Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:13:53 PM Mercredi, 14 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les Facilitateurs attendus à Lomé dans les prochains jours


politique

iciLome | | 73 Commentaires |Imprimer Lu : 6035 fois


La délégation de la Coalition des 14 partis de l’opposition est rentrée tard dans la nuit d’hier à Lomé, en provenance de Conakry où elle a pris part à la troisième réunion du Comité de suivi et de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO pour une sortie de crise au Togo. C’était en présence du Président guinéen, Alpha Conde, l’un des Facilitateurs dans la crise politique togolaise.

Selon les informations, après l’exposé de la Coalition des 14 lors de la réunion, le Guinéen s’est étonné du statu quo au niveau de la feuille de route, notamment la non recomposition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et les prisonniers politiques qui sont toujours en détention.

A en croire les indiscrétions, les membres du Comité de suivi ne feraient pas un compte rendu fidèle à la Facilitation qui pensait que la feuille de route est mise en application sans difficulté. Une situation qui a fait remonter Alpha Conde.

Ce dernier a annoncé l’arrivée des Facilitateurs dont lui-même, à Lomé à la fin de cette semaine ou la semaine prochaine, selon leur disponibilité. Ils viendront, selon nos informations, mettre les choses au clair, surtout rendre la CENI inclusive avec la présence des représentants de la Coalition des 14 (8 représentants), conformément à la décision du Comité de suivi le 23 septembre dernier.

La Facilitation aura désormais ses yeux directement dans la situation au Togo.


I.K




Autres titres

Togo le rndp exige la libération des « otages politiques » et interpelle la cedeao 
Togo des témoins racontent la scène du braquage 
Togo les itinéraires de la grande marche de la coalition des 14 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 73   Kassanda | Jeudi, 8 Novembre 2018  - 18:29
  Réponse à 72-La Honte
  Les opposants de la coalition ont désormais 8 représentants

Dama Dramani, le président de l'Assemblée nationale, a annoncé jeudi le départ de l'UFC de la Commission électorale (Céni).

Les députés ont procédé quelques minutes plus tard à la nomination de Francis Pédro Amuzu (coalition de l'opposition, C14) pour occuper le siège vacant. 

Les opposants disposent désormais de 8 sièges à la Commission.

L'UFC, parti historique de l'opposition togolaise, est considéré par les membres de la C14 comme un soutien du pouvoir car siégeant au gouvernement depuis 8 ans.

Le parti fondé par Gilchrist Olympio, fils du premier président du Togo, avait indiqué récemment qu'il était disposé à se retirer de la Céni si cela pouvait contribuer au règlement de la crise politique.


 72   La Honte | Jeudi, 8 Novembre 2018  - 9:40
  ogo: l'entourage présidentiel réagit et dénonce une diversion de l'opposition

Qui est finalement sorti « gagnant » de la 3e réunion du comité de suivi tenu lundi dernier à Conakry ? Alors qu'au niveau de l'opposition on salue une « victoire du peuple » qui se traduira par une reprise du processus électoral et un report des élections, le pouvoir de Lomé dénonce des contre-vérités et une « diversion de la Coalition pour redonner espoir à ses troupes ». Pour l'entourage de Faure Gnassingbé, Alpha Condé n'a jamais été en colère contre le pouvoir togolais. Là-bas, on assure qu'il n'y aura aucune reprise du processus électoral pour faire plaisir à la Coalition des 14 partis politiques.

« Le président guinéen n'est nullement contre le pouvoir de Lomé. Il y a une excellente détente entre le président Faure Gnassingbé et son homologue Alpha Condé », affirme un des collaborateurs de Faure Gnassingbé.

Très influente dans le Palais de Lomé 2, notre source accuse l'opposition de vouloir faire diversion en annonçant « une victoire du peuple » à l'issue des discussions de Conakry. Pour elle, il n'a été décidé ni reprise du processus électoral, ni report des élections.

« La reprise du processus électoral serait contraire aux décisions de la CEDEAO qui a fixé la date du 20 décembre ; Ce qui suppose des actes préalables à prendre... Il est facile pour l'opposition de jouer au dilatoire et vouloir repousser les dates. On ne s'en sortira jamais puisqu'elle fait toujours preuve de la mauvaise foi », affirme notre interlocuteur, l'un des plus écoutés de Faure Gnassingbé.

Ainsi, le pouvoir togolais soutient-il que « la feuille de route a toujours été respectée et nonobstant les blocages à dessein de l'opposition ». Cette position aurait été réaffirmée au président guinéen, avec des preuves à l'appui.



La même source nous indique que la délégation du gouvernement togolais, composée des Ministres Gilbert Bawara, Payadowa Boukpessi et Damehame Yark, a expliqué au facilitateur guinéen que les autorités togolaises ont pris leurs responsabilités pour faire sortir le pays de la crise en tenant les élections législatives à date prévue.

