5:22:47 AM Lundi, 27 Mai 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Burkina-Faso Procès du putsch manqué et finances en vedette dans les quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 457 fois


Les quotidiens burkinabè de ce mercredi évoquent la rectification de la loi de finances 2018, sans oublier de commenter le procès du coup d’Etat manqué de septembre 2015, marqué par l’audition, la veille, du colonel-major Boureima Kéré.

Le journal Le Quotidien reprend à sa Une la déclaration du colonel-major Boureima Kéré qui, lors de son deuxième jour d’audition, hier mardi, a déclaré ceci: «Je suis intervenu auprès du général (Gilbert Diendéré) pour que le président du Faso (Michel Kafondo) soit libéré)».

Pour sa part, Le Pays, autre quotidien privé, cite l’accusé qui a dit : «j’étais contre le coup d’Etat mais…». Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso parle de «Révélation sur les identités des hauts gradés ivoiriens».

Selon ce journal privé, l’audition du colonel-major Kéré a été marquée, hier mardi, par «un désaccord entre les différentes parties en ce qui concerne les identités apparemment de hauts gradés de l’armée ivoirienne que le parquet n’a pas voulu dévoiler quand il opposait l’accusé aux messages qu’il (le colonel-major Boureima Kéré) a reçus de ces autorités ivoiriennes».

A ce sujet, Sidwaya, le quotidien public, titre: «Procès du putsch: Des officiers ivoiriens protégés».

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés, arbore à sa une cette interrogation: «Procès putsch manqué: Quels sont les noms que le parquet ne veut pas citer ?».

Les journaux ont également évoqué la loi de finances rectificative 2018, objet d’une session plénière, la veille à Ouagadougou.

Ainsi, Sidwaya affiche : «Les recettes passent de 2018 à 1700 milliards FCFA», là où Aujourd’hui au Faso titre tout simplement : «La loi de finances rectificative adoptée».

Le journal cité premièrement précise que la plénière de l’Assemblée nationale du 13 novembre 2018 a adopté la loi de finances rectificative exercice 2018 par 73 voix sur un total de 113 votants, soulignant que 40 députés se sont abstenus.




Autres titres

Débrayage des agents de péages du 23 au 25 mai
Burkina-Faso - Débrayage des agents de péages du 23 au 25 mai
Ramadan 2019: le message de Kadré Désiré Ouédraogo
Burkina-Faso - Ramadan 2019: le message de Kadré Désiré Ouédraogo
Union économique et monétaire Ouest-africaine: un niveau de récoltes globalement sati...
Burkina-Faso - Union économique et monétaire Ouest-africaine: un niveau de récoltes globalement sati...
Faits divers et politique en vedette dans la presse en ligne burkinabè
Burkina-Faso - Faits divers et politique en vedette dans la presse en ligne burkinabè
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
Conférence de presse du Gouvernement: plus de 14 536 685 184 francs CFA pour l’organi...
1.  Burkina-Faso - Conférence de presse du Gouvernement: plus de 14 536 685 184 francs CFA pour l’organi...

2.  Burkina-Faso - Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2019

3.  Burkina-Faso - Débrayage des agents de péages du 23 au 25 mai

4.  Burkina-Faso - Grève du SYNTSHA: les responsables du Ministère de la Santé apporte leur soutien aux ...

5.  Burkina-Faso - Ramadan 2019: le message de Kadré Désiré Ouédraogo



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média