Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:11:20 AM Samedi, 22 Septembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo MPL: Questions pressantes aux dirigeants de la CEDEAO à propos des élections du 20 décembre 2018


politique

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer Lu : 1614 fois

Professeur Pascal Kossivi ADJAMAGBO
Président National du Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL-ABLODEVIWO)

QUESTIONS PRESSANTES AUX DIRIGEANTS DE LA CEDEAO A PROPOS DES ELECTIONS LEGISLATIVES DU 20 DECEMBRE 2018

Lomé, le 10 septembre 2018
La feuille de route de la CEDEAO pour le Togo n’a pas seulement demandé l’organisation des élections législatives le 20 décembre 2018, mais aussi la libération de tous les prisonniers politiques arrêtés dans l’exercice de leurs droits constitutionnels dans le cadre des manifestations déclenchées le 19 août 2017, et non dans le cadre de la tentative de coup d’état du 2009, la réforme de la constitution par le rétablissement de la limitation des mandats présidentiels à deux et du scrutin présidentiel à deux tours, la réforme de la Cour Constitutionnelle et de la CENI avec l’appui des experts de la CEEAO, et la réforme du cadre électoral pour si possible corriger les aberrations scandaleuses de la répartition des sièges de députés selon les circonscriptions électorales, et pour rétablir le scrutin nominal aux élections législatives comme le demande la C14. Vouloir appliquer seulement la recommandation de cette feuille de route sur les élections législatives tout en violant avec insolence les autres recommandations est une escroquerie politique de la part du régime héréditaire cinquantenaire togolais dont l’obsession est la conservation du pouvoir « ad vitam aeternam ». C’est cette escroquerie, ainsi que la lâcheté et l’injustice des chefs d’état de la CEDEAO vis-à-vis du peuple souverain togolais, assimilant le sommet de la CEDEAO du 31 juillet 2018 à la conférence de Berlin des 29 et 30 septembre 1938 au cours de laquelle les autres dirigeants européens ont capitulé devant leur homologue Nazi, que le MPL-ABLODEVIWO ne cesse de dénoncer avec la plus grande vigueur à travers ses publications depuis le 31 juillet 2018. Compte tenu des exhortations de son hymne national, affirmant entre autres « que viennent les tyrans ton cœur soupire vers la liberté », le peuple souverain togolais ne peut accepter cette escroquerie.

C’est pourquoi les ABLODEVIWO posent les questions pressantes suivantes à tous les dirigeants de la CEDEAO, et plus spécialement aux facilitateurs de la crise togolaise et aux membres du comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO pour le Togo : pourquoi la feuille de route n’a pas fixé de date butoir pour la libération de tous les prisonniers politiques arrêtés dans l’exercice de leurs droits constitutionnels depuis le 19 août 2017 et dont la CEDEAO demande timidement la libération depuis novembre 2017 comme une mesure préalable d’apaisement en vue d’un dialogue sincère pour une sortie de crise honorable pour toutes les parties en conflit ? Pourquoi cette feuille de route n’a pas fixé de date butoir pour les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales qu’elle demande au même titre que les élections législatives ? Peut-on construire le toit d’une maison sans en avoir construit les fondations et les murs ? Peux-on confier aux dirigeants d’un cartel de drogue le soins d’organiser et de présider la lutte contre le trafic de drogue dans leur zone d’action ?
Puissent les membres du comité de suivi de la CEEAO de la feuille de route de la CEDEAO sur le Togo actuellement en visite de travail à Lomé avec les protagonistes de la crise togolaise transmettre ces questions à tous les chefs d’état de la CEDEAO, pour qu’ils se ressaisissent à temps, comme l’avaient fait les homologues européens de Hitler après leur compromission à la conférence de Munich, pour fixer enfin les dates butoirs à la construction des fondations de la résolution durable de la crise togolais que constitue la libération de tous les prisonniers concernés et à la construction des murs de cette résolution que constituent toutes les réformes demandées par cette feuille de route, avant de conclure la construction de cette résolution par le toit des élections législatives à la première date permise par la construction des fondations et des murs de cette résolution et la mise en place d’une organisation honnête et sérieuse d’élections transparentes qui soient plus fiables que la lutte contre le trafic de drogue organisée et présidée par les dirigeants d’un cartel de drogue !!!
LE TOGO, UN SEUL PEUPLE, UNE SEULE FAMILLE! !!ABLODE, ABLODE, ABLODE GBADJA!!!




Autres titres

Togo les soutiens de habia s’enchaînent devant l’ambassade du ghana 
Togo ftcd : un an d’activités d’éveil des consciences 
Togo crise politique/la facilitation en difficulté : condé manœuvre pour sauver faure 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 7   Adama | Mardi, 11 Septembre 2018  - 16:27
  Réponse à 1-Jihadiste Atchadam
  En Afrique, c'est les plus violents,sauvages qui conservent le pouvoir dans certains pays comme au Togo. Le problème est que quand on est sauvage, on ne peut pas sortir son pays de la pauvreté et encore moins le développer.

