Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:08:15 AM Vendredi, 22 Juin 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Macron sur le Togo: “Je soutiens totalement qu’il puisse y avoir alternance”


diplomatie

- | | 111 Commentaires |Imprimer Lu : 7949 fois


La crise politique togolaise s’est invitée à Montréal au Canada, où se tient le sommet du G7. Interrogé par certains Togolais de la diaspora sur la situation actuelle de leur pays, Emmanuel Macron a déclaré qu’il est favorable à une alternance ainsi que le souhaite l’Union Africaine. Le président français dit toutefois respecter la souveraineté du Togo ainsi que de tous les autres pays à qui il n’a pas d’injonction à donner comme ce fut le cas par le passé.

Au lendemain de son arrivée au Canada, Emmanuel Macron a fait escale à Montréal, jeudi, où il a rencontré le Premier ministre Philippe Couillard avant de se rendre à La Malbaie pour le sommet du G7. Mais pas que ! Le président français a également rencontré dans la foule quelques Togolais qui l’ont taclé sur la situation actuelle de leur pays.

Invité à aider “le peuple togolais dans ses revendications légitimes”, Macron a réitéré la même position qu’il exprime depuis le début de cette crise. “Il y a une démarche qui est lancée par l’Union Africaine pour qu’il y ait des élections libres et que la Constitution soit respectée. […] que la Constitution inscrive la limitation des mandats dans le temps, que le peuple puisse s’exprimer et procéder à une transition démocratique”.

Sur la question du retour à la Constitution de 1992, si chère à l’opposition togolaise, Emmanuel Macron déclare très clairement qu’il est favorable à ce qu’il y ait alternance. “Ce qui est demandé par l’Union Africaine, c’est qu’il puisse y avoir alternance, je soutiens totalement cela“, a-t-il répondu à son interlocuteur, précisant toutefois qu’il ne veut pas tomber dans “des pratiques d’un autre âge où c’est la France qui veuille expliquer à un pays ce qu’il doit faire“.

“Je sais qu’un mot de votre part peut le faire partir. Dites quelque chose à Faure Gnassingbe pour qu’il quitte le pouvoir“. À cette demande, le président français n’y est pas allé par le dos de la cuillère. “Mais non ! Vous vous trompez ! J’agis, la France agit de manière cohérente depuis le début, c’est-à-dire que je respecte la souveraineté des États et aux côtés de l’Union Africaine“, a-t-il répondu. Ajoutant qu’il ne répétera pas “les erreurs du passé“. En soutenant un président africain comme on l’a souvent reproché à ses prédécesseurs ou en lui demandant de quitter le pouvoir après plus de deux mandats ? Une chose est sûre : Emmanuel Macron suit de près la situation politique togolaise de même qu’il soutient “qu’il puisse y avoir alternance” au sommet des États.

Autre certitude, Macron n’a jamais reçu Faure Gnassingbe ni ne s’est jamais rendu chez lui. “Est-ce que je l’ai reçu en voyage bilatéral ou est-ce que je m’y suis rendu ? “, a-t-il retourné à son interlocuteur qui lui demande s’il va “encore le recevoir (Faure Gnassingbe, ndlr), lui et son gouvernement”.

Ambroise D./Courrier d’Afrique




Autres titres

Togo garba lompo : « notre rôle est de recevoir et de soumettre aux autorités destinataires » 
Togo prof david dosseh:'ce document sera transmis à la commission de la cedeao et aux facilitateurs' 
Togo intempéries meurtrières en côte d’ivoire : faure gnassingbé compatit 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 111   jjk | Lundi, 11 Juin 2018  - 19:37
  malheureusement que l U N I R ne peut plus organiser les élections comme il le faisait avant

