Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 8:57:59 AM Vendredi, 22 Juin 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Rumeur sur le maintien de Faure Gnassingbé à la tête de la CEDEAO : La présidence accuse l’opposition


politique

iciLome | | 51 Commentaires |Imprimer Lu : 7207 fois


Faure Gnassingbé en passe de rempiler pour un second mandat à la tête de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). C’est l’information qui circule sur les réseaux sociaux et sur certaines radios de la place depuis quelques jours. La présidence de la République togolaise réagit et accuse l’opposition.

« Il y a là l’expression d’une probable désillusion que nourriraient nos chers amis de l’opposition », indique un communiqué de la présidence qui pointe du doigt la Coalition des 14 partis de l’opposition d’être l’instigatrice de cette « fausse information ».

Selon la présidence de la République, « la solution à la crise doit être trouvée par les Togolais eux-mêmes avec le soutien de la communauté internationale dont la CEDEAO », et donc le changement à la tête de cette institution ne fera rien à la crise togolaise.

La cellule de communication de Faure Gnassingbé nie l’information selon laquelle des diplomates togolais feraient des pieds et des mains pour que les 14 autres Etats acceptent sa reconduction à la présidence de la CEDEAO.

« Il n’appartient pas à un Etat lui seul, selon ses propres ambitions de faire des pieds et des mains pour être président de la CEDEAO, surtout de briguer un second mandat à la tête de l’institution », souligne le communiqué.


I.K





Autres titres

Togo la remise du mémorandum du fctd aux leaders de la coalition des 14 
Togo prof david dosseh : « nous sommes venus exposer les travaux du forum » 
Togo brigitte adjamagbo-johnson : « la société civile est un acteur légitime de la crise que nous traversons » 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 51   Kassanda | Mercredi, 13 Juin 2018  - 19:36
  La CEDEAO ils sont très forts.
Ils ont piégés le tohossou qui au lieu de ne pas se porter candidat à la tête de l'institution s'est précipité pour accepter sa candidature.
Dès lors ses problèmes ont commencés.

On l'a chargé de trouver une solution à la crise en guinée Bissau ce qui n'était pas obligatoire.
Après tout la CEDEAO aurait pu designer un autre facilitateur mais c'est Faure Gnassingbé qui a joué ce rôle à la perfection.

Maintenant que c'est son tour on va lui appliquer les mêmes remèdes qu'il a proposés à la Guinée Bissau.

Ça passera mieux comme ça.

La Guinée Bissau etait souverainne et pourtant On lui a imposée une feuille de route.
Même chose pour le Togo.

Comme quoi c'est l'arroseur qui sera arrosé à son tour. Hihihihihi.

C'est ce qui arrive quand on court derrière le prestige des postes.

Rendez vous dans deux semaines et que le temps passe vite.

 50   att | Mercredi, 13 Juin 2018  - 16:5
  Réponse à 39-Franck
  mon frere la guinee bisao a t elle demandee a ce que la cedeo impise des sanctions a certains cadres du pays?, a t elle aussi que la cedeao impose un premier ?
quand c est vous on trouve queon est souverain mais quand c est les autres on trouve que cest normale.

vous etes trop ciniques.

 49   Franck | Mercredi, 13 Juin 2018  - 15:58
  Réponse à 46-Chromosome 21
  Chromosome, le vrai Jay bon jeu et consorts de ce site vous pouvez pleurnicher à longueur de journée ou des années vous n'allez rien changer votre force et limite se trouvent derrière les claviers de vos ordinateurs vous rêvez à un miracle international pour vous délivrer de vos idioties, sinon je ne sais ce qu'on vous dit de faire et l'appel de la communauté si ce n'est une pure stupidité d'une opposition la plus bête et idiote de l'histoire de l'opposition universelle

