Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:40:09 AM Dimanche, 23 Septembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Guinée Manifs et grève à la Une de la presse électronique guinéenne


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 671 fois


La presse électronique guinéenne parcourue lundi par APA accorde une place de choix à la menace de l’opposition d’appeler aux manifestations de rue, plus de deux semaines après les élections locales du 04 février 2018, et à la grève générale déclenchée partout en Guinée par une branche dissidente du syndicat de l’éducation.

«Cellou Dalein Diallo annonce : On usera de la rue», écrit Africaguinée selon lequel site, le chef de file de l’opposition guinéenne a annoncé des manifestations pour exiger le rétablissement des "suffrages volés" à son parti lors des élections communales du 04 février 2018.

«La grève reste maintenue», précise le syndicaliste dissident Aboubacar Soumah joint par Mosaiqueguinée. Selon ce site, la branche dissidente du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) se dit déterminé à obtenir la satisfaction de l’ensemble de ses points de revendication ce, malgré toutes les menaces et les intimidations des autorités, dont font l’objet les enseignants.

«Cette fédération a réitéré le maintien de la grève sur tout le territoire national», dit-il.

«Face à Aboubacar Soumah et Cie, le gouvernement durcit le ton : Pas de salaire de février pour les enseignants qui ne vont pas en classe», informe pour sa part Médiaguinée.

Contacté par Guinéenews, Aboubacar Soumah se déchaîne : «Nous disons aux enseignants de rester à la maison, personne ne peut bloquer leur salaire, personne ne peut prendre une sanction contre eux. Toute autorité qui prendra une sanction contre eux, nous allons demander son départ pur et simple même si, c’est un ministre de la République. Qu’ils ne craignent rien, il ne faut pas qu’ils se prêtent aux intimidations, qu’ils observent le mot d’ordre de grève».




Autres titres

Guinée inondation: opération de déguerpissement dans plusieurs communes 
Guinée hadj 2018: le monde musulman a perdu cinq des leurs 
Guinée circulation routière: trop de bouchons sur les routes de conakry 
Plus de nouvelles







TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com