Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:53:16 AM Samedi, 21 Avril 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Expédition punitive dans la ferme de M. Nabourema : Deux jeunes dans un état second


politique

Lalternative-togo.com | | 16 Commentaires |Imprimer Lu : 4308 fois


Mercredi dernier, 1er jour des manifestations de la Coalition des 14, loin des échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre dans la capitale, une expédition punitive s’opérait dans une ferme située entre Djagblé et Adétikopé.

La quiétude qui régnait dans cette ferme a été troublée par des visiteurs inconnus. A bord d’une jeep, les forces de l’ordre s’étaient introduites dans l’exploitation agricole appartenant à Bemba Nabourema, Vice-président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et ancien membre de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Elles ont tabassé les occupants qui sont pour la plupart des jeunes. Parmi eux, ceux qui, malheureusement, portaient des foulards rouges, ont été brutalement réprimés. Il y a eu des blessés graves, et plus inquiétant, deux jeunes dans un état second sont amenés par des forces de l’ordre vers une destination inconnue. Alerté, le propriétaire s’était rendu sur le lieu et a constaté les dégâts. Il ignore jusqu’alors où sont embarqués les jeunes.

L’expédition qui a eu dans cette ferme, loin des caméras, n’a rien du hasard. Elle ressemble à un plan et révèle l’une des méthodes du régime. D’abord, il faut relever que le propriétaire de la ferme, Bemba Nabourema a eu à souffrir des affres du pouvoir cinquantenaire. Les séquelles déteignent encore sur sa santé. Pour avoir choisi une ligne politique qui ne plaît pas au régime, le Vice-président de l’ANC a connu la prison. Il a subi lors de son séjour carcéral des actes de tortures de la part de ses bourreaux. Ces derniers, visiblement, ne le lâchent pas, comme en témoigne l’expédition punitive dans sa ferme.

Ensuite, la descente musclée sonne comme des représailles contre Farida Nabourema, la fille de Bemba. Farida est une femme très engagée politiquement contre le règne cinquantenaire des Gnassingbé au Togo. Même loin de son pays, elle donne le tournis au régime en place. Beaucoup connaissent son engagement à travers les réseaux sociaux. En plus d’être web activiste, elle descend souvent sur le terrain et apporte son soutien aux sociétés civiles africaines. Au Burkina Faso, en Gambie, entre autres, Farida était aux côtés de ses frères et sœurs africains épris d’alternance au pouvoir. Son combat pour une Afrique libérée des jougs des dictateurs et du néocolonialisme l’amène partout sur le continent.

Cela lui vaut parfois des calomnies sur la toile (c’est aussi l’une des marques de fabrique du régime). Mais quand on a connu un père qui été a torturé jusque dans ses parties intimes, il y a de quoi être révolté. Il y a aussi de bonnes raisons pour que ces systèmes qui rétrogradent les pays africains soient combattus. C’est tout le sens de l’engagement de Farida Nabourema.

Mais le régime cinquantenaire, obtus au changement, lui en veut et tout porte à croire qu’il ne lésinerait pas sur les moyens pour l’atteindre physiquement. Et c’est au regard de tout cela qu’il y a lieu de se demander si à travers l’expédition punitive, la famille Nabourema ne paie pas pour son engagement politique




Autres titres

Togo attaques du convoi des leaders de la coalition : le doute renversant de guy lorenzo 
Togo après le cst : des plans ourdis pour décapiter la c14 
Togo grande marche de la coalition des 24 les 25, 26 et 28 avril prochains 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 16   El Niño | Lundi, 16 Avril 2018  - 23:15
  Réponse à 15-Surprenant
  Merci pour l'info. Votre secte Unir/Rpt porte quelle couleur maintenant?

 15   Surprenant | Lundi, 16 Avril 2018  - 19:19
  Le foulard rouge c'est PNP. L'orange c'est l'ANC.

Curieux de voir des gens avec des foulards rouge dans la ferme du vice président de l'ANC.

Il s'agit certainement d'un règlement de compte entre ANC et PNP.

