Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 2:42:37 AM Mercredi, 18 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Djimon Oré propose une 'solution verticale' à Faure Gnssingbé


politique

iciLome | | 19 Commentaires |Imprimer Lu : 6792 fois


Le député Djimon Oré a encore frappé. Intervenant mercredi dans l’émission « Point de vue » sur la radio Zéphyr, le président du Front des patriotes pour la démocratie (FPD) a désapprouvé le dialogue inter-togolais considéré comme étant la seule voie pour une sortie de crise au Togo. Il propose une solution "verticale" au chef de l’État.

Pour ce député de l’Est-Mono qui considère le régime de Faure Gnassingbé et les leaders de la Coalition comme étant des « éléments de la Françafrique », le dialogue inter-togolais déclenché depuis le 19 Février dernier est très « partisan ». Par conséquent, il n’est pas la solution pour une sortie crise.

« D'ailleurs si le dialogue devrait régler le problème togolais, on ne serait pas au 27ème », a ironisé Djimon Oré.

Selon lui, ce qu’il faut, c’est une assise ou une conférence nationale où les forces vives de la nation vont poser les problèmes réels du Togo, les analyser froidement, proposer des approches de solution et mettre en place une Assemblée constituante. Et la CEDEAO doit être inscrite dans cette logique.

« Qu’on se mette ensemble, non pas pour faire des règlements de compte comme à la conférence nationale de 1991, mais pour poser les bases essentielles du Togo futur. Si la CEDEAO était une organisation sous régionale indépendante qui a son destin en main, elle doit taper du poing sur la table, recadrer les choses et amener le régime en place à ouvrir une assise nationale », a-t-il déclaré

L’ancien ministre de la Communication estime que le Togo est actuellement dans l’impasse et la responsabilité première de cette situation incombe au chef de l’Etat. Ainsi pour sortir d’affaire, le natif de Morétan propose-t-il à Faure Gnassingbé une « solution verticale ».

« Nous lui avons proposé la solution verticale, notamment la sagesse au sommet de l’Etat. Il se sacrifie pour l’intérêt général, en organisant une assise nationale en disant qu’il veut rentrer dans l’histoire à travers le monde entier. Là, il sort par la grande porte », a-t-il indiqué.

Djimon Oré pense que le régime et la Coalition des 14 ne peuvent pas tromper éternellement le peuple togolais, en optant pour un dialogue infructueux.

Godfrey Akpa




Autres titres

Togo communiqué sur la désapprobation de la coalition de la diaspora sur la tenue du sommet ceeac-cedeao 
Togo manifestations de la coalition de l’opposition dans le septentrion : des menaces de boukpessi qui cachent mal ses réelles intentions 
Togo réactions des togolais sur la désolidarisation du pnp des manifestations de la c14 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 19   Kpakpatrou | Samedi, 14 Juillet 2018  - 13:2
  Réponse à 4-Oracle
  Tout à fait. Le problème togolais c'est sa mauvaise gouvernance . Les Rwandais ne sont pas gênés par le nombre de mandats de Kagamé. Si Faure à son avènement avait fait de la gouvernance son cheval de bataille on n'en serait certainement pas là.

 18   sen | Samedi, 14 Juillet 2018  - 10:2
  Djimon oré, le Togo est déjà en train de chercher une solution. Il faut juste qu'une partie accepte de renoncer à une exigence radicale et nous sortirons tous grandis. Le reste n'est qu'écran de fumée.

 17   Beleyi | Vendredi, 13 Juillet 2018  - 11:2
  Il represente une portion de sa préfecture, est-il est élu par la population de d'Atakpamé, de Kara, de Lomé ou de Sokodé? Il est élu à Badou.

