Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:27:54 AM Samedi, 22 Septembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Fin des travaux à l’hôtel 2 Février : Déception, amertume, désillusion…


politique

iciLome | | 46 Commentaires |Imprimer Lu : 8006 fois


Les travaux du Comité de suivi des recommandations de la CEDEAO pour une sortie de crise au Togo, n’ont pas duré plus d’une heure à la salle Evala de l’hôtel 2 Février de Lomé, ce deuxième jour. Les discussions ont été houleuses et n’ont pas permis de trouver une solution à la question relative à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Les protagonistes n’ont pu trouver un consensus autour de la CENI. La réunion s’est terminée à queue de poisson. Les participants ont rapidement quitté la salle, sans même jeter un regard à la presse qui les attendait depuis le début des travaux. A la Coalition des 14 partis de l’opposition, c’est le relevé de conclusion produit par les émissaires de la CEDEAO qui déçoit.

« J’ai constaté lors des travaux qu’on a tourné autour du pot. Il n’y a pas d’ouverture réelle d’aller sur ce terrain (Ndlr, CENI). Ce qui m’a mis pratiquement en état d’indignation. A un moment donné, j’avais voulu quitter la salle, mais comme nous sommes un groupe organisé, je suis resté », a laissé entendre Me Yawovi Agboyibo, président du Comité d’action pour le renouveau (CAR, membre de la Coalition des 14) à la sortie de la réunion.

Pour la Coalition des 14, c’est le fait que la CENI continue unilatéralement le processus qui rend mécontent. Et donc, le Comité de suivi ou la CEDEAO pouvait arrêter cette institution en attendant de voir les autres points concernant le processus. « C’est avec amertume que j’ai suivi ce qui a été qualifié de relevé de conclusion pour ces deux jours de travaux. Le combat reste tout entier. On change d’orientation. Chacun doit pouvoir donner du sens aux élections avec ce qu’ils sont en train de faire actuellement », a ajouté Me Agboyibo.

Ce dernier estime que l’opposition doit désormais savoir ce qu’elle veut et le démontrer par des actes. « Je crois qu’on a l’impression d’être dans un marché de dupe. C’est le sentiment que j’ai », a-t-il souligné.

Le relevé de conclusion, a-t-il poursuivi, n’a même pas sa raison d’être, puisque ce qui constitue les points essentiels, notamment la CENI qui continue ses travaux, n’ont pas été élucidés. Pour lui, malgré tout ce qu’on dit, cette institution fait la sourde oreille et fonce droit dans le mur.

« Il nous revient en tant qu’opposition de montrer publiquement aux yeux, non seulement des Togolais, mais aussi au monde entier qu’on est pas content », a-t-il affirmé, tout en indiquant que ce geste de mécontentement devrait être notifié aux émissaires de la CEDEAO dans la salle des travaux ce matin. « On la raté, c’est dommage », a-t-il regretté.

Avec le relevé de conclusion, Me Yawovi Agboyibo voit un forcing en préparation. « L’impression que donne ce relevé, c’est qu’il y a un forcing qui est en cours. Une CENI bancale qui prépare ces élections d’une importance capitale, et voilà que ce relevé nous fait croire qu’il faut laisser faire et que les experts vont venir réparer. C’est ça qui est inadmissible. On nous prend pour des bambins », a déclaré le président du CAR pour qui les deux jours des travaux sont une amorce d’échec.

Voilà une situation qui ne va pas du tout plaire au peuple togolais qui espérait depuis plus d’un mois, cette mission de la CEDEAO pour arrêter la CENI conflictuelle. Eu égard à ce qui précède, il saute aux yeux que le Comité de suivi n’a pas la solution exacte aux maux dont souffre le Togo. Il faut donc attendre encore l’arrivée des Facilitateurs dans la semaine du 20 septembre prochain pour se situer. Pendant ce temps, la CENI continue sa course…


I.K




Autres titres

Togo chronique de kodjo epou : la marche à reculons 
Togo les soutiens de habia s’enchaînent devant l’ambassade du ghana 
Togo ftcd : un an d’activités d’éveil des consciences 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 46   sen | Mercredi, 12 Septembre 2018  - 13:3
  La déception sera forcément grande au niveau de l'opposition qui a encore vendu des chimères à ses militants. Le mieux à faire c'est de compléter le nombre des membres de la CENI. Mais au lieu de ça, on dit encore aux gens que la lutte doit continuer. Quelle lutte pour des objectifs qui ne peuvent être atteints tant qu'on n'a pas les moyens de sa politique. La CEDEAO ne pouvait faire rien d'autre que d'avoir un langage diplomatique afin d'arrondir les angles. C'est vraiment triste que l'opposition fatigue ses militants depuis un temps et veut tirer toujours sur la corde comme s'ils étaient des togolais à part.

 45   JACKO | Mercredi, 12 Septembre 2018  - 6:31
  Nous aussi on ne négocie pas seulement nous préparons la guerre qu'appelle les MAXIMUS DJITRI et autres CONS sur ce site. Nous avons une longueur d'avance sur tous les plans. Si on vous avait dit le 19 août 2017 que nous serons là jusqu'aujourd'hui vous auriez demandé par quelle alchimie? Des gens ont dit " Madame c'est trop tard" sur RFI. Nous sommes ouverts nous aimons notre pays comme vous l'aimez aussi. Balle à terre pour qu'on joue ensemble et que chacun reconnaisse ses forces et ses faiblesses. SI NON wiri dmanz alla kona dou lim comme on le dit chez GNAROU à Soutouboua.

