Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:54:18 AM Samedi, 21 Avril 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les 3 remarques du FMI sur l’économie togolaise


economie et finances

iciLome | | 4 Commentaires |Imprimer Lu : 2047 fois


Après un nouveau séjour, du 27 mars au 10 avril 2017, des experts du Fonds monétaire international (FMI), trois observations se dégagent sur l’économie togolaise.

A la fin de sa nouvelle mission à Lomé, une délégation de l’institution de Breton Woods a, devant la presse ce 10 avril, souligné trois remarques relatives à l'économie togolaise.

D’abord, l’activité économique a ralenti au second trimestre de 2017, conséquence des troubles sociopolitiques que connait le pays depuis quelques mois. Le taux de croissance chiffré à 5,1% en 2016 passe à 4,4% en 2017.

Le Fonds monétaire international note ensuite que « tous les critères de performance quantitatifs ainsi que les repères structurels à fin décembre 2017 ont été respectés » et que « le solde primaire intérieur, qui mesure l’effort budgétaire des autorités, s’est amélioré, passant d’un déficit d’environ 4% du PIB en 2016 à un excédent d’environ 1% du PIB en 2017 ».

Enfin, la délégation conduite par Ivohasina Razafimahefa explique que « les tensions socioéconomiques font peser un risque sur les perspectives de croissance économique avec un impact négatif sur l’économie réelle et les recettes fiscales ». Elle table sur une croissance « légèrement inférieure à 5% en 2018 ».

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya a déclaré, à cette occasion, que le gouvernement togolais est décidé à poursuivre les réformes structurelles afin de « transformer en profondeur l’économie nationale pour une croissance inclusive et une croissance partagée dans le souci de la stabilité macro-économique et surtout dans le souci de déséquilibre budgétaire ».

A.H.




Autres titres

Togo campagne 2017-2018 : six pays d'afrique producteurs du coton en réunion bilan à lomé 
Togo l’hôtel 2 février a un nouveau repreneur 
Togo l’otr vise le « consentement spontané à l’impôt » 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 4   LU POUR VOUS | Mercredi, 11 Avril 2018  - 15:3
  Qui peut me dire pourquoi une dictature criminelle militaro faschiste a peur d'une election transparente et crédible?

la garanties maximales pour unir sont les suivantes :


- on empeche l'opposiont de faire meetting et rencontres a partir de bafilo jusqu'a cinkassé
- on envoie lesmilitaires emporter des urnes
- on envoie les militaires saisir les procés verbaux et les ordinateurs de l'opoosition pendant que ceux ci complient les résultats
- on envoie les militaires coupés le V-SAT qui donne fabre gagnant
-On envoie les militaires menacé de mort les representants de l'opposition à la ceni
-on envoie taffa taboiu proclamé des faux résultatssur la tvt, et aprés avoir seulment comptabilisé les procés verbaux de 16 celis sur 42 et sachant que dans les 16 seuls 2 etaient valides.


Et si on remontait le temps...

Awa nana qui refuse rpoclamer Gilchrist prési et laisse memene changer le cours de l'histoire, le même memene dont vous avez saccagé la maison recemment pour services rendus...


Des inintelligents qui viennent étaler leurs tares sur ce site.

 3   KASSANDA | Mercredi, 11 Avril 2018  - 14:59
  Le Ghana vient de chasser ces brigands du FMI et l'incompetent Faure Gnassingbé court toujours derrière eux.
Vous faites 5 % de croissance et vous n'avez pas d'argent pour payer les professeurs et les professionnels de la santé ?
La croissance sert à quoi ?
À qui voulez vous faire croire ces conneries !

 2   Ogun | Mercredi, 11 Avril 2018  - 14:14
  A mon humble avis, il va falloir qu'on sensibilise les population afin de chasser ces gens la du continent. FMI, BM... etc...ils sont tout simplement des vauriens au service de la mafia internationale et qui se pavanent en cravates pour venir mentir et embrouiller les populations laborieuses.
Nous on n'est pas dupe.

 1   Rosalie A Abbey | Mercredi, 11 Avril 2018  - 13:18
  Quels sont vos chiffres sur les consequences du manque d'ecoles, d'hopitaux et d'eau potable sur le devenir du pays??!! Menteurs et complices d'un regime voyou que vous etes. Depuis combien d'annees sortez-vous ces chiffres/ Quelles sont les retombees des chiffres farfelus que vous avancez sur le bien-etre des Togolais? C'est d'abord de cela qu'il s'agit. Restez dans vos bureaux et cercles feutres. Les Togolais n'ont pas besoin de vous. Vous et le regime dont etes les complices les affament, les soumeetent a l'abjection.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com