Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 1:25:33 AM Vendredi, 25 Mai 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Elections sans réformes : Togo Debout interpelle l'ambassadeur d'Allemagne


politique

iciLome | | 31 Commentaires |Imprimer Lu : 3659 fois


L'Ambassadeur d'Allemagne au Togo, Christoph Sanders demande aux Togolais d'aller aux élections, dans cette situation empreinte de crise politique qui peine à trouver une solution. Une position qui fâche au Front Citoyen Togo Debout (FCTD). Voici la lettre de protestation envoyée par ce mouvement au diplomate allemand !

Lomé, le 14 mai 2018

A
Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Togo,
Lomé-TOGO

Objet : LETTRE OUVERTE : LE SCHEMA ELECTORALISTE QUE VOUS PROPOSEZ AUX TOGOLAIS DANS LES CONDITIONS ACTUELLES RESTE FORT INTENABLE, DANGEREUX, VOIRE SUICIDAIRE !

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Le Front Citoyen « TOGO DEBOUT » (FCTD) a l’honneur de porter à votre connaissance une des préoccupations de la majorité des Togolais qui est qu’aucune élection quelle qu’elle soit, dans les conditions actuelles, ne saura être la solution à la grave crise que traverse le Togo.

La présente démarche est d’autant plus nécessaire, voire indispensable que lors de la rencontre que votre Chancellerie a eue avec une délégation du FCTD le……., vous avez insisté sur cette position en axant votre argumentaire sur le fait que les Togolais doivent laisser le Président Faure défendre son bilan en 2020.

Seulement, il est à noter que la crise que traverse actuellement le Togo n’est pas une crise liée à l’absence d’organisation des élections ; c’est une crise qui est à l’aune d’un déficit démocratique criard, couplée d’une mauvaise gouvernance, et à l’absence d’alternance politique au sommet de l’Etat.

En effet, le Togo a toujours organisé des élections depuis les années 1990, mais la crise survit à ces innombrables processus électoraux devenus plutôt un « terreau » fertile à la recrudescence des violences et violations graves et massives des droits de l’homme, dans la mesure où les institutions qui y sont impliquées ne présentent aucun gage d’indépendance et de crédibilité.

Les Togolais ont vu, à leur corps défendant, des élections au cours desquelles des urnes ont été bourrées et volées par des militaires, mais qui ont été malheureusement validées par la communauté internationale ! Ils ont encore vu des élections dont le comptage des voix n’était pas terminé et pourtant les résultats étaient proclamés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) désignant un vainqueur !

Le peuple togolais est l’un des peuples d’Afrique qui ont payé un lourd tribut pour la démocratie ; les tueries de Fréau-Jardin, les massacres des populations à Bè, les centaines de morts en 2005, les prisonniers politiques, l’incendie de l’Institut Goethe, les incendies criminels des grands marchés de Kara et de Lomé et bien d’autres encore, sont consécutifs aux compétitions électorales engagées sur fond de tensions et de contestations, et sans aucune garantie minimum de transparence.

Faire tenir des élections dans les conditions actuelles, revient à encourager une armée de répression et à cautionner des exactions et des tueries, et donc à faire courir au peuple togolais un grand danger.

Les Togolais sont dans la situation d’un peuple en danger, mais que vous refusez d’assister. Les Togolais refusent de croire que l’Etat de droit, la démocratie, la bonne gouvernance et le développement soient un luxe des seuls pays occidentaux !

Il serait tout à fait inadmissible que les missions diplomatiques et consulaires de grandes démocraties occidentales accréditées au Togo, s’évertuent à faire accepter au peuple togolais l’inacceptable ; ce projet suicidaire et périlleux qui consiste à vouloir précipiter les Togolais dans un processus électoral, alors que la situation dramatique du Togo, en matière de violations des droits de l’homme et des libertés publiques par le régime en place est suffisamment connue de tous !

Le FCTD tient à rappeler, avec insistance d’ailleurs, à toute la communauté internationale, dont votre Chancellerie, que la situation fort délétère dans laquelle vit la majorité des Togolais, commande à avoir un langage franc, sincère et clair à l’endroit du pouvoir togolais.

L’Allemagne doit tenir compte des aspirations légitimes d’un peuple meurtri, spolié et atteint dans sa dignité par plus d’un demi-siècle de dictatures du père en fils. Pour le peuple togolais, aucune élection ne saurait être ni crédible, ni acceptable, si elle n’est pas précédée de réformes institutionnelles et constitutionnelles créant un cadre électoral rénové.

La devise de la République Fédérale d’Allemagne est « Unité-Droit-Liberté » et ses principes contenus dans sa Loi fondamentale du 23 mai 1949 sont : « la République, la Démocratie, l’État de droit, l’État social et le Fédéralisme ».

La même Loi fondamentale, dès son article premier(1), dispose de l’intangibilité de la dignité humaine, avant de soutenir à l’article 20(2) que tout pouvoir d’Etat émane du peuple, pour consacrer in finele droit de tout Allemand à la résistance en cas d’entrave, de mépris et de violation de ces principes et valeurs.

Mais quid du peuple togolais ? Peut-on organiser chez vous des élections locales, législatives ou présidentielles dans n’importe quelles conditions ? Ne faut-il pas des institutions justes et crédibles ? Et pourquoi OUI pour vous et NON pour nous ? Les citoyens européens et allemands ont-ils, en matière de droits humains, plus de droits et de dignité que les citoyens africains et togolais ? En somme, au nom de quelle éthique ce qui est inacceptable chez vous serait-il recommandé aux Africains ?

