Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 1:15:32 AM Vendredi, 16 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo MPL: Questions pressantes aux dirigeants de la CEDEAO à propos des élections du 20 décembre 2018


politique

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer Lu : 1935 fois

Professeur Pascal Kossivi ADJAMAGBO
Président National du Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL-ABLODEVIWO)

QUESTIONS PRESSANTES AUX DIRIGEANTS DE LA CEDEAO A PROPOS DES ELECTIONS LEGISLATIVES DU 20 DECEMBRE 2018

Lomé, le 10 septembre 2018
La feuille de route de la CEDEAO pour le Togo n’a pas seulement demandé l’organisation des élections législatives le 20 décembre 2018, mais aussi la libération de tous les prisonniers politiques arrêtés dans l’exercice de leurs droits constitutionnels dans le cadre des manifestations déclenchées le 19 août 2017, et non dans le cadre de la tentative de coup d’état du 2009, la réforme de la constitution par le rétablissement de la limitation des mandats présidentiels à deux et du scrutin présidentiel à deux tours, la réforme de la Cour Constitutionnelle et de la CENI avec l’appui des experts de la CEEAO, et la réforme du cadre électoral pour si possible corriger les aberrations scandaleuses de la répartition des sièges de députés selon les circonscriptions électorales, et pour rétablir le scrutin nominal aux élections législatives comme le demande la C14. Vouloir appliquer seulement la recommandation de cette feuille de route sur les élections législatives tout en violant avec insolence les autres recommandations est une escroquerie politique de la part du régime héréditaire cinquantenaire togolais dont l’obsession est la conservation du pouvoir « ad vitam aeternam ». C’est cette escroquerie, ainsi que la lâcheté et l’injustice des chefs d’état de la CEDEAO vis-à-vis du peuple souverain togolais, assimilant le sommet de la CEDEAO du 31 juillet 2018 à la conférence de Berlin des 29 et 30 septembre 1938 au cours de laquelle les autres dirigeants européens ont capitulé devant leur homologue Nazi, que le MPL-ABLODEVIWO ne cesse de dénoncer avec la plus grande vigueur à travers ses publications depuis le 31 juillet 2018. Compte tenu des exhortations de son hymne national, affirmant entre autres « que viennent les tyrans ton cœur soupire vers la liberté », le peuple souverain togolais ne peut accepter cette escroquerie.

C’est pourquoi les ABLODEVIWO posent les questions pressantes suivantes à tous les dirigeants de la CEDEAO, et plus spécialement aux facilitateurs de la crise togolaise et aux membres du comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO pour le Togo : pourquoi la feuille de route n’a pas fixé de date butoir pour la libération de tous les prisonniers politiques arrêtés dans l’exercice de leurs droits constitutionnels depuis le 19 août 2017 et dont la CEDEAO demande timidement la libération depuis novembre 2017 comme une mesure préalable d’apaisement en vue d’un dialogue sincère pour une sortie de crise honorable pour toutes les parties en conflit ? Pourquoi cette feuille de route n’a pas fixé de date butoir pour les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales qu’elle demande au même titre que les élections législatives ? Peut-on construire le toit d’une maison sans en avoir construit les fondations et les murs ? Peux-on confier aux dirigeants d’un cartel de drogue le soins d’organiser et de présider la lutte contre le trafic de drogue dans leur zone d’action ?
Puissent les membres du comité de suivi de la CEEAO de la feuille de route de la CEDEAO sur le Togo actuellement en visite de travail à Lomé avec les protagonistes de la crise togolaise transmettre ces questions à tous les chefs d’état de la CEDEAO, pour qu’ils se ressaisissent à temps, comme l’avaient fait les homologues européens de Hitler après leur compromission à la conférence de Munich, pour fixer enfin les dates butoirs à la construction des fondations de la résolution durable de la crise togolais que constitue la libération de tous les prisonniers concernés et à la construction des murs de cette résolution que constituent toutes les réformes demandées par cette feuille de route, avant de conclure la construction de cette résolution par le toit des élections législatives à la première date permise par la construction des fondations et des murs de cette résolution et la mise en place d’une organisation honnête et sérieuse d’élections transparentes qui soient plus fiables que la lutte contre le trafic de drogue organisée et présidée par les dirigeants d’un cartel de drogue !!!
LE TOGO, UN SEUL PEUPLE, UNE SEULE FAMILLE! !!ABLODE, ABLODE, ABLODE GBADJA!!!




Autres titres

Togo dr james amaglo: « la position du mcd par rapport au recensement n’aura aucune incidence » 
Togo élections législatives du 20 décembre : gilbert bawara se « fiche royalement » que la coalition se présente ou non 
Togo après son appel au recensement : vers une exclusion du mcd de la coalition des 14 partis de l’opposition 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com