Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 4:25:20 PM Jeudi, 22 Février 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Buhari trace une ligne rouge à Faure: Panique à Lomé II


politique

Lalternative-togo.com | | 56 Commentaires |Imprimer Lu : 11353 fois



Le régime atypique qui sévit au Togo depuis 50 ans, de père en fils, avec toutes ses dérives, est une préoccupation majeure des décideurs de la région. Jadis silencieux et observateurs, les chefs d’Etat de la CEDEAO ne peuvent plus continuer à faire semblant d’ignorer ce système monstrueux et anachronique dont les méthodes autocratiques risquent de déstabiliser l’ensemble de la région.

Depuis l’avènement du processus démocratique dans les années 1990, le Togo est le seul pays en Afrique de l’ouest à fermer les portes de l’alternance au sommet de l’Etat. Le régime des Gnassingbé père et fils, adossé à une armée à leurs bottes, s’est employé depuis 27 ans, à torpiller, souvent dans le sang, tous les accords, initiatives, élections pouvant déboucher sur un changement de régime. Enfermés dans un autisme sans précédent et déterminés à confisquer le pouvoir pour un règne à vie dans une région en pleine mutation démocratique à grande vitesse, Faure Gnassingbé et les siens n’ont pas vu venir la vague de contestation du 19 août 2017 qui non seulement a renvoyé au monde entier la nature brutale du régime, mais aussi l’a mis sur le banc des accusés. Depuis, il se débat, sans succès, pour desserrer l’étau. Mais visiblement, tout porte à croire que les choses risquent de se compliquer pour le locataire du Palais de la Marina les jours à venir au cas où le 27è dialogue devant débuter ce jeudi 15 février s’achève sur un constat d’échec.

Mohammadu Buhari les pieds dans le plat

Depuis les graves évènements du 19 août 2017 et la vague de contestation du régime dans l’ensemble du pays et au sein de la diaspora, que de réunions les chefs d’Etat n’ont-ils pas tenues pour tenter de convaincre Faure Gnassingbé de quitter le pouvoir en 2020 au terme de son troisième mandat. Que ce soit à Dakar, Abidjan, Conakry, Accra, Niamey, la plupart des chefs d’Etat de la CEDEAO, à l’exception notoire du Guinéen Alpha Condé et du Malien Ibrahim Boubacar Keita, ont demandé à leur jeune collègue, en même temps doyen des chefs d’Etat de l’espace communautaire, d’écouter les aspirations de son peuple. Selon plusieurs sources bien introduites, dans ces réunions, les discussions ont été parfois tendues et les pressions très fortes. La gravité de la situation togolaise et ses éventuelles conséquences sur la stabilité de la région ont poussé les décideurs de la CEDEAO à confier au président du Ghana Nana Akufo-Addo une mission de médiation.

Les conseils et autres pressions de ses collègues, les manifestations qui se poursuivent dans son pays et au sein de la diaspora, les différents revers diplomatiques ne suffisent pas à faire entendre raison au fils d’Eyadema qui nourrit une seule ambition, le pouvoir à vie, même s’il faut régner sur des ruines. Après plusieurs tentatives infructueuses, le médiateur a fini par arracher auprès des différents protagonistes une date pour le fameux dialogue tant annoncé. C’est donc à quelques jours de l’ouverture de ces discussions que le président du Nigeria Muhammadu Buhari, a mis les pieds dans le plat à Abuja. C’était le 8 février dernier, profitant de la présentation des lettres de créances de l’ambassadeur du Togo accrédité auprès de la République fédérale du Nigeria que le président du géant ouest africain s’est invité « brutalement » dans la crise politique togolaise en appelant sans langue de bois à une transition pacifique. « Les transitions politiques pacifiques n’étaient plus négociables en Afrique de l’Ouest. Au sein de la CEDEAO, nous travaillons à consolider nos relations afin d’assurer la paix et la prospérité pour nos futures générations », a déclaré le président nigérian, avant d’ajouter que cela ne pouvait se faire qu’à condition d’une transition pacifique. Les oreilles de l’ambassadeur Lene Dimban et celles de ses patrons au Palais de la Marina ont dû siffler suite à cette sortie fracassante qui sonne comme une mise en garde du géant de la région. C’est la première fois qu’un chef d’Etat de la région, de surcroit du Nigeria, recourt publiquement à l’expression « transition pacifique » pour évoquer le cas togolais.

Une manière on ne peut plus claire de dire que Faure Gnassingbé doit se résoudre à quitter le fauteuil présidentiel pour un retour à la normale dans son pays, et au-delà, dans toute la région. Cette position n’est pas uniquement celle du président du Nigeria. La Lettre du Continent N°770 du 9 février 2018 nous renseigne que Muhammadu Buhari s’est entretenu toute la journée du 8 février avec ses homologues Patrice Talon du Bénin, Nana Akufo-Addo du Ghana, Alpha Condé de la Guinée et Roch Christian Marc Kaboré du Burkina Faso afin qu’une pression régionale soit maintenue sur leur homologue togolais pour que ce dernier ne se représente pas en 2020.

L’étau se resserre et des jours difficiles attendent le régime de Faure Gnassingbé

Le régime cinquantenaire des Gnassingbé, avec ses méthodes brutales et son refus systématique de se convertir aux principes et valeurs démocratiques, constitue une honte pour l’ensemble de la région ouest-africaine. Il faut mettre fin à cette anomalie, affirme-t-on dans plusieurs capitales. La sortie de Muhammadu Buhari apparait donc comme une stratégie bien élaborée pour mettre fin à ce règne sans fin. Il va sans dire que les pressions prendront dans les jours et semaines à venir une courbe ascendante sur le néo-monarque togolais. Du coup le seul qui, de loin, intérêt à ce que le prochain dialogue soit une réussite et que les revendications légitimes du peuple soient satisfaites, est bien Faure Gnassingbé car il n’aura aucune autre chance après.


