Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:44:20 PM Mercredi, 14 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les dessous de l'enlevement rocambolesque de l‘enfant terrible de Bassar-Dankpen: Alassani Fataou BAMBA alias Fire to Fire JORAY


opinions

- | | 2 Commentaires |Imprimer Lu : 1435 fois


« La vie est faite de choix : oui ou non ; continuer ou abandonner ; se relever ou rester à terre... Certains choix comptent plus que d'autres : aimer ou haïr ; être un héros ou un lâche ; se battre ou se rendre ; vivre ou mourir (...), le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement ».
Mark Sloan in Grey’s Anatole

Alassani Fataou Bamba alias Joray Fire to Fire est de cette Génération de Togolais qui ont fait le serment de mettre corps et âme dans cette lutte difficile contre l‘un des rares régimes staliniens au monde
.
Les togolais ont encore en mémoire le récit de son kidnapping le 4/10/18 au port autonome de Lomé, Tp3. Un enlèvement digne d‘un film hollywoodien. Nous avons appris que son élimination physique était ordonnée et que le tristement célèbre SRI (Service de Recherches et d‘investigations) aux méthodes de Gestapo, était aux manœuvres pour ce faire. La présence de son frère, ex policier de son état fit foirer ce plan macabre.

Que lui reproche t on donc?

Au premier jour de son arrestation les agents de la SRI expliquaient qu‘il lui était reproché d‘avoir posté sur les réseaux sociaux un audio spot appelant les populations au boycott de l’opération de recensement. Ce spot reprenait en fait l‘appel de la coalition contre ledit recensement. Devant le tollé soulevé par cette accusation insensé, on nous sert une autre version : outrage à l’égard de certaines personnalités de la région Bassar/Dankpen ennoblies par le régime. Enfin on lui reproche d’avoir fait appel, dans un autre audio, aux sorciers et magiciens pour que ces derniers s‘occupent du Champion de l’Unir, Faure Gnassingbé et d’en débarrasser le pays. Un simple audio crée ainsi la panique au sein des autorités considérées jusqu’alors comme téméraires et insensibles à tout discours.
Ce kidnapping retentissant serait-il l‘œuvre de fils et filles de Barons de la région à qui ce jeune commencerait à donner des insomnies ? Ou, est-ce sur ordre du prince Faure lui-même ?
Pour sûr, il y a un bout de temps que Joray dérange sérieusement les barons et baronnes du RPT-UNIR qui ont promis à Faure le statu quo dans la région déjà menacée depuis les dernières élections avec les percées du DSA de TARGONE et, surtout ; en 2010 où vexé par les manœuvres contre son fils prodige Koffi YAMGNANE, la population de Bassar - Dankpen a sévèrement sanctionné Faure qui a perdu les élections dans tous les cantons. S’ il y avait vérité des urnes cela eut été un véritable tremblement de terre.
Rebelote aux législatives où Targone réussit à prendre un siège malgré les fraudes massives. Sa candidate Mme koupokpa élut sur la liste de l’opposition reçut à l’époque le soutien clair de K. Yamgnane. Blessés dans leur amour propre, les barons du RPT agiront dans l’ombre sous la direction du nouvel homme et ami de Faure, l’homme de Basses besognes qu’on ne présente plus au publique, Ninsao Gnofame, ministre de son État pour retourne l’élue. Mme Koupokpa est désormais pro RPT – UNIR, trahissant ainsi la confiance de ses électeurs. Elle continue cependant de se prévaloir de l’opposition alors qu’elle n’a jamais été solidaire avec le vote des parlementaires de l’opposition, votant tantôt avec le parti bleu, s’abstenant bien souvent sur les votes importants pour l’opposition.

JORAY LA BREBIS ÉGARÉE REVENUE SUR LE BON CHEMIN

Depuis le 19 Août 2017 devenue la date référence de l’éveil de la conscience collective contre le régime cinquantenaire, les fils et filles de la Diaspora et du pays Bassar - Dankpen se sont regroupés dans le mouvement démocratique engagé pour une synergie d’actions. Son objectif : accompagner l’Alternance ; corriger les anomalies observées dans la région ; créer les conditions propices au développement du pays.
Bassar – Dankpen est un grenier du Togo : sol propice à l’agriculture, un sous-sol riche en minerais (fer, bauxite, clinker, phosphate, or...) La région Bassar-Dankpen compte aussi une élite compétente. Et pourtant le constat est amer. Bassar-Dankpen est l’une des régions les plus pauvres, dépourvue de toute infrastructure. Elle s’illustre par un chômage monstre et un exode très massif.
C’est donc ce contraste entre l’image extérieure de la région réputée par sa culture, les marques de sa production agricole, la richesse de son sous-sol et surtout de l’omniprésence des ses fils et filles dans les institutions du pouvoir, que le mouvement essaie de pointer puis sensibiliser cette population nôtre à ne plus être le soutien et le bétail électoral de ce régime qui lui a tout pris sans rien lui donner en retour.
Ainsi le citoyen Joray est simplement la victime expiatoire d’une jeunesse réveillée par le travail laborieux entrepris.

