Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:08:44 PM Dimanche, 19 Août 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Mise en œuvre des recommandations de la CEDEAO : « Bonne foi » de Faure?


politique

Lalternative-togo.com | | 13 Commentaires |Imprimer Lu : 3185 fois


La grande énigme aujourd’hui, après le sommet de la Communauté Economique des Etats d’ Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la connaissance de la feuille de route pour une sortie pacifique, définitive et durable de la crise politique au Togo, reste la mise en œuvre efficace de ces recommandations. Depuis ce 31 juillet, le régime de Faure Gnassingbé a repris avec les discours mielleux, susceptibles d’évoquer une certaine bonne foi à brandir aux yeux de la communauté nationale et internationale, dans le seul but de faire croire qu’il est disposé à faire les choses autrement. Surtout provoquer l’alternance au sommet de l’Etat, puisque c’est la préoccupation première de tous les Togolais aujourd’hui.

Il est clair que dans cette nouvelle opération de charme entamée par le régime RPT/UNIR, l’opposition, le Comité de suivi et la CEDEAO doivent avoir les yeux grandement ouverts. Puisqu’il va falloir compter avec la ruse, les subterfuges et le dilatoire d’un régime qui n’a d’autres projets que la conservation à tout prix du pouvoir.

Au cours du Conseil des ministres le vendredi 3 août dernier, Faure Gnassingbé, comme on le lui connaît, a invité les membres du gouvernement à « être davantage attentifs, individuellement et collectivement, aux messages et aux aspirations profondes des Togolais dans un esprit de loyauté et de fidélité aux missions qui leur sont confiées ». Prétextant tirer des enseignements politiques de la situation qui prévaut dans le pays, il dit être déterminé à poursuivre les efforts pour trouver une issue définitive et durable à la crise. Encore Faure Gnassingbé avec des promesses. Doit-on rire ou pleurer ?

En 2005, après avoir massacré plus d’un millier de Togolais pour arriver au pouvoir, le supposé plus policé des rejetons d’Eyadema avait brandi les « 20 plus », une sorte de mémo qui rassemble de bonnes intentions devant sortir le peuple togolais de la misère et ainsi rompre avec la gouvernance catastrophique de son père auquel a succédé. Mais aujourd’hui, sa gouvernance est pire que celle de son défunt père. Dans la même année, il déclare à Atakpamé que « plus jamais ça sur la Terre de nos Aïeux » (allusion faite aux violences commises par les forces de l’ordre et de défense sur les populations paisibles, avec des morts, des blessés à vie et des refugiés).

Mais on continue, au nom de la conservation du pouvoir dont le seul bénéficiaire se trouve être le Prince, de tirer à bout portant sur des enfants lors des manifestations pacifiques et sur les populations jusque dans leurs maisons. Le 26 avril 2012, il trouve qu’il y a une minorité qui accapare les richesses du pays, au détriment de la grande majorité. Depuis lors, on encourage plutôt cette pratique par l’impunité. Dans le même temps, Faure Gnassingbé annonce les assises nationales de l’éducation et de la santé. Que nenni ! Il déclare sur les chaînes internationales (puisque c’est le canal qui lui donne de l’inspiration) : « Pour que la démocratie avance en Afrique, on doit limiter les mandats à deux ou à trois ». Il est en train de finir son troisième mandat frauduleusement acquis, mais il veut déplacer les montagnes pour en briguer un quatrième. Aujourd’hui encore, on lui demande en vain, de libérer ses « otages politiques », malgré les injonctions des Facilitateurs de la crise politiques et la CEDEAO.

Voilà donc un régime qui balance sa « bonne foi » à la figure de tout le monde. Comment peut-on encore croire à un système qui n’a jamais rien respecté ? Aujourd’hui, tous les observateurs s’accordent à s’inquiéter de la disponibilité de ce régime à poursuivre en toute franchise le dialogue politique, bien sûr sous l’égide des deux Facilitateurs, Alpha Condé de la Guinée et Nana Akufo-Addo du Ghana, en mettant en œuvre les recommandations pour que cette crise prenne fin une bonne fois pour toute.

Déjà à la Coalition des 14 partis de l’opposition, la méfiance est de mise. « Nous avions cru un instant que c’est quelqu’un qui était venu solder le passif de son père. Le mal nous a pris aujourd’hui, il est rentré dans la même direction que son père, sinon pire. Il a dit plus jamais ça au Togo, mais ça continue. On préconise les mesures de confiance dans l’intitulé de la feuille de route, mais rien ne s’applique. On utilise ces Togolais comme des otages et des monnaies d’échange », a déclaré Pascal Adoko, Secrétaire Général adjoint de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), pour qui l’on ne peut plus faire confiance à Faure Gnassingbé qui la boulimie du pouvoir et qui s’y accroche « comme un enfant qui a des sucettes dans la bouche ».

