8:37:08 PM Lundi, 18 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo Un régime mafieux, archaique corrompu et sclérose


Opinions

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 1959 fois

Le gouvernement de FAURE GNASSINGBE n'accepte ni critique ni compromis. A l'inverse, il ne cherche qu'à imposer une autocratie et une ploutocratie en s'appuyant sur l’armée, la police et aussi en complicité avec des services secrets étranger pour s’éterniser au pouvoir.

Critiqué dans la rue, le régime de FAURE GNASSINGBE a toujours eu recours à une répression dans le sang et à une censure plus poussée qui ne va qu'attiser la contestation et la mobilisation.

Ce régime du nom du père et du fils et de l’armée détourne les fonds publics, participe au pillage des ressources naturelles pour leur propre compte avec leurs principaux mécanismes et jeux d'influences étrangers qui ont contribué à ruiner l'équilibre économique et social du Togo. Le coup d'Etat militaire du 5 février 2005 et les pressions diplomatiques faites sur ce régime à la mort du dictateur Gnassingbé Eyadema, après trente-huit ans d'un règne sans partage, n’a rien donne.

La comédie de certaines chancelleries occidentales ne cessent d'interférer souvent dans la crise Togolaise pour imposer le fils du père et garantir leurs intérêts mafieux dans le pays .

Outre la propriété exclusive de tant d’entreprises douteuses, la clique mafieuse dirigeante du Togo bénéficie également d’un monopole complet sur le pouvoir judiciaire et le pouvoir législatif dans le pays. Le tout – puissant fils du père Président se trouve au-dessus de la structure du gangstérisme d’Etat.

Avant l’ascension à la haute magistrature du pays en février 2005 FAURE GNASSINGBE a été pressentie par, son père président et le clan RPT, comme l’héritier successeur incontesté apparente au poste le plus élevé dans le pays, et son défunt père d’affirmer, je cite “ SI VOUS LAISSEZ LE POUVOIR VOUS ECHAPPER, VOUS NE L’AUREZ PLUS JAMAIS”.

Ensuite vient l’influence de la franc-maçonnerie, et des sectes, qui sont aussi des sujets importants dans les milieux du combat politique pour la libération du Togo et aussi dans certains pays Africains. Ces loges sont si puissantes et bloquent le pouvoir révolutionnaire du peuple et à enfermer l’opposition politique dans l'inaction par des méthodes de gangstérisme diplomatique de dialogue et de négociation. Le combat n’est pas seulement physique au Togo, c’est aussi spirituel, donc pour les vaincre il faut un combat spirituel de taille; une spiritualité plus forte qui doit être le Saint Esprit. Les politiques du Togo doivent connaitre la réalité d'un monde dans lequel les peuples dominateurs et conquérants ont érigé la violence en norme et les sciences techniques, en la mesure de toute chose.

Pour preuve au Togo, on parle des loges du Grand Orient et de la Grande Loge Nationale du Togo (GLNT) qui compte 41 loges allant de Lomé à Dapaong en passant par Togoville, Aného, Kara, Notsè, Kpalimé, Pagouda, Atakpamé, Afagnan, Glidji et Niamtougou.

Comme vous pouvez le constater, les loges maçonniques rassemblent la mafia africaine. Leur première clientèle est ce qu’on appelle les chefs d’Etats africains. Puis, il y a les ministres, les hauts cadres administratifs ou les hauts fonctionnaires, juges, y compris ceux de la cour constitutionnelle du Togo, ensuite les hommes d’affaires, les fameux intellectuels …etc. On retrouve dans ces réseaux aussi les "opposants", et comme ceux-ci aiment se font appeler « Frères » en coulisse et derrière les rideaux ; "opposants" en public. Et avec les petits jeux, ces "opposants-frères" appellent au "changement", à "l'alternance", au "soulèvement populaire". La stratégie de ces loges est de posséder ce qui est, par renversement de valeurs, appelé “ les élites”, c’est comme cela que ces fameuses sociétés secrètes exercent efficacement leur influence sur le peuple.

Il s'agit de réseaux obscurs, d'adeptes d'occultisme qui s'entourent de fiction et de mystifications sophistiquées pour atteindre leurs objectifs politico-affairistes. Ce sont des mafiosos qui se parent de ces mythes et mystifications, trompant ainsi une grande partie du peuple qui est poussé à croire en leur invincibilité. C'est donc une grande friponnerie. Ce sont des réseaux qu’il faut combattre jusqu’a la fin.

RAOUL K DAGBA


L'AUTEUR
RAOUL K DAGBA
Analyste Politique
Politicien.



Autres titres

Togo - Pourquoi un carton rouge du gouvernement italien contre la France à propos de l'...
Togo - La diaspora togolaise doit-elle aussi « faire son 19 août » ?
Togo - « Alliance » entre le peuple togolais et l’armée : et si on en parlait ?
Togo - NUBUEKE, QUOI QU’ILS DISENT ET QUOI QU’ILS FASSENT
Togo - Du renouvellement de la classe politique ou de la rénovation du jeu politique au...
Togo - Le nouveau cap de la lutte pour le changement au Togo
Togo - Les gesticulations compulsives notoires de la FRance en Afrique : La dernière en...
Togo - La situation au Kongo est le résumé parfait de la "merde" africaine.
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
1.  Togo - L’essentiel de ce lundi 18 février 2019 sur iciLome.com

2.  Togo - Antoine Folly : « La différence entre le régime et la C14, c’est que la C14 essaie de...

3.  Togo - Diplomatie : Faure Gnassingbé invité au « Sommet Russie-Afrique » en Russie

4.  Togo - Revue de presse du lundi 18 février 2019

5.  Togo - Une forte pollution anthropique dans le canal lagunaire de Lomé



Restez connectés sur iciLome


HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média