 44   Franck | Mardi, 11 Septembre 2018  - 22:54
  C'est un peu ridicule que certains internautes pensent que la violence ou la marche provocatrice peut résoudre un problème en l'état actuel des choses car tout le monde est averti et la survie dépend des moyens de chacun à se défendre et il nya pas de doute que du berger à la bergère les dégâts collatéraux seront énormes et cela vaut la peine pour permettre aux rescapés de survivre il faut une purge sérieuse pour donner la chance à la race résistance de procréer, chacun de nous vendra chère sa peau pour une survie, donc rien ne sera comme avant où on peut faire tout ce qu'on veut sur la place publique sans être inquiété la récréation vient clore sa comédie pour faire face aux bonnes choses, pourquoi se focaliser sur ces voyous le Togo compte plus de cent partis politiques avec des regroupements et alliance il faut créer de nouvelles forces pour rompre avec cette turpitude de l'opposition classique qui a échoué à convaincre le peuple meurtri,ne dit pas souvent que le malheur de quelqu'un fait le bonheur de l'autre,les centristes ou autres forces silencieuses reorganisez vous pour contrer ces deux extrémistes et changer le rapport des forces en présence, c'est l'occasion pour vous d'émerger et si vous aussi vous ratez cette situation en or vous allez le regretter
L'apogée est finie laissant place au déclin imminent, jpf et acolytes ne se retrouveront jamais, j'appuie alors la position du pnp de se désolidariser de ces zouaves de c14 et la percée de ce parti pnp est prévisible et perceptible très tôt le pnp a eu une vision voire même une prophétie de l'échec imminent cela permet de se renforcer pour quitter définitivement cette barque qui chavire en plein océan

 43   Franck | Mardi, 11 Septembre 2018  - 22:29
  Hahaha Agboyibor dit qu'on les prend pour bambins et il a voulu claquer la porte et si tu l'avais fait réellement, ta mort prématurée est signée vieux clochard,et pour question de bambins lui-même et ses acolytes zouaves l'ont été depuis ,seulement on voulait voir si vous pouvez revenir à de meilleurs sentiments car il peut y arriver qu'un homme soit disant éduqué, soit aussi bête plus que la bête elle même, maintenant pour conseil à Faure s'il veut réellement mourir au pouvoir comme son défunt papa,père de la nation c'est d'augmenter le salaire,les pensions et lui même constatera les retombées, le togolais étant trop bête croit aux fantasmes illusionnistes en s'écartant de la réalité sinon agboyibor toi et tes zouaves de la c14 sont plus bambins que les bambins eux mêmes, 31 juillet a passé sans problème, le 10 septembre est venu renforcer que devant toi mon président il nya rien vous pouvez circuler

 42   Allah | Mardi, 11 Septembre 2018  - 22:18
  Réponse à 38-AHLERAS
  Tu fais pitié . Pense à autre chose comme ton avenir

 41   Calamité | Mardi, 11 Septembre 2018  - 20:46
  Réponse à 40-Kassanda
  Tant que les patriotes ne prendront pas la pleine mesure de l'adversaire, vain sera le combat de réappropriation de la république.

 40   Kassanda | Mardi, 11 Septembre 2018  - 20:27
  Réponse à 28-GNAROU
  Continues à regarder mon doigt quand je montre la lune.

Tu joues les interressants jusqu'au jour où tu ne feras plus l'intéressant.
Je connais bien ce genre de personnage.

 39   AMAH AYAYI DI SANCHO | Mardi, 11 Septembre 2018  - 20:24
  Réponse à 33-Ebizovo
  "...Quand Le PNP sest leve dans La violence..."

Cher compatriote depuis Le 19 Aout, le pnp a toujours manifeste avec DES MAINS NUES.

Si violence Il Ya Cest Le pnp qui en a soufert et qui continue dailleurs den soufrir.


Si ce regime a qualifie Le pnp de jihadiste, Nous savons tous a Quels fins.

Il serait donc injuste de faire echo des mensonges de ce regime accule.

Cher Ebizovo, Il serait donc judicieux que tu veuilles bien retirer Cette accusation

Cordialement

 38   AHLERAS | Mardi, 11 Septembre 2018  - 19:51
  Réponse à 34-Allah
  Tu vas trop vite en besogne. Goodluck Jonathan, Jayi Boni (pour son dauphin), Mahama ont organise leur propre election avec des etapes pas trop claire en amont et en aval mais ils ONT ETE BATTU PROPREMENT. RIEN N' EST PARFAIT. Chaque etape a des failles qu' il faut exploiter. Donc, ne crie pas trop tot VICTOIRE.
Jean Pierre Fabre vous a tellement bouscule en 2015 que vous avez failli y laisser votre peau. Je lui ai toujours tire mon chapeau sur cette idee geniale qu' il a eu. Il vous avait surpris en disant "allons voter" alors que vous l' entendiez de dire non il ne va pas. La CEDEAO vous est venu en renfort mais cette fois ci. JE ne le pense plus.

 37   Atalolo | Mardi, 11 Septembre 2018  - 19:49
  Réponse à 35-Ébizovo
  Mon frère Ebizo,

Si tu m'as toujours lu et suivi, tu verras que j' ai la foi à la détermination du peuple togolais que de cette CEDEAO.

J' ai ma raison et mes expériences du passé par apport à cet organe. Un souvenir très sombre dans les années 2005. Et pourtant, ma nation le Togo n' a jamais tiré de leçon dans cette chute libre que la CEDEAO avait contribué à la mettre.

Dommage pour les esprits qui refusent de se réveiller! Ils resteront endormis tandis que le RPT ne dort pas.

Vive le Togo.




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com