Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:48:07 AM Samedi, 21 Avril 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Lomé: des jeunes barricadent les rues


société

iciLome | | 36 Commentaires |Imprimer Lu : 7454 fois


La tension est vive à Hanoukopé, quartier qui abrite le siège de la CDPA. Derrière les militaires, les jeunes du quartier posent des barricades dans différents coins du quartier.

Comme le montre bien les images, tout est utilisé pour bloquer les voies, ceci pour empêcher les jeeps de militaires d’aller d’un bout à l’autre. Et des forces de l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie (USIG) viennent d’arriver sur la grande voie en renfort.

C'est le même spectacle dans la ville de Lomé notamment dans certains endroits qu'on peut qualifier de foyers de tensions: Bè, Totsi, Agoè..

Pendant ce temps, les responsables de l’opposition confinés au siège de la CDPA, viennent de sortir.




Autres titres

Togo politique et diplomatie au menu de la presse togolaise 
Togo les sites d’informations togolais scrutent la réaction de l'opposition après la session de la cedeao 
Togo palmes pour le togo : un soutien des intellectuels et artistes à togo debout 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 36   El Niño | Dimanche, 15 Avril 2018  - 22:34
  Je ne réponds pas aux fauremoutons et aux idiots payés par Lomé 2 sur ce site. Suivez mon regard...

 35   Faladom | Dimanche, 15 Avril 2018  - 21:27
  Quand on va les tabasser et forcer à dégager les voix ils vont crier à la maltraitance. Bande de voyous, qu'on les mate ces inciviques qui estiment qu'ils ont le droit d'imposer une révisions constitutionnelle à leur goût.
Vive FAURE

 34   Hounkpè | Dimanche, 15 Avril 2018  - 17:58
  Réponse à 33-KEL KLUB
  ce n' est pas une simple rumeur !
El Nino peut vopus le confirmer lui qui sait toujours ce qui se passe á Lomé 2 !

 33   KEL KLUB | Dimanche, 15 Avril 2018  - 17:32
  La C14 vient de tout gâcher !
Comme cadeau d' anniversaire pour le 27 Avril prochain, le Président de la République Son Excellence Gnassingbé voulait faire une annonce très importante aux populations.
La C14 en jouant à ceux qui veulent l' obliger vient de tout gâcher !

 32   TOUGNOWOU | Dimanche, 15 Avril 2018  - 7:59
  Réponse à 17-jjk
  Mon frère tu as tout vu mais qui va donner.On a pas d'opposition armée c'est pourquoi Faure fait son faro.Mais laisse il va voir avant la fin de 2018 GOMIDO

 31   amevi | Dimanche, 15 Avril 2018  - 4:12
  LU POUR VOUS
Le Péril du Centrisme dans la Lutte de Libération du Peuple Togolais


Par Prof. Ayayi Togoata Apedo-Amah -

14 avril 2018
-------
Les ennemis du peuple togolais recourent à toutes sortes de ruses pour le mystifier. A l'heure où il est question de remobilisation après l'intermède des pseudo-négociations entre le pouvoir et l'opposition démocratique, la dictature nous sort du chapeau, comme un magicien, ce vendredi 13 avril 2018, la farce de mauvais goût d'un prétendu regroupement de partis politiques centristes pour soi-disant faire contrepoids au Rpt/Urine et au groupe de 14 partis de l'opposition.

Aucun regroupement n'est un mal en soi, sauf s'il avance masqué. Tel est le cas des partis Rptistes de ce regroupement : CPP, PDP, NET. Il faut signaler tout de suite que la CPP est le nouveau déguisement de l'UTD d'Edem Kodjo, l'un des pires ennemis de la démocratie au Togo. Il est inutile que je m'attarde sur les trahisons de ce parti et de ses dirigeants qui ont toujours collaboré avec le régime Rpt/Urine jusqu'à ce jour. Tout le monde est au courant. Quant aux deux autres partis, je ne les connais pas. Inconnus au bataillon. Mais qui s'assemblent se ressemblent.
Nous le répétons, dans une lutte de libération, comme c'est le cas au Togo, où le peuple combat une dictature sanguinaire vieille de 51 ans, le paysage politique prend toujours l'aspect d'une bipolarisation, c'est-à-dire que l'on est pour ou contre l'oppression, ici la dictature militaire des Gnassingbé. On ne peut pas être neutre entre le bourreau et le supplicié ou entre l'esclavagiste et l'esclave. Cette fausse neutralité est l'expression du cynisme abject de ceux qui profitent du statut-quo pour s'enrichir ou acquérir d'autres avantages grâce à l'oppression.

Nous ne sommes pas dans une démocratie où le centrisme a sa raison d'être, étant entendu que le consensus est très majoritairement acquis autour du régime démocratique. Ces traîtres maîtrisent parfaitement l'art de ménager la chèvre et le chou tout en sachant parfaitement que c'est le chou qui est en train d'être dévoré. Autrement dit, la posture de neutralité entre la dictature sanguinaire des Gnassingbé et le peuple togolais, est une énorme fumisterie, une arnaque, un gangstérisme politique odieux et éhonté d'hyènes qui tentent maladroitement de se dissimuler sous une peau d'agneau pour couillonner le peuple togolais.

Politiquement, il s'agit de mettre le groupe des 14 de l'opposition en minorité en cas de pourparlers puisque les prétendus centristes exigeront leur place autour de la table, laquelle leur sera gracieusement offerte par leur grand commanditaire.

Dans tous les cas, comme j'ai déjà eu à le dire, tous regroupements de partis ou d'associations, dans le cadre de la résolution de la crise togolaise, devront se rattacher à la dictature ou à l'opposition.

La vigilance ne doit pas faiblir face aux ruses de l'ennemi, de ceux qui font tirer sur le peuple et le martyrisent.

Imagine-t-on un seul instant que des voleurs assassins s'introduisent par effraction dans une maison et qu'au moment de les capturer ou les anéantir, certains membres de la famille se proclament neutres et se croisent les bras en simples spectateurs ? C'est inimaginable. Ce ne peut être que de la complicité.

Dans tous les cas, le dernier mot doit revenir à la rue et non aux politiciens.

Ayayi Togoata Apedo-Amah

 30   El Niño | Dimanche, 15 Avril 2018  - 0:3
  Réponse à 29-Emouvant
  Soyez intelligents au moins. Seuls les présidents francophones étaient présents a ce cirque du 14 avril 2018 de Lomé sauf Georges Weah qui devait lire un communiqué en anglais.

Les absents:

Présidents: Nigéria, Gambie, Cap Vert, Siera-Leone, Ghana.

Pensez-y !

 29   Emouvant | Samedi, 14 Avril 2018  - 22:37
  Réponse à 27-Atalolo
  Tout ça c'est la faute à vos incapables de leaders. On compatit à votre peine.

 28   douêvi | Samedi, 14 Avril 2018  - 22:8
  La marche n'a toujours pas débuté ? Je prends mon verre tranquille au carrefour limousine avec ma tata. Où est mon mal?

 27   Atalolo | Samedi, 14 Avril 2018  - 19:49
  Cher frères Togolais, la nuit est presque tombée mais vous avez prouvé encore tout le long de la journée que vous êtes déterminez à la réussite malgré les coups de force des animaux sauvages qui vous poursuivent. Nul ne viendra le faire pour nous. Bravo pour votre courage et détermination contre les monstres de Lomé2. Bravo pour votre mobilisation inlassable. Bravo pour ce sacrifice de votre vie pour la liberation de notre Togo. Que l' Eternel vous protège.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com