Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:56:25 AM Samedi, 21 Avril 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo François Boko soutient la lutte du peuple togolais


politique

Lalternative-togo.com | | 59 Commentaires |Imprimer Lu : 8159 fois


Dans sa parution N° 298 du 8 au 14 avril 2018 l’hebdomadaire panafricain ‘’Jeune Afrique’’ a rappelé au bon souvenir des Togolais ce qu’est devenu François Boko depuis son départ en exil en 2005. Dans la rubrique « Comme le temps passe, ils étaient sur le devant de la scène. Que sont-ils devenus ? », l’auteur revient sur le parcours de cet officier qui, en 2005, a osé dire non au prix de sa vie.

« En 2005, François Boko, alors ministre de l’Intérieur du Togo, avait démissionné pour protester contre la tournure que prenait la transition après le décès de Gnassingbé Eyadema. Il s’était réfugié en France. Les autorités de son pays ayant refusé de lui renouveler ses papiers d’identité, il a fini par être naturalisé français et par reprendre ses activités. Ce Saint-cyrien, par ailleurs docteur en sciences politiques de l’université de Paris-I, a fondé en novembre 2005 JID-Avocats, un cabinet établi à Paris qui a passé des contrats avec l’UE et l’AFD pour conseiller plusieurs Etats d’Afrique sur la réforme de leurs systèmes judiciaires. Actuellement à Niamey, dans le cadre du Projet d’appui à la justice et à la sécurité du Niger, il sera en mai au Maroc, où l’UE finance des reformes identiques à hauteur de 75 millions d’euros. Même s’il exclut de revenir en politique et n’affiche pas ses liens avec l’opposition togolaise, Boko 53 ans, suit de près ses activités et dit « épouser la cause de son peuple ».

A travers ces lignes, on peut retenir quelques enseignements. Le premier, c’est le refus de renouveler à François Boko ses papiers d’identité. C’est un fait d’une extrême gravité qui révèle la vraie face du régime de Faure Gnassingbé qui fonctionne exactement comme son père malgré sa profession de foi : « Lui c’est lui, moi c’est moi ». Refuser de renouveler les papiers d’identité à un citoyen togolais juste pour ses opinions politiques est une violation de la Constitution togolaise et même des conventions internationales sur les droits de l’homme. Comment peut-on en arriver jusque-là lorsqu’on projette ou tente de projeter dans l’opinion l’image d’un dirigeant qui veut faire croire que le Togo a tourné les pires pages de la dictature? Même en France où le débat sur la déchéance de la nationalité est d’actualité, il est impensable de priver un citoyen français de papiers, même si ce dernier a posé des actes contre son pays. Mais au Togo, les dirigeants ont la rancune tenace et sont prêts à aller loin dans leur volonté de nuire et de priver un adversaire politique de ses documents d’identité.

Cette privation de ses droits fondamentaux a contraint François Boko à se naturaliser français. C’est donc au titre de citoyen français qu’il mène depuis quelques années ses activités et missions sur le continent africain. Ceci implique indubitablement une protection de son pays d’adoption. En d’autres termes, ceux qui au sein du système RPT-UNIR avaient tenté de l’assassiner lors d’une de ses missions au Benin et dans une moindre mesure au Tchad, doivent se rendre à l’évidence qu’ils n’ont plus à faire à un citoyen togolais, mais français, a cause de leurs turpitudes.

D’ailleurs lorsqu’il a été sollicité pour être consulté par le Président ghanéen, Facilitateur de la crise togolaise, il a fallu un accord de la France pour que François Boko se rende à Londres. La sobriété du communiqué qu’il a rendu public à l’issue de cette rencontre de plusieurs heures laisse transparaitre l’obligation de réserve liée à ses activités professionnelles.

Enfin, il est tout de même curieux qu’après avoir privé François Boko de ses papiers d’identité, posé des actes attentatoires à sa vie, harcelé les membres de sa famille et ses proches, le régime tente hypocritement à travers plusieurs émissaires, de le convaincre de rentrer au pays sans passer par ceux qui lui ont accordé la protection, à savoir la France.

La deuxième leçon, c’est la nouvelle vie professionnelle de l’ancien ministre de l’Intérieur qui force l’admiration. Docteur en Sciences politiques, diplômé de l’Ecole des Avocats de Paris, militaire Saint-cyrien, François Boko avec son profil s’est vite relancé vers d’autres horizons à travers son cabinet JID-Avocats établi à Paris. Très sollicité sur le continent, il apporte son expertise pour la réforme des systèmes judiciaires de plusieurs pays. Au Benin, au Tchad, au Cameroun, à Madagascar, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Niger, au Maroc, etc. il ne cesse d’impressionner lors de ses différentes missions et laisse la marque d’un homme dense et rigoureux dans le travail.