 48   tedlesaint1 | Mercredi, 13 Juin 2018  - 13:53
  Pour quelles raisons les diplomates togolais vont chercher à "faire des pieds et des mains" pour que le chef de l'état Faure Gnassingbé garde la tête de la Présidence de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour un mandat supplémentaire? A l'approche de fin de mandat du chef de l'état Faure Gnassingbé, surtout quand l'on a appris que le chef de l'état qui devait prendre le relais n'était autre que le Chef de l'état Nigérian Mahamadou Buhari, qui selon une certaine presse proche de l'opposition togolaise serait favorable à une alternance politique au Togo, Pour ces quidams, l'arrivée du président Buhari à la tête de la CEDEAO sonnera le glas du régime actuelle. Qu'il y ait reconduction ou non du mandat du Chef de l'état Faure Gnassingbé à tête de la communauté; n'est pas du ressort des diplomates; c'est sans nul doute à la conférence des chefs de l'état de la Communauté de prendre cette décision. Les militants et sympathisants de la coalition des 14 partis doivent arrêtent de se faire des illusions; la résolution de la crise politique incombe aux togolais; la communauté internationale n'est là que pour accompagner les efforts des togolais.

 47   Amegan | Mercredi, 13 Juin 2018  - 12:36
  Mr I.K qu'est ce que vos informations sont sans appeti:<< l'information selon laquelle des diplomates togolais feraient des pieds et des mains pour que les 14 autres Etats acceptent sa reconduction à la présidence de la CEDEAO.>> c'est vraiment togolais typiquement togolais. C'est au togo qu'on a l'habitude de penser que tout le monde est achetable, qu'on peut manipuler tout le monde. Au fait au lieu de seposer la question : est-ce que cen'est pas l'opposition au togo qui ne serait pas discrétée au niveau international, si la CEDEAO venait reconduire Faure á sa tete? Au lieu d'exorter ces petits partis qui font le boucan de repenser leur maniere de faire de la politque vous nous faite avaler vos masturbations.
Soyez quand meme au rang des journaliste internationaux , en exercant votre metier avec professtionalisme.
Et penser que ce que vous écrivez ne doit pas etre seulement pour les togolais mais que meme en étant en phillipine que pusse deguster vos posting.

 46   GNAROU | Mercredi, 13 Juin 2018  - 11:11
  Réponse à 46-Chromosome 21
  On ne fait pas la politique avec de l'émotion !!
Or vous les africains vous etes emotionnels . Voilà votre drame !!

Napoléon est toujours celebré en FRANCE !!!


 45   Chromosome 21 | Mercredi, 13 Juin 2018  - 4:56
  Voilà les qualités que gnarou trouve à la famille Gnassingbé, des dieux pour lui et ses comparses sans cervelle...


1 Assasinat de pere en fils

Voici une liste non exhaustive

Avec le père

- Omer Aka ADOTE, tué par le Lieutenant PELLOW
- Tavio Ayawo AMORIN, assassinés par les policiers BOUKPESSI Pangalou et KAREWE Kossi
- Dr Marc Atidepe, M. Mama Touré MOUSSA, M. Atchankpa Zakari OURO, M. Tchadjobo Alasa SAMA, assassinés par un commando dirigé par le Colonel AREGBA et le Capitaine Ernest GNASSINGBE
- Djobo Boukari, assassinés par empoissonnement
- Ahlonko David BRUCE, porté disparu depuis sptembre 1994
- Rafiou Dotsé Laurent ALANDOU empoisonné en détention sur ordre du Gle GNASSINGBE Eyadema
- Les massacres de la lagune de Be dirigé par Lieutenant-colonel GNASSINGBE Toyi et le Lieutenant Gnassingbé Ernest
- les massacres et génocide pour cause de faune à Kolowaré, Kparatao, Kéran, Oti et Tône commis par le Commandant Djoua Yoma Narcisse et le Lieutenant GNASSINGBE Essonam Ernest
- Le député Gaston Aziandouvor EDEH, assassiné sur ordre d'Emmanuel GNASSINGBE
- Les citoyens tombés à fréau jardin
- Les vaillants combattants défenseurs de la transition tombés à la primature sous le feu des commandos amenés par GNASSINGBÉ Toyi et le capitaine BITENEWE
- Gle Mawulikplimi AMEDJI fusillé par le Caporal-chef Ali AYENAM
- Colonel Eugène TEPE fusillé sur ordre du Lieutenant SIMEZA
- Lieutenant-Colonel Gnandi Akpo assassiné après son hospitalisation au pavillon militaire du CHU
- le Capitaine BITHO empoisonné sur ordre du Gle GNASSINGBE Eyadema
- Tous les officiers et soldats de rang tués (Capitaine EPOU, le soldat TCHAOURO, le Caporal AMAO, le Sergent-chef KOLANI) pour « nettoyer l'armée des traitres» sous les ordres du Capitaine Kouma BITENIWE
Avec le fils
- Toutes les victimes de 2005 :
• Massacres à Atakpamé organisé par les milices du Major N'MA Bélézim KOULOUNE et du libanais Aboukérim
• Massacre à Aneho organisé par le Général Assani TIDJANI et M. Edoh KAGNI
• Massacre à Bassar et bandjeli organise par le Capitaine WADJA
- Dr Atsoutse Agbobli, retrouvé mort à la plage de Lomé
- Etienne Kodjo Yakanou, mort pour simple paludisme en détention pour défaut de soins
- Les enfants tues par les militaires du régime lors des manifestations publiques:
• Anselme Sinandare, tué par balle à Dapaong
• Douti Sinalengue, tué par coup de botte
• Abdoulaye yacoubou tué par balle à Mango
• Rachad Agrigna tué par balle à bafilo

