Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:06:14 AM Mardi, 23 Octobre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Economie et politique au menu des quotidiens marocains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 884 fois


Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent leurs Une à divers sujets dont le rapport de la Commission parlementaire sur le carburant, le renforcement des relations entre le Maroc et la Corée du Sud, le débrayage dans les hôpitaux et les échanges extérieurs du Maroc.

Au sujet du rapport de la Commission parlemerare sur le carburant, +Al Massae+ écrit qu’après les multiples joutes oratoires des députés, c’est à la justice d’examiner le sujet épineux des hydrocarbures et de faire la lumière sur les 17 milliards de dirhams gagnés dans des conditions qui soulèvent bien des questions. Le quotidien précise que le rapport remis au procureur du roi est accompagné d’une motion requérant la convocation du chef du gouvernement et de certains ministres et responsables, qui devront apporter des éclaircissements sur le sujet.

De son côté, l’Instance nationale de protection des biens publics au Maroc (INPBPM) a présenté une demande au procureur général afin d’ouvrir une enquête approfondie à propos du sort réservé à ces 17 milliards de dirhams et des droits de l’Etat sur ce pactole.

Le rapport de la Commission parlementaire a révélé, ajoute Al Massae qui reprend les allégations de l'INPBPM, des éléments pour le moins curieux concernant la manière dont « les sociétés pétrolières s’enrichissent scandaleusement aux dépens des citoyens et du trésor public sans tenir compte du contenu de la Constitution de 2011, notamment de l’article 36 ». Dans sa demande d’ouverture d'une enquête, l’Instance de protection des biens publics rappelle qu’après la levée des subventions sur les hydrocarbures, le 1er janvier 2016, certaines sociétés ont réalisé des bénéfices dépassant les 100%, et ce immédiatement après la suspension des subventions.

+Libération+ rapporte que la compagnie aérienne marocaine, Royal Air Maroc, et la compagnie aérienne italienne Alitalia ont signé un accord de partage des codes pour offrir plus de choix et une meilleure connectivité entre l’Italie et le Maroc.

Entrant en vigueur à partir de mai, cet accord participera à la relance des flux entre les deux pays. Il offrira aux touristes, aux hommes d’affaires et aux étudiants plus d’options et de meilleurs horaires. Désormais, le réseau couvert par les deux compagnies, entre les deux pays, passera de 7 à 29 liaisons aériennes. Ainsi, Royal Air Maroc proposera à ses clients 17 destinations italiennes au lieu des 6 liaisons directes qu’elle assurait jusque-là, à savoir Rome, Milan, Bologne, Turin, Venise et Naples, rappelle la publication.

+L’Economiste+ fait savoir que le Maroc a fini par conclure l’accord d’engageant à appliquer la loi extraterritoriale américaine dite Fatca, « Foreign account tax compliance act », une législation adoptée par le Congrès après la crise financière de 2008 afin de lutter contre l’évasion et la fraude fiscales.

Pour les clients qui ont le statut de contribuable américain tout en vivant au Maroc, cela veut dire que chaque année, leurs banques, assurances et gestionnaires d’actifs communiqueront via la DGI, le détail des avoirs financiers des clients : soldes de comptes, revenus financiers, produits de cession de capitaux mobiliers et immobiliers, etc. Concrètement, cela signifie que si le Maroc n’avait pas souscrit à la « Fatca », les banques marocaines se seraient vu appliquer une retenue de 30% sur toutes les sommes provenant des Etats-Unis et de tous les pays contractants de la Fatca, indique le journal.

+Aujourd’hui le Maroc+ rapporte que le Maroc et la Corée du Sud ont convenu de renforcer leur dialogue, leurs instruments de partenariat et leurs consultations politiques régulières, tout en confirmant leur ambition de construire deux économies, marocaine et coréenne, compétitives et innovantes, engagées dans des relations équilibrées et se projetant de façon coopérative et ambitieuse vers l’Afrique.

Les deux pays ont également décidé, à l’issue de la visite officielle effectuée par le Chef de gouvernement Saad Dine El Otmani en République de Corée (21 et 22 mai), de poursuivre leur coordination au niveau des Nations-Unies et au sein d’autres instances et fora internationaux, indique un communiqué du Département du Chef du gouvernement.

+Al Ahdath Almaghribia+ souligne que pour la troisième fois les médecins observent mercredi et jeudi une grève dans tous les établissements de santé, à l’exception des services d’urgence et de réanimation.

De nombreux patients ont exprimé leur mécontentement à cause de la grève de mardi qui a causé l’annulation de leurs rendez-vous à l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca, notamment ceux qui viennent de villes éloignées. La grève auquel a appelé le syndicat indépendant des médecins du secteur public, prendra, d’après le syndicat, des formes sans précédent afin de faire parvenir la voix du médecin marocain, et ne sera interrompu qu’après la réhabilitation des médecins et du secteur de la santé, ajoute-t-il.

+Al Massae+ relève que les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 12% à plus de 66,1 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril 2018 contre 59 MMDH durant la même période un an auparavant.




Autres titres

Maroc politique, économie et social meublent la une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Maroc la presse marocaine décrypte le discours royal prononcé au parlement 
Maroc divers surjets à la une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com