Le Président Nana Akufo-Addo, après plusieurs séances de travail à Londres, ne s’est pas privé de manifester toute son admiration à l’homme tout en s’offusquant qu’une telle compétence soit hors du Togo et au service des autres pays que le sien. Un pays aux mains des médiocres et où tous les secteurs sont pourris et gangrenés par la corruption, le népotisme, les violations massives des droits de l’homme, l’évasion fiscale, la clochardisation de l’éducation, etc.

Enfin, le troisième enseignement est exprimé en une phrase dans l’article de ‘’Jeune Afrique’’, à savoir : « épouser la cause de son peuple ». Il ne peut en être autrement lorsqu’on se rappelle l’acte téméraire qu’il a posé en avril 2005 en refusant systématiquement de cautionner les massacres planifiés par le régime et les fraudes électorales pour imposer Faure Gnassingbé. François Boko, par cet acte rare au Togo, s’est positionné dès le départ comme un opposant à la succession dynastique au Togo.

En 2010, il s’est délié de ses obligations de réserve pour apporter un soutien majeur à la classe politique en initiant la rencontre de Paris qui a abouti à la création du FRAC (Front républicain pour l’alternance et le changement).

Il a toujours été disponible pour donner son avis, ses conseils à ceux qui le sollicitent. C’est finalement un homme qui prend beaucoup de hauteur et de dignité en ce qui concerne la situation de son pays. C’est l’essentiel de ce qu’il faut retenir dans cet article de ‘’Jeune Afrique’’ paru cette semaine sur l’ancien ministre de l’Intérieur François Akila-Esso Boko




Autres titres

Togo attaques du convoi des leaders de la coalition : le doute renversant de guy lorenzo 
Togo après le cst : des plans ourdis pour décapiter la c14 
Togo grande marche de la coalition des 24 les 25, 26 et 28 avril prochains 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 59   COUCHERIE DE FAURE | Jeudi, 19 Avril 2018  - 8:20
  Réponse à 58-OURO
  S'il vous plait arrêtez de nous rabâcher les oreilles avec ces histoires de coucherie. Nous on parle poltique et ce qui se passe derrière les rideaux ne nous regarde pas. Et d'ailleurs sur ce plan votre FAUREVI Tschalevi simple n'a pas de leçon à donner, il a couché avec sa propre petite sœur GNASSINGBE Nèmè, il a couché avec les femmes de son feu père notamment Madame PALI TCHALLA, il couche avec la femme de son propre frère Ernest notamment MAGUY GNASSINGBE. La liste est longue

 58   OURO | Mardi, 17 Avril 2018  - 7:31
  L'homme qui couchait avec la maman et sa fille. A cause de lui la maman et la fille sont guerre et ne s'adressent plus la parole. La maman a juré enterrer sa fille ( cette dernière est gravement malade et se fait soigner en France )
On peut aisément mes affirmations auprès du general GNOFAME
Comme cet homme veut apparaitre dans un habit d'homme integre, j'espère qu'il n'aura pas la prétention de vouloir (re)jouer un role politique dans notre pays

 57   toi-aussi | Lundi, 16 Avril 2018  - 12:41
  Réponse à 55-Abladjo
  Oh mon Dieu ! Tu es vraiment béni mon frère. Je suis indépendant et je n'aime pas critiquer sur ce site parce que la démocratie que nous cherchons donne la voix à nous tous pour exprimer notre voix, vison, la différence d'opinion du peuple pour un Togo nouveau. Mais toi, chapeau. Les journalistes Togolais ont ce devoir à offrir au peuple Togolais et ils verront le tonnerre et la foudre descendre sur leurs intérêts frivoles et mafistes ; et corrompus sur le dos du peuple. Vraiment chapeau mon cher compatriote ! Togolais et journalistes togolais, de la région et de la communauté internationale, pensez-y ! La balle est dans vos entretiens.