Ce sont autant de valeurs et de principes que les Togolais veulent défendre en s’érigeant contre la dictature et la mal-gouvernance. Et il doit avoir le soutien de tout esprit épris de justice, de paix et de liberté.

Dans cette attente, nous vous prions de croire, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, en l’expression de notre considération distinguée.

Pour le Front Citoyen « Togo Debout »,

Professeur David Ekoué DOSSEH

(Footnotes)

1.Article 1 de la Constitution de la République Fédérale d’Allemagne :

« La dignité de l’être humain est intangible. Tous les pouvoirs publics ont l’obligation de la respecter et de la protéger. En conséquence, le peuple allemand reconnaît à l’être humain des droits inviolables et inaliénables comme fondement de toute communauté humaine, de la paix et de la justice dans le monde. Les droits fondamentaux énoncés ci-après lient les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire à titre de droit directement applicable ».

2.Article 20 de la Constitution de la République Fédérale d’Allemagne :
« La République fédérale d’Allemagne est un État fédéral, démocratique et social. Tout pouvoir d’État émane du peuple. Le peuple l’exerce au moyen d’élections et de votations et par des organes spéciaux investis des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire. Le pouvoir législatif est lié par l’ordre constitutionnel, les pouvoirs exécutif et judiciaire sont liés par la loi et le droit. Tous les Allemands ont le droit de résister à quiconque entreprendrait de renverser cet ordre, s’il n’y a pas d’autre remède possible ».




Autres titres

Togo brigitte adjamagbo johnson : « on a l’impression que notre régime est devenu fou » 
Togo la coalition des 14 annonce trois grands meetings ce weekend à lomé 
Togo antoine randolph appelle le peuple togolais à se remobiliser 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 31   El Garo | Jeudi, 17 Mai 2018  - 10:26
  Réponse à 31-Hounkpè
  c' est vrai il y a aussi beaucoup de citoyens qui n' ont pas de parti politique et qui peuvent représenter les populations

 30   Hounkpè | Mercredi, 16 Mai 2018  - 21:6
  Réponse à 25-quels niais !
  personne n' est obligé d' aller aux élections. Il y a aussi d' autres citoyens qui peuvent valablement représenter les populations au Parlement

 29   tedlesaint1 | Mercredi, 16 Mai 2018  - 12:58
  Quelle mouche a piqué les responsables du Front citoyen Togo Debout ? L'ambassadeur de la République Fédéral Allemagne est parfaitement dans son rôle, vu la situation d'enlisement dans lequel se trouve le dialogue inter-togolais, le diplomate allemand a fait une proposition à la classe politique togolaise pour sortir de cette crise. Libre à chacun de l'accepter ou de le rejeter. Nul n'ignore que l'Allemagne dans les années 90 avait avec l'Union Européenne rompu leurs coopérations économiques avec le Togo pour déficits de démocratie. Cette coopération a repris récemment sur de nouvelles bases et on note une nette embellit de cette coopération et les dirigeants allemands trouvent que la classe togolaise doit chercher par les urnes à sortir de cette période trouble.

 28   LU POUR VOUS | Mercredi, 16 Mai 2018  - 10:24
  SENEGAL: à balles réelles les agents des forces de l' ordre ont tiré sur des étudiants....1 mort !

Sene News Actu /
Les affrontements entre forces de l'ordre et étudiants ont occasionné la mort du jeune Fallou Sène qui, après avoir reçu une balle, a succombé de ses blessures à l'hôpital. Il sera inhumé à Touba, ce mercredi.

 27   GNAROU | Mardi, 15 Mai 2018  - 19:56
  Réponse à 26-KASSANDA
  L'intelligence n'a pas de frontiere !!

J'avais une question à te poser . Mais je ne le fais pas . Parce tu ne comprendrais pas le sens de la question .

 26   KASSANDA | Mardi, 15 Mai 2018  - 19:27
  Professeur Dosseh tu es plus intelligent que cet ambassadeur qui n'a fait que 4 année de droit.
Il doit s'abaisser devant toi.
Dis lui la vérité. Fais lui un cour de Politique togolaise.
S'il n'est pas idiot comme certains de ces ancêtres il comprendra.
Le blanc finit toujours par comprendre.

 25   KASSANDA | Mardi, 15 Mai 2018  - 17:9
  Réponse à 9-GNAROU
  Gnarou on est pas en Allemagne.
Au cas où tu aurais oublié.

 24   quels niais ! | Mardi, 15 Mai 2018  - 16:46
  Réponse à 20-farfelus opposants
  la Constitution togolaise est limpide, et il n'y a pas d'idioties à raconter dessus, et les scrutins se sont déroules sans accros. Ceux qui ne veulent pas aller aux élections, c'est leur problème, et débarrassez le plancher! Energumènes de connards...

 23   quels cons | Mardi, 15 Mai 2018  - 16:28
  Réponse à 18-Connard Dosseeh
  Toutes les institutions de la République togolaise sont en place; le Togo n'est pas en guerre contre un autre pays. Ce sont uniquement 14 partis politiques qui battent le pavés pour des imbécillités
Dosseh, tu est timbré ! Va te la faire mettre si tu es en manque !

 22   nigauds opposants | Mardi, 15 Mai 2018  - 16:18
  Réponse à 18-Connard Dosseeh
  Les membres de Togo Debout n'ont qu'à, pendant qu'ils y sont, passer leurs épouses à goûter à l'Ambassadeur d'Allemagne au Togo !



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com