Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 3:20:34 PM Samedi, 20 Octobre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Jeunesse et justice au menu des quotidiens marocains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 836 fois


Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment la signification et la portée de la commémorant de la fête de la jeunesse et l’arrestation d’un réseau spécialisé dans le faux et usage de faux.

+Akhir Saa+ souligne ainsi que le 20 août 1953 nos ancêtres se sont révoltés pour recouvrer la dignité de la nation et mettre fin au protectorat, et le 21 août 2018, les jeunes générations font face à la responsabilité de l'édification du citoyen du 21ème siècle, en prenant en considération tous les grands défis d’ordre économique, politique et culturel qui caractérisent le monde qui l’entoure.

Les jeunes marocains sont au cœur des enjeux de la nation et représentent la clef principale dans la mise en place du projet sociétal escompté, basé sur la démocratie et la modernité, précise le quotidien.

Il assure, par ailleurs, que dans l’absence de statistiques crédibles sur la relation des jeunes par rapport à l’action politique, le phénomène du désintérêt des jeunes de la chose politique puise sa force d’un discours médiatique qui promeut une certaine image sur la politique et les partis.

Pour sa part, +Rissalat Al Oumma+ relève que depuis son instauration durant le règne de feu Mohammed V, la fête de la jeunesse a toujours été liée à des décisions et des manifestations politiques, sportives et sociales majeures, notant que cet événement qui commémore la naissance du Roi, est l’une des fêtes nationales célébrées chaque année par les Marocains, traduisant l’authenticité et l’enracinement de la civilisation et de la culture de la Oumma marocaine.

Cette manifestation est une occasion pour évoquer les réussites accumulées par les jeunes compétences dans des domaines tels que la culture, le sport ainsi que l’innovation et les nouvelles technologies, ajoute le journal.

L’occasion signifie également que la valorisation de ce capital humain doit être réalisée avec un sens élevé de responsabilité, afin qu’il puisse apporter sa valeur ajoutée comme une passerelle permettant d’accéder à un avenir plus prospère, écrit-il.

+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé à l'arrestation ce weekend, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST), de sept individus, membres présumés d'un réseau criminel spécialisé dans le faux et usage de faux, la fraude et l'escroquerie et l'intrusion dans les systèmes de traitement électronique des données.

Parmi les mis en cause, trois frères ont été appréhendés à Casablanca pour implication présumée dans une large opération de falsification de visas de complaisance (Moujamala) réservées à l'accomplissement du pèlerinage, et de commercialisation de billets d'avion achetés moyennant des données bancaires piratées.

La même publication fait savoir que la compagnie aérienne marocaine, Royal Air Maroc (RAM), réfute catégoriquement les allégations de traitement discriminatoire rapportées par un responsable libérien et relayées sans aucune vérification par certains supports de la presse électronique.

Dans une mise au point à propos du vol AT-567 reliant Casablanca à Monrovia le 10 août, la RAM souligne que ce vol a été annulé pour des raisons techniques et qu'une soixantaine de passagers qui devaient effectuer le vol de continuation vers la capitale du Liberia, ont été informés qu'ils allaient emprunter le vol du 11 août et qu’ils seront pris en charge par la compagnie conformément à la réglementation en vigueur.

+Akhir Saa+ rapporte que le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 428 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume, dont certaines sont en détention et d'autres en liberté, ainsi qu'à 22 personnes parmi les condamnés dans des affaires d'extrémisme et de terrorisme.

Cette grâce intervient à l'occasion de l'anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple célébrée le 20 août.




Autres titres

Maroc politique, économie et social meublent la une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Maroc la presse marocaine décrypte le discours royal prononcé au parlement 
Maroc divers surjets à la une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com