 56   toi-aussi | Lundi, 16 Avril 2018  - 12:31
  Le pouvoir avait échoué. Au contraire, l'opposition est commissionnée par le peuple Togolais et la diaspora Togolaise. Le temps est diffèrent des années précédentes. Le régime ne comprend pas. Le régime pense que quand intimide l'opposition en place à Lomé, elle a une pleine chance de s'accrocher au pouvoir. Non, non ! Dilatoire sur dilatoire. Le peuple leur a montré la grande porte, leur porte de dignité et d'intégrité humaine. Le régime a plutôt, avec une grande surprise de l'opinion internationale, opter pour une petite porte destinée pour les souris et margouillats dévorants et pilleurs du peuple. Dommage ! Ce sera dommage quand leur entêtement tourne une nouvelle page pour la résistance national. Il n'y aura plus de points de départ ni points de chute pour leur donner des avantages d'intimidation, de torture et tabassages et de sauvageries contre le peuple pacifique. Les centristes ! Pitié pour vous. Vous avez manqué le train de la libération nationale. Quel qu'en soit votre plan, vous avez déjà échoué. Votre plan est saturé de mensonge et trahison et vous êtes tous des traitres de la nation Togolaise.

 55   Abladjo | Lundi, 16 Avril 2018  - 9:16
 


LES JOURNALISTES N'ONT QU'A FAIRE LEUR DEVOIR EN LISTANT LES SOCIETES ET INTERETS DES BARONS.


Nous ne pouvons pas continuer a combattre un régime tout en le financant avec notre argent.
Ne donnons plus notre argent aux barons du régime rpt/Nuir et son support Bolloré et la France.

Il faut commencer a organiser le boycott des intérets de la minorité pilleuse jusqu'a ce que le dictateur usurpateur faure eyadema gnassingbé démissionne.

- Pure Water et Vitale
- Station Escence appartenant aux barons
- Pharmacie appartenant a la famille des barons
- Acheter moins de produits importés car les barons sont derriere ces produits.
- TogoCell/Togotelecom
- Brasserie du Benin, vendez des boissons locales et faites vos jus.
- Ramco et autre Indo Libanais qui supportent le régime
- Ecole privée des barons
- Cliniques ou les barons sont actionnaires.
- Certains journaux financés par les barons.
- Canal+
- CanalBox
- CanalOlympia Cinéma et concerts
- CFAO

- N'aller plus demander votre Visa aux consulat de France, aller au consulat d'Allemagne ou d'Italie ou d'Espagne et meme du Portugal ou de la Hollande, vous aurez le meme visa Schengen accepté en France. Arretons de donner notre argent a la France.

La lutte continue.

 54   KASSANDA | Lundi, 16 Avril 2018  - 6:48
  Réponse à 42-dans tout les cas
  Intéressant comme développement !
Ça demande des éclaircissements sur de nombreux points.
Mais on décèle bien ce qui commence à se mettre en place.
L'opposition togolaise doit jouer maintenant finement.

 53   En accord | Lundi, 16 Avril 2018  - 6:20
  Réponse à 48-Migblé n'toh
  Bonne analyse

 52   Bourre, tu es bourr&eacut | Lundi, 16 Avril 2018  - 6:11
  Réponse à 51-Bourre
  François BOKO est une mauviette! Il a fui comme un lézard. Il étai un officier de haut grade et on croyait qu; il pouvait faire quelque chose, mais il est pire que le "guerrier de Kparatao", le plus que peureux ATCHADAM TIKPI Salifou, l'autre crétin des 14 crétins de la coalition!
Au fait, il est où le faux guerrier niais de TIKPI ?

 51   Bourre | Lundi, 16 Avril 2018  - 1:4
  Il y a au moins quelqu'un qui a la tete hors de l'eau.Quelqu'un qui n'est pas comme les autres.Quelqu'un qui a vite compris et a quitte'le navire.Voila quelqu'un libre de tout movement.Boko est un homme et non un esclave des Gnassingbe'.Son nom n'est pas mele' aux genocidaires de Rpt-Nuir. Lui au moins il n'est pas sauvage,barbare,il fait la fierte' des kabyes..

 50   MATCHATCHI | Lundi, 16 Avril 2018  - 0:41
  Réponse à 15-Gode
  "Mijiyawagan Lundi, 9 Avril 2018
Bonjour GNAROU, AVOUANTHEBOSS, Jihadiste ATCHADAM, et autres racailles qui aimez la gadoue!
Voilà un homme! Un digne fils Togolais qui a de la hauteur. Le premier va porter son masque, son cache-sexe de son Q.I. qui consiste à dire une de ses phrases de prélection: Je ne réponds pas/plus au cons, bougnoules, canailles, etc
En tout sur la ligne FRANCOIS BOKO reste le meilleur et quel malheur d'avoir le pire des enfants de la Kozah à la tête de notre beau pays! Nul en tout, Faure s'entoure de ses semblables, gayman, pilleurs, tortionnaires, paresseux, AOOOOO!

Au royaume des des kimeleng (UNIR) et des Matchatchi, Tchalevi Simple est roi "



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com