 8 Décembre 2018  - 11:34
  Croyez vous que Adjamagbo empoche de l' argent de ce pays comme le fond les bourgeois de ce pays.cher kpalimeto , je ne m'emprend de toi mais plutôt je te demande d' éviter de prendre les 5000 fcfa au jour des revendications pour intimider les autres qui ont des objectifs déterminés pour libérer ce pays du joug.

 39   Kpaliméto | Samedi, 8 Décembre 2018  - 6:43
 
Le ministre a vu juste.
C'est madame ADJAMAGBO présidente d'un parti sans grande envergure qui instrumentalise qui manipule les autres avec les astuces d'une femme
La logique de l'opposition est illisible depuis plus d'1 an.
Sans parler des promesses utopiques de madame ADJAMAGBO aux " marcheurs " depuis septembre 2017. A rappeler qu'elle avait promis réaliser l'alternance grace aux mobilisations de rues avant la fin de l'année dernière ( 2017 )

 38   Feu | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 21:11
  Un jour va finir derrière la cage ta bouche.je pensés que les togolais aiment plutôt les mensonges de Mme Brigitte Adjamagbo que t'es sales témoignages sur les ondes de la radio internationale.on ne veux plus vous voir gouverner pour votre poche loooo👷

 37   Paixdedieu | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 2:5
  Il est complètement à côté de la plaque, ce Mr Bawara. Il ose comparer les USA au Togo. Il compte sur l'armée pour proférer des menaces. On verra la tête qu'il va faire lorsque la Cedeao enfin va se render à l'évidence.

 36   sen | Vendredi, 7 Décembre 2018  - 1:5
 
Si vous ne violez pas le code électoral, néanmoins vos intentions avérées d'empêcher le bonne tenue de l'élection du 20 décembre oblige le gouvernement d'interdire vos manifestations, car risque il y a d'affrontements entre les manifestants de votre caravane et les militants des partis participants aux échéances du 20 décembre. Et si Brigitte et compagnie s'entêtent à s'opposer à l'autorité, je crains pour les naïfs qui seront utilisés comme bouclier humain.
Article sous informé et vide truffé de contre-vérités. Renseignez-vous avant d'écrire. La feuille de route n'a jamais dit qu'il faille faire les réformes avant les élections législatives. La désignation d'un expert constitutionnaliste n'a pas été prévue par la feuille de route de la CEDEAO, contrairement à ce qui se raconte. C'est la Commission de la CEDEAO, qui généralement exécute les recommandations de la Conférence des chefs d'État et de Gouvernement, qui a décidé, à titre d'appui technique et d'accompagnement du gouvernement et des acteurs politiques, dans l'élaboration de la mise en œuvre des réformes, de nous appuyer avec un expert. En tant que nature, les recommandations de l'expert ne peuvent être que des avis, des propositions. Et même lorsqu'un État signe une convention, le gouvernement a la latitude d'apporter des amendements avant la ratification par les députés qui gardent eux aussi leur liberté d'amendement. Même si l'expert avait été prévu par la conférence des chefs d'Etat, cela n'oblige pas l'Etat à examiner et adopter en l'Etat les recommandations de l'expert. Même la CEDEAO ne comprend pas que des députés puissent imaginer que ce qui constitue un appui technique doive s'imposer à eux sans en prendre aucune distance. 




Si pour certains, le boycott aiderait à préserver toutes les chances pour les échéances futures que certains considèrent comme majeures, c'est leur droit. Mais tout le monde sait aussi quelle sera la conséquence de la non-participation aux législatives. En n'étant pas dans l'opposition parlementaire, on ne fait pas partie automatiquement de la CENI.

 35   Enoudzo | Jeudi, 6 Décembre 2018  - 23:58
  Réponse à 33-LU POUR VOUS
  Bonsoir,
SVP dites a ce monsieur soit disant minister qu'il se fait trop voir.
ca va nous l'avons suffisament vu, qu'il aille au diable.
Enoudzo

 34   1 | Jeudi, 6 Décembre 2018  - 23:50
  Réponse à 23-A. B. L. O. D. E
  Mr le Taliban , espère en explosifs laisse te dire que les connaissancent ,beaucoup plus que toi , depuis des années 90 , as nos jours , mais au qu'un résulta , encourage . donc toi ne perd pas ton temps.l'armée togolaise est trop puissante mr.

 33   LU POUR VOUS | Jeudi, 6 Décembre 2018  - 21:31
  Adzamagbo, quand vous avez décidé de ne pas prêter serment et vous rendre à la ceni quelq'un vous a obligé d'y aller !!
Vous avez appelé vos sympathisants a ne pas se faire recenser quelq'un vous a obligé a vous faire recenser ?? Non non!!
Pourquoi empêcher alors les autres qui veulent voter?

 32   EB_Toutmosis3 | Jeudi, 6 Décembre 2018  - 19:36
 
Bonjour,

Partout dans le monde les peuples ont toujours, d'une manière ou d'une autre, affronter l'arbitraire et venu à bout des régimes tyranniques, anti-peuple et répressifs. Le peuple togolais et particulièrement sa jeunesse ne peut pas faire exception...ce peuple doit prendre son courage à deux mains pour affronter les énergumènes qui le tiennent à genoux depuis 1963. Il n'y a pas d'autre solution. Par ailleurs, des canailles, véritables demi-lettrés opportunistes comme ce bout d'homme de Gilbert Bawara payeront tôt ou tard de leur insolence envers notre peuple.

"Sans destruction pas de construction; sans barrière pas de courant ; sans arrêt pas d'avance. (...) Le pouvoir est au bout du fusil." Mao Zedong

Ablode Gbadza !!!
Vie, Santé, Force et Unité !

 31   Toro | Jeudi, 6 Décembre 2018  - 18:19
  Réponse à 28-ALOHEIN
  Bsr je trouve toute cette très déplorable pour le Togo. Que Dieu nous garde et qu'il touche nos cœurs. Nous allons droit vers le chaos.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com