Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:08:54 PM Samedi, 15 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La Coalition des 14 vers des actions « plus énergiques » pour empêcher les élections


politique

iciLome | | 45 Commentaires |Imprimer Lu : 3433 fois


Les responsables de la Coalition des 14 partis de l’opposition seront tout à l’heure devant la presse au siège de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA). Mais avant, la Coordinatrice a été reçu ce matin sur les ondes de RFI où elle a évoqué un peu de la situation politique, avec des élections législatives unilatéralement préparées par le régime de Faure Gnassingbé. Pour elle, la Coalition utilisera tous les moyens pour empêcher ces élections.

Libération des personnes arbitrairement arrêtées lors des manifestations de la Coalition des 14 et détenues dans les prisons du Togo, mise en œuvre des réformes et organisation des élections législatives avec une Commission électorale nationale indépendante (CENI) composée de façon paritaire et présidée par un étranger ; voilà trois points contenus dans la feuille de route de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui ne sont pas respectés jusqu’à ce jour. Mais le régime se précipite vers des élections sans lendemain.

« Il est prévu que les réformes aient lieu avant les élections, mais à ce jour, les réformes n’ont pas pu avoir lieu parce que le régime n’en veut pas. Ils veulent organiser les élections de manière unilatérale et frauduleuse comme ils en ont l’habitude. Les 44 personnes en prison ne sont pas relâchées, ils en ont encore arrêté 12 », a indiqué Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson sur RFI.

Devant la situation qui augure des horizons sombres pour le Togo, presque toutes les organisations de la société civile sont unanimes sur le report des élections, afin de donner une chance à la mise en œuvre des réformes préconisées par la feuille de route de la CEDEAO. Mais le régime de Faure Gnassingbé qui a déjà mis ce document aux oubliettes, ne jure que par ces élections, malgré les risques énormes qui se dessinent à l’horizon.

A la suite des organisations de la société civile, la Conférence des Evêques du Togo a également appelé à un report des élections pour donner la chance aux réformes. Hier, les Eglises Evangélique et Méthodiste, à travers un message aux acteurs politiques, au gouvernement et au peuple togolais, ont aussi lancé la même alerte en demandant au gouvernement de reconsidérer la situation et reporter les élections de quelques mois. La Vice-présidente du parlement de la CEDEAO, Mme Aminata Toungara, inquiète de la situation, s’est rangé du côté de ces églises en réitérant le report des élections.

Mais visiblement, le régime est comme enfermé dans un tour d’ivoire qui ne lui permet d’écouter personne.

Face à cette attitude du pouvoir, la Coalition des 14 promet des actions « plus énergiques » pour empêcher ces élections. Celles-ci, selon la Coordinatrice, doivent être reprises et organisées de façon consensuelle, avec la participation de tous les acteurs.

« Nous sommes dans la logique de tout faire pour que ces élections soient arrêtées et qu’ensemble, nous préparions des élections consensuelles, démocratiques et transparentes comme le recommande la feuille de route de la CEDEAO. Nous utiliserons les moyens en notre possession pour que cette campagne n’ait pas lieu et que le processus soit stoppé », a-t-elle dit.

Elle tient déjà le régime de Faure Gnassingbé responsable des affrontements qui pourraient avoir lieu dans les prochains jours. De ce fait, Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Jonhson demande aux Facilitateurs, les présidents Nana Akufo-Addo du Ghana et Alpha Conde de la Guinée de prendre leur responsabilité en signifiant au régime qu’il ne respecte pas la feuille de route pour une sortie de crise.


I.K




Autres titres

Togo les forces armées et de sécurité votent par anticipation mardi prochain 
Togo elections législatives du 20 décembre : les populations promettent plusieurs sièges au pdp 
Togo fiacre ayao atsou de la liste « bâtir » : « les jeunes veulent innover, montrer qu’il est possible de faire autrement » 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 45   Marches | Jeudi, 6 Décembre 2018  - 2:55
  Réponse à 41-Zopozan Farouch
  Eux au moins se cache derriere une femme.Votre mongole Faure se cache derriere Les femmes.De plus N'oublie pas que tu es sorti du ventre d'une femme.
Bande de voyoux.

