Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:59:38 PM Mercredi, 14 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo L’UFC perd la bataille de sa représentation à la CENI


politique

- | | 9 Commentaires |Imprimer Lu : 2276 fois


L'assemblée nationale a procédé à la nomination du 8e représentant de la coalition ce jeudi.

L’Union des Forces de Changement de Gilchrist Olympio a perdu la bataille de sa représentation à la Commission Électorale Nationale Indépendante en application à la décision le 23 septembre dernier du comité de suivi réuni à Lomé de faire représenter de manière paritaire les deux partie à la crise par 8 membres à la CENI.

Le parti, même s’il participe à l’action gouvernementale depuis 8 ans, pour avoir fait en début de législature une déclaration d’appartenance à l’opposition et se fondant sur le code électoral en vigueur, a réclamé sa représentation au titre des représentants fournies par la C14 au titre de l’opposition parlementaire.

L’UFC en conférence de presse fin octobre, après un mois de débat houleux et d’affrontement médiatique des positions des uns et des autres, a déclaré sa disponibilité à faire démissionner son représentant (Me Jean Claude Homawo) de la CENI “si le comité de suivi de la feuille de route le lui demande”.

Le parti a annoncé à l’occasion avoir saisi le comité de suivi pour trancher de ce différend né à l’Assemblée nationale.

Même si la 3e réunion du comité de suivi tenu le weekend dernier à Conakry n’a pas annoncé de conclusion, les faits qui se sont produits à l’Assemblée Nationale ce 08 Novembre, indiquent à suffisance, que le comité de suivi a répondu à la préoccupation de l’UFC qui a informé ce jeudi l’Assemblée nationale de la démission de son représentant.

Francis Pedro pour remplacer Me Homawo

En effet l’Assemblée Nationale réunie en plénière ce mardi a pris acte de la démission du représentant de l’UFC Me Jean Claude Homawo de son poste de vice président de la CENI et quitte de ce faite son poste à la CENI.

Elle a ensuite, dans les mêmes conditions que les 7 premiers, procédé à la nomination de Francis Pédro Amouzou, Journaliste, et membre de l’ANC, Alliance Nationale pour le Changement, parti dirigé par Jean Pierre Fabre le chef de fil de l’Opposition togolaise.

Le parti perd peut être une bataille, mais aura eu le mérite d’avoir ouvert un débat passionné et assumé une position avec une nouvelle génération prête à repartir à zéro, quitte à redonner vie à un véritable symbole de la lutte pour le changement au Togo qui a tout perdu depuis son mariage avec le parti au pouvoir pour “une alternance négociée”.



Ken LOGO/africafullsucces.com




Autres titres

Togo le rndp exige la libération des « otages politiques » et interpelle la cedeao 
Togo des témoins racontent la scène du braquage 
Togo les itinéraires de la grande marche de la coalition des 14 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 9   caramba | Vendredi, 9 Novembre 2018  - 22:30
  Réponse à 5-CLAIRVOYANT
  CLAIRVOYANT
Votre thèse est très édifiante. Malbeureusement comme le sujet n'est pas sensationnel, nos amis gueulards de l'ANC ne vont pas venir ici débiter leurs i sanités.
Une remarque pertinente: le PNP devient modèré dans ses interventions.... Pourquoj?
Pire encore le bloc c14 se prépare à une autre mise en scène: Demander un président pour la ceni qui soit étranger et neutre!!!!!
Ah mon Dieu, existe t-il une entité neutre en politique comme c'est le cas du Togo où les protagonistes devant les facilitateurs refusaient à se serrer les mains???
Conclusion: ils se connaissent depuis et jouent à la farce pour embobiner le peuple.
Oui cabri mort n'a pas peur de couteau.

 8   Clement GAVI | Vendredi, 9 Novembre 2018  - 21:25
 
De quel mérite peut-il être question lorsque le sujet est d'une tristesse absolue?
Voir Gilchrist Olympio et son UFC aujourd'hui se battre pour une place à la CENI lorsque l'on sait le monde que le seul nom de Gilchrist Olympio déplaçait à l'époque à Lomé, on comprend que Gilchrist est tombé très bas à cause de son imprudence et de son arrogance.

La situation de Gilchrist Olympio et de son UFC aujourd'hui traduit une certaine méconnaissance du régime de la part de Gilchrist Olympio. Toute personne qui connait ce régime sait qu'il faut s'en méfier. Gilchrist Olympio n'aurait pas été un bon leader. Il s'est dépassé en n'oubliant de se conserver, et il s'est laissé souiller par ce régime cancérigène.

 7   El Niño | Vendredi, 9 Novembre 2018  - 16:42
  Allo Gnarou, on dit quoi? Les nouvelles ne sont pas très bonnes pour ton camp de loosers.

L'UFC est CADAVRÉ
Réferendum du 19 juillet 2018 = CADAVRÉ
Élection du 20 juin 2018 = CADAVRÉ
Le train de Bawara-Katangha = CADAVRÉ
Il reste le tricycle ambulance de Faure..Hihi

 6   Adodo | Vendredi, 9 Novembre 2018  - 16:22
  Comment on peut faire dégager Garba Lompo? Réfléssons là-dessus.

 5   CLAIRVOYANT | Vendredi, 9 Novembre 2018  - 16:15
  Réponse à 4-caramba
  Cher CARAMBA, normal, des articles de la sorte sur ce site, il y en a pas très peu; c'est comme chercher un cheveux dans une soupe ou de l'eau dans un désert.
Les journalistes togolais aiment le sensationnel vu que c'est ce que beaucoup aime.
A mon avis, ceux qui sont perdant dans cette querelle, c'est la C14 car si les prescriptions de la CEDEAO sont un médicament pour le malade togolais, le protocole de traitement ne changera pas durant ce traitement; or les politiciens de la C14 risquent d'être hors course pour les législatives et UNIR ira concourir avec l'UFC qui a là une occasion de rappeler à l'opposition et à la CEDEAO qu'on ne change pas les règles du jeux au cours d'un match.

 4   caramba | Vendredi, 9 Novembre 2018  - 15:0
  Finalement j'ai lu un sujet bien abordé , sans passion avec une conclusion émanant d'une plume fine.
Pour réfléchir à son avenir, il faut le construire aujourd'hui.

 3   Hasbeen | Vendredi, 9 Novembre 2018  - 14:46
  UFC =Repose in Peace piss on you
RIP

 2   Abladjo | Vendredi, 9 Novembre 2018  - 13:14
 

UFC c'est du has been.

Ne nous en parler plus.


 1   joker | Vendredi, 9 Novembre 2018  - 11:24
  Ce n'est que la première étape.l'ufc n'a qu'à préparer les valises pour son déménagement définitif du Togo.il n'a qu'à se préparer pour suivre son époux unir.crapules de naissance(udf,unir)


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com