Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:16:31 AM Dimanche, 24 Juin 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo CHRONIQUE DES VEILLES XV : Et maintenant... ?


opinions

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 1501 fois

« Si on veut obtenir quelque chose que l’on n’a jamais eu, il faut tenter quelque chose que l’on n’a jamais fait » PÉRICLÈS

L’écueil d’une générosité imbécile

Paraphrasons Apedo-amah Togoata :

C’était un voleur de moutons.
Il en a volé quinze en tout.
Il en a dévoré treize déjà.
Laissons-le finir les deux restants !

Ainsi parlaient les sages lutins
Comme se plaignait le bon voleur.
Gare à qui lui couperait d’un coup
Son appétit à s’en faire péter!


On Marche…
La marche est une manifestation de rue où plusieurs personnes battent le pavé pour défendre une opinion ; sensibiliser l’opinion nationale et/ou internationale à une cause jugée juste.
Au Togo la marche, et particulièrement celle entamée le 19 aout par l’opposition a pour but d’imposer l’alternance en montrant clairement à tous que le peuple ne veut plus laisser son cheptel à la merci d’ oligarques filous. Railler les marches c’est faire preuve d’une cécité politique incurable.

Comprendre ou non.

Le crédit au hasard est une lecture corrompue des évènements qui ont court dans notre pays. L’élite jusqu’ alors muette s’est emparée de l’opinion pour produire des commentaires et analyses pour le moins burlesques. Certains attendent, avec les yeux vitreux de celui qui observe un pendu ou un suicidé, que l’armée sorte pour siffler la fin de la récréation ( ?) tout en se disant combattre un régime militaire ; c’est-à-dire les mêmes ! On s’y perd… d’autres rêvent qu’un Lucky Luke tropicalisé dégaine pour tirer sur Untel et qu’à la fin le pouvoir échoie à un autre quidam duquel ils espèrent, pauvres gourmands, quelques miettes : n’est-ce pas là ce qu’on appelle « race d’ opportunistes méchants » ? Enfin, on crie à l’échec sur ceux qui mènent l’action. On tempête contre le déjà vu. On cite, en experts, les pays qui ont connu des « blitz » révolutions. L’on va jusqu’à se fâcher parce que le meneur principal nommé Atchadam Tipki tarde trop à se laisser trucider et joue l’hégire, mettant à mal le calcul de ces cyniques bouffons.

Mais on est au Togo ! Et au Togo il y a une crise d’une profonde complexité. La démarche de la Coalition n’est pas un contournement impertinent de la résolution de la crise, autrement dit la stratégie adoptée, résolument non pyramidale quant à la direction, ne semble pas être une remise sans cesse au lendemain. La marche, contrairement aux critiques faciles, n’est pas un mouvement erratique dont le but serait de remplissage moutonnier de nos rues et ruelles. Le Dialogue lui-même autour duquel l’on a fait tant de raffut n’est pas un but. Pourquoi, ma foi, tant de bruit parce qu’on veut se parler ? C’est à croire que cette presque-institution nommée Dialogue n’aurait pas pour objectif de trouver des solutions à nos problèmes. De toute manière nous y sommes ; de plain-pied.

On peut douter que tous comprennent le sens de la démarche, de toutes les démarches. Comprendre n’est pas pour autant la condition d’un heureux aboutissement de la révolution. Ce qui compte c’est l’action; opter pour l’efficacité; éviter de se précipiter en s’abandonnant aux instincts meurtriers et violents. Il importe toutefois de ne pas louper le kairos au risque d’une reculade et d’un ajournement fatal de la liberté. Le chaudron est chauffé à blanc.
Nous tenons pour évident que le peuple en marche saura reconnaitre ce moment fatidique qui sonnera la fin de l’archaïsme.
Il est temps pour l’élite et les travailleurs de tous les secteurs de se joindre à l’Action. Plus que jamais est venu le temps de la Démission : un moindre mal.
Parce que finalement, en temps de révolution, le gage de l’employabilité, c’est quitter les fonctions indues, c’est éviter s’accrocher au ronronnement de son ventre.


Gomalex Anani Logo

L'AUTEUR
Gomalex Anani Logo
Journaliste, communicologue



Autres titres

Togo pour les enfants de joseph dodji eza, je m’interroge 
Togo the us has the moral responsibility to help restore democracy and freedom in togo. 
Togo une instrumentalisation de la cour constitutionnelle et une nouvelle mascarade électorale ne résoudront pas la crise politique récurrente 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com