Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 2:43:05 PM Dimanche, 18 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Le procès du Pasteur Edoh Komi reporté à la semaine prochaine




iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 2362 fois


Les affaires Grimaldi et Sprukfield contre Pasteur Edoh Komi refont surface au Tribunal de Lomé. Le président du Mouvement Martin Luther King (MMLK) a été convoqué devant la Chambre correctionnelle du Tribunal de Première Instance de Lomé ce matin et mercredi.

La société italienne Grimaldi-Togo et le Directeur général de Sprukfield, une société pharmaceutique, ont porté plainte contre le pasteur pour « diffamation et atteinte à l’honneur dans ses courriers qui leur ont été respectivement adressés ». La première audience a normalement lieu ce matin et l’autre, mercredi prochain.

Mais aux dernières nouvelles, les audiences ont été reportées aux 9 et 31 juillet prochains. « Quelques minutes après, on vient nous annoncer que toutes les premières audiences de ce mois sont reportées au 9 juillet pour motif de vacances judiciaires. Du coup, celle du mercredi 4 juillet qui oppose l'Hindou LALL VARINDANI au MMLK est reportée au 30 juillet », indique le mouvement dont les membres se sont présentés ce matin au Tribunal de Première Instance de Lomé.

« Les actions du MMLK compromettent les intérêts des multinationales au Togo dont la mégalomanie, la suprématie et la subordination de la race étrangère sur les Africains, continuent d’être au centre des débats », souligne Pasteur Edoh Komi dans un communiqué.

Le MMLK mène une bataille depuis plusieurs années contre les traitements inhumains dont sont victimes des Togolais au sein de ces entreprises dirigées par des expatriés qui n’ont que faire des lois du travail. Ce sont les dénonciations et interpellations de ces dirigeants d’entreprises par le MMLK qui lui valent aujourd’hui des poursuites judiciaire, à en croire Pasteur Edoh Komi.


I.K




Autres titres

Togo la justice togolaise à pas de tortue : la modernisation victime des mauvaises volontés ! 
Togo bataille judiciaire kokoroko-topanou : la capitulation? 
Togo accès des enfants à la justice : un centre d’orientation et de réinsertion des enfants en difficulté verra bientôt le jour 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com