Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:08:23 PM Mardi, 16 Octobre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Faut-il laisser Faure Gnassingbé aller aux élections en 2020 s’il choisit d’y aller pour pouvoir résoudre les difficultés de 2018 ?


politique

- | | 18 Commentaires |Imprimer Lu : 2182 fois


Mr Albert Kate réagit à la déclaration du Président ghanéen Nana Akufo Addo sur le blocage lié à la candidature de Faure aux prochaines élections présidentielles. Il déplore la méthode d’insertion des membres de la société civile au sein de la CENI sur mandat des partis politiques. Selon lui, une telle approche compromet leur indépendance. Il déclare que la fin de cette crise peut être provoquée par l’implication dans le dialogue politique, des représentants de la diaspora et de la société civile, seuls, habiletés à bloquer les intérêts partisans et calculs politiciens des partis politiques.

Info Diaspo : Mr. Albert Kate, la crise politique persiste, le président Ghanéen Nana Addo venait de préciser que le point d’achoppement demeure la question de la candidature de Faure Gnassingbé aux élections présidentielles de 2020, quelle est votre position ?

Mr. Albert Kate : Je remercie le Président Nana Addo d’avoir précisé ce point au moment où les politiciens togolais battaient le tambour autour de la question de la CENI qui déviait sciemment l’attention mais ayant sa racine dans les points de blocages du dialogue. Ma position est simple : Il faut laisser Faure Gnassingbé aller aux élections en 2020 s’il choisit d’y aller pour pouvoir résoudre les difficultés de 2018, comme je l’avais précisé quelques jours avant l’entretien du Président Ghanéen. Si les négociations ne trouvent pas rapidement une solution à ce problème de candidature du Chef de l’Etat, la mise en œuvre de la feuille de route ne sera pas facile et c’est pourquoi par prévision, le dialogue devrait continuer entre les protagonistes après le départ des Chefs d’Etat de la CEDEAO pour justement donner l’occasion de dénouer ces points d’achoppements, parce que tout est lié à cela. Il est temps que des togolais tirent ces politiques par leurs cravates pour les faire asseoir et il est temps que les médias et la société civile retournent les projecteurs sur la racine des problèmes ; au cas contraire on n’avancera pas. Retenez que les meilleures conditions pour aller aux élections de 2018, les meilleures reformes d’aujourd’hui dépendent du dossier de candidature de Faure. Ce que je propose a été fait au Benin en 90 avec succès mais jamais au Togo, le Professeur Zeus a dit la même chose. Ayons le courage. Pourquoi ne pas faire ce qui n’a jamais été fait au Togo, c’est-à-dire la méthode béninoise de 1990 pour résoudre la crise politique ?

Info Diaspo : Pourquoi selon vous la classe politique n’arrive pas à régler cette crise ? Faut-il garder espoir sur les travaux des experts de la CEDEAO ?

Mr. Albert Kate : Quelle que soit la qualité du travail des experts, le compromis entre la C14 et le pouvoir est obligatoire pour un meilleur chef d’œuvre. L’inactivité de la société civile et de la diaspora dans les négociations a cloué tout le monde au ping-pong des politiques. Si le peuple veut changer la donne, il lui faut des représentants de la société civile et de la diaspora autour de la table de négociation pour en finir avec l’incapacité des politiques à régler la crise.

Info Diaspo : Vous aviez averti qu’après le règlement du contentieux sur l’équilibre à la CENI recherché par l’opposition, il y aura d’autres problèmes. La liste est déjà longue selon Jean Pierre Fabre. Que faut-il faire alors ?

Mr. Albert Kate : Oui, Mr. Fabre a parlé du problème de la présidence de la CENI, du découpage, des listes électorales, etc. Ce qu’il faut noter est que tous ces éléments figuraient sur la liste des revendications des reformes que les politiques n’avaient pas pu régler en 5 mois de dialogue, pour faute de compromis sur la question de la candidature de Faure avant que la feuille de route ne soit publiée en Juillet. Transposer ces problèmes sur la feuille de route ne dit pas que les compromis impossibles au cours du dialogue ne sont plus nécessaires sous la mise en œuvre de la feuille de route. C’est pour cela, il vaut mieux aller régler ce problème de candidature du Chef de l’Etat rapidement et revenir ‘après’ sur ces points du découpage et autres et ne plus avoir de difficultés.

Info Diaspo : La diaspora et la société civile selon vous peuvent dénouer le blocage ?
Mr. Albert Kate : Absolument, l’histoire nous dira que l’implication de la diaspora dans la crise a été à l’origine de son attention particulière par la communauté internationale. Aujourd’hui les politiques ont tout fait pour écarter la société civile et la diaspora des pourparlers mais où sont les résultats après huit mois de discussion entre politiques ? L’eau qui vient de déborder le vase est cette tactique qui a consisté à transformer les partis politiques en mandants des représentants de la société civile à la CENI, ce qui rend ces organisations aux bottes des politiques au lieu du peuple. Certainement qu’il y aurait eu d’autres mécanismes pour leur intégration afin de garantir l’indépendance de la société civile dans une institution indépendante pour qu’elle puisse librement trancher et garantir la vérité au lieu de représenter des positions politiques. Si la diaspora et la société civile pesaient de leurs forces dans les négociations, les partis politiques auraient des difficultés avec les intérêts partisans et les calculs politiciens, c’est là l’enjeu pour régler rapidement la crise. S’ils peuvent travailler ensemble à la CENI pourquoi ne peuvent-ils pas régler la crise ensemble dans les pourparlers aussi ? Chaque couche doit assumer son rôle, et aucune entité ne doit ôter à l’autre ses droits et devoirs pour ne pas détruire ce que nous avions construit depuis 1990 à un prix d’or et éviter ainsi de faire des questions de crises l’apanage des politiques seuls.

