Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:07:20 AM Vendredi, 22 Juin 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Sortie de la Cour constitutionnelle : La Coalition des 14 évoque une provocation...


politique

iciLome | | 25 Commentaires |Imprimer Lu : 3502 fois


La Coalition des 14 partis de l'opposition réagit suite à la sortie de la Cour constitutionnelle qui demande au gouvernement et à la CENI de « prendre des dispositions qui s'imposent pour organiser les élections législatives avant la fin de cette année ». Lire le communiqué !

REACTION DE LA COALITION DES 14 PARTIS DE L’OPPOSITION
(relative au communiqué du Président de la Cour Constitutionnelle)

La Coalition des 14 partis politiques de l’opposition a été choquée d’apprendre par les médias le communiqué rendu public le 12 Juin 2018 par le Président de la Cour Constitutionnelle dans lequel il établit le chronogramme des prochaines élections législatives.

Dans ce communiqué, le président de la Cour constitutionnelle, tout en projetant les dates de dépôt de candidature et de publication de la liste des candidats, demande à la CENI et au Gouvernement de prendre les dispositions qui s’imposent pour organiser les élections législatives avant la fin de l’année 2018.

Et pourtant, le Président de la Cour Constitutionnelle sait très bien que notre pays traverse actuellement une grave crise liée à l'absence de réformes constitutionnelles, institutionnelles et du cadre électoral. Une crise qui a amené la CEDEAO à initier un dialogue actuellement en cours.

Il n’ignore pas non plus que lors de son dernier sommet à Lomé, la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la CEDEAO a demandé à la Commission de la CEDEAO d’aider les facilitateurs qu’elle a désignés à proposer au prochain sommet une solution de sortie de crise, conditionnant ainsi la tenue des prochaines élections législatives à l’issue du dialogue.

Ce communiqué du Président de la Cour Constitutionnelle dont la finalité serait de fournir un alibi au Gouvernement pour lui permettre d’organiser rapidement des élections législatives sans les réformes nécessaires et indispensables, est la position toujours exprimée par le régime RPT-UNIR dont il fait partie, ce qui prouve une fois de plus que toutes nos institutions sont inféodées au pouvoir.

Ce communiqué est d’autant plus provocateur que c’est le régime RPT-UNIR lui-même qui, dans ses multiples tripatouillages de la constitution de 1992, a inséré à l’article 52 une disposition qui permet aux membres de l’Assemblée Nationale sortants de rester en fonction jusqu’à la prise de fonction effective de leurs successeurs. Une disposition qui a permis aux députés de la législature précédente qui devrait prendre fin en 2012 de rester en place jusqu’aux élections législatives de 2013.

La Coalition des 14 partis de l’opposition condamne avec vigueur cette manipulation partisane et inacceptable du Président de la Cour Constitutionnelle car aucune élection sérieuse ne peut être organisée sans les réformes dans le cadre d'une transition démocratique.

Elle demande en conséquence aux populations togolaises de ne pas se laisser distraire et de rester vigilantes.

La lutte populaire est invincible.

Fait à Lomé le 13 Juin 2018.

Pour la Coalition des 14

La Coordinatrice Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JONHSON




Autres titres

Togo la remise du mémorandum du fctd aux leaders de la coalition des 14 
Togo prof david dosseh : « nous sommes venus exposer les travaux du forum » 
Togo brigitte adjamagbo-johnson : « la société civile est un acteur légitime de la crise que nous traversons » 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 25   Fernando garcia | Vendredi, 15 Juin 2018  - 10:57
  Dit moi Kassanda comment tes 14 moutons de coalition peuvent empecher une election au Togo. Il ne faut meme pas tenter de semer des troubles car nos prisons sont prets a vous accueillir . On a toujours entendu ses menaces. Rien de nouveau. On se voit aux urnes pour prouver note popularite. Bonne chance Kassanda.

 24   Le Noir | Jeudi, 14 Juin 2018  - 20:1
  Abraham celui qui a créé le Judaîsme était marié à une noire nommée Kétura. Ils ont eu six enfants. Ils ont vécu toute leur vie ensemble. C'est écrit dans la Tora et la Bible. Moïse aussi était marié à une noire. La Tora et la bible ont été falsifiées, ont été blanchies. Abraham est noir. Moïse et Jésus-Christ sont noirs. Jésus-Christ celui qui a créé le Christianisme est noir.

 23   Kassanda | Jeudi, 14 Juin 2018  - 19:37
  Réponse à 4-Fernando garcia
  Tantôt vous attendez de la bouche de Bawara les recommandations de la CEDEAO, tantôt vous allez fixer les dates pour les prochaines élections législatives sans attendre l'opposition.
Il faut savoir.