En tout cas, le régime RPT/UNIR n’est plus à présenter au peuple togolais. Le Comité de suivi prévu par la CEDEAO, et l’opposition sont appelés à se méfier de cette « bonne foi » proclamée par Faure Gnassingbé et les siens. Si le régime a commencé par traficoter la feuille de route rendue publique par la CEDEAO le 31 juillet dernier, il faut d’ores et déjà imaginer ce qui est derrière ces discours destinés à attendrir les cœurs. Prudence !




Autres titres

Togo le mpl-ablodeviwo condamnent les profanations des mosquées et interpelle le gouvernement sur la libération des prisonniers politiques 
Togo message du professeur pascal kossivi adjamagbo aux militants du mpl-ablodeviwo du bas mono 
Togo le pnp se rappelle le début du soulèvement populaire 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 13   Dariah | Jeudi, 9 Août 2018  - 1:15
  Faure et ses sbires ne connaissent PS la honte, heureusement pour eux nous sommes plus que debout et sa va changer, il aura alternance. Sa c'est claire.... Des menteurs fnis.. Vous ne tromper personne on voit plus claire et loin que vous

 12   Defenseur rptiste | Mercredi, 8 Août 2018  - 22:58
  Réponse à 11-El Niño
 
Quelqu'un peut dire " au grand penseur " d'éviter des dérapages incontrolés sur ce site ?
Il se croit tellement dans le vrai que ses commentaires sont devenus insipides. Aveuglé par son opposition primaire, il critique tout les articles qui défilent sut la plate forme
En espagnol Nino siginifie le petit, le gamin, l'enfant.

Pour finir, je lui lance basta ! en espagnol

 11   El Niño | Mercredi, 8 Août 2018  - 13:30
  Dites à Faure qu'il n'a aucune crédibilité ni aupres des présidents de la Cedeao ni aupres des togolais. Faure + Rpt/Unir = Crédibilité ZÉRO.

Restons Vigilants, Mobilisés et Unis.

 10   Ahan | Mercredi, 8 Août 2018  - 10:55
  Est-ce qu'il va renoncer à tuer ?

 9   Thanks | Mercredi, 8 Août 2018  - 10:8
  C'est plutot une contrainte.Faure n'a plus choix.Il est desavoue' par le peuple,la Cedeao puis par la France.Son seul soutien,Les militaires mangeurs de chiens galeux de Pya

 8   TRUMP | Mercredi, 8 Août 2018  - 8:14
  Réponse à 7-chromosome 21
  Les enfants rient= Déviwo lé dou monlou!
Alors Ferdinand, vous voyez d'où vient la mauvaise foi et la violation des recommandations de la CEDEAO à travers cette provocation de Satchivi!
Que les forces de l'ordre fasse leur travail et qu'il le fasse très bien. Nous attendons de El Nino des œufs pourris pour nourrir les futurs détenus hors la loi.

 7   chromosome 21 | Mercredi, 8 Août 2018  - 7:51
  PEUPLE TOGOLAIS, LA CEDEAO A PARLÉ

Elle estime, tout comme nous qu'il est impérieux de revenir aux fondamentaux de la Constitution originelle de 1992.

Pour se faire, elle exige, entre autres :
-La limitation du mandat présidentielle ;
-Le mode de scrutin à deux tours ;
- La dissolution, la recomposition de la Cour Constitutionnelle et la limitation du mandat de ses membres ;
- La dissolution et la recomposition de la CENI ;
- La révision intégrale du fichier électorale ;
- Le droit de vote de la diaspora ;

Mais laisse entre nos mains la question relative au départ de Faure GNASSINGBÉ.

Pour donc exiger la mise en oeuvre rapide de ces recommandations, la libération de tous les détenus politiques y compris Kpatcha GNASSINGBÉ et, exiger le départ de Faure, le Mouvement EN AUCUN CAS en collaboration avec plusieurs autres Organisations de la Société Civile demande au peuple Togolais, aux leaders et aux militants de la Coalition des 14, aux responsables de TOGO DEBOUT, de NUBUEKE, du Mouvement des Artistes Engagés, des Sentinelles de la République et de toutes les autres organisations de jeunes et des femmes de :

- Se mettre en *ROUGE* ou *NOIR* ce mercredi 08 août 2018
- et de se mobiliser très massivement, tel le 06 et 07 septembre 2017 pour prendre part à la grande Caravane National qui aura lieu ce samedi 11 août 2018.

