Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:48:32 AM Jeudi, 18 Octobre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Revendications sociales, terrorisme et politique au menu des quotidiens burkinabè


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 469 fois


Les quotidiens burkinabè de ce jeudi traitent de sujets ayant trait à la politique et au terrorisme, sans oublier les revendications sociales dans divers domaines d’activités.

Le Quotidien affiche à sa Une l’image d’étudiants de l’Université de Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo qui manifestaient, avec ce titre : «Sit-in des étudiants en médecine au ministère de la Santé: Les manifestants exigent l’accès aux sites de stage à tous les étudiants».


De son côté, L’Observateur Paalga note dans sa manchette : «Grogne des travailleurs de l’action sociale : Un sit-in pour dire non au plan Marshall».


Ce journal rapporte que les agents du ministère en charge l’Action sociale, à l’appel du Syndicat des travailleurs de l’action sociale (SYNTAS), ont décidé de se faire entendre, hier mercredi à Ouagadougou, à travers un sit-in de 4 heures, dans l’enceinte du ministère.


A en croire L’Observateur Paalga, lesdits travailleurs reprochent à leur ministre de tutelle, Laurence Ilboudo/Marshall, ainsi qu'à tout le gouvernement, d’être «restés silencieux sur leur plate-forme revendicative, qui date de 3 ans, selon le Syndicat des travailleurs de l’action sociale (SYNTAS)».


Pour sa part, Le Pays fait observer qu’au moment où le SYNTAS était en sit-in hier, «des associations de femmes (étaient) en contre sit-in».


Le même journal parle de la politique avec la situation au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir), et publie une correspondance de Léonce Koné, membre du bureau politique national, adressée à Blaise Compaoré, fondateur du parti.


«Léonce Koné à Blaise Compaoré: +Je souhaite, avec votre accord, me retirer du CDP+», affiche Le Pays, illustrant sa Une avec l’image des deux personnalités (Léonce Koné et de Blaise Compaoré).


Pendant ce temps, Le Quotidien publie une interview de Issaka Lingani, directeur de publication du journal L’Opinion qui affirme à propos de la demande d’extradition de François Compaoré (frère cadet de Blaise Compaoré) que «depuis 10 mois, le Burkina Faso n’a apporté aucune des pièces sur lesquelles il s’appuie pour accuser François Compaoré».


Dans un autre registre, Le Quotidien aborde l’assassinat du maire de Koutougou et le rapt d’un enseignant dans le Soum, au Nord du Burkina Faso, titrant : «le groupe jihadiste EIGS (Etat islamique dans le grand Sahel, Ndlr) revendique».


Le quotidien national Sidwaya consacre son ‘’Regard sur l’actualité’’ à ce sujet, avec cette interrogation : «Coup de bluff ou signe de fébrilité ?». Pour le commentateur de Sidwaya, «il aurait fallu que l’on n’en parle pas (revendication du EIGS) pour ne pas lui offrir une publicité sans frais».




Autres titres

Burkina-Faso la presse en ligne burkinabè surfe sur le football et l’oif 
Burkina-Faso energie électrique et politique au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso procès putsch manqué et présidentielle camerounaise au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com