Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 3:09:50 PM Mercredi, 15 Août 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Cameroun La visite de Biya en Chine n’eclipse pas les «affaires» dans les journaux camerounais


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 522 fois


La visite d’État du président Paul Biya en Chine, dans un contexte local de relance de l’«Opération épervier» destinée à donner la chasse aux dirigeants véreux et de crise anglophone, faisaient les choux gras des quotidiens camerounais parus mercredi.

«Paul Biya demain à Pékin» est le titre qui barre la couverture du quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune : la capitale chinoise, bien connue pour ses intenses activités socio-économiques, accueillera le président Biya pour la sixième fois, la population de cette ville l'ayant déjà reçu en mars 1987, lors de sa rencontre avec Deng Xiaoping, en octobre 1993, septembre 2003, novembre 2006 et juillet 2011, où il a rencontré successivement Hu Jintao.

Et ses envoyés spéciaux de décrire l’ambiance de forte mobilisation sur place, dans un contexte révélateur de la haute estime dont jouit le Cameroun auprès de ce géant de l’économie mondiale, bien déterminé à être le numéro un à brève échéance.

Le partenariat sino-camerounais, détaille le bihebdomadaire Repères, est nourri par un flux intense de visites à tous les niveaux : chefs d’État, membres du gouvernement, officiers généraux ou supérieurs, parlementaires, responsables du parti, etc.

Sauf que, tempère Le Quotidien de l’Économie, en matière de diplomatie dans le domaine, le président Paul Biya est lui-même un spécialiste des ratés, «là où d’autres chefs d’État prospectent, trouvent des débouchés, décrochent des bons de commande et des financements pour les entreprises de leurs pays».

A l’origine du courroux de la publication, l’annulation à la dernière minute du forum d’affaires qui devait drainer 115 créateurs de richesse dans l’Empire du milieu en marge de la visite présidentielle.

Les chefs d’entreprises, relate Mutations avaient arrêté de travailler jeudi dernier pour se mobiliser totalement : ils sont aujourd’hui dans tous leurs états parce ayant trop donné en termes de temps, d’argent et d’agenda, pour rien.

«Cela montre, s’indigne le secrétaire exécutif du Groupement interpatronal du Cameroun (GICAM), Alain Blaise Batongue, que ce forum a été géré avec trop de légèreté» sans oublier qu’en plus de ce désagrément, aucune raison n’a été avancée pour justifier une annulation qui fait encore grincer des dents dans certains milieux d’affaires.

Des grincements de dents, Le Jour les relève aussi sur le terrain de la gouvernance avec, à ce jour, plusieurs personnalités, en délicatesse avec la justice de leur pays pour malversations financières, ayant réussi à se faire la belle au nez et à la barbe des services de sécurité.

C’est en tout cas un «sale temps pour les gestionnaires indélicats», renchérit le bihebdomadaire Le Soir qui annonce de nouvelles arrestations chez les ministres, directeurs généraux de sociétés publiques et autres hauts dignitaires du régime.

Depuis le début de la semaine, confirme L’Anecdote, ce sont au total cinq personnalités qui sont aux arrêts, quatre dans les couloirs du Tribunal criminel spécial (TCS) chargé de juger les crimes économiques, en même temps qu’une vingtaine est sous le coup d’une interdiction de sortie du territoire.

Cela ne garantit rien, répond en écho Le Jour qui, rappelant les évasions spectaculaires de ces dernières années, affirme que des détourneurs de deniers publics n’auraient pas pu échapper à la justice, réussir à s’exiler à l’étranger s’ils ne bénéficiaient pas de complicités intéressées au cœur même de l’appareil.

C’est «le grand cirque», s’écrie Repères à propos des supposées interdictions de sortie du Cameroun : cette mesure n’empêche pas certains de quitter le pays ou de conserver leur poste, à défaut de bénéficier d’une promotion, mais s’apparente davantage à une stratégie d’épuisement psychologique utilisée contre d’autres.

Il reste ainsi constant, appuie L’œil du Sahel que, en livrant régulièrement à la vindicte populaire de présumés innocents alors même que leurs dossiers judiciaires ne sont souvent qu’au stade de l’instruction, «Paul Biya fragilise les gestionnaires publics», désormais plus préoccupés à se protéger qu’à manager.

Sur le front de la guerre contre les sécessionnistes anglophones, The Guardian Post se désole de l’assassinat, la veille par des éléments armés se réclamant de l’Ambazonia Defense Force (ADF), un mouvement exigeant la partition du Cameroun, d’ingénieur d’origine tunisienne, pris en otage quelques jours auparavant et exécuté par ses ravisseurs lors d’un assaut de l’armée.

«Ça aurait pu être un autre exploit des forces de défense et de sécurité camerounaises, à célébrer sans fausse modestie, si l’ingénieur tunisien, Khaled Tinsa, n’avait pas été tué par les ravisseurs», se désole Cameroon Tribune, signalant au passage que le compatriote du disparu a, lui, pu être libéré en même temps que deux techniciens camerounais, tous travaillant sur un chantier routier dans le Sud-Ouest.




Autres titres

Cameroun football et politique en couverture des journaux camerounais 
Cameroun politique et football font les choux gras des journaux camerounais 
Cameroun les journaux camerounais passent en revue les candidats à la présidentielle 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com