Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:47:52 AM Samedi, 22 Septembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Législatives 2018 : Les experts électoraux de la CEDEAO débutent leur travail le 17 septembre prochain


politique

AfreePress | | 23 Commentaires |Imprimer Lu : 4016 fois


L'une des recommandations contenue dans la feuille de route des Chefs d'Etat et de gouvernements de la CEDEAO et qui divise la classe politique togolaise, est la question du renforcement de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Du mot «renforcement» chacun a sa compréhension. Pour la coalition des 14 partis de l'opposition, il est question d'une recomposition complète de l'institution en charge de l'organisation et de la supervision des élections dans le pays et pour le parti au pouvoir, l'Union pour la République (UNIR) il s'agit d'une représentation au sein de la CENI de toutes les tendances politiques y compris de l'opposition parlementaire.

Réunis lundi 10 septembre 2018 à Lomé, dans le cadre de la première réunion du comité de suivi et de mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO, les émissaires de la CEDEAO n'ont pas pu trancher cette question et ont confié sa résolution aux chefs d'État ghanéen et guinéen, facilitateurs désignés dans la crise togolaise.

Par contre, la CEDEAO a annoncé le lancement du processus de « recrutement des experts électoraux de la CEDEAO, notamment des experts en droit constitutionnel, en audit électoral et observateurs électoral » dans le cadre de la mission d'accompagnement électorale promise par l'organisation au Togo.

Le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou a indiqué l'arrivée au Togo de ses experts chargés de travailler en étroite collaboration avec la CENI, le 17 septembre dans le cadre des élections législatives le 20 décembre 2018.

Raphaël A.




Autres titres

Togo chronique de kodjo epou : la marche à reculons 
Togo les soutiens de habia s’enchaînent devant l’ambassade du ghana 
Togo ftcd : un an d’activités d’éveil des consciences 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 23   Franck | Jeudi, 13 Septembre 2018  - 14:14
  Réponse à 21-Maximus DJITRI
  Mr djitri c'est quand même irrealiste et absurde de faire sortir le peuple dans la rue,et pour quel but ce n'est pas parce que on crie notre ras bol que tout le monde est de votre avis ,cette lutte que la c14 mène par rapport à la réalité est peu orthodoxe,ce n'est non plus parce que nous sommes tous togolais que nous allons les moyens subterfuges pensant changer ou renverser un régime qui a fait son temps et où au moins nous avons bénéficié quelque chose il n'ya trop ou toujours de négatif dans tout cela,cela aussi nous ouvrira u e bénédiction inattendue qu'on veuille ou pas

 22   Franck | Mercredi, 12 Septembre 2018  - 13:26
  Mr avouantheboss 13 super man continuez par leur dire la vérité comme cette opposition et affidés sont idiots bêtes et stupides croient toujours à leur fantasme de gagner ou de changer le cours des événements sinon comment comprendre un comportement saugrenu de cette opposition qui suppose que la médiation dira le contraire des facilitateurs alors là il y'a problème, d'échec en échec l'opposition continue par berner dans l'illusion pernicieuse, même le fou peut comprendre mieux la feuille de route

 21   Maximus DJITRI | Mardi, 11 Septembre 2018  - 15:34
  La CENI actuelle doit etre demantelee et recomposee a parite avec une personnalite neutre comme le Monseigneur Barrigah a sa tete ou carrement un membre ressortissant de la CEDEAO choisit par les facilitateurs.

Nous exigeons ceci a cause de ce qui s'est passe dans le passe ou la CENI Presidee par des membres du parti au pouvoir rpt unir a failli a sa mission de neutralite et d'objectivite lors de toutes les elections precedentes au Togo. Souvenez-vous bien de la comedie de Awa Nana en 1993 et 1998. Ensuite des comedie de Taffa Tabiou et autres godillots du regime sanguinaire et tribaliste des Gnassingbe.

A chaque fois que que ce regime se sent battu dans les elections, ce regime force le president de la CENI a proclamer des faux resultats qui n 'ont souvent rien a voir avec la verite des urnes.

Enough is Enough. Assez de l'instrumentalisation et de la politisation de la CENI a des fins electoralistes.

En maintenant Kodjona Kadhanga frere du tristement celebre Abalo Kadhanga (CLAIR CONFLICT D'INTERET)a la tete de la CENI, ce regime machiavelique de Faure Gnassingbe n'a pour autre intention que de faire du forcing et s'il se trouve en situation de defaite de forcer le President de la CENI qui est le seul habilete, a proclamer des faux resultats sortis directement des laboratoires de fraude de L'RPT UNIR FAT.


C'est pour cela qu'il fauT absolument dissoudre et recomposer la CENI avec une personnalite neutre a sa tete.


En outre le President de la CENI ne devrait plus avoir la seule autorite de proclamation des resultats.

Desormais si leS resultats ne st pas valider et signer par tous les membres de la CENI et verifies par les experts, toute proclamation sera nulle et non avenue. Donc le president de la CENI sera une coquille vide sans pouvoir. Dans ce cas le RPT peut garder Kodjona a la tete de la CENI s'ils le veulent.


Quand aux incultes qui sont ici prets a invoquer ou evoquer l'APG quand cela les arranges, je voudrais leur dire que avec l'intervention de la CEDEAO, l'APG qui n' a jamais ete respectee par le RPT UNIR est devenu caduque, nul et de nul effet.


Par consequent Faure Gnassingbe revient dans sa situation illegitime et illegale de Genocidaire de putchiste de 2005.