Départ: ADAKPAMÉ STATION

NB :La caravane sillonera tous les quartiers de Lomé et 7 villes de l'intérieur à savoir Aného, Vogan, Afangnan, Kpalimé, Kara, Sokodé, Tsévié.

53 ans pour le voleur, 1 seul jour pour le peuple.

Le vrai combat vient de commencer

Le 1er Porte-parole,

Foly SATCHIVI

Partagez à tous vos contacts

 6   Noé Kutuklui | Mercredi, 8 Août 2018  - 7:24
  Réponse à 2-gnegnofi
  Vous m'avez tué!
Malheureusement, vous connaissez la réponse.

 5   Togolais | Mercredi, 8 Août 2018  - 7:3
  PS : Je ne commente plus d'article/interview si ce n'est pas dans les forum (car faute de problemes "techniques" ici il n'y a pas la protection des pseudos...comme dans les forums (crees en premier))...donc c'est facile pour les lecteurs de se rendre compte de l'usurpation de mon pseudo.

D'autres mises au point suivront!!!
--------------
Faure Gnassingbe & co,Jean Pierre Fabre, Isabelle Ameganvi,Dodji Apevon, Brigitte Adjamagbo,Tikpi Atchadam,Martin Amouzou, Yves Amaizo, Nicodeme Habia,Nathanaeil/Alberto Olympio etc. de parts leurs mefaits me contraingnent a etaler (malgre toute ma volonte et patience durant plus d'une dizaine d'annees) certains details sur ma vie privee. Cela va du beau pere irresponsable, pret a sacrifier le premier fils de sa femme jusqu'aux irresponsables politiciens hyper-supertitueux(dont ceux cites ci-dessus), aidant ce dernier dans son projet macabre dans le cadre d'un echange de bons procedes.

Des mentalites d'arrieres!!!

Rendez-vous donc dans le forum diaspora dans les prochains jours.

La Justice c'est ce que nous voulons tous!!!

---------------------
Pour rappel, voila ce que j'ai recolte de mon combat pour l'alternance au Togo : agression physique causant des sequelles a vie, diffamation, usurpation d'identite, tentatives de meurtres (plusieurs depuis Aout 2017), tentatives d'esclavage moderne, tentatives d'intimidation par des agents/partisans de jean pierre fabre en Europe (c'est le monde a l'envers) en complicite avec le gouvernement (et dernierement egalement les partisans d'Atchadam), traques electronique (et en vue en particulier de me briser toute vie sociale), tortures physique et tortures psychologiques/blanches....et meme tentatives d'abus sexuel par des agents secrets gays payes par l'opposition idiote et leur amis du gouvernement togolais.....tout cela parceque je ne "fais pas parti d'un certain cercle" pour faire de la politique au Togo.

Et ces salopards ont payes et continuent de payer tres gracieusement des mafias locales en Europe pour leur mefaits : me maintenir dans une prison synthetique a ciel ouvert...

Vous pouvez des a present remercier l'un des agents principaux de ces malfrats, nomme Bernard/Benali A., au numero suivant :
0022890091923
Bernard/Benali A. (que je connais depuis mon adolescence dans le quartier de Djidjole) est apparement passe expert en usurpation d'identite. Suite a sa demande d'invitation d'ami sur facebook que j'avais visiblement fait l'erreur d'accepter, a mon insu, Bernard A. est parti parler en mon nom au sein du PNP de Tikpi Attchadam...faisant probablement croire aux gens que j'avais egalement adhere au PNP et que je serais de confession musulmane, ce qui est totalement faux : je suis Chretien/Rasta et je n'ai jamais adherer au PNP de Tikpi Achadam ni d'ailleurs a aucun autre parti (adhesion VIRTUELLE n'est pas adhesion REELLE...).

Entre 2002 et 2004 je m'etais interresse a la religion musulmane mais en faisant une retrospection cela etait surtout lie a un drame survenu en 1995 pendant que j'etais en prepas et drame dont j'avais la premonition (pour la premiere fois dans ma vie) toute la semaine precedent ce malheur : le deces mysterieux et brutal en France d'un de mes proches qui s'etait avant moi interesse a la religion musulmane.
Ce n'est pas parcequ'entre 2002 et 2004 j'avais dit dans ce forum que j'etais devenu musulman que ceux la me lisant peuvent exactement de quoi je pouvais parler...Tout croyant, peu importe sa religion est normalement soumis a Dieu... Pour moi il sagissait plus d'une recherche de spiritualite qu'autre chose...et tres certainement ma facon de faire mon deuil et essayer de comprendre ce qui etait reellement arrive a mon cousin.