Le dilatoire auquel l’ «homme simple» s’adonne sera fatal à son régime pour la simple raison qu’un jour de plus est un jour de trop. La présidence de la CEDEAO qu’il assure lui épargne pour l’instant certaines pressions ouvertes; mais si d’ici juin, c’est-à-dire la fin de son mandat, la situation togolaise ne connait pas un dénouement heureux, Faure Gnassingbé passera des jours plus que difficiles. Le bâton qu’il a maladroitement utilisé contre la Guinée Bissau sera le même que ses collègues utiliseront contre lui. Muhammadu Buhari vient de tracer une ligne rouge, il reste à Faure Gnassingbé et ses acolytes de comprendre le fond du message.



Autres titres

Togo les élèves, 'ce peuple' venu accueillir faure gnassingbé à djagblé 
Togo une délégation de la coalition des 14 en tournée aux usa 
Togo tapis rouge à djagblé ce matin: faure gnassingbé y travaille sur un nouveau projet 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 56   El Niño | Jeudi, 15 Février 2018  - 0:4
  Réponse à 41-Abuja
  Tu as tout résumé et même bien résumé.

Mon petit doigt me dit que Tchalévi Simple a déjà acheté des billets d'avion pour les membres de sa galaxie d'Ashawo....Bawara, Trimua, Klassou...etc.. vont passer par pertes et profits.
A suivre apartir du 15 février 2018...
...

 55   Justicier frelaté | Mercredi, 14 Février 2018  - 21:16
  Réponse à 52-justicier
  Un trou d'anus qui te gouverne donc tu es sous sa domination.

Tu es vraiment trop con.

 54   MOTI | Mercredi, 14 Février 2018  - 21:14
  Réponse à 49-LA PAIX
  Pourquoi te plainds-tu de l'economie du pays?Parceque vous ne trouvez pas assez pour voler.C'etait Unir qui disait que les marchent ne vont rien faire a cette economie puissante de Faure.Je crois que c'est Atchadam qui a raison en disant que:vous dites les choses et leur contraire.Quoi que vous fassiez,la revolution est deja lance'e.
Nous vos degagerons du pouvoir.N'est ce pas Yark qui parlait d'un vent qui va partir?Ce vent va vous emporter..

 53   BOSS | Mercredi, 14 Février 2018  - 21:10
  ''se vieux robot ,qui marche avec des tuyaux ,et les files électriques dans sont corps''dixit tpm

Buhari est juste un vieux plaisantin c'est tout

Ha ha ha tu m'as fait rire tpm.

 52   justicier | Mercredi, 14 Février 2018  - 20:46
  Faure Gnassingbé est un trou d'anus

 51   Faure | Mercredi, 14 Février 2018  - 20:30
  Faut pas regarder la personnalite' de Buari,mais le Nigeria.Si notre milice d'arme'e dite togolaise s'entete,cela va chauffer.Faure lui meme a conscience de ce qui peut l'attendre.Nous disons que le meilleur moyen de gagner un combat, c'est de l'eviter..Pourquoi Yaya Jameh est parti sans probleme maaaaaaah?

 50   BOSS | Mercredi, 14 Février 2018  - 20:29
  Réponse à 42-tpm
  ''se vieux robot ,qui marche avec des tuyaux ,et les files électriques dans sont corps''dixit tpm

Buhari est juste un vieux plaisantin c'est tout

Ha ha ha tu m'as fait rire tpm.

 49   LA PAIX | Mercredi, 14 Février 2018  - 20:25
  A quoi voulez vous jouer dans ce pays ? Quel destin réservez vous pour votre pays vous les opposants ?

Vous agitez le peuple dans tous les sens , vous cassez vous brulez,vous semez la terreur jusqu'à assassiner des militaires en faction trouvez vous cela normal ? Vous prétendez liberez un peuple que vous trimballez sans vergogne dans les rues pour vos propres objectifs personnels. Vous spoliez la diaspora de ses maigres sous sans aucune retenue et vous dites "libérer le peuple togolais".

Vos marches inutiles ont mis l'économie du pays à terre.A ce dialogue rien ne vous sera concédé .ABSOLUMENT RIEN !!! vous avez fait trop de mal à ce petit pays pour espérer obtenir quoi que ce sois.Nous allons vous apprendre à vous tenir tranquille et vous allez rentrer dans le rang.Les prisonniers resteront dans leurs geôles car ils sont à la place qu'ils méritent.

Les imbéciles qui errent dans les rues et qui ne savent pas qu'il faut se battre pour vivre vous suivent car ils sont aussi tarés que vous les leaders.Les marches ne donnent pas à manger.Il faut travailler pour sa.

UNIR NE CONCEDERA RIEN sinon ce serait dire oui à la violence ,ce serait dire oui aux casses ce serait dire oui Faure est faible.Nous voulons la paix donc nous devons ramener les opposants à la raison.

AUCUN prisonnier ne sera libéré. Faure ne partira pas.Faure se représentera en 2020 car le peuple veut le voir lui et personne d'autre.

Nous aimons Faure au Togo et nous voyons en lui un leader.Nous voyons en lui un grand Homme.Je n'ai aucune envie de voir Faure se faire battre par un sale djihadiste et terroriste nommé tikpi qui n'est rien d'autre qu'une sale vermine , une racaille.Faure pourra rester même indéfiniment que sa ne poserait aucun problème au peuple togolais.