 16   KOZAX | Vendredi, 13 Juillet 2018  - 0:38
  Beaucoup de commentateurs de ce forum ne se manifestent que pour insulter ou critiquer sans tenir compte de ce que l'auteur d'un article ou d'une interview a exprimé. Ces personnes n'ont aucune idée ou opinion propres, peut-être parce qu'elles n'en sont pas capables, d'où leur recours 'à l'insulte.
Le peu que je connaisse de de M. Djimon Oré est qu'il était membre de l'UFC et qu'il a quitté ce parti pour créer son propre parti comme il est de coutume au Togo (un politicien, un parti). Ce que je considère comme réel dans ses propos, c'est que le pouvoir et les leaders de l'opposition sont effectivement des éléments de la Françafrique. Qu'il ait fait des recherches pour arriver à cette conclusion ou qu'il y soit arrivé par intuition, n'est pas important à ce stade, l'essentiel est qu'il a visé juste. D'autre part, si le recours au dialogue inter-togolais sous l'égide d'un facilitateur était la bonne solution, on n'en serait au 27ème, comme l'a si bien dit M. Djimon Oré.
Les discussions seraient plus intelligentes et fructueuses si les pourfendeurs de M. Djimon Oré lui demandaient de démontrer en quoi les partis de la coalition de l'opposition ou leurs leaders seraient des éléments de la Françafrique. Cela forcerait le leader du Front des Patriotes pour la Démocratie à préciser ses idées, ou entraînera d'autres individus plus au fait du fléau qu'est la Françafrique pour le développement de notre continent à intervenir pour éclairer la lanterne des uns et des autres. Cela ouvrirait les yeux à beaucoup de militants et sympathisants des partis de la C14 qui seront par conséquent plus vigilants pour recadrer leurs leaders quand ces derniers commencent à se fourvoyer.
La prise de conscience du fait que le régime RPT/UNIR régente le Togo pour le compte de la Françafrique (comme tous les pays africains d'ailleurs, y compris la Guinée d'Alpha Condé), cette prise de conscience donc, donnera une autre dimension à la lutte.
C'est parce qu'on ne semble pas savoir que le régime RPT/UNIR est le régent de la Françafrique au Togo qu'on perd son temps à dialoguer avec lui pour trouver une solution à la crise socio-politique qui mine notre pays. A moins qu'on le sache très bien, raison pour laquelle, peut-être, on parle d'une alternance à la tête de l'État (comprenez régence) pour faire perdurer la Françafrique.
Une fois qu'on aura compris qu'on ne peut pas être patriote togolais ou africain sans combattre la Françafrique, il sera plus facile pour ceux qui s'opposent au régime en place de le combattre plus efficacement, à commencer par démonter les partisans, souvent ignorants, du régime. Il faudra les forcer à expliquer au peuple en termes clairs, dépourvus d'invectives, en quoi le service rendu à la France sous le couvert de la Françafrique est bénéfique politiquement, économiquement et culturellement pour le Togo et pour l'Afrique.
Pour revenir aux propositions de M. Djimon Oré, je tiens à relever une certaine contradiction dont l'analyse l'amènera sans doute à réviser son idée. S'il est vrai que le régime RPT/UNIR et les leaders de la C14 sont des éléments de la Françafrique, et si on sait ce qu'est la Françafrique, comment peut-on envisager une "solution verticale" selon laquelle Faure Gnassingbe ferait preuve de sagesse au sommet de l'Etat, en se sacrifiant pour l'intérêt général, et en organisant une assise nationale? La régence de la Françafrique au Togo va-t-elle organiser une assise nationale incluant les autres éléments de la même Françafrique pour sonner son propre glas au Togo, ou bien une telle assise est-elle pensée comme devant servir à mieux organiser la gestion (l'exploitation) du Togo pour le compte de la Françafrique?
Au Togo et en Afrique, nous tournons toujours en rond devant les problèmes, parce nous ignorons ou feignons d'ignorer les racines de nos maux, et cherchons l'intervention de la communauté internationale pour nous soigner.

 15   Noé Kutuklui | Jeudi, 12 Juillet 2018  - 23:54
  Réponse à 14-Election
  Moi aussi je suis d'accord qu'il ne faut pas insulter Mr Djimon.
-Faurevi n'a aucune légitimité: Il a massacré et fraudé
-Faurevi ne fera jamais de lui-même une conférence nationale:il préfère le dilatoire.15 ans de dilatoire, vous vous rendez compte!

 14   Election | Jeudi, 12 Juillet 2018  - 21:11
  Arrêtez d'insulter Mr Djimon qui en tant qu'élu du peuple a plus de légitimité à faire des propositions que ces usurpateurs de c14 qui ont pris en otage le pays pendant un an.

Je ne partage pas la proposition de Mr Djimon sur la conférence nationale, mais cette proposition vaut mieux que le dialogue exclusif entre le pouvoir et un groupe de partis qui n'a aucune légitimité. Le HCRUNN a fait du bon travail que c14 est venu torpiller. Il faut aller aux élections.

 13   Le Noir | Jeudi, 12 Juillet 2018  - 19:38
  Abraham celui qui a créé le Judaîsme des Juifs était marié à une noire nommée Kétura. Ils ont eu six enfants. Ils ont vécu toute leur vie ensemble. C'est écrit dans la Tora et la Bible. Noir Tora Noir Kra Noir Tona Noir Tana Noir Bible. Moïse aussi était marié à une noire. La Tora et la bible ont été falsifiées, ont été blanchies. Abraham est noir. Moïse et Jésus-Christ sont noirs. Jésus-Christ celui qui a créé le Christianisme des Chrétiens est noir.

 12   Asafo | Jeudi, 12 Juillet 2018  - 18:11
  Député Oré, quand on partage les idées lumineuses que ses concitoyens émettent , il faut prendre la peine de les citer. On ne vient surtout pas et pompeusement réciter ces idées et en même temps, s'en prévaloir la gestation.
Ceci dit, vous venez de répéter une partie des propositions que nous ne cessons de faire.
Cette piste reste l'alternative, du moment où notre population est ophéline d'un leadership organisé, comme aime le dire K. Kpogli, pour bouter dehors, un système bordélique de domination.

 11   Hilo | Jeudi, 12 Juillet 2018  - 17:8
  Réponse à 8-john
  Ici c est le combat des idées ce n est pas injures mon frère John. Ne viens pas exposer son incapacité ici soit un peu intelligent. Djimon ORE a vole quoi? Si tu as quelque chose avec lui viens l affronter avec tes idées. Il n a que faire une proposition, toi tu as quelle proposition a faire ou bien des injures, ça c est de l incapacité. Les élections c est pour bientôt et on verra s il va partir ou pas. Le travail c est sur le terrain vous pouvez distribuer des milliards, du cube, des t-shirts et autres comme vous avez l habitude de la faire, il sera encore députe et tu n auras que tes gros yeux pour pleurer. Toi tu es un incapable total et imbécile a la fois. Vous qui n avez pas un objectif précis et courrez derrière des primes allez voir ailleurs

 10   niko | Jeudi, 12 Juillet 2018  - 17:4
  escrot.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com