 44   Tonton | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 18:59
  Réponse à 37-El Niño
  La bouche, rien que la bouche. Si c'ést vrai tout ce que tu racontes concernant les FAT, qu'attendzz vous depuis toutes des décennies pour envoyer vos 300 hommes bien armés et entraînés ?
Votre soit disant révolution n'est que des manifestations folchloriques . De vrai caisses à raisonnance !

 43   Triste | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 18:44
  pour sauver leurs revenus de députés nous prenons acte ce à quoi certains sont capables

 42   Wacemgate | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 17:3
  Réponse à 41-Zopozan Farouch
  autrefois Fabre se cachait derrière Améganvi pour faire passer ses messages, depuis qu' il a découvert Adzamagbo avec CAP2015 il ne peut plus s'en passer !
Surtout avec Wacemgate il est préférable de continuer C14-1 avec Adzamagbo.

Les femmes et les enfants comme bouclier c' est la spécilaités des grands révolutionnaires togolais de la Coalition !!!!!

 41   Zopozan Farouch | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:57
  De très peureux "farouches zopozans" qui se cachent derrière une femme pour faire une révolution !!!!????

 40   Abawe 🔚c1? | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:50
  Réponse à 35-Kassanda
  Toi tu parles de la mort on dirait c'est allé dormir et se réveil après un conflit... Pathétique.... je te souhaite cette "mort" dans ce défi que adzamagbo a lancé au togolais....😕, pour qu'une fois après le 20 décembre tu puisse te réveiller et manger de bon plats comme les autres.....⛔👎

 39   1111 | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:49
  Pour sauver les salaires des députés Fabre, Ameganvi, Lawson-Banku, Gogué, Kissi, Apevon....tous les moyens sont bons il faut surtout empêcher les élections par tous les moyens... quelque soit le prix à payer par les populations semble dire la Coalition

 38   GNAROU | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:26
  Réponse à 35-Kassanda
  Nous allons vous aider à rentrer chez vous à TOGOLAND !!

Espece d'idiot patenté .

 37   El Niño | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 15:22
  Réponse à 34-Marcos
  "Ce régime est conçu pour empêcher route rébellion ou insurrection. C'est son ADN!!!!!" dixit: Marcos

Petit plansantin Marco, penses-tu que le Togo a une armée? Je te réponds certainement NON. Le Togo a une milice tribale regroupée au sein des Forces des Änes et des Toqués(FAT). Sinon comment comprendre qu'une armée republicaine tue ses propres citoyens?

Les 15000 miliciens de l'armée togolaise ne tiendraient même pas 30 minutes devant 300 combattants bien armés et bien entrainés. Ça c'est un fait.

Par exemple, deux petits voleurs avec 2 kalash avaient tenu en échec la léthargique armée togolaise il y a 2 ans à l'aéroport Lomé-Tokoin. Vrai ou Faux?

Marcos, vous avez décidé de DÉFIER le peuple togolais et aussi la Cedeao, attendez-vous aux réponses appropriées.

 36   GNAROU | Mercredi, 5 Décembre 2018  - 14:44
  On ne saurait accepter que des individus preparent les populations à la violence !!

Les autorités doivent prendre leur responsabilité pour assurer la paix pendant la campagne electorale !!

La campagne electorale est une periode delicate . Seuls les candidats à une election sont autorisés à battre campagne !
La coalition ayant boycotté le processus, ne plus se prévaloir d'une quelconque campagne en periode electorale .
Son mot d'ordre de boycott a dejà ete entendu par ses militants. 
Leur demarche ressort d'une tentative de trouble à l'ordre public !! Et donc de VIOLENCE!

Nous veillerons que l'Etat se dresse énergiquement contre les fossoyeurs de la paix .
Ma parole est tombée .

GNAROU le fils de SOTOUBOUA. 



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com