Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:16:16 AM Mardi, 23 Octobre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Politique, économie et sport au menu des quotidiens marocains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 895 fois


La campagne de boycott et ses répercussions politiques, la situation du secteur du tourisme, la question palestinienne et la Ligue des champions africaine de football sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mardi.

+Al Massae+ écrit que la cohésion de la coalition gouvernementale, mise en exergue dans la charte signée par les partis qui la composent, est sérieusement menacée par la campagne de boycott de certains produits sur le marché.

Le journal estime ainsi que « la campagne de boycott risque de faire éclater la coalition gouvernementale». Le quotidien rapporte que le coordonnateur provincial du Rassemblement national des indépendants (RNI) à Rabat, Abdelkader Tatou, a d'ailleurs ouvertement accusé «le Parti de la justice et du développement (PJD) d’être à l’origine de cette manœuvre qui plonge le pays dans le chaos».

Pire encore, le responsable provincial de la Colombe a qualifié «d’enfantin et d'égoïste le comportement de ceux qui ne pensent qu’à leurs intérêts», avant d’appeler explicitement le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, à assumer ses responsabilités et à présenter sa démission.

«Le fait de diaboliser Akhannouch en évoquant sa fortune est inadmissible, puisqu'il était en possession de ses biens avant d’intégrer le gouvernement», a déploré le responsable provincial du RNI à Rabat, tout en appelant à lier responsabilité et reddition des comptes.

Au volet touristique, +Aujourd'hui le Maroc+ reproche aux opérateurs du tourisme de ne pas se soucier davantage de l’avenir du secteur. Certes, la tension entre les opérateurs continue de monter d’un jour à l’autre, mais c’est tout le secteur « qui s’approche dangereusement d’une déflagration qui risque de faire très mal », estime la publication.

Les professionnels et opérateurs d’un secteur névralgique de notre économie sont en train de « se donner en spectacle » et, au passage, de « renvoyer une image pas forcément reluisante ».

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ aborde le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. Le Maroc à tous ses niveaux, populaire et officiel, a toujours soutenu le droit des Palestiniens et considère, comme l’avait affirmé SM le Roi, qu’ « Al Qods est l’essence de la question palestinienne, et qu’il ne saurait y avoir de paix sans définition du statut définitif d’Al Qods-Est, en tant que capitale de l’Etat palestinien indépendant », affirme le journal.

De ce fait, la mise en application de la décision de déplacement de l’ambassade des Etats-Unis dans cette ville sainte est une « nouvelle usurpation de la Palestine », dont le peuple milite depuis plus de sept décennies contre l’occupation de son territoire, souligne-t-il.

Au registre sportif, +Assabah+ écrit que la deuxième journée de la ligue des Champions d’Afrique (phase des poules), qui se joue ce mardi, marquera un tournant pour le Wydad de Casablanca et pour le Difaa d’El Jadida. Les deux formations viseront la victoire pour prendre les rênes de leurs groupes respectifs.

Les deux entraîneurs, qui ont raté le coche en Botola lors du sprint du week-end dernier, se focaliseront sur la ligue des Champions afin de sauver leur saison. Pour ce faire, le WAC doit venir, au Complexe Mohammed V, à bout du club de l’AS Togo-Port alors que les poulains de Abderahim Talib doivent se défaire du Tout Puissant Mazembé du Congo au Stade Al Abdi.

A en croire le quotidien, les deux formations sont fin prêtes pour s’emparer de la tête des poules où elles sont engagées. Benzarti et Talib sont conscients de l’enjeu de cette étape de la compétition et ont préparé leurs troupes, physiquement et mentalement, à ces duels africains.

+Al Khabar+ souligne qu’à moins d’un mois de l’élection du pays qui organisera la Coupe du monde 2026, les porteurs de la candidature du Maroc mettent les bouchées doubles. Selon des sources à l’intérieur du comité de candidature, le Royaume cherche, durant ces derniers jours, à glaner le maximum de voix.

Ainsi, le comité en charge du dossier, en synchronisation avec la Fédération royale marocaine de football, aurait listé les derniers pays susceptibles d’accorder leur vote à la candidature marocaine. Les pays-cibles devront faire l’objet de visites d’une délégation officielle. Ces missions concerneront l’Asie de l’est, l’Europe, mais aussi l’Amérique latine, annonce le quotidien arabophone.

Dans la lignée de cette stratégie, une délégation marocaine s’est déplacée dernièrement à Tirana, capitale de l’Albanie. La délégation marocaine conduite par Nawal Al Moutawakil, accompagnée par Samira Sitail, Aziz Bouderbala et Hassan Abou Ayoub, a pu rencontrer le président de la république albanaise.

Cette rencontre s’est déroulée en présence de l’ambassadeur et du consul honoraire du Maroc en Albanie. Ainsi, à l’issue de cette rencontre, le président albanais a tenu à rappeler l’excellence des relations qui lient son pays au Maroc, tout en exprimant ses vœux de réussite pour le dossier marocain. De son côté, le président de la Fédération albanaise de football a confirmé que son pays voterait pour le Maroc le 13 juin prochain. Avant l’étape de Tirana, la même délégation s’est rendue en Italie, en Lettonie, en Roumanie et à Saint-Marin.

Une deuxième délégation s’apprête, quant à elle, à effectuer une autre série de visites dans des pays pro-candidature marocaine pour s’assurer de leur vote. Au-delà des institutions sportives, le ministère des Affaires étrangères participe, lui aussi, à la promotion du dossier marocain en mettant à contribution ses connexions diplomatiques. Le quotidien ajoute que même les rencontres organisées au Maroc comme à l’international sont l’occasion de faire connaitre la candidature marocaine, même si ces dernières ne se rapportent pas principalement au domaine du sport.




Autres titres

Maroc politique, économie et social meublent la une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Maroc la presse marocaine décrypte le discours royal prononcé au parlement 
Maroc divers surjets à la une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com