Vivement ce dialogue pour montrer à ces terroristes de quel bois on se chauffe.

 48   Abladjo | Mercredi, 14 Février 2018  - 18:47
  Réponse à 41-Abuja
 

Merci de leur rappeler cela.

Celui qui t'aide a faire du mal, te tiens par les couilles si tu n'es pas plus puissant que lui et que tu t'en débarrasse.

Tchalévi le Simplet apres ses coups d'Etat de 2005, il est parti escroquer le peuple a Abudja chez Obasanjo. Et bien c'est d'Abudja que sa chutte que nous savions est arrivée, fut rendue publique.


Il a interet a mettre du PureWater dans son eau norvegienne appelée VOOS. Et accepter les dictats de son départ pour une amnistie durable.

Par contre pas d'amnistie pour la vache qui rit. Les enfants vont le tartiner dans le pain.








 47   KASSANDA | Mercredi, 14 Février 2018  - 18:25
  Réponse à 45-Emefa
  Quand vous êtes dans la CEDEAO vous perdez votre souveraineté nationale sur certains points. La CEDEAO est supranationale. Bande d'illétrés.

 46   Emefa | Mercredi, 14 Février 2018  - 18:14
  Réponse à 42-tpm
  Mon frère , tu as tout dit
Merci !

 45   Emefa | Mercredi, 14 Février 2018  - 18:11
  Ce maladif Bouari a fini de régler le problème de son pays avant de se mêler de celui du Togo ??
Le Togo est un état souverain s’il ne sait pas cela.

 44   Soumbou | Mercredi, 14 Février 2018  - 17:24
  Réponse à 29-BOUKTAK
  Mon cher frère BOUKTAK, merci de m'avoir taxé de quelqu'un qui ne connaît rien. Au fait, sais-tu que plus tu connais plus tu as l'impression que tu ne connais rien? La connaissance est un puits insondable. Du reste, je respect ton opinion et tu n'es pas moins frère parce que tu n'épouses pas mes convictions. Nous pouvons dormir dans le même lit et ne pas avoir les mêmes rêves. Pour moi, le supplice du peuple togolais a assez duré et il urge d'adopter des actes constitutionnels qui ouvrent la porte à l'alternance. Et pour ce faire, ressasser tout le temps comment Faure est venu au pouvoir ne fera que crisper la situation. Au temps d'Eyadema on nous a également rabâché les oreilles avec son coup d'état de 1963. Cela nous a mené où? Nous tournons toujours en rond. Une dernière chose, cher ami, cessez de coller si facilement des étiquettes. Ce n'est pas tous les Togolais qui se reconnaissent entre le pouvoir et l'opposition comme tu as tenté de l'insinuer

 43   Soumbou | Mercredi, 14 Février 2018  - 16:50
  Réponse à 35-SIOUCOPE
  Voilà, je ne m'étais pas trompé! Un de ces "jusqu'au-boutiste" nommé SIOUCOPE s'est encore illustré de la façon la plus vile sur ce site. Il bombe sa cage thoracique rachitique pour se donner des airs. Mais il n'impressionne que lui-même et ses semblables tout en renforçant et prolongeant la durée du pouvoir en place. Quand les arguments viennent à manquer, les injures les remplacent. Je note en passant que si les injures pouvaient nous mener vers l'alternance, il y a longtemps que l'on y serait

 42   tpm | Mercredi, 14 Février 2018  - 16:20
  Comment ,vous vous intéressez à des imbécilités de ce vieux mourant ? Lui-même est ce que c'est lui même quigouverne sont pays actuellement ? Le vieux là il est qui ? Est-ce que Il as déjà fini avec ses problèmes de bocoharame chez lui ? Togolais de l'opposition , si vous continuez de rêvé que le départ de faure gnassimgbe viendras de l'extérieur ,vous vous trompé .dite nous entre se vieux robot ,qui marche avec des tuyaux ,et les files électriques dans sont corps ,et le président faure gnassimgbe ,qui d'entre les deux conceillera l'autre de quitter le fauteuil présidentielle ?

 41   Abuja | Mercredi, 14 Février 2018  - 15:40
  L'histoire présidentielle de Faure a commencé par le Nigéria et finira par le Nigéria.
Gilchrist a accepté l'argent de sa corruption active en 2005 à Abuja de la part de Faure devant le pdt Obasandjo, validant ainsi la prise de pouvoir par la force couplée à la fraude électorale.
Dans l'avion de retour, Faure et ses peigne-culs sautaient de joie: "on l' a eu " fanfaronnaient-ils!
Mais ils ont oublié très vite que ce blang - seing plaçait définitivement leur destin entre les mains du Nigéria. Quand on ne respecte pas ses engagements, la manivelle revient très vite.
Comprenne qui pourra ;-)

 40   Peuple humilié | Mercredi, 14 Février 2018  - 15:26
  Réponse à 26-PEUPLE TOGOLAIS
 
*« Il y a un mensonge, le vrai : Quand un homme applaudit sans comprendre ; Quand un homme ferme les yeux pour ignorer la vérité ; Quand un intellectuel troque sa conscience et son âme pour des biens matériels ; Quand par peur de la mort ou simplement de certain désavantages, un homme sourit au malfaiteur, au tyran et au voleur ; Quand un peuple refuse de se battre, de se responsabiliser parmi les autres ; Et quand un dirigeant agit comme s’il avait inventé son pays, quand il ruse avec les lois. Ce mensonge tue les hommes et les nations .. »*
Norbert zongo

