9:44:50 PM Mercredi, 24 Avril 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Congo, République du Crise libyenne, justice et politique en vedette dans la presse congolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 900 fois


Les quotidiens congolais reçus mercredi à APA évoquent la réunion sur la crise libyenne tenue la veille à Paris et qui pose les bases de l’organisation d’élections dans ce pays, les suites des procès des généraux Dabira et Mokoko, les supputations sur la succession de Sassou NGuesso par son fils Christel Sassou NGuesso.

« Crise Libyenne : Paris pose les bases de la tenue des élections », titre le quotidien national Les Dépêches de Brazzaville.

Le journal précise que réunis hier à Paris (France), les différentes parties impliquées dans la recherche de solution à la crise qui déchire la Libye ont adopté sous l’égide des Nations Unies, de l’Union Africaine, de l’Union Européenne et de la France une « base constitutionnelle » permettant l’organisation courant décembre 2018 des élections parlementaires et présidentielle.

«Une étape clé pour la réconciliation des Libyens », s’exclame Les Dépêches de Brazzaville.

L’hebdomadaire Sel-Piment parle de la justice en mettant en exergue les suites des procès des généraux Dabira et Mokoko condamnés respectivement à cinq (5) et vingt (20) de prison.

Ce journal informe que « les avoirs du général Nianga Mbouala Ngatsé (principal témoin dans le procès du général Norbert Dabira) sont gelés, et cela serait apparemment un signe d’une arrestation qui s’annonce. »

Sel-Piment fait aussi écho de la déclaration des soutiens du général Jean Marie Michel Mokoko, après sa condamnation dans laquelle ces soutiens affirment que « c’est parce qu’il était en bonne place pour gagner l’élection de mars 2016 que toutes les fausses accusations se sont abattues sur lui ».

Dans ce journal, les partisans du général Mokoko ajoutent : « La stratégie de silence pour laquelle a opté le général Mokoko a eu un sens profond. »

De son côté, l’hebdomadaire Epanza Makita titre : « La guerre des lions : Nianga Mbouala (ancien chef de la garde républicaine) et Jean Dominique Okemba (conseiller spécial du président de la République) se disputent la paternité de Sassou Nguesso ».

En politique, Epanza Makita s’interroge : « Entre Pierre Ngolo (président du Sénat et Secrétaire général du parti congolais du travail, au pouvoir) et Christel Sassou Nguesso (fils du président et président de la Fondation perspectives d’avenir) qui mérite la succession ? »

Selon nos confrères, le premier nommé est a des atouts au regard de la Constitution et le second est le fils biologique.




Autres titres

Electricité et sécurité au menu de la presse congolaise
Congo, République du - Electricité et sécurité au menu de la presse congolaise
Divers sujets se partagent la Une des journaux congolais
Congo, République du - Divers sujets se partagent la Une des journaux congolais
L’économie en vedette dans la presse congolaise
Congo, République du - L’économie en vedette dans la presse congolaise
Economie et Coopération au menu de la presse congolaise
Congo, République du - Economie et Coopération au menu de la presse congolaise
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
Electricité et sécurité au menu de la presse congolaise
1.  Congo, République du - Electricité et sécurité au menu de la presse congolaise

2.  Congo, République du - Divers sujets se partagent la Une des journaux congolais

3.  Congo, République du - L’économie en vedette dans la presse congolaise

4.  Congo, République du - Economie et Coopération au menu de la presse congolaise

5.  Congo, République du - Gouvernance et foot au menu de la presse congolaise



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média