Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:34:33 PM Samedi, 15 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Une nouvelle manifestation s'annonce du côté de la diaspora togolaise


politique

iciLome | | 12 Commentaires |Imprimer Lu : 2905 fois


Togo debout Europe lance un appel à manifestation le 8 décembre prochain à Paris pour dire non au « braquage électoral » dont est victime les citoyens togolais et qui dure depuis plus d'un mois déjà.

Depuis le 19 août 2017, le Togo connait une situation politique très instable causée par la réticence du régime de Faure Gnassingbé à vouloir s'éterniser au pouvoir. Ce régime, à en croire les organisateurs, ne compte pas entendre raison face aux multiples revendications des togolais, notamment la non application des recommandations de la feuille de route de la CEDEAO, les réformes institutionnelles et constitutionnelles avant toutes élections au Togo.

Le front citoyen Togo debout Europe, face à cette insouciance du régime, fait appel à manifestation ce 8 décembre à Paris à la place de la République de la bastille de 12h à 17h.

Dire non à la dictature des Gnassingbé, protester contre la complicité implicite de la France, la complaisance de la CEDEAO face à cette dictature et exiger la démission de Faure Gnassingbé. Tels seront les sujets qui vont rassembler les Togolais de Paris lors de la manifestation du 8 décembre.

Partis politiques, associations, personnes ressources, les amis du Togo, ainsi que des panafricanistes sont invités à cette rencontre pour dénoncer ce « processus électoral boiteux » en cours au Togo.


Nicolas






Autres titres

Togo les forces armées et de sécurité votent par anticipation mardi prochain 
Togo elections législatives du 20 décembre : les populations promettent plusieurs sièges au pdp 
Togo fiacre ayao atsou de la liste « bâtir » : « les jeunes veulent innover, montrer qu’il est possible de faire autrement » 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 12   Clement GAVI | Jeudi, 6 Décembre 2018  - 0:15
 
Sauf que Paris est l'un de ces fiefs européens de cette sanglante dictature qui représente la mort, la souffrance des générations de Togolais. Ce que cette dictature peut au Togo elle le peut malheureusement en France, à Paris où les criminels Franco Togolais tels Yacoubou Boukari et son beau fils Razak ordonnent à certains Français.

 11   Fernando garcia | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 16:7
  Macron vous attend pour liberer la France des immigrants illegaux. Vous allez retrouver vos villages dans les forets bientot.

 10   Fernando garcia | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 16:2
  Ces moutons sont en perte de vitesse totale. Le tatonnement continue.

 9   Zopozan Farouch | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:56
  De très peureux "farouches zopozans" qui se cachent derrière une femme pour faire une révolution !!!!????

 8   El Fouego | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:55
  Marchez si vous voulez allez casser la tour Eiffel. Mais ne mettez pas les pieds au Togo

 7   1111 | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:48
  Pour sauver les salaires des députés Fabre, Ameganvi, Lawson-Banku, Gogué, Kissi, Apevon....tous les moyens sont bons il faut surtout empêcher les élections par tous les moyens... quelque soit le prix à payer par les populations semble dire la Coalition

 6   LU POUR VOUS | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:22
  Me Dodji Apevon : « ceux qui BOYCOTTENT les élections ont le droit de manifester »
[12/2/2018 5:05:49 AM] | Kiosque |iciLome |
Lu :2504 fois | 43 Commentaires

Togo - Le président des Forces démocratiques pour la République (FDR), Me Paul Dodji Apevon est remonté contre le gouvernement, notamment le ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales qui interdit les manifestations de l'opposition, parce que la campagne électorale doit commencer. Il l'a exprimé hier au cours de la marche qui a drainé des centaines de milliers de personnes dans les rues de Lomé.

 5   GNAROU | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:16
  Qui regarde ces laveurs de WC ??!

 4   Faozo | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 13:47
  Réponse à 3-Gilet sans couleur
  Regardez le raisonnement d'un vaut rien comme ça. Vous la même on vous a mis au monde par l'anus ou bien comment maaaa

 3   Gilet sans couleur | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 13:21
  Réponse à 1-Perte de temps
  C'est vrai que vous avez été choqués d'apprendre que les gilets jaunes ne soient pas systématiquement exécutés et que les manifestations soit désormais interdites sur tout le territoire français. Tu es frustrés parce que aucun gilet jaune français ne marchera au gnassland. Non pas par peur de se faire tuer à coup sûr mais par pitié pour vos sales tronches de singe car l'armée française sera obligée de vous flanquer la raclée du milénaire. Bande d'anthropophages.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com