Avançons dans les compromis et arrêtons de servir un perpétuel scenario de bras-de-fer au peuple. Bloquer la candidature de Faure en 2020 et essayer d’évoluer avec la feuille de route c’est déplacer les problèmes. Faisons ce qui n’a jamais été fait comme les béninois ont fait en 1990.

Je vous remercie.




Autres titres

Togo l’ufc menace d’attaquer la c14 en justice, annonce me isabelle améganvi 
Togo me isabelle améganvi: « nous avons fait notre job, il revient à unir de dégager l’ufc de la ceni » 
Togo me isabelle améganvi : « si nous accompagnons unir, nous nous rendons complices d’élections frauduleuses...» 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 18   005 | Mardi, 9 Octobre 2018  - 16:26
  Réponse à 17-007 de Gakpoto
  FAURE MUST GO S'IL FAUT VERSER DU SANG POUR CES CHIENS QUITTE LE POURVOIR NOUS LE FERONS BIENTOT NOTRE GROUPE DE DEFENSE CAR NOUS NE POUVONS LAISSER LES CHIENS VIOLER NOS SOEURS NOS MERES PLUS JAMAIS CA PEUPLE TOGOLAIS LEVONS s'IL A ENCORE MORT AU TOGO

 17   007 de Gakpoto | Mardi, 9 Octobre 2018  - 10:15
  oui

 16   TOGOLAIS | Mardi, 9 Octobre 2018  - 9:13
  Albert Kate, la question de la particiapation ou non de FAURE à la présidentielle relève de l'unique volonté de ce dernier. La loi est de son côté quelque soit sa reformulation.

Par contre, je suis d'avis avec toi que la coptation des membres de la société civile par les chacune des deux partie à la CENI est une aberration GRAVE, quoique tout le monde sait que sait que leur indépendance était un leurre. Il était important de sauver les apparences. Pis, je ne voit même pas l'importance de cette société civile à la CENI, au delà des l'aspect numérique...

 15   Kinaou | Mardi, 9 Octobre 2018  - 8:33
  Réponse à 10-GNAROU
  "Kadanga engrage des diplomes dont meme dans ton imagination tu ne peux meme pas songer !!"

Pour une fois je me vois obligé d'être d'accord avec mon frère GNAROU jean claude... Oui, le Gal KADANGA est diplômé de maux "EN 4 MOTS", et devrait mériter le prix Nobel de la PAIy!

 14   Kinaou | Mardi, 9 Octobre 2018  - 8:31
  Réponse à 10-GNAROU
  "Kadanga engrage des diplomes dont meme dans ton imagination tu ne peux meme pas songer !!"

Pour une fois je me vois obligé d'être d'accord avec mon frère GNAROU jean claude... Oui, le Gal KADANGA est diplômé de maux "en 4 mos", et devrait mériter le prix Nobel de la PAIy!

 13   Jamais | Mardi, 9 Octobre 2018  - 8:0
  Aller a quelle election..avec quel fichier electoral...qui va compter les voix...qui va valider les resultats:soyons realistes quand meme..... ces gens sont des pros en tricherie et assassinat!

 12   Epanvo | Mardi, 9 Octobre 2018  - 7:59
  Kiakiakiakiakia. EN AUCUN CAS, NUL NE PEUT EXERCER PLUS DE DEUX MANDATS! Le demi lettré faure achawo-tohossou gnassingbe en à son troisième mandat. 55 ans de régne( diabolique et maléfique ) militaro-civil tribale et clanique des gnassingbe,ça SUFFIT !!! Assez c'est assez ! La lutte populaire est invincible ! Avoulété !

 11   Abladjo | Mardi, 9 Octobre 2018  - 7:27
  Réponse à 5-AMAH AYAYI DI SANCHO
 
C monsieur Albert Kate veut que nous continuons à cracher sur les lois du Togo.

Who s this guy? Who are you to lie like this.

Au Benin Kerekou n a pas pris l armée pour aller tirer sur les organes de la transition.

Kerekou n à pas changé la constitution pour rester à vie au pouvoir.

Pour la candidature du pornocrate en 2020, il n a pas compris que le pornocrate a participer à des coups d États en 2005 et à ce titre et selon la constitution il ne peut pas être candidat à une quelconque élection au Togo ?

En gros Albert Kate est aussi pris en otage par ce régime.
L APG de 2006 est ce qui l a maintenu au pouvoir mais il a chié dessus et selon eux c est caduque donc il dégage.

La loi interdit à quiconque s est rendu coupable de crime imprescriptible à être candidat à une élection.

Le droit rien que le droit.

 10   GNAROU | Mardi, 9 Octobre 2018  - 7:16
  Réponse à 9-Kozah Nostra
  Kadanga engrage des diplomes dont meme dans ton imagination tu ne peux meme pas songer !!
Il est plus diplômé que ton FABRE par exemple !!! Alors boucle- la !

Peu de gens dans ton ethnie peuvent s'apprcher de lui !

A propos , c'est quoi le nom du village de FABRE au Togo ???

 9   Kozah Nostra | Mardi, 9 Octobre 2018  - 6:35
  Réponse à 8-GNAROU
  Félix PAIY Kadanga, candidat aux présidentielles de 2020??? hahahaha, Gnarou arrête tes conne.ries!!! Si le demi-lettré Faure Gnassingbé est dans une impasse ce n'est pas cet illettré de zénéral Kadanga qui va sauver votre mafia de man.geurs de chi.en (Kozah Nostra), hein!!! Même toi Gnarou, tu peux faire mieux que ce c.on de zénéral Kadanga!!!



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com