Si vous êtes garçons convoquez le corps électoral pour les prochaines élections et on verra ce qui va se passer.
Au fait il y a un délai de deux mois donc faites vite.
Nous sommes le 15 JUIN.

 22   KASSANDA | Jeudi, 14 Juin 2018  - 19:32
  Réponse à 21-fernando garcia
  Même avec des élections imparfaites il y a alternance dans les pays dont vous parlez.
Sauf au Togo.
Souffrez alors qu'advienne la même chose au Togo même avec une élection imparfaite.
L'homme tend toujours vers la perfection n'est ce pas.
Les gens refusent le statut quo avec une personne pendant des décennies.

 21   fernando garcia | Jeudi, 14 Juin 2018  - 19:10
  Réponse à 20-Abladjo
  Mr. Abladjo, ce que tu dis ne m'etonne pas car c'est la mentalite meme de l'Africain. L'Africain ne connait ne sais jamais distinguer entre le vrai et le faux, et entre ce qui est legal et illegal. Je peux continuer t'expliquer du matin au soir et tu ne comprendra rien parceque ces 14 moutons dites opposition ont deja blanchi ta memoire. Nul part au monde il n'ya pas d'elections parfaits, cela n'existe pas, meme pas au pays de l'uncle sam. Les resultats sont revendiques si et seulement si le pourcentage est tellement proche comme 50,65% et 49,35%. L'Africain comme toi et tes 14 moutons doivent comprendre que si tu traite quelqu'un de vol sans preuve,cela veux dire que tu es plus voleur que lui. Tu sais combien de fois le gouvernenment et la communate internationale vous a pris en flagrant deli entraine de vouloir falsifier les results officiels. Si tu ne sais pas allez demander a ton voleur FABRE et ses amis. Seuls les illtres de Be continuent a vous croire, mais le reste du pays vous deja vomi.

 20   Abladjo | Jeudi, 14 Juin 2018  - 18:18
  Réponse à 18-fernando garcia
 

Et toi meme tu crois ce que tu avances? Tu habites quelle planete?

Voila un fils de baron qui s'est voilé la face toute sa vie tant que papa en ramene de la mangeoire.

Maintenant c'est l'ilétrisme qui devient la justification du hold up électoral chez vous a rpt/Nuir.

Décidément on aura tout entendu chez ces urinistes. Avec ces gens le Togo a du soucis pour son avenir. Soit on les jette tous a la mer ou on les enterre. Ils ne veulent pas comprendre que assez c'est assez.

 19   Abladjo | Jeudi, 14 Juin 2018  - 18:11
 

Et toi meme tu crois ce que tu avances. Tu habites quelle planete?

Voila un fils de baron qui s'est voilé la face toute sa vie tant que papa en ramene de la mangeoire.


 18   fernando garcia | Jeudi, 14 Juin 2018  - 17:47
  Réponse à 12-Zoro
  Mr. Zoro, je te fais comprendre que a chaque election au Togo, chaque parti politique a ses representants dans chaque bureau de votes du Nord au Sud et de l'Ouest a l'Est. Ce sont ces representants qui font le compte des resultats et signe le PV avant que les services de l'ordre transportent ces urnes vers les centres. Si vos representants ne savent pas lire avant de signer les PV ce n'est pas la faute au gouvernement ou a la communaute international. Aux dernieres elections ou ton voleur Fabre a ete humilier avec ces 19%, la communaute internationale y compris la CEDEAO a reconnu que les elections etaient transparentes. Si le pourcentage des resultats entre Faure et le voleur Fabre etait au moins proche on pouvait croire qu'il ya eu fraude. L'ecart etait tellement grand que on peut meme pas imaginer que le voleur Fabre va parler de fraude. Vous continuez toujours a tromper vos ILLETRES de Be que Faure partira dans trois mois après les elections de 2015. Cela fait combine d'annees depuis 2015? J'espere que vos ILLETRES de Be savent lire et compter.

 17   Rosalie A Abbey | Jeudi, 14 Juin 2018  - 17:45
  Je pense que ce qu'elle voulait faire ici, c'etait de donner un semblant de legalite a l'organisation de nouvelles elections tant souhaitees par le regime, mais decriees de toutes parts tant leur caractere frauduleux et de l'organisation de ces elections, et de ces elections en tant que telles, ne peuvent plus etre niees; ni meme par les soutiens les fermes de ce regime. Je parle de la Cour Constitutionnelle.

 16   Rosalie A Abbey | Jeudi, 14 Juin 2018  - 17:43
  Je pense que ce qu'elle voulait faire ici, c'etait de donner un semblant de legalite a l'organisation de nouvelles elections tant souhaitees par le regime, mais decriees de toutes parts tant leur caractere frauduleux et de l'organisation et de ces elections ne peuvent plus etre niees; ni meme par les soutiens les fermes de ce regime. Je parle de la Cour Constitutionnell.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com