*2 Sabotage économique*

- Sortie illicites des fonds 8 233 milliards de FCFA entre 2005 et 2011
- Incendie des marchés de Kara et de Lomé
- Impunité pour les fossoyeurs des deniers publics :
• FER avec Ferdinand TCHAMSI
• Togo Telecom avec Sam Bikassam
• BTCI avec Yao Kanekatoua
• Les fonds de la route Lome-Vogan avec CECO BTP
- Surfacturation érigée comme mode de fonctionnement dans les administrations publiques

*3 Ganstérisme DE L'ETAT*

- Non-respect des institutions de la république :
• le tour de passe-passe organise à l'assemble au décès du président Eyadema en violation de la constitution
• le trucage du rapport de la CNDH
• la non soumission des Ministres aux injonctions de l'assemblée nationale,
• l'instrumentalisation de la justice
- Culture de l'impunité et de la promotion des prédateurs des droits de l'homme (Major Kouloum, Colonel Massina)
- Violation de domicile, torture des prévenus.....
- Création et entretien de milices armées pour terroriser les populations (Kara, Atakpame et lome)
- Privation d'informations (coupure de l'internet, fermeture, menace, intimidation et harcèlement des médias surtout à l'intérieur du pays) LCF et X-solaire fermes
- Achat de conscience lors des consultations électorales
- Etat de siège et exactions (tortures, barbaries, meurtre) contre les populations de Glei, Mango, Sokode

*4- Indifférence face aux besoins sociaux et aux cris de detresse*

Centres hospitaliers de référence délabrés (obligé de contractualiser avec des privés lors des grandes rencontres ; prise en charge des gouvernants à l'étranger)
- Un seul centre de dialyse disponible dans le pays
- Scanners toujours non fonctionnels (tous les malades du pays y compris ceux des savanes sont obligés de venir à Lomé)
- Problème foncier généralisé
- Education supérieure obsolète (Manque d'infrastructure pédagogique et technique, Parcours académique ou Filières vieilles et obsolètes non adapté au marché de l'emploi). Les descendants des gouvernants étudient à l'étranger
- Chômage chronique (Aucune politique de résorption du chômage)
Aucune politique de promotion du sport et de la culture
- Extractions des minerais non suivi d'une politique de développement des zones minières
- Indifférence de Faure GNASSINGBE face aux manifestations de la population

CA DOIT CHANGER !

 44   Chromosome 21 | Mercredi, 13 Juin 2018  - 4:54
  Réponse à 39-Franck
  Blablabla encore un abruti ignorant envoyé pour déverser ses niaiseries ici...
Faute est président car la cedeao et l ua l'ont imposé avec la France. C'est ça la réalité. Maintenant reste la avec tes sottises de pays souverain, indépendant...

 43   toi-aussi | Mercredi, 13 Juin 2018  - 3:38
  Fake news !... Les Togolais vivent maintenant dans l'euphorie, la divergence, la paranoïa et le trauma mental. La CEDEAO est une organisation de la sous-région de plusieurs pays Ouest Africain. Quelle indignation pour un peuple qui s'accoutume a la dictature et le despotisme de son pays. Triste et dommage pour éparpiller des fausses nouvelles.... Fakes news !

 42   GNAROU | Mercredi, 13 Juin 2018  - 0:23
  Réponse à 35-AVOULADOUTO
  Tu ne comprends pas les nuances de la langue francaise !!



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com