Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:06:05 AM Mercredi, 23 Mai 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Education et politique au menu des quotidiens burkinabè


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 167 fois


Les quotidiens burkinabè reçus à APA, ce vendredi matin, commentent la rencontre, la veille, entre le président du Faso et l’opposition politique, tout comme le conseil de cabinet tenu hier au premier ministère, à propos de la fermeture des écoles dans les régions du nord et du Sahel, du fait du terrorisme.

«Ecoles fermées au Sahel et au Nord-Burkina : Des mécanismes envisagés pour leur réouverture», titre le quotidien privé Aujourd’hui au Faso.

Selon ce journal, le Premier ministre (PM) Paul Kaba Thiéba, a présidé, hier jeudi 19 avril 2018, à la Primature à Ouagadougou, un conseil de cabinet sur la fermeture des écoles dans les régions du Nord et du Sahel, à cause du terrorisme.

«Il en ressort que des stratégies sont mises en places en vue de permettre une reprise diligente des cours dans lesdites écoles», relate Aujourd’hui au Faso.

A ce sujet, Le Pays affiche: «Fermeture des écoles au Sahel et au Nord : La réouverture annoncée pour bientôt».

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidien privés du Burkina Faso, il arbore en manchette ces chiffres: «216 écoles fermées, 20 000 élèves dans la nature».

Pour sa part, le journal Le Quotidien reprend ces propos du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Stanislas Ouaro : «Aucun enseignant n’a démissionné. Ce sont des départs temporaires».

Le même journal privé consacre sa manchette à l’audience accordée par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré à l’opposition politique.

Il reprend en guise de titre, cette déclaration du Chef de file de l’opposition politique Zéphirin Diabré : «En 2020, il faut que les Burkinabè qui sont à l’extérieur puissent enfin voter».

L’Observateur Paalga, citant lui aussi Diabré, de renchérir : «Vote des Burkinabè de l’étranger : +Il faut qu’on en finisse avec les faux rendez-vous +».

Parlant de cette rencontre avec le chef de l’Etat, Aujourd’hui au Faso arbore: «Constitution de la V République et vote des Burkinabè de l’étranger: Roch consulte l’opposition».

De son côté, le quotidien national Sidwaya abonde dans le même sens en mentionnant à sa Une: «Vote des Burkinabè de l’extérieur: Pouvoir et opposition veulent accorder leurs violons»




Autres titres

Burkina-Faso medias: dabadi zoumbara sacré super galian 2018 
Burkina-Faso communiqué du gouvernement sur la grève du 21 au 26 mai 2018 des syndicats du ministère de l’économie et des finances 
Burkina-Faso sécurité et politique alimentent les quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com