Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:37:32 PM Mercredi, 14 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo D’un sursaut à l'autre : La députée Koupokpa entretient le flou


opinions

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer Lu : 1034 fois


Il y’a deux semaine nous avons publié un article sur icilome.com concernant l’enlèvement d’Allassani Fataou Bamba dit Joray Fire to Fire. Dans cet article nous avons au passage parlé de l’attitude pro RPT/UNIR de la députée élue grâce au soutien de Koffi Yamgnane. Une semaine après cette publication la plagiaire de Sursaut Togo démissionne de sa propre formation désignée par Sursaut National pour entrer dans l’ ADDI du professeur Gogué. Que cache ce revirement spectaculaire ?

CE QUI A SORTI LA LOUVE DES BOIS

Sur une des plateformes Bassar - Dankpen, Debout Bassar, était tapi notre députée sous le nom de USER. Personne ne pouvait s’en douter tant son silence était de carpe.
Il a fallu qu’un panéliste envoie l’article en question sur la plateforme pour provoquer la colère de la députée, blessée dans son amour propre. Mme Koupokpa fit une sortie maladroite et indigne de sa noble fonction de représentante du peuple.
Comme une lionne attaquée, notre députée, à la stupéfaction des panélistes crut devoir se défendre des accusations portées contre sa personne dans l’article, se justifiant d’avoir un mandat non impératif et par conséquent indépendant. Celle qui, bien qu’étant membre ne prenait aucune position sur les sujets d’actualité, ne se mêlait pas aux nombreuses dénonciations de la souffrance du peuple Bassar -Dankpen qui ploie sous le régime dynastique des Gnassingbé et de ses valets locaux, avait attendu qu’un article interpelle la députée pour enfin se révéler.
Arrogante et surtout suffisante devant les demandes d’explications sur ses propos qui heurtaient plus d’un, elle trouva simplement comme réponse, qu’elle, l’illustre députée, ne pouvait pas discuter avec des gens qui ne comprenaient pas le vocabulaire politique. Suite à une intervention en bassar d’une dame respectée, appréciée et écoutés dans la région, la députée répliqua elle aussi par audio. Dans une diatribe mélangeant bassar et français, elle s’en est prise à la vaillante amazone, la traita d’illettrée et d’ analphabète avec laquelle elle ne voudra pas perdre son temps à discuter.
Ensuite elle s’attaqua violemment à une icône de la voix de Bassar - Dankpen surnommée Ounawal-Wete, un proche de Koffi sur lequel elle déversa toute sa haine et sa calomnie. De plus elle accuse ce dernier d’être la balance qui l’aurait dévoilée.
La réaction des participants fut foudroyante à la hauteur de leur indignation face aux comportements de la députée sensée être leur représentante. La députée déploie une énergie inouïe pour se défendre au lieu de rendre compte au peuple qui l’a élue et dont elle a trahi par son silence et surtout ses accointances avec le parti bleu responsable du malheur du pays.
Deux jours plus tard, le fameux et très éloquent Ounawal-wete viendra définitivement discréditer la députée en répondant à cette dernière aussi par support audio interposé qui fera date.. qui restera dans les anales. Ce contradicteur fera le portrait de cette dame, faisant des révélations concrètes sur sa collaboration avec le régime dont elle bénéficie des services, notamment des frais payés par Faure en personne pour faire soigner sa fille en France, accompagnée d’un officier capitaine. Dans cet audio on apprend que lors de ce séjour en France Koffi refuse de la rencontrer et demande à certains collaborateurs de la recevoir pour qu’elle présente tout au moins son bilan à l’assemblée. La députée au lieu de dénoncer les entraves à l’assemblée par le régime, au lieu de dénoncer les atrocités et mal gouvernance, la députée fit plutôt des éloges aux soi-disant projets de développement de Faure et dit des absurdités devant des collaborateurs de Koffi ébahis.
A la suite Koffi aurait pris définitivement ses distances avec cette dernière et lui aurait signifié clairement de ne plus entretenir l’amalgame entre son soutien d’antan et ses initiatives personnelles avec le mouvement qu’elle a créé « sursaut national » pour sciemment entretenir le flou entre le sursaut originel « Sursaut Togo » de Koffi.
Ces révélations vont définitivement ternir l’image de la députée déjà suffisamment éprouvée depuis qu’elle a choisi de trahir ceux qui l’on élut.
Ce fut donc un vrai tribunal pour la pauvre députée devenue nuisible pour ses mandants.
La thérapie de choc a t elle provoquée une prise de conscience de la députée ?
Ou bien démasquée et perdant aussi le soutien de Koffi a-t-elle choisi de se refaire une peau neuve avec le parti ADDI?