 110   koromsa | Lundi, 11 Juin 2018  - 15:47
  Réponse à 106-Amegan
  Ne fais pas semblant de ne pas comprendre les enjeux. Les gens savent bien ce qu'il font. Tu peux garder tes leçons de "patriotisme" ou de je ne sais quel "panafricanisme" soudain. Pour t'aider encore à comprendre, voici: En tout cas bravo à ces compatriotes de la diaspora. Quelles que soient les agitations stériles des uns et des autres, ils ont peut-être réussi le tour de force d'une action de lobbying, à envier par les politiques, qui doivent remplir en vain des fiche d'audience pour espérer raconter les même choses au président français.
je l'avais dit, le président français lui même est fan de ces genre de sorties pour sa propre image d'"homme de proximité", pour sa com: selfies par ici, tutoiement bienveillant par là... c'est du macron: il faut le prendre à ce jeu. Merci mes compatriotes de l'avoir compris. Même si tout ne peut être parfait, on voit que contrairement aux premières initiatives (qui n'ont pas démérité), celle là, est la mieux réussie, parce qu'il y a de la préparation dans le discours. Les "éléments de langage" de la lutte étaient là: "52ans de pouvoir"; "dictature", "la constitution du peuple", etc..LE MESSAGE EST PASSE !

Et bien imbécile, qui pense que cette action visait que la "petite personne" du Pdt MACRON: Non,ici il est tout simplement pris comme un média! bien au-delà c'est toute la galaxie politique UA-CEDEAO appelée à s'agiter dans les affaires togolaises qui est interpelée par les réponses provoquées chez Macron.Poussé dans ses retranchements il a même dû par moment, s'affranchir des lianes de la diplomatie d'État pour admettre publiquement avec des activistes, que le TOGO n'est pas une démocratie, que son Président n'est pas fréquentable,et que la l'alternance au pouvoir est inéluctable., etc. D'où le "merci , M. le président"! Tout est publiquement claire à présent, et le peuple comprend encore davantage le message "la balle est dans votre camp"!

Il faut poursuivre ce genre d'interpellation, le reiventer à chaque sauce, l'utiliser à bon escient chaque fois qu'on sent le grand coup, voire avec jugeote et parcimonie s'il le faut; mais ça doit passer!C'est ma petite opinion. Car, GnassingbéII et ses généraux ("PAIY" ou "Rentrez-les dedans", sans oublier l'autre tortionnaire à la tête de la Gendarmerie nationale, sont convaincus d'avoir muselé l'opposition. et veulent juste pouvoir dérouler leur plan-secret de polichinelle pour la conservation du Pouvoir coute que coute. La diaspora devrait à en croire certains commentaires ici, les laisser faire, mieux, regarder en spectateur. Hum...

 109   tedlesaint1 | Lundi, 11 Juin 2018  - 10:59
  L'attitude de certains membres de la diaspora togolaise est vraiment pathétique; au lieu de chercher à aider les protagonistes de la crise togolaise à aller vers un consensus politique pour sortir de la crise, on s'évertue à interpeller à tout moment la communauté internationale et plus principalement le Président Français Emmanuel Macron concernant la situation sociopolitique au Togo. Le Chef de l'état Français a été clair, il n'est pas là pour s'ingérer dans les relations intérieures d'un autre pays, la période ou cela avait court est bien révolue. Le dossier togolais est entre les mains de la CEDEAO et de l'Union Africaine. Aussi la France, il faille bien le comprendre, défend des principes et rien d'autres. Seules les urnes permettront de départager les protagonistes de la crise togolaise, et ceci c'est le peuple souverain qui aura à jouer sa partition. Un groupe d'opposants ne peuvent pas chercher à imposer leur dictat au camp d'en face. Et là-dessus-aussi le Président Emmanuel Macron a été clair. La diaspora togolaise doit arrêter de s'agiter et de prendre d'assaut les grandes rencontres des chefs d'état occidentaux pour les interpellés sur la question togolaise. Il faille trouver autres chose pour faire avancer les choses. Cette diaspora peut bien contribuer à amener la classe politique à aller à l'essentiel.

 108   Chromosome 21 | Dimanche, 10 Juin 2018  - 21:48
  Réponse à 106-Amegan
  La France a mis les Gnassingbé criminels au pouvoir. La France doit enlever les usurpateurs du pouvoir.

Qu'est ce qui ne va pas dans ta tête pour que tu n'arrives pas à comprendre cela ?

