Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:18:22 PM Samedi, 18 Août 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Politique, économie, santé et sport au menu des quotidiens marocains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 778 fois


Les quotidiens marocains parus ce jeudi se sont intéressés à l'action du gouvernement, aux conséquences de la campagne du boycott de certains produits de consommation, à la grogne des médecins publics et à la promotion de la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial 2026.

Revenant sur le bilan du gouvernement, +L’Economiste+ affirme que le mandat du Chef de gouvernement Saad Eddine d’El Otmani laisse dubitatif sur les résultats.

« Sur l’emploi, les orientations sont floues, à moins de se satisfaire du chiffre fantasmagorique de 2 millions de nouveaux postes en trois ans. Sur la réforme de l’administration, le doute plane aussi sur les objectifs avec un gouvernement qui promet du changement sans s’attaquer à l’essentiel : toucher au statut des fonctionnaires », relève le jorunal.

Même ambiguïté sur la régionalisation où il faut se satisfaire d’une réflexion sur l’élaboration des contrats programmes entre le gouvernement et les régions, relève-t-il, faisant savoir que plusieurs décrets ont été votés, « mais il reste le gros morceau des enveloppes financières à budgétiser et répartir », ajoute-t-il.

+Aujourd’hui le Maroc+ affirme que le plan annoncé par le gouvernement pour améliorer l’employabilité de près d’un million de jeunes est une initiative louable, mais « il ne s’agira toujours que d’une solution palliative, car ces jeunes diplômés qui arrivent sur le marché de l’emploi chaque année sont censés être opérationnels ».

Devoir recycler de jeunes diplômés fraîchement sortis de l’université est un « mauvais signe », voire « une énième reconnaissance de l’échec de notre système », déplore la publication.

+Al Alam+ revient sur les conséquences du boycott de certains produits de consommation. Le quotidien arabophone met en garde contre les tentatives de sous-estimer ou banaliser les effets de cette campagne, appelant à ne pas chercher des raisons captieuses pour tenter de voiler cette campagne ou en faire un objet de surenchères politiques.

Il reproche au gouvernement de n’avoir pas agi contre les lobbies, notamment les intermédiaires, l’appelant à ne pas se retrancher derrière la liberté des prix, mais à surveiller tous les aspects et les comportements opportunistes se rapportant aux prix et services.

+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporteque les médecins du secteur public entament une «semaine de colère». Ainsi, du 7 au 11 mai, les médecins exerçant dans différents hôpitaux publics s’abstiendront d’examiner les patients et de délivrer des certificats médicaux payants. Les médecins grévistes continueront, toutefois, de délivrer les certificats pour arrêt maladie et ceux des patients suivant déjà un traitement, précise le journal.

Cette «semaine de colère», note le quotidien, sera suivie d’un sit-in, le 13 mai, devant les locaux du ministère de la Santé. Et les médecins, décidément en rogne contre leur département de tutelle, ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin puisqu'ils menacent également d’une grève nationale et même d’une migration collective vers la France. Ils comptent, de même, cesser d’apposer leur cachet sur les documents professionnels et continuer à porter un brassard portant le numéro 509, jusqu’à l’amélioration de leurs conditions du travail.

L’une des principales revendications des médecins du secteur public est, en effet, d’accéder à l’indice 509 de l’échelle des salaires dans la fonction publique, avec tous les avantages qu’il offre, soit le même traitement que les détenteurs d’un doctorat national. Plus généralement, les grévistes revendiquent des solutions radicales à la situation dramatique des hôpitaux et autres établissements de soins publics, ainsi qu'au manque de ressources humaines et d'équipements biomédicaux.

Dans le même sillage +Assabah+ affirme que, à défaut de la satisfaction de leurs exigences après cette semaine de protestations, les médecins du secteur public menacent d’observer une grève nationale de 48 heures, les 23 et 24 mai, dans tous les services, exception faite des urgences et des services de réanimation. Et si le gouvernement décidait, comme c’est le cas lors des grèves dans la fonction publique, de ponctionner ces deux jours sur leurs salaires, ils recourraient à la justice.

Côté sport, +A Massae+ fait savoir qu’une forte délégation de journalistes en provenance de plusieurs pays sera bientôt reçue par les équipes du Comité Maroc 2026. Le journal explique que les journalistes en question représentent plusieurs supports médiatiques en 5 langues et venant des 5 continents.

Ces reporters iront, à leur tour, visiter les différentes installations, sportives et hôtelières, inscrites dans le dossier de candidature marocaine. Le même parcours fait par la «Task force» sera réédité par la délégation de journalistes. Cette tournée permettra au comité en charge du dossier marocain de montrer au monde entier à quel point le Maroc respecte le cahier des charges imposé par la FIFA.

Selon la publication, de nombreux médias internationaux supportent déjà la candidature du Royaume. Ils ont même défendu la candidature du Maroc face aux conditions de dernière minute que Gianni Infantino a mises en place. Parmi les journaux ayant pris la défense du Maroc, il y a lieu de citer quelques-uns de Grande-Bretagne, d’Allemagne, du Danemark, d’Espagne, de France et même des journaux chinois.




Autres titres

Maroc menu diversifié à la une des quotidiens marocains 
Maroc economie, administration et fête du sacrifice au menu des quotidiens marocains 
Maroc politique, social et migration au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com