Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 8:34:29 PM Jeudi, 18 Octobre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Affaire Pascal Bodjona : Une 'surprenante décision' de la Cour suprême !




iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 11677 fois


Renvoyée le 19 avril avril dernier, la décision de la Cour suprême a été rendue ce jeudi matin, dans l'affaire dite d'escroquerie internationale. Un dossier dans lequel l’ancien ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Pascal Bodjona, témoin au départ, est devenu accusé.

Pour une fois au Togo, dans une affaire scabreuse hautement politique, aux allures d’un règlement de compte, justice a été rendue. L’ancien ministre l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, cité dans l’affaire d’escroquerie internationale, peut pousser un ouf de soulagement.

Ce jeudi matin à Lomé, la Cour Suprême a statué sur cette rocambolesque affaire. L’institution judiciaire a estimé que les droits de la défense avaient été maintes fois violés dans la procédure ayant conduit à l’enrôlement du dossier de Pascal Bodjona. Par conséquent, elle a « ordonné le renvoi sine die du dossier jusqu’à l’épuisement des procédures de mise en état ».

La Justice togolaise est réputée pour son instrumentalisation légendaire à des fins de règlements de comptes. Et l’implication de Pascal Bodjona dans cette affaire d’escroquerie internationale a été faite par des acrobaties que seuls les commanditaires maitrisent bien le secret.

Le plus surprenant, c’est que le fameux plaignant, l’Emirati Abass Al Youssef ne donne plus signe de vie depuis bien longtemps. Mêmes les supposés cerveaux de l’arnaque courent toujours les rues.

Aujourd’hui avec cette décision, tout porte à croire que les juges de la Cour Suprême ont décidé de s’assumer pleinement et restaurer la santé judiciaire au Togo.

Il faut rappeler que cette affaire a coûté plus de 25 mois de détention abusive et arbitraire à Pascal Bodjona.

A. Godfrey




Autres titres

Togo accès des enfants à la justice : un centre d’orientation et de réinsertion des enfants en difficulté verra bientôt le jour 
Togo bataille juridique entre deux professeurs : kokoroko porte plainte contre topanou à cotonou 
Togo justice à deux vitesses au togo : akakpovi gamatho porte plainte contre le journal la nouvelle 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com