Le fait que j'avais cessez de m'interesser a la religion musulmane a partir de fin 2004 semble ne pas avoir enchanter l'assureur, son rejeton & co car aujourd'hui j'y vois plus clair, cela faisait obstacle a leur "projet".
Mr assureur & co m'ont alors convaincu en 2008, via un de leur ami, que je devais utiliser les produits pour les yeux des gens du Sahel car cela allait remedier aux graves maux de tete/brulures des yeux dont je souffrais : en realite ces malfrats voulaient tout simplement que je ressemble en apparence (le maquillage des yeux) a un musulman (meme si en realite je ne l'etais pas ou plus (a chacun sa vision des choses...)) car cela etait utile a leurs basses besognes.
En effet, en 2008, j'ai fais mon long sejour au Togo pour raison de sante se manifestant de graves maux de tetes/cephalees et intenses brulures dans les yeux. Ces intenses maux de tetes avaient commence au lendemain d'un repas "familial" en 2005 en France. Aujourd'hui, en re-analysant les faits, il me parrait qu'en realite ces cephalees soit lies a un semi-empoisenement, car d'autres jeunes (dont un ami d'enfance) de mon quartier etaient brutalement decede a la meme periode de maux similaires.

Durant les dix dernieres annees l'assureur, son rejeton & co ont ainsi donc fais courir des rumeurs/allegations mensongeres comme quoi j'etais de confession Musulmane et extremiste, etc. alors qu'ils savent tres bien que je suis Chretien/Rasta (mais ne fume pas et ne bois pas...), uniquement car cela servaient leurs uniques interets.
Ca n'a pas marche...ensuite ce fut la diffamation comme quoi j'etais membre d'Unir alors que jusqu'a ce jour je n'ai jamais ete (et ne suis toujours pas) membre d'aucun parti.

Je remets ici le numero de l'un des agents locaux de ces salopards :

Bernard/Benali : 0022890091923.

Vous pouvez lui faire un grand "coucou" si vous le voulez (mais sans violence physique car c'est juste un pauvre type)!!


 4   TRUMP | Mercredi, 8 Août 2018  - 7:2
  Monsieur le non respectable journaleux haineux délateur et incendiaire Fardinand Ayité,
Ayant lu avec désintéressement votre chiffon signe d'une poubelle intitulé Mise en œuvre des recommandations de Faure, bonne foi de Faure,souffrez que je vous fasse les observations suivantes.
Vous doutez de la bonne foi de Faure sans vous soucier de la mauvaise foi récurrente des opposants? Eh ben, allons y!Qui du pouvoir ou de l'opposition a inauguré la trahison à travers la violation flagrante de l'accord du 12 juin 1992 à travers la tristement célèbre formule"Les accords n'engagent que leurs signataires" ? Vous ignorez que les mêmes personnes représentant l'opposition à cette Conférence continuent d'être les premiers responsables de cette C14 notamment Adjamagbo, Fabres, Antoine Folly pour les premiers membres du présidium et pour A. Folly venus de France et prétextant honteusement en direct à la télévision être ingénieur informaticien alors qu'il n' rien étudié(ayant passé le temps à faire de l'escroquerie et du faux, ce qu'il n'hésitera pas à faire contre l'équipe nationale les éperviers, ce qui lui a valu la prison...
Aucun représentant de l'UNIR au dialogue n'a été présent à la Conférence nationale. je passe sous silence les injures, les atteintes à la vie privée, les montages mensongers et grossiers contre les représentants de la mouvance présidentielles au cours de la Conférence.
Qui au parlement de Transition à l'époque HCR est allé à la provocation en dissolvant le parti RPT? N'est ce pas l'opposition. Est ce que cette dissolution faisait parti des taches de ce parlement? Non!
Qui désistera à l'élection présidentielle de 1993 en violation des accords de Ouaga de 1993, lequel accord institua un comité de suivi et une mission d'observation militaire de l'ONU et la participation des acteurs majeurs à la présidentielle
Qui violera les accords APG à travers le refus de participer au Gouvernement, le rejet du Premier ministre Agboyibor et le boycottage des actions gouvernementales censée mettre en œuvre l'APG?
Qui et qui se sont querellé dans ce pays en violation du pacte pour la désignation au poste de Premier Ministre après les législatives de 94?
Bref tant d'exemples pour démontrer la mauvaise foi de Fabres, Adjamagbo et consort...
Aujourd'hui encore, qui le premier a commencé par contester la feuille de route? Surement pas Unir. Allez lire les déclaration de Togo Debout, Adoko, Kissi au nom de C14 qui continuent dans le dilatoire sur le Gouvernement de transition parce qu'ils se voyaient ministres après 31 juillet.
Sacré Ferdinand, vas encore mentir en criant dans une radio avec ta voix de chienne en gestation.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com