Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:18:46 AM Samedi, 22 Septembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Elim CAN 2019 : Les Eperviers motivés contre les Ecureuils


sport

Lalternative-togo.com | | 3 Commentaires |Imprimer Lu : 2056 fois


Contre les Ecureuils ce dimanche 9 septembre, au stade municipal de Lomé, les Eperviers ont les moyens d’engranger leurs premiers (trois) points de la victoire en deux sorties dans la course qualificative pour la CAN 2019.

A la première journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019, le Togo a été battu à Blida par les Fennecs d’Algérie sur les installations du stade Mustapha Tchaker à Blida. C’était le dimanche 10 juin dernier. Une défaite dès l’entame alors que l’objectif était de faire au pire des cas un nul.

Aujourd’hui, le contexte est différent, de même que l’enjeu. Les Eperviers vont faire leur seconde sortie à domicile, devant leurs supporters, contre les Ecureuils qui, eux, ont déjà gagné la Gambie. Les Béninois sont gonflés en bloc et vont faire le voyage de Lomé avec une assurance, pour réaliser un hold-up, surprendre leurs adversaires.

La victoire

Le Togo a rendez-vous avec le Bénin au stade municipal de Lomé ce 9 septembre comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019. L’adversaire est un voisin qui compte un succès dans la poule D.

Les séances d’entraînement ont commencé avec les expatriés le dimanche dernier à Lomé. Le capitaine Emmanuel Adébayor a rejoint tout dernièrement ses partenaires. Le groupe affiche désormais complet.

Tout se passe pour le moment bien de façon générale. L’on ne parle plus de problèmes de primes ou d’organisation, les internationaux ne tiennent pas des réunions secrètes visant à pousser le Comité exécutif de la Fédération togolaise de football voire le gouvernement à leur verser des primes ou donner des garanties avant d’accepter jouer. L’ambiance à l’hôtel est conviviale. Le sourire des uns et les accolades des autres le démontrent.

Sur le terrain, c’est la répétition générale, le temps est aux derniers réglages. Des exercices offensifs et défensifs alternent avec les phases de placement, de dédoublement et de débordement sous l’œil vigilant de Claude Le Roy et ses assistants. DjeneDakonam, défenseur de Getafe, insiste sur la nécessité de gagner. « C’est un match qui est très important pour nous. Et c’est impératif de le gagner. L’état d’esprit est là. La motivation est là. On va essayer de bien préparer ce match et de le gagner », confie-t-il.

Là où ce défenseur de la Liga espagnole aurait hésité ou tâtonné, il y a quelques années, il assure que la sélection togolaise a les « armes qu’il faut » pour aller chercher la victoire. « On va donner le meilleur de nous-mêmes. Ce match est à gagner », insiste-t-il. Preuve que les Eperviers gagnent en maturité sans toutefois se surestimer ou prendre de haut leurs adversaires.

Le sociétaire de Basaksehir, en Turquie, Emmanuel Adébayor confie, de son côté, que la rencontre contre le Bénin est un « derby », donc s’annonce difficile. Les Ecureuils « vont nous causer beaucoup de problèmes », souligne le capitaine. Néanmoins, « c’est à nous d’être prêts physiquement et mentalement pour pouvoir livrer un bon match », ajoute-t-il.

Le groupe des Eperviers est une osmose entre cadres et jeunes, certes, mais collectivement il y a de l’expérience, des vécus qui pourraient permettre aux Togolais d’éviter le piège de l’équipe béninoise qui, il faut le rappeler, a déjà 3 points et ne vient pas à Lomé en touriste.

Le seul bémol se trouverait au niveau de l’état de la pelouse du stade municipal de Lomé. Elle est de très mauvaise qualité.

La Sécurité

Les dernières confrontations entre ces deux pays ont dépassé le cadre sportif et débouché malheureusement sur des actes condamnables. La passion de certains et l’hystérie des autres sont à canaliser afin qu’avant, pendant et après la rencontre, aucun acte de violences ou de xénophobie ne soit noté.

Face aux médias ce 31 août, au siège de la Fédération togolaise de football à Lomé, l’organisateur dudit match, Robert Daba, rappelle : « C’est un match à haut risque qui nécessite une organisation particulière, c’est pourquoi je voudrais qu’il se joue dans le fair-play et la non-violence ». « … Connaissant la tension qu’il y aura autour de ce match, l’aspect sécuritaire doit être de mise pour éviter tout déraillement », ajoute-t-il avant de rassurer que « toutes les dispositions seront prises pour qu’il se passe dans la paix et la non-violence».

Robert Daba déclare également qu’un accent particulier est mis sur la sensibilisation autour de cette rencontre au Togo et au Bénin « pour faire comprendre aux gens que les deux pays sont des pays frères ».

Dans le camp d’en face, Claude M. Paqui, Secrétaire général de la Fédération béninoise de football (FBF), « lance un appel de mobilisation totale de tout le peuple béninois, en général, des supporters en particulier afin de faire massivement le déplacement sur la capitale togolaise et de pousser les « Ecureuils » à la victoire ». Cet appel est suivi d’un rappel, celui de « faire preuve de fair-play, de fraternité et d’amitié ». Vivement que tout se passe dans le calme. Et que le meilleur gagne.






Autres titres

Togo reprise de la d1 : les chocs, les promus… l’analyse de la première journée 
Togo imposture : quand bayor se fait passer pour commissaire au match. 
Togo le directeur de la communication de la ftf quitte ses fonctions 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 3   Kpekpassi | Dimanche, 9 Septembre 2018  - 21:21
  J'attends le GNAROU et DJIHADISTE ATCHADAM son sozie pour défendre un autre palmarès de son autre nid de voyous et truands qu'est la FTF. C'est peut-être une autre faute de la C14 ou Tikpi n'est-ce-pas?
Tout ce que Faure touche est nul jusqu'au bout! Des maudits comme ça! MOUF

 2   Kozah Nostra | Dimanche, 9 Septembre 2018  - 19:55
  Réponse à 1-TAKPARA
  Quand la gouvernance d'un pays va mal, tout va mal dans le pays!!! IL NOUS FAUT UN NOUVEAU SOUFFLE AU TOGO!!! DÉGAGEZ-MOI LA KOZAH NOSTRA, LA MAFIA TOGOLAISE DIABOLIQUE, SATANIQUE ET MALÉFIQUE DES MAN.GEURS DE CHI.EN dirigée l'analphabète et attardé Faure Al Capone GNASSINGBÉ!!!

 1   TAKPARA | Dimanche, 9 Septembre 2018  - 18:7
  QUAND ON VOUS PARLE DES BIENFAITS DE L'ALTERNANCE, VOUS CRIEZ, VOTRE ADEBAYOR A ENCORE MONTRE SON INCAPACITÉ A DENOUER DES SITUATIONS, RESULTATS MATCH NUL ET VIERGE



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com