Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:26:32 PM Vendredi, 17 Août 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Economie, social et sport au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 1076 fois


Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi traitent de sujets variés avec un accent particulier sur l'élection de Salaheddine Mezouar en tant que président de la CGEM, la situation des industries du textile et de l’habillement, les nouvelles dispositions pour la fête du sacrifice au Maroc, l’entrée en vigueur de l’Assurance Maladie obligatoire pour les Indépendants et les préparatifs des Lions de l’Atlas au Mondial 2018 en Russie.

Abordant l’élection de Salaheddine Mezouar à la tête de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), +Finances news hebdo+ « se doute » que Mezouar doive s’affranchir de son obédience politique pour mieux défendre les intérêts des patrons.


Primo, Mezouar jouit d’une expérience ministérielle probante, qui lui permet d’avoir une parfaite connaissance des réalités économiques du Maroc, et d’être au fait des difficultés et contraintes auxquelles font face les entreprises dans leur quotidien.

Secundo, même s’il a la volonté de mettre entre parenthèse sa vie politique, l’ancien président du RNI ne pourra se débarrasser de son appartenance à ce parti, explique le journal.

+Maroc hebdo+ estime que la carrière politique de Mezouar serait un « atout » pour lui. « Il a une mission. Il a des atouts servis par la multiplicité cumulative de sa carrière. Il aura aussi à dynamiser davantage la diplomatie économique de la CGEM en Afrique et ailleurs, laquelle est un acteur du leadership du Maroc ».

Ministre des finances, puis des affaires étrangères et président de la COP22, il a ainsi capitalisé une expertise, des compétences et un relationnel local et international de premier plan, ajoute-t-il.

Même tonalité ressentie du côté de +Challenge+. Pour la publication, le nouveau président a « une carrière politique publique derrière lui (…). Il connait donc aussi bien les contraintes des finances publiques que celles liées aux relations économiques et financières bilatérales et multilatérales ».

+La Vie éco+ revient, quant à lui, sur la situation des industries du textile et de l’habillement. L’hebdomadaire affirme que la mesure appliquée depuis janvier 2018, et qui consiste à rétablir, sur une période transitoire, le droit d’importation sur les produits du textile et de l’habillement turcs à hauteur de 90% du taux fixé dans le cadre du droit commun, « semble vaine », expliquant que « la recette du textile turc est toujours gagnante », grâce au « bon rapport qualité/prix ».

La solution serait-elle une mesure de défense commerciale comme l’ont fait d’autres pays ? Mais, quand bien même une enquête aboutirait et qu’une telle action soit mise en place, permettra-t-elle à l’industrie marocaine de se mettre à niveau et de battre d’autres concurrents dans un marché mondialisé ? se demande-t-il.

Au registre du cheptel destiné à la prochaine fête du sacrifice au Maroc, +Al Massae+ rapporte que les Marocains achèteraient cette année le mouton à partir d'unités agréées. Et afin d’éviter le problème des viandes « vertes » de l’année dernière et mettre un terme au désordre qui survient sur le marché à cette occasion, le mouton de l’Aid Al Adha portera un numéro et le nom et l’adresse de la ferme à laquelle il appartient, selon une source du journal.

Le ministère de l’Agriculture a fait preuve de fermeté sur ce sujet. Il vient alors de signer une convention de partenariat avec la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges pour redresser la situation, informe le quotidien.

+Akhbar Al Yaoum+ fait savoir que le gouvernement s’apprête à mettre en œuvre la formule de l’assurance maladie obligatoire (AMO) pour les travailleurs indépendants et les personnes non-salariées exerçant une profession libérale. En effet, après l’approbation de cette loi par le circuit législatif et sa publication au Bulletin officiel (BO), il va falloir passer à sa concrétisation.

Des sources du quotidien précisent que des commissions sectorielles, relevant de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, ont tenu des réunions en vue de mettre au point la loi organique devant régir cette formule de couverture médicale. Dans le même sillage, une commission a été mise en place par le gouvernement pour prendre en charge les dossiers des retraités et leur couverture médicale, tandis qu’une autre commission du ministère de la Santé s’occupe de l’élaboration des textes d’application en collaboration avec les secteurs ciblés par la couverture médicale.

Les sources du quotidien ajoutent que les différents départements impliqués sont à pied d’œuvre pour assurer l’entrée en vigueur de cette AMO avant la fin de l'année. Cette AMO, rappelle le quotidien, bénéficiera à onze millions de personnes, soit des assurés et ayants droit. La gestion de ce régime obligatoire a été confiée à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Côte sport, +Al Akhbar+ écrit qu’à quelques semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde Russie 2018, il semble que la guerre des espions ait déjà commencé entre les équipes participantes. Afin de préparer au mieux les rencontres de l’équipe nationale contre ses adversaires en phase de poule du Mondial (Iran, Portugal et Espagne), la Direction technique nationale a dépêché des «espions» pour assister à tous les matchs préparatoires de ces équipes avant la Coupe du monde.

Citant des sources bien informées, le quotidien souligne que le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, a visionné la totalité des matchs préparatoires déjà joués par les prochains adversaires du Maroc au Mondial. Le sélectionneur aurait ainsi, après visionnage de ces matchs, préparé un rapport détaillé sur les forces et les faiblesses des futurs adversaires du Maroc. Un rapport qui sera enrichi et étoffé en collaboration avec la Commission des équipes nationales de la FRMF.




Autres titres

Maroc le saint-siège fait une mise au point qui déroute les dirigeants algériens et les terropolisariens 
Maroc politique, migration et aid al adha au menu des quotidiens marocains 
Maroc politique et tourisme au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com