Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 3:12:12 AM Mardi, 19 Juin 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Politique, économie, social et sport au menu des quotidiens marocains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 275 fois


Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires à la question de l’intégrité territoriale du Royaume, aux enjeux de la gouvernance, à la gestion du Fonds d'appui à la cohésion sociale, au bilan des énergies renouvelables et à la candidature du Maroc au Mondial 2026.

+Al Alam+ rapporte que le Parlement andin vient d'exprimer à l'unanimité, son « total soutien » à l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume du Maroc comme solution au conflit artificiel du Sahara Marocain.

Le Parlement andin regroupe 5 pays membres à savoir la Bolivie, la Colombie, l’Equateur, le Pérou et le Chili, rappelle le journal.

Abordant la gouvernance, +Aujourd’hui le Maroc+, qui s’appuie sur les confessions faites par un haut responsable, affirme que des milliers de jeunes stagiaires qui ont bénéficié de l’accompagnement de l’Anapec durant plusieurs mois « disparaissaient étrangement au moment de devoir prendre leur premier emploi ».

La cause : ces jeunes ne pouvaient pas subvenir aux frais de transport, explique la publication. L’Etat dépense depuis des années des « milliards de dirhams » pour combattre le chômage des jeunes et l’on s’arrange pour tout faire capoter à cause des quelques dirhams du ticket de transport », déplore-t-il.

+L’Economiste+ s’intéresse au Fonds d’appui à la cohésion sociale. Le quotidien relève que cette structure intervient sur l’aide médicale, les cartables, Tayssir, les veuves et les handicapés, dénonçant les retards de paiement, voire les « pas-de-paiement-du-tout », pour les cartables et tout dernièrement pour Tayssir.

Les fournisseurs de cartables, livres et cahiers qui relèvent du Fonds ne sont pas tous payés, alors que plus de 4 millions d’enfants ont besoin de ces fournitures, explique le journal.

Même situation sur Tayssir, mis en panne il y a trois ans : plus de 700.000 enfants ont été abandonnés sur la route de l’école, ajoute-t-il.

+Challenge+ consacre un dossier aux énergies renouvelables au Maroc dans lequel il met particulièrement l'accent sur le bilan de la loi vigueur depuis huit ans.

La loi sur les énergies renouvelables n'a eu qu'un bilan « presque anecdotique » alors qu'elle était censée doter le Royaume d'un arsenal libéral aussi moderne qu'adapté à ses objectifs des plus ambitieux en la matière, estime la publication.

Sous le titre « énergies renouvelables, la loi 13-09, un rendez-vous raté avec la libéralisation », la publication relève que malgré son esprit, à priori favorable à l'investissement privé qui aurait eu pour vertu d'alléger le fardeau pour l'Etat incapable de répondre, à lui seul, aux besoins énergétiques grandissants, « ce cadre réglementaire n'a pas eu les résultats escomptés ».

Pire encore, ajoute-t-il, les investissements privés, marocains et étrangers, qui ont succombé aux sirènes de cette loi assez attractive sur le papier, se sont retrouvés avec des projets qui se sont éternisés dans les limbes de la phase de développement.

Au registre sportif, +Al Ahdath Al Maghribia+ croit savoir que la Task Force de la FIFA a demandé des explications au comité de candidature du Maroc concernant l’accès au Complexe Mohammed V de Casablanca et le grand stade de Tétouan, qui risque de gêner la fluidité de la circulation urbaine dans ces deux villes.

Lors de la réunion entre le comité de candidature du Maroc et les cinq membres de la Task Force à Zurich, ces derniers ont demandé un supplément d’informations sur les hôtels qui accueilleront les différentes sélections et délégations, particulièrement dans les villes de Tanger, Tétouan, Casablanca et Oujda. Tandis que Marrakech et Agadir ont été exclues des débats en raison de leurs solides infrastructures touristiques.

L’organe de la FIFA publiera ses conclusions incessamment, et le dossier du Maroc sera fixé sur son sort après plusieurs rumeurs faisant état d’une possible élimination avant la phase de vote final qui aura lieu le 13 juin à Moscou.




Autres titres

Maroc sport et politique au menu des hebdomadaires marocains 
Maroc economie, enseignement et sport au menu des quotidiens marocains 
Maroc la portée de la visite du président nigérian s’impose à la une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com