KOUPOKPA PÈRE LE STRATÈGE CYNIQUE

Pendant longtemps nous avons préféré ne pas parler de ce monsieur, géniteur de la députée. Dans l’ombre c’est le Père qui tire les ficelles et planifie les promotions comme les trahisons de sa fille.
Issu d’une famille Ablode (indépendantiste), le géniteur a su jouer de sa notoriété dans la région où pendant longtemps il fut un des leaders d’opinion et faiseurs de rois.
Homme énigmatique, les certaines langues racontent qu’il a été jusqu’à la mort d’Eyadema son principal agent de renseignement dans la région. Il se raconte aussi que ce dernier participerait à l’état major jusqu’à ce jour aux briefings des services de renseignements. M Koupokpa est membre fondateur d’ADDI et il y militait jusqu’a l’arrivée en 2009 de Koffi, candidat aux élections présidentielles. Toujours à l’affut et opportuniste, il pliera bagage pour rejoindre Koffi et son organisation Sursaut Togo. Très renseigné il savait que Koffi était populaire et toute la région le soutenait alors. Il aurait joué malgré son ralliement à Koffi, un rôle majeur de taupe dans l’histoire de naissance que le régime a utilisé pour empêcher Koffi de prendre part à la présidentielle. Très calculateur il réussit à convaincre Koffi alors empêché d‘être candidat de soutenir sa fille. Elle sera brillamment élue, battant sévèrement le candidat UNIR -RPT grâce au soutien effectif de Koffi qui ne l’aurait jamais rencontrée physiquement.
Déçu par la tournure des évènements au Togo et surtout blessé par la trahison des élites Bassar, Koffi rentre en France et ignore la députée qui entre temps à pris des ailles.
A l‘assemblée, elle se dit indépendante refusant de se joindre à un groupe parlementaire de l’opposition comme l’avait si bien fait Targone de la DSA .
Insolente et méprisante, Koffi lui intima l ordre de ne plus utiliser les sigles et logos de « Sursaut Togo » et de clarifier sa position partisane.

En 2015 Papa koupokpa avide de gains faciles pousse sa fille à soutenir et à faire campagne pour Faure. A contrario Koffi, lui, demande de voter « tout sauf Faure ».
M. Koupokpa parcourut les zones qui lui sont acquises et recommanda aux leaders d’opinion locaux de soutenir Faure en votant utile. Il fut chassé de certains villages où les populations outrées par ce revirement faillirent le lyncher.
Mis au ban de la région pour leur trahison avérée et pour leur insolence et leur superbe, on se demande comment Koupokpa Père et Fille peuvent-ils se refaire le poil de la bête ?
Ne pouvant plus désormais entretenir la confusion avec le sosie de sursaut Togo de Koffi, lequel d’ailleurs a pris ses distances avec les faussaires depuis 2015 selon la révélation faite Ounawal-Wete, on se demande avec quel tour de passa passe le duo infernal va t-il survivre politiquement lorsque l’inévitable alternance deviendra réalité ?

Le rapprochement avec l’ ADDI de Gogue laisse songeur. Gogue sera-t-il la prochaine victime ? Pourquoi ce revirement de dernière heure ? Est-ce un tremplin pour infiltrer la C14 pour le compte du RPT -UNIR ?
Autant de questions qui interpellent les responsables du parti ADDI et la C14.

Wait and see....

Tchapo Sina.

L'AUTEUR
Tchapo Sina
.



Autres titres

Togo fin de récréation avec la cedeao. le peuple doit se réapproprier son combat 
Togo tragi-comique illusion pour un héritier 
Togo opposition togolaise : 7 millions de conseillers, un angle mort 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 2   TOGOLAIS | Lundi, 12 Novembre 2018  - 17:54
  Vous racontez de nimporte quoi sur des individus et leurs parents visiblement par méchancété : En quoi cette histoire nous intéresse t elle??? Pensez vous qu'ailleurs c'est la paradis?
chuannn

 1   Nimpportequoi! | Mercredi, 7 Novembre 2018  - 17:24
  Infiltrer la c14 pour voir quoi? Y a t-il un secret là dedans?


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com