 39   chromosome 21 | Mercredi, 14 Février 2018  - 15:2
  Réponse à 33-Abladjo
  "Il y a un truc ici qui se fait appelé AvouanTheChacal qui ne t'arrive pas a la cheville en terme d'entourlouppe."

hahahahahahahah tu m'as tué .

avouan l'esclave est un nigaud saligaud

 38   chromosome 21 | Mercredi, 14 Février 2018  - 15:0
  rappel.....


chromosome 21 | Lundi, 21 Août 2017 - 18:53
2017 la liberation du TOGO : Explication spirituelle

Les evenements qui ont commencé le 19 aout et vont aller en s'amplifiant jusqu'au départ du tyran, criminel dont la présence est une souillure pour notre peuple, sont inscrits dans le cycle.
Rien n'est le fruit du hasard.

Faure a fait massacrer 1000 togolais pour asseoir son pouvoir criminel. Son âme est spirituellement négativement chargée. Cette charge doit etre évacuée. cela s'appêle la loi de la cause a effet. On recolte ce que l'on sème. Et c'est quand il se croit au sommet de son art( président de la CEDEAO, sommet israel-afrique et patati patata) qu'il va tomber. Même s'il fait les réformes il tombera à coup sur car c'est écrit.

Il ne peut plus changer son destin.

Plusieurs portes de sorties honorables lui ont été offertes. Il n'a eu que mépris que elles. Pire, durant sont règne il a continué de tuer. Même si ce n'est pas lui qui tient la gachette, c'est en son nom et pour son pouvoir que c'est fait, donc l'entière responsabilité spirituelle lui retombe dessus.
Sa chute est programmée. Car tout le temps que les forces démocratiques ont passé a lui courrir aprés n 'étaient pas vain.
Sa fuite en avant et son refus d'évolution de la société togolaise ont permis à la nation de prendre conscience d'elle même. Petit à petit a germer dans la nation l'idée que le peuple est en esclavage et doit etre liberé. Et sachez que les idées ne meurent pas bien au contraire, elles sont vivantes et traversent le temps et l'espace et se concretisent toujours a moins que l'idée contraire soit plus forte.Mais l'idée de conservation du pouvoir est aujourd'hui trop faible par rapport à l'idée de libération véhiculée et entretenue par 7 millions de personnes. De fait c'est cette dernière qui se contretisera. Les incrédules riront. Mais ils sont comme l'aveugle qui n'a jamais vu le soleil et donc nie son existence.
Sur le plan des chiffres, examinons ce qu'ils disent. Voila le message qu'ils nous envoient : Ce qui était spirituellement acquis ( la libération du Togo) sera concretisee cette année.
Je vais vous expliquer pourquoi.
2017: 2+0+1+7=10
19: 1+9=10
Août= 8eme mois
Ce qui donne comme prévisions
1+0+1+0+8= 10
Explication du chiffre 10 :
Description générale : Le 10 c'est le recommencement avec la connaissance d'un cycle complet. Il faut y voir la renaissance. Le 10 apporte bonheur. Le nombre 10 évoque un besoin d’action. Ce nombre permet à la vie de tourner dans des directions positives, si vous êtes prêt à grandir et à évoluer . Vous pourriez même être témoins de miracles ou d’une série très heureuse de concours de circonstances à des moments où vous vous y attendriez le moins.
En général, le changement indiqué par ce nombre concerne des changements radicaux ou inattendus .
Le 10 se réfère au fait que les choses ont tendance à évoluer par cycle et à tourner un peu comme une roue.
le 10 vous transforme, vous donne un nouveau départ ou amene à saisir une nouvelle opportunité.
Le 10 favorise la réussite mais très certainement après avoir connu une période difficile ou après avoir traversé quelques difficultés.
Le 10 c’est la renaissance qui apporte bonheur et réussite, mais aussi sa part de responsabilité, le réajustement dû à cette renaissance
Le 10 apporte en lui le fruit de l’expérience, du succès, du bonheur
Le 10 était encore appelé l’Univers et la fontaine de la nature éternelle
C’est le nombre de l’accomplissement, de la perfection
C’est l’achèvement de la création.
La création spirituelle ( image mentale visualisée et entretenue avec foi, ferveur et résolution )de la libération du togo, sera matérialisée dans le monde matériel.
J'ai parlé.

 37   Abladjo | Mercredi, 14 Février 2018  - 14:0
  Réponse à 26-PEUPLE TOGOLAIS
 

Encore un otage qui nous fait sa crise du Syndrome de Stockholm. Ou bien c'est un esclave de maison qui a peur de la révolte des esclaves des champs.
Si tu ne veux pas la liberté, va part avec Tchgalévi et va vivre chez lui. Le Togo ne vous appartient pas.

" A quoi voulez vous jouer dans ce pays ? Quel destin réservez vous pour votre pays vous les opposants ?"

- Un destin meilleur que 50ans de misere, d'injustice, d'assassinats, de pillage et de gabégie.

"Vous agitez le peuple dans tous les sens , vous cassez vous brulez,vous semez la terreur jusqu'à assassiner des militaires en faction trouvez vous cela normal ?"