 14   TRUMP | Lundi, 16 Avril 2018  - 16:47
  "Parmi eux, ceux qui, malheureusement, portaient des foulards rouges, ont été brutalement réprimés".
HAHAHAHAHA HOHOHOHOHOHO
Je me demande pourquoi des foulards rouges pour cultiver dans une ferme. Hahahaha!
Félicitations aux forces de sécurité et aux renseignements d'avoir anticiper sur les fauteurs de trouble.

 13   El Niño | Lundi, 16 Avril 2018  - 14:53
  Regardez bien la désolation sur cette photo. Ça c'est le développement que le Rpt/Unir de Faure ont imposé aux togolais depuis 51 ans...On dirait une image des années 1800.
Faure= Émigo Bé Émigoo.

 12   Etiko | Lundi, 16 Avril 2018  - 14:26
  Réponse à 7-Avouantheboss
  Ce qui est ridicule chez toi c'est qu'après les 51 ans des Gnassingbé et RPT UNIR FAT ton village n'a même ni eau ni électricité ni école et ni dispensaire. Very saaaaad and stupid mon Avoulan the Bossu. Take it easy man

 11   El Niño | Lundi, 16 Avril 2018  - 12:56
  Réponse à 7-Avouantheboss
  AvounTheSlave,
Mensonges, toujours mensonges. C'est votre sport sectaire au Rpt/Unir. Même la vache attachée à Kparatao était armée et jihadiste selon vos normes. Résultat vous l'avez cribblé de balles.

Tout ça pour te dire qu'Abjadjo n'est pas Kofi Folikpo.
Folikpo et Kodjo Epou sont les seuls qui ont le courage de signer leurs postings par leur nom.

Libères-toi pauvre Avoun.


 10   El Fouego | Lundi, 16 Avril 2018  - 12:46
  Les jeunes cherchent quoi dans la ferme avec des foulards rouges au coup si ce n'est qu'ils preparaient.

 9   Clement GAVI | Lundi, 16 Avril 2018  - 10:1
  Expédition punitive dans la ferme de M. Nabourema : Deux jeunes dans un état second'

Quelque soit l'état dans lequel ce régime diabolique, tyrannique et inhumain nous plonge, relevons-nous pour continuer la résistance, relevons-nous pour refuser. Même s'il nous faut pardonner les crimes de ce régime, il nous faut être libres. Pour cela, nous sommes appelés à accepter les conditions de cette liberté: la résistance et la résistance dans la souffrance.

Faure Gnassingbé doit partir et nous devons nous pardonner.

 8   Abladjo | Lundi, 16 Avril 2018  - 9:53
 
Quelqu'un peut dire a AvouanTheSlave que c'est triste qu'il continue a defendre un pays que le boycott d'aussi peu d'activité puisse ruiner. S'il n y a que cela comme activités au Togo alors qu'ont-ils fait en 51ans a part piller et faire les bamboulas a la tete du Togo?

Il y a Avouan qui se fait déja sur lui car il n y aura plus de jetons pour lui.

Il faut leur taper dans les poches. Ils trouvent les moyens pour s'enrichir sur le dos du peuple en lui imposant une éducation et une santé au rabais quand eux meme vont se soigner et éduquer leurs enfants a l'étranger.

En Afrique du Sud quand le régime d'appartheid a voulu imposer une education au rabais, on a connu Soweto 1974. Et au Togo Avouan nous demande de ne rien faire.

La libération commence le jour ou tu as dit NON.




 7   Avouantheboss | Lundi, 16 Avril 2018  - 9:21
  Réponse à 5-Abladjo
  Abladjo,

Tu t'es trahi!!! C'est toi FOLIKPO!!! Tu as un problème avec des listes! Tu as écrit une liste des gens à liquider si le régime tombe, maintenant c'est la liste des sociétés à liquider, pour faire tomber le régime. Tu es grave toi!

Attention!!! Si la population suit ton conseil, il n'y aura pas grande chose à faire au Togo. Toutes les sociétés que tu as listées, sont 99% des sociétés sur place. A moins que tu veux transformer le Togo, en une grande ZAD (Zone A Défendre). FOLIKPO Zadiste!



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com