Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:19:59 AM Mardi, 13 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

République Centrafricaine La probable destitution du président de l’Assemblée nationale à la une des quotidiens centrafricains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 143 fois


Les quotidiens centrafricains visités à APA ce vendredi traitent pour l’essentiel de la destitution programmée du président de l’Assemblée nationale, Abdoul Karim Méckassoua.

A ce propos, le quotidien L’Expansion informe que « la conférence des présidents (a validé) la motion de destitution de M. Meckassoua et (l’a renvoyée) à la plénière ». Et le RJDH de renchérir que « la conférence des présidents (a maintenu) la date de la demande de destitution de Meckassoua ».

Toutefois, le quotidien L’Agora relativise cette information et s’interroge ainsi : « les députés étaient hier réunis à 8 clos à l’Assemblée Nationale. Quoi de neuf ? ». Et Le Démocrate d’informer qu’ « en attendant le vote sur la destitution du président de l’Assemblée nationale le vendredi 26, un climat de peur règne à Bangui et dans l’arrière-pays ».

Cela pousse l’ancien ministre d’Etat et président du Parti national pour un Centrafrique nouveau (PNCN), Cyriaque Gonda, à appeler les députés de la nation à faire preuve de maturité dans cette procédure lancée pour destituer le président de l’Assemblée Nationale.

« La destitution de Meckassoua si cela doit avoir lieu, doit se faire dans un cadre où il y a la transparence, où il y aura l’adhésion de tout le monde, où le peuple verra clair et où on ne mettra pas en péril l’unité et la stabilité encore fragile. Et à ce que je vois, il n’y a rien de clair », affirme-t-il dans les colonnes du quotidien Le Langage.

Sur un tout autre sujet, l’Agence centrafricaine de presse (l’ACAP) informe que le magistrat centrafricain de la chambre d’accusation, Michel Landry Louanga a été élu, pour une durée de deux ans et demi, président de la Cour pénale spéciale par ses pairs à l’occasion de la session inaugurale de cette juridiction. La juge Emmanuel Ducos, elle, devient vice-présidente.




Autres titres

République Centrafricaine plus de 10 000 déplacés dans le nord du pays 
République Centrafricaine l’hôpital de bria visité par des braqueurs 
République Centrafricaine mouvement d’humeur et coopération à la une de la presse centrafricaine 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com