Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 8:21:52 PM Mardi, 13 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Agriculture, énergie et social au menu des quotidiens marocains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 820 fois


Les quotidiens marocains parus ce jeudi se focalisent sur nombre de sujets notamment les exportations des produits agroalimentaires, les parcs d’énergies solaires au Maroc et l’Assurance Maladie obligatoire pour les Indépendants.

+Aujourd’hui le Maroc+ rapporte que les exportations des produits agroalimentaires constituent la deuxième source de devises pour le Maroc avec une part de 22% par rapport aux exportations totales du pays.

Dans le détail, ces exportations ont enregistré une croissance de 83% passant de 29,3 milliards de dirhams en 2010 à 53,5 milliards de dirhams en 2017. C’est ce qui ressort de la réunion du conseil d’administration autonome de contrôle et de coordination des exportations. Les exportations des produits agro-alimentaires ont atteint 2,9 millions de tonnes durant la campagne 2017-2018, soit une augmentation de 4% comparé à la campagne 2016-2017.

En termes de chiffres, les exportations des produits maraîchers ont enregistré un volume de 1,2 million de tonnes en 2017–2018, en progression de 5% par rapport à la campagne 2016-2017. Certains produits ont enregistré une hausse remarquée, faisant ressortir un potentiel important durant la campagne en cours. L'avocat a enregistré un volume d'exportation de 21.400 tonnes, soit 2,4 fois le volume comptabilisé lors de la campagne 2016–2017. Le volume d'exportation de la framboise a, pour sa part, enregistré une croissance de 46%. De son côté, le volume d'exportation de la pastèque atteint 170.000 tonnes, enregistrant ainsi une hausse de 25% par rapport à la campagne précédente.

+Le Matin+ fait savoir que le parc de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN) devrait atteindre une capacité de plus de 8,54 gigawatts (GW), soit 8.540 mégawatts (MW) à l’horizon 2030.

Le portefeuille d’actifs de centrales solaires en représenterait 3.840 MW, à raison de 3.000 MW pour le photovoltaïque (PV), 500 MW pour le CSP (solaire thermique à concentration) et 340 MW pour le solaire hybride (PV+CSP). Concernant l’éolien, le parc de centrales de l’agence devrait atteindre une capacité d’environ 3.300 MW. Pour l’hydraulique, MASEN cible un actif sous gestion représentant une capacité installée de 1.400 MW, précise la publication.

Côté social, +Akhbar Al Yaoum+ rapporte que 8,6 millions analphabètes au Maroc. En dépit des efforts déployés par le Maroc depuis des années pour lutter contre l’analphabétisme, les chiffres demeurent décevants.

Cité par le journal, le chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, a souligné la volonté de son gouvernement d’éradiquer ce fléau, notant que le gouvernement est conscient que la lutte contre l’analphabétisme est une condition sine quo non de la réalisation du développement du pays.

+L’Economiste+ souligne que le Conseil de gouvernement, qui se réunit aujourd’hui, devra fixer les taux de cotisation de la couverture médicale des travailleurs indépendants. On parle de 6,37% du revenu forfaitaire et de 4,52% pour les retraités.

Selon le quotidien, l’application de cette couverture est liée à la publication d’un décret pour chaque catégorie, sous-catégorie ou groupe de population cible.

Le journal affirme ainsi que, pour ce régime, l’adhésion est progressive et donne la priorité aux professions libérales, aux médecins, aux architectes... Il faut dire que la difficulté réside dans l’identification de la population éligible. Cette population cible doit, pour bénéficier du régime, s’acquitter d’une cotisation de 6,37% du revenu forfaitaire, variable en fonction de la catégorie.

Les retraités, eux, sont tenus de payer 4,52% de l’ensemble des pensions qu’ils perçoivent pour accéder à l’AMO. Celle-ci, comme le rappelle la publication, sera gérée de manière indépendante de celles des autres régimes relevant de la CNSS et cible 11 millions de personnes, soit près de 30% de la population marocaine.

D’après le quotidien, cette population aura droit au même panier de soins que celui des salariés, soit un panier comprenant l’hospitalisation, les maladies graves, le suivi des enfants de moins de 12 ans, les soins ambulatoires et les soins dentaires. Le taux de remboursement s’élève à 70%.

Concernant la pension de retraite (5,8 millions personnes ciblées), le taux de cotisation prévu est de 10% du revenu forfaitaire.En cas de retard de paiement des cotisations, il est appliqué une majoration de 5% pour le premier mois de retard et de 0,5% pour les mois suivants, précise toujours le journal.




Autres titres

Maroc le discours royal de la marche verte et les relations économiques maroc-afrique eu menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Maroc le dialogue social au menu des quotidiens marocains 
Maroc le 43ème annivesaire de la marche verte au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com