 107   Kassanda | Dimanche, 10 Juin 2018  - 21:19
  Est ce que vous m'avez vu le recevoir ?

 106   Amegan | Dimanche, 10 Juin 2018  - 18:17
  Oui il fau etre togolais encore pour allez s'agenouiiler devant la france et la demander d'intervenir dans vorte vie politique intérieur. Qu'elle honte! quelle bassesse. Oh togolais que vous etes nuls et inconscients, près á vendre votre pays pour le seul fait qu'on veut faire partir Faure. Si la revolution tan promise aux togolaolais n'a pas réussit, si le pillage et les troubles des cotocolis á sokodé n'as pas reussit, et si les manifs repetées n'entame en rien le départ de Faure, je pense que si on est intelligents il faudra se poser la question á soi meme qu'est-ce qui ne va pas et non d'avoir le cullot et aller demander á Macron de dire á Faure de quitter le pouvoir. OHOHOHOHOH: Quel facon ignoble de faire de la politique togolaise.
Le togo fait la honte des africains qui reclament que la France ne se mele plus dans les affaires interieures des pays africaoins.
Ce pauvre Mr qui posait des questions au président Macron était dailleurs insolant et bavard, il ne voulait que les togolais l'entende et non que Macron l'écoute, il parlait sans toute fois laisser le Présiden le temps de lui répondre.
Et voilá le président a cracher sur sa figure en lui repochant qu'il parle au nom de l'opposition e non de tous les ogolais, et qu'il était tout le monde et non l'opposition.
Les gens oublient que la france avait jusqu'en 2000 une constituion á mandat illimité de 7ans meme. Alors ce n'est pas une nouveauté pour Macron.

 105   Incongruité | Dimanche, 10 Juin 2018  - 14:34
  Kassanda, El Nino, Et leurs amis reprenez les études.... vous êtes trop nuls... vous avez du caillou à la place de votre cerveau... raison pour laquelle votre interprétation est pleine d'incongruités... Aussi longtemps que vous n'allez pas changer Faure sera au pouvoir...
Des aigris, jaloux, malfaiteurs, diables...

 104   Issifou | Dimanche, 10 Juin 2018  - 11:48
  Réponse à 102-Atalolo
  Mon frère Atalolo bonjour dominical.
Je prend acte que tu n'exiges plus le départ immédiat de Faure. Bravo! Tu reviens de loin et ce que tu as ajouté par tes deux phrases ci-dessous est tout à fait normal, démocratique et sage; Je te cite:
"je ne suis pas dans le secret du peuple togolais. Tout ce que je sais, c'est que Faure et ses sbires sont des passés après 2020. Toute résistance au delà de cette période serait contre la volonté du peuple souverain. Commencez à raisonner ce monsieur à la sagesse." fin de citation.
Effectivement le mandat de Faure prendra fin en 2020 et s'il tient à être candidat de nouveau, il appartiendra au peuple de le reconduire ou de le désavouer. S'il n'est pas reconduit et comme tu l'as si bien dit, "toute résistance de sa part serait contre la volonté du peuple souverain". OK! Nous n'avons plus de divergence entre nous sur ce point.

 103   Gonza | Dimanche, 10 Juin 2018  - 9:46
  Vous savez, ce qui se passe entre les Etas Unis et la Corée du Nord est la même chose qui se passe entre le Togo et la CEDEAO avec le Nigeria en tête.
Soit Faure va écouter les recommendations de la CEDEAO et surseoir à son projet de 2020 ou alors il sera bombardé par le Nigeria avec le soutien des troupes sénégalaises, Benenois, Burkinabé et Ghanéens, c' est aussi simple que ça.
La France supporterait toutes les actions de la CEDEAO puisque Macron déteste ce vaut rien.

 102   Atalolo | Samedi, 9 Juin 2018  - 22:28
  Réponse à 95-Issifou
  Mon frère Issifou,

Je ne suis pas dans le secret du peuple togolais. Tout ce que je sais, c'est que Faure et ses sbires sont des passés après 2020.

Toute résistance au delà de cette période serait contre la volonté du peuple souverain. Commencez à raisonner ce monsieur à la sagesse.

Vive le Togo.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com