- Le peuple en a marre et s'agite tout seul en vertu des droits que lui confere l'article 150 de la constitution. C'est vous qui avez cassé ce pays en faisant un triple coups d'Etat aussi bien militaire, constitutionnel et institutionel et tout ca en moins de 12h. Vous avez violé les Articles 144, 148 de la constitution et en plus vous vous servez au lieu de servir le peuple.
- Tu trouves normal d'avoir des militaires en faction dans une résidence privée vide des barons du régime. Vous considérez nos militaires comme des bonnes a tout faire. Et pour le meurtre des militaires, c'est un modus operandi ddont rpt/Nuir a la spécialité. 1993 te dis quelque chose, la coalition des 14 n'existait pas. Combien de militaires aviez vous tué?


"Vos marches inutiles ont mis l'économie du pays à terre"

- L'économie du pays n'a pas cessé de rouler dans la poussiere depuis que vous avez utilisé le plan quinquenal d'Olympio 6 fois. Vous etes incapable de créer et d'innover. C'est vous qui avez rendu ce pays miséreux. Dis moi quelle industrie avez vous créé depuis 50ans? Rien du tout.
Les marches vous donnent des sueurs froides car vous etees en train de glisser vers la sortie et cela vous donne de l'insomnie car vos crimes vont etre dévoilés au grand publique.


"Nous aimons Faure au Togo et nous voyons en lui un leader."

-Ne confond pas l'exercice du pouvoir avec les parties de jambes en l'air que vous organisez a la rue du Vagin. Tu aimes Tchalévi le Simplet soit mais ca ne nous regarde pas au Togo. Si tu y vois un leader, nous ne pouvons rien pour toi car Zébé est démuni pour te soigner.

"Faure ne partira pas."

-Ah bon! Parce qu'il est le proprietaire du Togo? Il confond le vol et la propriété. Un voleur un moment ou un autre est toujours rattrappé par ses victimes. Ta Calamité vient d'etre cueilli par la foule.
La présidence d'un pays se mérite, cela ne se vole pas et en plus c'est un contrat renouvelable une seule fois, c'est pas une pension d'invalidité a vie pour un handicapé mental.


"Les imbéciles qui errent dans les rues et qui ne savent pas qu'il faut se battre pour vivre vous suivent car ils sont aussi tarés que vous les leaders.Les marches ne donnent pas à manger.Il faut travailler pour sa."

-Hey ben! les imbéciles vous saluent. Ces imbéciles sont en grande partie ceux que vous devez servir au lieu de les voler. Voici vos victimes dans la rue. Le monde entier vient de voir que vous etes des voyous.

"Vivement ce dialogue pour montrer à ces terroristes de quel bois on se chauffe."

-Les terroristes ne sont pas ceux que tu designes avec ta myopie ventrocrate. Les terroristes sont au sommet de l'Etat. Un état mafieux qui pourrie la vie des togolais.



Arretes de proteger tes bourreaux.




 36   Julsto | Mercredi, 14 Février 2018  - 13:56
  Quand Buhari aura tracé la ligne rouge à Boko haram on reparlera du Togo.

 35   SIOUCOPE | Mercredi, 14 Février 2018  - 13:36
  Réponse à 24-Soumbou
  Vraiment on ne comprend plus certains ici...excès de vitesses? Excès d'alcool? Aliéné mental ?
Inculte?
Ecoute, mais si t'a pas radio chez toi pour ne l'avoir pas écouter en direct alors fais simplement un détour sur le site rfi.com rubrique afrique et crise togolaise. Bande de cochons.
Quand on dit depuis que c'est bien fini et ce n'est qu'une question de laps de temps vous continuer à vous masturber bêtement vos cerveaux.

 34   KASSANDA | Mercredi, 14 Février 2018  - 13:36
  Marchons sur la présidence pendant ce dialogue. Je pense qu'il faut même pas attendre pour donner une chance à tchalevi simple.
Il ne fera jamais les choses comme nous l'espérons.
Le fils d'un Loup n'est pas un louveteau mais un Loup et le Fils d'un lion n'est pas un lionceau mais bel et bien un lion, Faure Gnassingbé est et restera un dictateur et un dictateur ne laisse pas tomber le pouvoir à la faveur d'un dialogue.

C'est à nous de le déloger Tikpi Atchadam a raison depuis le début !

Le dialogue ne doit juste servir que de moyen pour galvaniser les populations et ressortir massivement pour dégager tous les membres de cette ténébreuse mafia togolaise qui régente le pays.

Vive la lutte populaire.

 33   Abladjo | Mercredi, 14 Février 2018  - 13:33
  Réponse à 6-Jack le 1
  Jacko le dernier,

Tu as repris du service dans le mensonge et la désinformation?

Welcome back. Il y a un truc ici qui se fait appelé AvouanTheChacal qui ne t'arrive pas a la cheville en terme d'entourlouppe.

Au fait ton mensonge éhonté fait de Thomson Reuters un journal privé togolais.

C'est Reuters qui a dit que le premier Gambien a dit cela et non les journaux togolais.

reprend les reines de tes hyenes car ils se mettent a chier partout sur notre site ici. Il y a RepublicOfRueDuVagin.TG pour eux.