FATAOU est charismatique et très intelligent. Ce jeune est populaire auprès de sa génération. Il a initié une banque populaire grâce à une coopération avec un partenaire danois dans la région et il s’est beaucoup engagé dans les œuvres humanitaires ; n‘hésitant pas à rendre service aux nécessiteux. Pendant longtemps la belle image du frère Joray a été exploitée au profit du RPT- UNIR. La prise de conscience de Joray, désormais saoulé par les mensonges du RPT-UNIR a mis fin à la lune de miel entre lui et Abass Bomfoh dit Dieudonne ( il dit être le plus béni des enfants de la région).
Les promesses non tenues de l’honorable Abass Bonfoh devenu par ailleurs Président de la République intérimaire par la force des choses ont fini par décider Joray de la nécessité de rompre définitivement avec un parti incapable de réaliser son rêve ; celui de servir avec ardeur sa communauté et par voie de conséquence etre utile à sa patrie.
C’est donc devant ce constat amer que Joray décide de nous rejoindre pour mener le combat pour l‘alternance.
Le premier geste fort de ce jeune courageux et déterminé fut une sortie audacieuse sur support audio pour dénoncer l’abus de pouvoir d’Abass Bonfoh dans l’affaire de la Mosquée à Kabou qui a fait le tour des réseaux sociaux. Pour la première fois à Kabou un jeunot a osé s’opposer aux agissements de celui qui se considère comme au dessus de tous les enfants de la région,

Abass avait déjà tenté une première fois de faire arrêter Joray mais il dut reculer devant le tollé général occasionné par son comportement de profanateur de la maison de Dieu et d’agresseur contre le muezzin- serviteur d‘Allah. Ensuite Abass organisa sans succès une campagne sur les réseaux sociaux pour discréditer Joray et sa famille. Malgré qu’il soit craint dans la Région, Abass, à cause de Joray désormais membre de la famille des combattants de la liberté et de l‘alternance, n’a cependant pas réussi à corrompre les jeunes consciencieux. Toujours en embuscade, l’ex Président s’est alors résolu à abattre l’éveilleur de conscience.

Communicateur hors pair, éloquent et bon locuteur de sa langue qu’il émaille de proverbes du terroir, Joray est devenu l’animateur incontournable des différentes plateformes du mouvement Bassar- Dankpen. Dame Abira Bonfoh, concubine de Faure en a pris elle aussi ombrage et vit dans la bourde des femmes Bassar et le rejet de sa personne la conséquence d’une trop grande liberté laissée à Joray qui devint pour cet autre Bonfof la tête de turc à éliminer. La cabbale se corse ( Ninsao Gnofame, Abira Bonfoh, Abass Bonfoh, Nouhoum, Loukouman Bonfoh Fickou etc) et une bande d’officiers au service du Prince.Mais Joray continuait sa mission de place en place et faisait des émules par les seules puissances de sa verve et de son charisme au grand dam de ses adversaires rabougris. En septembre lors de la fête de l’igname il marqua les esprits aux côtes des forces démocratiques en tournée.

Peu de jours avant sa capture il ne se sentait plus en sécurité nous confiait-il. Sa vie en maquis ne suffisait plus à le soustraire aux barbouzes surtout à l’approche du recensement bâclé décidé par RPT-Unir. Les faits malheureusement lui donnent raison. Joray est entre les mains de ses bourreaux. Il n’est point utile dans ce pays où règne l’absurde, où un pet de travers peut vous envoyer en prison, de chercher qui a raison de faire quoi. C’est dans cet esprit que l’appel de Koffi Yamgnane est pertinent. Cet appel est parfaitement entendu des Bassari qui n’ont que faire d’un pouvoir qui évoque des pratiques mystiques comme accusation pour embastiller. C’est ridicule et honteux pour le Togo.
La cabale du régime contre la région ne faiblit pas.Aux dernières nouvelles ce sont des paysans de Guerin-kouka ( préfecture de Dankpen) qui sont emprisonnés par un préfet militaire zélé.Révoltés ,leur tort est d‘avoir réclamé le payement de leur
récoltes de soja achetée par les éléments du pouvoir depuis près de deux ans.

C’est pourquoi le combat pour la libération de Joray est un combat de tous les togolais. Un combat pour la libération de tous les prisonniers croupissant sous les geôles de nos bourreaux.


Peuple Bassar - Dankpen je t’interpelle.
Tu as toujours marqué l’histoire du Togo de tes empreintes, Cela est connu. C’est le moment où le reste du peuple t’attend pour te libérer d’abord des mains de tes frères corrompus qui te tiennent dans les ténèbres.
Disons en chœur : Assez ! Ca suffit !
Reprend ta dignité et libère tes fils et filles de l’esclavage volontaire.
Humilié, spolié, redresse-toi et apporte ta pierre pour l’érection d’un TOGO nouveau

Tchapo Sina


L'AUTEUR
Tchapo Sina
.



Autres titres

Togo fin de récréation avec la cedeao. le peuple doit se réapproprier son combat 
Togo tragi-comique illusion pour un héritier 
Togo opposition togolaise : 7 millions de conseillers, un angle mort 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 2   Clement GAVI | Mercredi, 17 Octobre 2018  - 11:1
  Assassinat, enlèvement, emprisonnement, violence, privation, etc ne doivent en rien justifier la résignation de nous peuple Togolais. Bien au contraire, il faut croire que souffrir face à ce régime diabolique et terroriste, est notre gloire, parce que notre cause est noble et humaine parce qu'ils sont les pires ennemis de l'humanité.

Il faut résister ces criminels, il faut résister ces terroristes.

 1   karl heiss | Mardi, 16 Octobre 2018  - 9:12
  c'est grey's anatomy pas grey anatole


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com