 6   Maximus DJITRI | Mardi, 11 Septembre 2018  - 15:33
  La CENI actuelle doit etre demantelee et recomposee a parite avec une personnalite neutre comme le Monseigneur Barrigah a sa tete ou carrement un membre ressortissant de la CEDEAO choisit par les facilitateurs.

Nous exigeons ceci a cause de ce qui s'est passe dans le passe ou la CENI Presidee par des membres du parti au pouvoir rpt unir a failli a sa mission de neutralite et d'objectivite lors de toutes les elections precedentes au Togo. Souvenez-vous bien de la comedie de Awa Nana en 1993 et 1998. Ensuite des comedie de Taffa Tabiou et autres godillots du regime sanguinaire et tribaliste des Gnassingbe.

A chaque fois que que ce regime se sent battu dans les elections, ce regime force le president de la CENI a proclamer des faux resultats qui n 'ont souvent rien a voir avec la verite des urnes.

Enough is Enough. Assez de l'instrumentalisation et de la politisation de la CENI a des fins electoralistes.

En maintenant Kodjona Kadhanga frere du tristement celebre Abalo Kadhanga (CLAIR CONFLICT D'INTERET)a la tete de la CENI, ce regime machiavelique de Faure Gnassingbe n'a pour autre intention que de faire du forcing et s'il se trouve en situation de defaite de forcer le President de la CENI qui est le seul habilete, a proclamer des faux resultats sortis directement des laboratoires de fraude de L'RPT UNIR FAT.


C'est pour cela qu'il fauT absolument dissoudre et recomposer la CENI avec une personnalite neutre a sa tete.


En outre le President de la CENI ne devrait plus avoir la seule autorite de proclamation des resultats.

Desormais si leS resultats ne st pas valider et signer par tous les membres de la CENI et verifies par les experts, toute proclamation sera nulle et non avenue. Donc le president de la CENI sera une coquille vide sans pouvoir. Dans ce cas le RPT peut garder Kodjona a la tete de la CENI s'ils le veulent.


Quand aux incultes qui sont ici prets a invoquer ou evoquer l'APG quand cela les arranges, je voudrais leur dire que avec l'intervention de la CEDEAO, l'APG qui n' a jamais ete respectee par le RPT UNIR est devenu caduque, nul et de nul effet.


Par consequent Faure Gnassingbe revient dans sa situation illegitime et illegale de Genocidaire de putchiste de 2005.

Il faille que le Tikpi Atchadam et ses amis de la C14 prennent leur responsabilite en envoyant des emissaires polyglottes ou parlant couramment anglais aupres du President Buhari et des autres facilitateurs afin de rmettre les choses en ordre.

Et au cas ou les facilitateurs ne veulent pas mettre les choses en ordre, on met le peuple dehors du Nord au Sud et de l'Est a l'Ouest et on fait sortir tous les togolais de tous les villages et villes et des plus petis hameaux aux plus grands tout ceci de maniere coordonnee et synchronisee afin d'avoir un impact maximum et de mettre fin a ce regime genocidaire et barbare.

La patrie ou la mort, nous vaincrons,
Ablodeee Gbadzaaaaa!!!!!

 5   Délinquant Fabre | Mardi, 11 Septembre 2018  - 13:49
  Réponse à 4-Jihadiste Atchadam
  J'ai honte des opposants togolais.

 4   KASSANDA | Mardi, 11 Septembre 2018  - 13:48
  Réponse à 4-Jihadiste Atchadam
  Poppo
L'opposition togolaise nulle!

 3   illettré national | Mardi, 11 Septembre 2018  - 13:46
  Réponse à 4-Jihadiste Atchadam
  Merci
Mervi
Merci

 2   illettré national | Mardi, 11 Septembre 2018  - 13:27
  Réponse à 2-Jihadiste Atchadam
  Merci pour tout.
Tu es vraoment formidable.

 1   Jihadiste Atchadam | Mardi, 11 Septembre 2018  - 13:23
  J'observe depuis un certain temps la situation au Togo.
À vrai dire UNIR et son président Faure Gnassingbé ont le vent en poupe.
Le peuple togolais est très observateur. Il comprend tout. Il sait tout. Il sait que l'opposition togolaise n'est composée que de plaisentins.
Quand vous circulez dans la ville de Lomé, vous rencontrez des togolais calmes et serains à l'instar du président Faure Gnassingbé. Ce calme olympique contraste avec le comportement agité des opposants. Quand vous entendez un opposant togolais parlez, vous croirez que le Togo est un pays invivable. Mais quand vous mettez pied à Lomé, c'est tout le contraire. Quand tu va dans le pays profond, le calme des populations est encore plus saisissant. Là-bas les populations ne connaissent que UNIR et Faure Gnassingbé.
C'est ça qui me conforte dans mon point de vue selon lequel UNIR gagnera toujours.
L'opposition togolaise dans son état actuel ne peut jamais gagner. C'est la vérité. Même si elle fait mal à certains.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com