Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:04:38 AM Dimanche, 22 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Terrorisme et fronde sociale s’invitent à la une des quotidiens burkinabè


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 279 fois


Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi matin commentent l’actualité nationale marquée par la fronde sociale, notamment la conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires et la marche des commerçants à Ouagadougou, sans oublier le terrorisme, avec la libération d’un enseignant par ses ravisseurs, dans la région du Sahel et l’appel à témoins lancé par la gendarmerie.

«Terroristes abattus à Rayongo : la gendarmerie lance un appel à témoins», titre Le Pays qui publie un communiqué de la direction de communication et des relations publiques de la gendarmerie nationale.

Le journal montre les photos de trois terroristes abattus le 22 mai 2018 à Rayongo (quartier à l’Est de Ouagadougou). Il s’agit des complices du double attentat contre l’Etat-major général des armées et l’ambassade de France au Burkina Faso, le 2 mars dernier.

Le communiqué signé le 11 juin 2018, prie «toute personne les (terroristes abattus) ayant aperçus antérieurement ou qui aurait des informations sur eux, de tenir informée la gendarmerie ou le commissariat de police le plus proche».

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, présente aussi sur sa manchette les images des trois terroristes abattus : Sawadogo Abdoulaye dit Abdallah, Sandara Abdoul Malick et Ouédraogo Youssouf.

Le même journal renseigne que l’enseignant Issouf Souabou, enlevé le 11 avril 2018 à l’école de Bouro, dans la province du Soum, région du Sahel, retenu en otage pendant deux mois, a été libéré et reconduit à son domicile par ses ravisseurs dans la nuit du dimanche 10 juin.

Le sujet est évoqué dans la rubrique ‘’Révélations’’ du quotidien privé Le Pays, sous ce titre : «Soum : l’enseignant Issouf Souabou a été libéré».

Pour sa part, Sidwaya consacre sa manchette à la conférence nationale sur la rémunération des fonctionnaires qui commence ce mardi à Ouagadougou. A l’occasion, le quotidien national revient sur les propos du Premier ministre (PM), Paul Kaba Thiéba qui, au cours d’un point de presse donné la veille, a déclaré que «les disparités salariales créent des frustrations».

A ce sujet, Le Pays affiche : «Conférence sur le système de rémunération des agents publics: L'appel de Paul Kaba Thiéba aux forces vives de la Nation».

Sidwaya revient en outre sur les grèves des syndicats de la fonction publique, informant que «des commerçants expriment leur ras-le-bol», à travers une marche qu’ils ont organisée, hier lundi à Ouagadougou.

Parlant de ce mouvement, Le Quotidien arbore : «Grèves et sit-in des syndicats du MINEFID (Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement): colère des commerçants contre +l’asphyxie de l’économie+».





Autres titres

Burkina-Faso politique, justice et football en couverture des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso la politique monopolise la une des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso lutte contre la corruption et justice au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com