Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 6:32:31 AM Mercredi, 18 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La crise de L’alternance au Togo : Le pouvoir face au casse-tête Cedeao


politique

Fraternité | | 20 Commentaires |Imprimer Lu : 7720 fois


Il a suscité de polémiques arrangées, le communiqué du 27 Juin 2018 sanctionnant la mission effectuée par le duo des facilitateurs désignés par la Cedeao pour sortir le Togo de la crise ouverte depuis le 19 Aout 2017 sur l’alternance au pouvoir. Mais en réponse à la lecture borgne que certains ont choisi de faire des lignes du communiqué du 27 Juin, la sortie du président Guinéen un des deux facilitateurs lundi dernier sur France 24 vient d’apporter la lumière. Décryptage !

Premier arrêt : Nous n’avons pas appelé à des élections

À la question bien précise du confrère Marc Perelman sur le cas au Togo à savoir : « Vous avez appelé à des élections d’ici la fin de l’année et l’opposition ne semble pas très d’accord. Est-ce que le blocage ne risque pas de se poursuivre au point de déboucher sur des violences ? » La réponse du facilitateur a été à la hauteur de la précision de la question : « Nous n’avons pas appelé à des élections au Togo.

Le problème qui se pose, c’est que l’opposition reproche au gouvernement de préparer des élections sans consensus. […] Nous avons demandé que le parlement actuel reste en place jusqu’à l’élection d’un nouveau parlement et que le gouvernement arrête la préparation des élections. Évidemment, il serait irresponsable de notre part de ne pas donner une date indicative. Nous avons seulement donné une date indicative. Nous n’avons pas appelé à des élections ».

Une réponse qui a le mérite d’éteindre les ardeurs de ceux qui concoctaient jusqu’à lundi dernier des projets de brouillard qu’on sait faire monnayer facilement dans les couloirs bleu turquoise.

Pourtant le message du 27 Juin était bien compris par la première loge du pouvoir de Lomé. « Les deux présidents se félicitent de l’accord entre les parties pour la poursuite des activités du parlement conformément à la Constitution au-delà de l’échéance prévue. Durant cette période, les préparatifs des élections restent suspendus, étant attendu qu’il est souhaitable que ces élections se tiennent avant fin novembre 2018… » ; il est bien clair que tant qu’il n’y a pas de consensus d’ici là il n’y aura pas d’élection. Et consciencieusement on sait très bien que le délai des cinq mois (de Juin à Novembre 2018) est intenable rien que pour le chantier des élections. Et pour cause, le fichier électoral étant à son troisième usage, le code électoral dispose qu’on ne peut plus se contenter d’une simple révision mais on doit carrément organiser un recensement électoral. Qui plus est, il faudra, avant le moindre pas sur ce chantier, obtenir d’abord le consensus sur les reformes à opérer pour garantir l’inclusivité et la transparence de ces élections. En sorte, le communiqué du 27 Juin est un vrai sac de nœud, un labyrinthe remis au pouvoir de Lomé.

Second arret : « nous ne sommes ni un syndicat…….ni des pyromanes ».

Au revers du décryptage borgne que certains ont eu à faire du communiqué du 27 Juin 2018, il s’impose de faire un arrêt sur ces autres propos du facilitateur guinéen pour en déduire tout le sens en toute responsabilité. Apres l’avoir déjà souligné à Lomé, Alpha Condé a tenu à souligner « clairement» à deux reprises dans son entretien sur France 24 « ….nous ne sommes pas un syndicat de chefs d’État qui se soutiennent entre eux » avant d’ajouter «mais nous ne sommes pas non plus des pyromanes ».

Il est clair qu’au fil des jours, les homologues de Faure Gnassingbé sont bien conscients que dégommer son pouvoir plus que cinquantenaire demande beaucoup plus de tact que cela ne l’a été dans d’autres pays de la sous-région. En effet au-delà de cet apanage ethnique qu’on a du pouvoir en Afrique, les donnes et les mentalités sur le terrain togolais sont plus rugueuses que dans tous ces pays voisins où on a réussi le passage du fauteuil présidentiel dernièrement. Pour preuve acteurs vuvuzela du pouvoir ont eu à plusieurs reprises à sortir tout haut ce que leurs frères préparent au cas où l’alternance devrait s’imposer à eux. Les propos « nous ne sommes pas non plus des pyromanes » du Président Condé dénote à suffisance conscience de la Cedeao est bien consciente qu’il y a besoin de déminer les relents de ces esprits togolais retords qui s’enferment encore dans une conception ethnico-militaire du pouvoir. Des esprits qui évidemment se logent aujourd’hui encore à des années lumières des nouvelles donnes géo politico-économiques mondiales.

