Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 12:56:24 AM Mercredi, 19 Septembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Le NET invite les acteurs politiques à se concerter entre eux


politique

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer Lu : 1499 fois


En conférence de presse hier à Lomé, le Nouvel engagement togolais (NET) de Gerry Taama a passé au peigne fin les sujets qui meublent l'actualité sociopolitique du pays. Nous vous proposons la déclaration du parti au cours de cette rencontre avec la presse.

Dialogue politique togolais et tournée européenne du NET

Le 27 juin 2018, les facilitateurs de la crise politique (Président Ghanéen, Président Guinéen, Président de la commission de la CEDEAO) se sont réunis à Lomé pour un ultime round de discussion avec les principaux protagonistes de la dite crise : à savoir le parti UNIR, le gouvernement et la coalition de 14 partis. Le NET tient à saluer l’implication personnelle de ses excellences Nana Ado Akufo et Alpha Kondé qui poursuivent inlassablement leur mission de réconciliation des Togolais et de recherche d’une issue heureuse à la crise politique. Le communiqué final insiste lourdement sur la nécessité pour les acteurs politiques de trouver la voie du consensus avant la tenue du sommet extraordinaire qui aura lieu à la fin du mois de juillet 2018 tout en souhaitant la tenue d’élections avant la fin du mois de novembre de cette même année.

Le NET tient à préciser que pour peu que les acteurs politiques togolais se décident à se parler en l’absence des facilitateurs, les réformes constitutionnelles et l’amélioration du cadre électoral peuvent s’opérer dans des délais raisonnables, permettant la tenue des élections au cours de l’année 2018. Mais il faut faire vite car le temps presse.

Le NET tient cependant à saluer l’évolution constante de la position du C14, qui a abandonné l’exigence du retour à la constitution de 92, pour 5 points essentiels auxquels viennent s’ajouter les 26 propositions de modification constitutionnelle que notre parti a déjà présenté en début d’année. Il urge que les acteurs politiques togolais aient le courage de se parler et de prendre des décisions courageuses pour leur pays, au risque de se voir imposer des recommandations de la CEDEAO, qui ne seront satisfaisantes pour aucune des parties, encore moins au peuple togolais.

Par ailleurs, du 10 au 26 juin 2018, le président national du NET, profitant d’un séjour privé, a effectué une tournée politique dans plusieurs capitales européennes. Il a en effet échangé avec les responsables de desk Togo respectivement à l’Union Européenne à Bruxelles, et au quai d’Orsay à Paris. Ces échanges ont permis d’exposer les propositions de sortie de crise des centristes auxquels le NET fait partie. Le président national a aussi animé des émissions et accordé des entretiens avec des journalistes de plusieurs médias internationaux, à savoir RFI, Africa24, France24 et Tv5 monde. A ces rencontres aussi, les voies de sorties de la crise ont été largement abordées. Enfin, le président national du NET, répondant à l’invitation de certains de nos compatriotes de la diaspora, a organisé plusieurs rencontres multilatérales dans plusieurs capitales européennes, dont trois rencontres publiques programmées à Fribourg en Suisse, Bruxelles en Belgique et Paris en France. La rencontre de Fribourg a été annulée pour contretemps, celle du 24 juin à Bruxelles a été maintenue. Ces retrouvailles, censées permettre au président du NET de situer l’assistance sur les propositions de sortie de la crise se sont vite muées en une agression de l’orateur d’abord par des jets d’œufs, ensuite de chaises et par une tentative d’agression physique rapidement maitrisée par une partie de l’auditoire. Le NET tient à remercier l’attitude responsable de ces compatriotes qui ont vaillamment choisi de défendre la liberté d’expression, là où l’obscurantisme voulait s’imposer l’assistance. Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux par les instigateurs de cette attaque ne mettent aucun doute sur le caractère planifié et prémédité de cette agression. Le parti sortira d’ailleurs rapidement un communiqué pour condamner cet acte de violence impropre aux valeurs républicaines.

La réaction d’une partie de l’opinion nationale, de certains leaders politiques (ou la non réaction) à travers les réseaux sociaux et les médias traditionnels ont consterné les militants de notre parti. Depuis la création du NET, la règle générale a toujours été de condamner la violence d’où qu’elle vienne car en aucune façon elle ne saurait s’inviter dans le débat politique.

L’intolérance affichée par certains de nos compatriotes, qui tendent à légaliser la violence physique et l’agression verbale, est un danger pour notre tissu social. L’alternance tant recherchée par les Togolais ne peut être réalisable que dans un esprit d’acceptation d’autrui, d’écoute et de vivre-ensemble. L’ostracisme, la haine et le rejet de toute opinion contraire soutenus par ces compatriotes vont dans l’intérêt de ceux qui sont au pouvoir depuis des décennies au Togo. Si le NET, qui depuis 2012 a toujours critiqué en permanence l’action du gouvernement, sans jamais verser dans les positions d’autres formations politiques se fait lapider pour ses divergences d’opinion, qu’en sera-t-il de ceux qui sont au pouvoir au lendemain de l’alternance tant attendue ?

Le moment est venu pour les leaders d’opinion togolais (politiques, religieux, société civile, chefs traditionnels) de prôner un Togo unifié pour l’ensemble des Togolais. Nos divergences politiques peuvent être importantes, mais notre amour pour notre patrie et nos concitoyens doit rester fort, et inébranlable.

Vive le Togo.
Le secrétariat




Autres titres

Togo rapport du cacit sur la répression des manifestations : 19 morts… 
Togo entretien/forces vives de la diaspora togolaise : jean-paul oumolou parle de la ceni, de la cedeao, du pouvoir, de la c14 et lance un appel de résistance au peuple 
Togo dr georges william kouessan en tournée de sensibilisation à djagblé, adétikopé et kpogan 
Plus de nouvelles







TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com