 32   El Niño | Mercredi, 14 Février 2018  - 13:32
  Réponse à 17-Atalolo
  Faure est fini. S'il est chanceux, il pourra atteindre 2020. Presentement, c'est écrit dans le ciel: La messe d'adieu est déja dite

 31   FERNADO GARCIA | Mercredi, 14 Février 2018  - 13:12
  Si vous attendez le Nigeria de Buhari pour venir vous sauver de vos marches, alors vous allez perir un a un sous le chaud soleil.
Bande de CAFARDS

 30   Apocalypse | Mercredi, 14 Février 2018  - 13:3
  On se fiche de buhari, le Togo n'est pas une province nigériane. Nous n'avons peur de buhari et quelque soit le scénario nous n'allons pas rester l'arme au pied

 29   BOUKTAK | Mercredi, 14 Février 2018  - 12:45
  Réponse à 24-Soumbou
  Salut mon très cher Soumbou, j'ai été attiré au début de votre commentaire pensant avoir à faire à quelqu'un qui pouvait m'apprendre grandes choses mais j'ai par finir remarqué que vous n' aligne que des mots. Vous semblez connaître bien les relations internationales et la démocratie or quand réalité vous meconnaissez tout sauf rien.
Parlant de démocratie l'arrivée de baby gnanssimgbe en 2005 était démocratique? Si oui fesont appel au média pour nous départager.
En outre vous dites que l'opposition vous perd. Soyons sérieux Mr Soumbounou entre perdre le temps et gagnez le temps qui en a tiré profit depuis 2005 et qui a intérêt à garder les choses troubles?
Laissons la chance aux choses et on verra puice que vous parlez d'une sortie renforcée de votre marionnette faure au lendemain des négociations, nous verrons bien si le peuple se laissera traîné par quelqu' un que les tontons makoutes nous ont imposé.

 28   Saint Vodou Aguê | Mercredi, 14 Février 2018  - 12:5
  Que ce que nous savons est que Faure va partir mais quand ?? C est le peuple togolais qui va décider très bientôt

 27   sereins | Mercredi, 14 Février 2018  - 12:4
  Je me rappelle d'une expression très chère à la tyrannie: nous sommes sereins.

 26   PEUPLE TOGOLAIS | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:51
  A quoi voulez vous jouer dans ce pays ? Quel destin réservez vous pour votre pays vous les opposants ?

Vous agitez le peuple dans tous les sens , vous cassez vous brulez,vous semez la terreur jusqu'à assassiner des militaires en faction trouvez vous cela normal ? Vous prétendez liberez un peuple que vous trimballez sans vergogne dans les rues pour vos propres objectifs personnels. Vous spoliez la diaspora de ses maigres sous sans aucune retenue et vous dites "libérer le peuple togolais".

Vos marches inutiles ont mis l'économie du pays à terre.A ce dialogue rien ne vous sera concédé .ABSOLUMENT RIEN !!! vous avez fait trop de mal à ce petit pays pour espérer obtenir quoi que ce sois.Nous allons vous apprendre à vous tenir tranquille et vous allez rentrer dans le rang.Les prisonniers resteront dans leurs geôles car ils sont à la place qu'ils méritent.

Les imbéciles qui errent dans les rues et qui ne savent pas qu'il faut se battre pour vivre vous suivent car ils sont aussi tarés que vous les leaders.Les marches ne donnent pas à manger.Il faut travailler pour sa.

UNIR NE CONCEDERA RIEN sinon ce serait dire oui à la violence ,ce serait dire oui aux casses ce serait dire oui Faure est faible.Nous voulons la paix donc nous devons ramener les opposants à la raison.

AUCUN prisonnier ne sera libéré. Faure ne partira pas.Faure se représentera en 2020 car le peuple veut le voir lui et personne d'autre.

Nous aimons Faure au Togo et nous voyons en lui un leader.Nous voyons en lui un grand Homme.Je n'ai aucune envie de voir Faure se faire battre par un sale djihadiste et terroriste nommé tikpi qui n'est rien d'autre qu'une sale vermine , une racaille.Faure pourra rester même indéfiniment que sa ne poserait aucun problème au peuple togolais.

Vivement ce dialogue pour montrer à ces terroristes de quel bois on se chauffe.

 25   Alternance | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:50
  Le Togo s'invite au Sénat français: La France lâche la dictature de Faure et exige l'alternance

 24   Soumbou | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:47
  Cet article est signé de qui? C'est encore l'imagination fertile de ce grognard à la voix de femme en travail. Montrez-moi un seul passage où Buhari a mis en garde le gouvernement togolais! Des gens qui ignorent grandement les relatons internationales pensent qu'un pays peut se lever comme ça et dicter sa loi à un autre pays? Ce qu'a dit Buhari est tout à fait normal, il souhaite que l'alternance politique soit pacifique en Afrique de l'Ouest! Qui ne le souhaite pas? Est-ce que la voix empruntée par l'opposition pour l'alternance au Togo est une voix pacifique? Les alternances politiques pacifiques en démocratie, c'est par les rues? Au contraire, l'opposition nous perd le temps pour atteindre cette alternance, par son inculture démocratique. Si elle avait accepté le projet de loi sur la limitation des mandats, Faure serait à son dernier mandat en 2020. Mais nos opposants ne veulent pas que ça change, ils perdraient leur fonds de commerce avec des clients qu'ils droguent tout le temps avec de faux espoirs depuis les années 90. Vous allez voir le dialogue de demain ne donnera rien, car chaque fois qu'on est proche du tunnel de l'alternance, Fabre bouche le trou. Il deviendra quoi, s'il y a alternance? Évidemment j'assume mon opinion et attends de pied ferme les critiques et autres insalinites des plus grands soutiens de ce régime.

 23   conseils précieux | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:40
  La population togolaise tiendra compte de ces précieux conseils. Ces conseils confirment une fois encore la légitimité des revendication du peuple togolais.

 22   TOTO | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:37
  Le TOGO n'est pas une sous-préfecture du Nigéria. Buhari peut donner des conseils, mais pas d'injonctions.

 21   KASSANDA | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:30
  Réponse à 19-babacar
  C'est pas Buhari qui viendra intervenir au Togo pour enlever Faure Gnassingbé. c'est l'armée togolaise qui bientôt prendra pour une fois ses responsabilités en restant neutre et laissant le soin à la population togolaise de prendre en main son destin.
Nous le ferons !
Vive le Togo uni après la révolution.