Esso KPANZOU




Autres titres

Togo communiqué sur la désapprobation de la coalition de la diaspora sur la tenue du sommet ceeac-cedeao 
Togo alternance politique : ouattara montre la voie à faure 
Togo refus du pnp de participer aux manifestations de la c14 : brigitte adjamagbo-johnson avoue avoir tout fait pour ramener le parti de tikpi atchadam à la raison 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 20   El Niño | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 23:51
  Réponse à 19-Kassanda
  Je valide.

Je suis certain que 80% des adeptes de la secte Unir/Rpt digèrent très mal la gestion calamiteuse de cette crise par Woabé Yakamétor. Faure n'a pas l'étoffe d'un président. Point.

 19   Kassanda | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 21:48
  Réponse à 15-Abladjo
  L'heure de la trahison arrive au Rpt Unir bientôt Faure Gnassingbé sera trahi et lâché par certains de son parti.
C'est écrit d'avance.


 18   Le Noir | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 20:12
  Abraham celui qui a créé le Judaîsme des Juifs était marié à une noire nommée Kétura. Ils ont eu six enfants. Ils ont vécu toute leur vie ensemble. C'est écrit dans la Tora et la Bible.Noir Ivrit Noir Tora Noir Kra Noir Tona Noir Tana Noir Bible. Moïse aussi était marié à une noire. La Tora et la bible ont été falsifiées, ont été blanchies. Abraham est noir. Moïse et Jésus-Christ sont noirs. Jésus-Christ celui qui a créé le Christianisme des Chrétiens est noir.

 17   FAUREMUSTGO | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 17:16
  GNAROU A DISPARU OU IL A PRIS CONSCIENCE QUE "LE MESSONGE COURT TRES VITE MAIS LA VERITE VA FINIR A L'ATTRAPER UN JOUR"

 16   El Niño | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 16:40
  Réponse à 12-Abladjo
  Abjadjo, tu veux dire que la secte satanique est en déconfiture avancée ou bien elle est en cours de dislocation??

En tout cas, quand tu es déja mordu par un serpent, tu finis par fuire même les vers de terre.

Restons Vigilants et Mobilisés!

 15   Abladjo | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 15:53
  Réponse à 13-Les elections avt no
 

La constitution a tout prévu pour etre républicain alors ce n'est pas vous qui netoyez vos pied sur cette constitution sodomisée qui allez imposer votre vue. On te parles de conscensus entre fils et filles d'une meme nation et tu débarque encore avec cette arrogance de discorde.

Ce n'est pas parce que vous avez réduit l'armée a vous servir de boy a tout faire que vous allez continuer a trainer le Togo dans la boue.

Tu sais les plus grands sont tombés dans l'histoire. Tu sais pourquoi?

A cause de leur arrogance.


Pourquoi avez vous peur de la transparence?


 14   Vaut-rien | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 15:51
  Réponse à 7-Togodebout
  Les togolais, eh! Tu quittes et tu treviiens 10 ans après, tu constates qu'ils n'ont rien changé de leur reflexion. Toujours dupes.

 13   Les elections avt no | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 15:46
  Réponse à 10-El Niño
  LE TOGO ORGANISERA BEL ET BIEN SES ELECTIONS AVT FIN NOVEMBRE 2018 SIL FAUT REPOUSSER ON PEUT ALLER A FIN DECEMBRE 2018.NOTRE PAYS EN TOUTE SOUVERAINE TIENDRA SES RDV REPUBLICAINS...LE TOGO N EST PAS EN GUERRE ..LES INSTITUTIONS FONCTIONNENT NORMALEMNT ..LE MALI AVEC TOUT CEKI SE PASSE VA FAIRE SES ELECTIONS..SI L OPPOSITION N EN VEUT PAS AU TOGO ELLE NAKA S ABSTENIR..LES REFORMES NE DANS AUCUN PAYS NE SONT LIMITÉES DANS LE TEMPS...DONC APRES LES ELECTIONS ON FERA LES REFORMES APPROFONDIES

 12   Abladjo | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 15:27
  Réponse à 10-El Niño
 

Au derniere nouvelle, des caciques du régimes en train de faire des concertations pour se positionner comme candidat de rpt/Nuir pour 2020. Ils veulent griller son patron avant que ce dernier décide d'y aller ou non.

Parmi eux il y a ceeux qui passent souvent dans les médias. Mon Abladjo va taire pour le moment les noms pour ne pas mettre leur vie en danger.

 11   le Noir | Jeudi, 5 Juillet 2018  - 13:38
  Abraham celui qui a créé le Judaîsme des Juifs était marié à une noire nommée Kétura. Ils ont eu six enfants. Ils ont vécu toute leur vie ensemble. C'est écrit dans la Tora et la Bible.Noir Ivrit Noir Tora Noir Kra Noir Tona Noir Tana Noir Bible. Moïse aussi était marié à une noire. La Tora et la bible ont été falsifiées, ont été blanchies. Abraham est noir. Moïse et Jésus-Christ sont noirs. Jésus-Christ celui qui a créé le Christianisme des Chrétiens est noir.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com