« A un moment donné, tout gouvernement prend ses responsabilités. C'est ce que le gouvernement togolais fait. La facilitation le sait, c'est pour cela qu'elle n'a cherché à rien imposer en dehors de ce qui a été retenu par la CEDEAO », confie-t-elle.

L'entourage de Faure Gnassingbé dément une prochaine arrivée des facilitateurs à Lomé. La question n'a pas été du tout évoquée, nous dit-on.

A Conakry, la délégation gouvernement a refusé de céder une place sur son quota à l'UFC pour favoriser une recomposition rapide de la CENI. Pour le pouvoir, la majorité est déjà très désavantagée en acceptant d'avoir 5 représentants pour 62 députés contre 5 pour 29 députés. Egalement au sujet du recensement, les ministres togolais auraient soutenu qu'il n'est pas question de prendre en otage le processus électoral dans le non-respect des institutions de la République.

On comprend alors que les travaux de Conakry n'ont pas permis d'avancer sur la question togolaise. Le pouvoir et la coalition de l'opposition restent campés sur leurs positions et la énième tentative de médiation d'Alpha Condé n'a pas encore porté ses fruits.

 71   Ebizovo | Jeudi, 8 Novembre 2018  - 9:26
  Réponse à 58-TRUMP
  comme kassandra l''a deja dit il faut savoir quitter le puvoir si non c'est pouvoir qui te auittera et comment? et bien en dehors de ta terre natale comme Ali bongo et Eyademon

 70   joromi | Jeudi, 8 Novembre 2018  - 9:17
  La CDEAO a fait une erreur en 2005 et continue a le faire en 2018.pour moi la CDEAO est un groupe de theatre des états de l`Afrique de l`ouest.

 69   Chromosome 21 anti gnarou | Jeudi, 8 Novembre 2018  - 6:39
  Réponse à 56-Atalolo
  Il est de la famille de l'herpès simplex... Vois comment il apparaît et disparaît en fonction de la température du moment et du stress causé à la maison bleue par la C14 (médicament naturel à injecter directement dans les veines bleues...)

 68   Chromosome 21 anti gnarou | Jeudi, 8 Novembre 2018  - 6:34
  Réponse à 55-El Niño
  Non pas à ma connaissance.

 67   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mercredi, 7 Novembre 2018  - 23:41
  Mr AlphaAlpha ????

te rappelles tu ??

Tikpi te l'avait bien et polimment dit:

"
" S'il n'y avait pas eu d'Alternance Politique en Guine'e , tu ne serais pas la' aujourd'hui" !!


La Lecon:

L'opposition ne demande aucune faveur , a' "Alpha Conde' "...

mais de lire et dire la "Justice "

Meme apres avoir Vu et revu et et encore Revu dans le "V.A. R" Politique comme si on etait sur un stade Olimpique de foot ball ..!!!

C'est difficle d'etre Arbitre hein Mr A;lpha Conde !!!!!!

 66   Abladjo | Mercredi, 7 Novembre 2018  - 23:25
  Réponse à 47-Honest
  Hihihi
Honest soit sérieux.

Depuis quand des otages font une révolution industrielle dans leur cachot ?

Comment veux tu t industrialiser quand les fonds sont pillés par ceux que tu soutiennent ?

On se bat contre la mafia et non faire la politique.

On fera l industrialisation après et la politique aussi.

 65   Maximus Djitri | Mercredi, 7 Novembre 2018  - 22:49
  Et si Faure et la mafia tribale de Pya refusait de faire les reformes que peut faire ce Beninois Tchiakpe trisomique mongolien aux oreilles de Agouto maaaaaaaaahhhhhh?
Voila un beninois reveur qui vient encore nous emmerder comme son grand frere Koffi Kpanou deceder.

Pourquoi et surquoi ce trisommique mongolien aux oreilles de mouton braiser se base t il pour etre aussi sur que des genocidaires qui ont une conception foncierement tribale du pouvoir et de la democratie et qui considerent certains de leurs concitoyens comme des ennemis ou apatrides; surquoi se base ce trisommique pour annoncere a tu tete que les reformes seront bientot faites????

On se rappelle qu il y a 10 ans son vieux clou apatride bresilien patron de l'UFC avait raconter les memes betises apresnla signature de l'APG mais que nenni jusqu a present on a vu aucune reforme apart le.renforcement et le durcissement de la.dictature et la repression armee.

J attends la reponse du trisommique mongolien s il a vraiment des couilles

 64   Diable | Mercredi, 7 Novembre 2018  - 21:51
  Réponse à 61-HOUDE
  C'est bien vrai ce que vous venez de penser. Cependant comment on peut penser à une révolution industrielle sans la politique de redressement social? N' oubliez pas que l' Afrique n' a même pas encore connu une révolution agricole.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com