 20   Mal élu | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:29
  Réponse à 19-babacar
  S'il était bien élu comme tu le prétends, BUHARI n'interviendrait pas aussi de cette façon sans aucune ambiguïté. C'est le fait qu'il est mal élu et refuse de quitter le pouvoir que tous les chefs d'états de la CEDEAO en commençant par le peuple togolais ne veulent plus le voir là, tyrannisant, tuant, volant (richesses, élections..)... le peuple. Aujourd'hui, l'état de droit n'est plus un rêve, c'est une réalité au Togo sans la tyrannie.

 19   babacar | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:15
  Vous êtes toujours dans le rêve !! Lomé II se fout de ça car aucun pays ne peut faire de l'ingérence envers un Président élu et reconnu.

 18   Ras-le-bol | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:5
  Réponse à 2-TOGOLAIS
  Il faut être d'une vacuité abyssale pour faire l'apologie du régime dictatorial et cinquantenaire des Gnassingbé: l'état désastreux de nos hôpitaux, conditions moyennageuses d'études des apprenants, corruption et prostitution diplomatique.
Il faut avoir du brouillard dans le cerveau pour prétendre que rien ne changera.

 17   Atalolo | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:0
  Un message clair et limpide. Je crois qu’ il commence à faire sa valise. Bon de débarras! Vive le Togo.

 16   Jack le 1 | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:53
  Réponse à 8-Fond forme
  Mr je vous invite a relire le message de buhari .si de trump a macron rien a changé et la position du pouvoir en place est reste toujours la meme ce n est pas buhaha qui va la changer mon frere et d ailleurs demande aux journalistes d aller l interroger au Nigeria le message sera je cite :mais mrs Les journalites vous etes fou!!!!je n ai rien dit de tout ça dans mon courier fin de citation.compris?heinnnnnnnn

 15   Jack le 1 | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:52
  Mr je vous invite a relire le message de buhari .si de trump a macron rien a changé et la position du pouvoir en place est reste toujours la meme ce n est pas buhaha qui va la changer mon frere et d ailleurs demande aux journalistes d aller l interroger au Nigeria le message sera je cite :mais mrs Les journalites vous etes fou!!!!je n ai rien dit de tout ça dans mon courier fin de citation.compris?heinnnnnnnn

 14   BOSS | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:49
  Réponse à 9-BUHARI
  Il ne pourra jamais intervenir.Buhari actuellement est incapable de lutter contre boko haram. L'armée nigérienne est acculée et à bout de souffle contre ces terroristes qui lui mènent la vie dure..

Que Buhari s'occupe plutôt de son incapacité à contenir les djihadistes qui détruisent son pays et là il pourra gagner en respect.

DU N'IMPORTE QUOI.

 13   KASSANDA | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:48
  Réponse à 2-TOGOLAIS
  Par référendum il va partir bientôt.
Après Buhari c'est la France qui lâche le régime de Faure Gnassingbé.
Vous êtes bien isolés et c'est même une bonne chose que vous continuez à ignorer la réalité.
Foncez tête baissée.
EN fait je pense que Buhari qui ne fera pas deux mandats soutient la candidature de Faure Gnassingbé pour 2020 et après même.
C'est ce qu'il faut comprendre finalement hihihihihi.
Les gens d'unir là me font rire jusqu'à fatigué.
Toutes les déclarations tout ce qui se passe sur terre va dans votre intérêt et pourtant nous sommes en crise perpétuelle.
Vous êtes tellement bons beaux et intelligents vous gérez formidablement mais on est en crise.

Commencez à vous poser les bonnes questions.
Nous sommes sereins et comptons sur toutes les bonnes volontés de la CEDEAO.
Le dialogue reste votre dernière chance dans le cas échéant on vous montre le chemin de l'exil !

 12   LA PAIX | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:42
  A quoi voulez vous jouer dans ce pays ? Quel destin réservez vous pour votre pays vous les opposants ?

Vous agitez le peuple dans tous les sens , vous cassez vous brulez,vous semez la terreur jusqu'à assassiner des militaires en faction trouvez vous cela normal ? Vous prétendez liberez un peuple que vous trimballez sans vergogne dans les rues pour vos propres objectifs personnels. Vous spoliez la diaspora de ses maigres sous sans aucune retenue et vous dites "libérer le peuple togolais".

Vos marches inutiles ont mis l'économie du pays à terre.A ce dialogue rien ne vous sera concédé .ABSOLUMENT RIEN !!! vous avez fait trop de mal à ce petit pays pour espérer obtenir quoi que ce sois.Nous allons vous apprendre à vous tenir tranquille et vous allez rentrer dans le rang.Les prisonniers resteront dans leurs geôles car ils sont à la place qu'ils méritent.

Les imbéciles qui errent dans les rues et qui ne savent pas qu'il faut se battre pour vivre vous suivent car ils sont aussi tarés que vous les leaders.Les marches ne donnent pas à manger.Il faut travailler pour sa.

UNIR NE CONCEDERA RIEN sinon ce serait dire oui à la violence ,ce serait dire oui aux casses ce serait dire oui Faure est faible.Nous voulons la paix donc nous devons ramener les opposants à la raison.

AUCUN prisonnier ne sera libéré. Faure ne partira pas.Faure se représentera en 2020 car le peuple veut le voir lui et personne d'autre.

