Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:16:01 PM Mercredi, 14 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Décès de Marcel Gossio et élections locales à la Une des journaux ivoiriens


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 235 fois


Le décès à Abidjan de l’ex-directeur général du Port autonome d’Abidjan et cadre du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Marcel Gossio ainsi que les élections locales du 13 octobre dernier font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, lundi, sur l’ensemble du territoire national.

Le FPI en deuil : Marcel Gossio est décédé hier, informe Fraternité Matin. Selon le journal gouvernemental, M. Gossio était présent à Agboville, samedi, où il a participé à l’inhumation du Prof Abouo N’Dori, un autre cadre du parti de Gbagbo.

Le FPI en deuil avec le décès, hier, de Marcel Gossio et l’inhumation, samedi, d’Abouo N’Dori, reprend Notre Voie à côté de Le Nouveau Réveil qui croit savoir ce qui a tué ce Vice-président du Fpi, tendance Affi Nguessan.

Marcel Gossio a été emporté, hier, par un arrêt cardiaque, précise de son côté L’Intelligent d’Abidjan, quand Le Nouveau Réveil parle d’un FPI doublement frappé.

Plus d’une semaine après le scrutin, les élections régionales et municipales du 13 octobre dernier continuent d’alimenter la Une des
journaux ivoiriens.

Violences aux élections locales : APDH (Actions pour la protection des droits de l'homme) appelle à des poursuites contre Zakaria et Wattao (ndlr : deux ex-chef de guerre des Forces nouvelles), titre à ce propos Notre Voie.

Immixtion dans les élections locales : un rapport accable Wattao et Zakaria. Des poursuites judiciaires réclamées contre eux, renchérit L’Inter, selon qui, la fin des contestations pour ces échéances prend fin ce mercredi.

Ce qui fait dire à Le Nouveau Réveil qu’un « gros suspense » pèse sur des maires élus qui « pourraient perdre leur poste » après le scrutin du 13 octobre.

Après la fraude et les violences aux scrutins du 13 octobre : Koné Téhfour (ndlr : le candidat malheureux à la municipale d’Abobo) se révolte et « tire » sur Ouattara, rapporte pour sa part Le Temps.




Autres titres

Côte D'Ivoire la haute autorité pour la bonne gouvernance et l’institut national de la statistique: atelier de validation de l’étude sur la cartographie des secteurs exposés aux risques de corruption 
Côte D'Ivoire interview: traoré moussa (président unjci) à propos des ebony 2018: « la présence de mme ouattara nous galvanise» 
Côte D'Ivoire la grève des agents de santé toujours à la une des journaux ivoiriens 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com