Il faille que le Tikpi Atchadam et ses amis de la C14 prennent leur responsabilite en envoyant des emissaires polyglottes ou parlant couramment anglais aupres du President Buhari et des autres facilitateurs afin de rmettre les choses en ordre.

Et au cas ou les facilitateurs ne veulent pas mettre les choses en ordre, on met le peuple dehors du Nord au Sud et de l'Est a l'Ouest et on fait sortir tous les togolais de tous les villages et villes et des plus petis hameaux aux plus grands tout ceci de maniere coordonnee et synchronisee afin d'avoir un impact maximum et de mettre fin a ce regime genocidaire et barbare.

La patrie ou la mort, nous vaincrons,
Ablodeee Gbadzaaaaa!!!!!

 20   GNAROU | Mardi, 11 Septembre 2018  - 15:8
  Et dire que moi GNAROU , j'ai passé tout mon temps sur ce site à expliquer le scenario à ces idiots de l'opposition ...!


Pfffff......!!

 19   Avouantheboss | Mardi, 11 Septembre 2018  - 14:36
 
Ouro,

"Avouan je me permets de t'insulter: salaud!!!" dixit Ouro

Au moins, ce Kotokoli est bien poli, contrairement aux Sudistes! Il m'avertit avant de m'insulter. Mon cerveau a eu de temps de s'accommoder, avant de recevoir l'injure. Très bien! Merci!

Avec cette division dans l'opposition, crois-tu vraiment qu'une large alliance est-elle possible!!! Non! Alors, c'est un boulevard qui est devant Unir!

Le coup d'Etat a échoué!

 18   Ouro | Mardi, 11 Septembre 2018  - 14:18
  Réponse à 17-Avouantheboss
  Avouan je me permets de t'insulter: salaud!!! Garde tes idées pour toi et tes voleur URINeur.

Pour moi, l'opposition doit partir sur la base des fraudes pour se préparer à gagner l'élection malgré cela. Je sais que c'est possible mais l'on me dira que ce n'est pas possible. Si 90 % des électeurs votent pour un candidat (je parle des législatives), la fraude de l'UNIR ne prendra pas pour plusieurs raisons.

 17   Avouantheboss | Mardi, 11 Septembre 2018  - 14:15
 
Un autre aspect de l'échec évident de l'opposition.

Toute la pagaille depuis le 19 août 2017 tourne autour du fauteuil présidentiel. Rien dans les revendications ne concerne les élections législatives. C'est comme si l'opposition fait impasse sur les législatives. Or, les législatives viennent avant les présidentielles! Comment aller faire campagne pour les législatives, alors qu'on s'est battu pendant un an, pour faire chuter le Président de la République!!!Erreur de stratégie! Une opposition idiote sans réelle stratégie, c'est la paire perdante!

Avec le découpage électoral actuel, le mode de scrutin, l'impréparation de l'opposition, la division au sein de l'opposition, ... Je ne vois pas comment le RPT/Unir va perdre ces élections! L'affaire est pliée! L'opposition est finie!

A l'échec annoncé le 20 décembre pour l'opposition, elle n'aura que 12 mois pour préparer les élections présidentielles. Mission impossible! On ne prépare pas une élection présidentielle en 12 mois! L'échec des législatives va tellement sonner l'opposition, qu'elle mettra du temps très long pour se remettre sur ses pieds. Et boom! Elle prendra les présidentielles dans la tronche! Ainsi, elle tombera raide morte! KO!!!

 16   Avouantheboss | Mardi, 11 Septembre 2018  - 14:6
 
C'est la dernière cartouche qui reste à l'opposition, pour ces élections du 20 décembre. Si malgré toutes ces précautions, le RPT/Unir gagne les élections, alors, c'est fini à jamais pour l'opposition. Elle ne peut plus jamais parler au nom de son supposé peuple! C'est clair!

Or, je ne voit pas comment le RPT/Unir peut-il perdre ces élections. L'opposition a l'habitude de mobiliser les gens dans la rue. L'opposition ne sait pas mobiliser pour s'inscrire sur les listes électorales, encore moins, mobiliser pour aller voter! Or, RPT/Unir est spécialisé dans la mobilisation pour aller voter. Aller dans les maison des gens du RPT/Unir, les jours d'élection. Vous ne trouverez personne à la maison. Ils vont tous voter! Pendant ce temps, les partisans de l'opposition font le tour des bars, pour se saouler! Après, ils crient aux fraudes! Pauvres cons!

 15   Avouantheboss | Mardi, 11 Septembre 2018  - 13:59
 
Il faut demander à Alberto! Il veut voir le fichier électoral, nous lui avons donné ça. Il a joué avec kakakakaka, sans rien trouvé! Nous ne sommes pas stupides pour créer des doublons dans le fichier. Ce serait trop con! De plus, il y a l'encre indélébile qui empêche le vote multiple!

Tant que l'opposition ne comprendra pas que la fraude ne fait pas gagner une élection, et qu'elle restera dans la suspicion de supposée fraude, le RPT/Unir a de beaux jours devant lui! Unir gagne les élections proprement! Et nous vous le démontrerons encore une fois de plus, le 20 décembre! Wait and see!

 14   Avouantheboss | Mardi, 11 Septembre 2018  - 13:55
  Réponse à 12-Pourquoidesinsultes?
 
Pourquoidesinsultes,

Relève l'insulte dans mon posting N°: 8, alors je présenterai des excuses publiques!




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com