Nous aimons Faure au Togo et nous voyons en lui un leader.Nous voyons en lui un grand Homme.Je n'ai aucune envie de voir Faure se faire battre par un sale djihadiste et terroriste nommé tikpi qui n'est rien d'autre qu'une sale vermine , une racaille.Faure pourra rester même indéfiniment que sa ne poserait aucun problème au peuple togolais.

Vivement ce dialogue pour montrer à ces terroristes de quel bois on se chauffe.

 11   Kakaboto | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:42
  Apres l'echec du " mandat sociable " , place au" mandat de la paiY " en 2020.

 10   Clement Gavi | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:37
  'Buhari trace une ligne rouge à Faure: Panique à Lomé II'

'L'obscurité tremble dans la Lumière divine'.

Dieu dans sa miséricorde, n'est pas étranger à nos souffrances, à nos douleurs, à nos soupirs, à nos pleures. Dieu, l’Être invisible et éternel, a toujours communié avec nous à toutes ces expériences terribles.
Le régime de terreur qui souille le nom de Dieu en l'invoquant pour ses agissements diaboliques, se manifeste aujourd'hui d'une autre façon aux cotés du peuple Togolais, c'est ce qui explique la surprise que revêt la situation actuelle au Togo et qui comme telle, est irréversible.

Faure Gnassingbé doit partir et nous peuple Togolais devons avoir le courage du pardon. Car, après tout, ce régime dans sa terreur, reste une victime. Une victime du diable qu'il a épousé et qui, à son tour a meublé l'esprit de ce régime de mal, de crime, etc. Parce que nous avons souffert, nous connaissons et comprenons la souffrance, cette compréhension et cette connaissance doivent prendre sens dans notre capacité à avoir pitié, à ne pas vouloir la souffrance pour ce régime.

Faure Gnassingbé doit partir et nous devons pardonner.

 9   BUHARI | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:31
  Réponse à 2-TOGOLAIS
  s´il continue comme ca je serai obligé d´intervenir militairement.
pour le moment les togolais doivent continuer leurs marches.

votre Buhari

 8   Fond forme | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:27
  Réponse à 6-Jack le 1
  Monsieur mon voisin allez y au fait et dites nous ce que vous reprocher au journaliste.

 7   Alternance ouvrien | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:25
  Il est parti mentir au vieux Bouhari pour organiser le sommet au Nigeria. Maintenant le vieux se rend compte de la combine. T’inquiète vieux nous au Togo on est habitué au sale coups de ce rejeton de la dynastie de Gnass.

 6   Jack le 1 | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:20
  Mrs ,les journalistes vous etes forts .on a l impression que les vraix opposants du regime ne sont que les journalists .je me rappelle comment vous avez transformé Les paroles du ministre gambien ,celui ci n a pas mis une seconde pour qualifier les journalistes de la presse privé togolaise de manque de professionnalisme ,aujourd hui c est le president malade que vous mettiez dans la danse ?vous aussi

 5   Hummm | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:19
  Réponse à 2-TOGOLAIS
  Ne prenez pas les gens pour des idiots. Que faisiez vous depuis 2005??? Qu’avez vous fais de l’APG? En plus d’être des voyous, vous ne savez même plus mentir. En une seul nuit Faure est partie de ministre à député, puis président de l’assemblée nationale, puis président de la république. Mais depuis 12 ans il nous fais savoir qu’il est incapable de limiter les mandats présidentiels. Continuez votre bordel, mais de grâce, ne nous prenez pas pour des cons.

 4   Diaz Tokoin | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:15
  Réponse à 1-HARAMMM
  De la même manière que Faure sait briller en dehors des frontières togolaises plus facile ailleurs que sur son propre territoire...on peut s'attendre que ce monsieur va vouloir faire ses preuves à l'international et Faure fera les frais de ses premières sorties international...

Boko Haram reste quoi qu'on dise une affaire interne plus social qu'autre chose (reussir à embrigader l'esprit des plus faibles en doigtant leur conditions de vie et au nom suprême d'Allah leur faire passer ça comme un appel...) Buhari doit prendre les choses autrement et changer la donne sur un terrorisme "maison" qui pourri la vie de toute une région, il a besoin de se faire un nom et crois le que Faure sera sa première victime s'il s'entête...

Faites passer le message, Diaz Tokoin

 3   Pays de merde | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:12
  Le pouvoir quand tu nous tiens. Où est pharaon, où est Hitler, où est Moboutou, où est ton père Eyadema?????
Ce ne tu n’a pas pu faire en 12 ans, Faure tu ne pourras pas le faire même en 100 ans.
Alors quite pouvoir et deviens Hero National.
Tu ne trouve Pas que tu en fais trop?????
C’est quoi ton objectif dans cette vie sur terre???? En tant que chretien, tu devrais penser à ta vie après la mort.

 2   TOGOLAIS | Mercredi, 14 Février 2018  - 10:8
  « Les transitions politiques pacifiques n’étaient plus négociables en Afrique de l’Ouest. Au sein de la CEDEAO, nous travaillons à consolider nos relations afin d’assurer la paix et la prospérité pour nos futures générations », donc pour l'opposition BUHARI viendrait dicter au Togo comment gérer sa transition!!!
De toute façon, Faure n'a pas attendu ces histoire pour proposer la transition politique et pacifique par le référendum avec limitation de mandats et élection uninominale à 2 touts qu'il a proposé...
Continuez vos conneries et revendications bidons, on verra bien à la fin qui rira jaune...

 1   HARAMMM | Mercredi, 14 Février 2018  - 9:31
  il a tracé la ligne rouge contre Boko haram, où en est on?


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com