Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:36:01 AM Lundi, 19 Février 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo FAT et dialogue: Gerry Taama toujours pas 'net'


politique

iciLome | | 42 Commentaires |Imprimer Lu : 5899 fois



«Laissons l'armée en dehors de nos histoires politiques»; ainsi s’intitule une tribune dans laquelle l’ancien officier des FAT cache mal son faible pour les corps habillés qu’il a abandonnés pour des raisons propres à lui avant de s’engager dans la politique. Depuis lors, le président du NET (Nouvelle Engagement Togolais) est tout sauf net, une attitude qu’il mettra sur le dos de sa situation de centriste.

«Les Forces Armées Togolaises sont une armée nationale, républicaine et apolitique. Elles sont entièrement soumises à l'autorité politique constitutionnelle régulièrement établie », écrit l’homme de Siou, qui s’offusque de ce que certains acteurs politiques voudraient que l’armée soit associée au dialogue en perspective.

Alors que de plus en plus de gens sont convaincus que même Faure Gnassingbé est piégé par ces hommes armés qui gouverneraient le pays dans l’ombre, Gerry Taama s’inscrit en faux. «Les forces armées sont soumises au gouvernement et à leur commandant en chef qui est le président de la République. Voilà pourquoi des militaires sont tombés en protégeant le premier ministre Koffigoh, parce qu'il représentait une autorité constitutionnelle», argumente-t-il tout en enchaînant:

«Des gens arguent que ce qui s'est passé en 2005 avec une allégeance (proprement scandaleuse) des militaires à Faure justifie cette présence, c'est oublier que cette même armée, désavouée par la communauté internationale, s'est soumise au pouvoir civile quand il a fallu respecter tout de même la Constitution».

Cette phrase ne sonne-t-elle pas comme si c’était Faure Gnassingbé qui avait confisqué le pouvoir à la mort de son père et que l’armée n’y a aurait fait qu’ajouter son soutien. Or, on a vu à la télévision nationale, 4 généraux de l’armée confier le pouvoir au fils du Général Eyadema qui ne s’en séparera jamais. De 1963 à 2005, l’armée a toujours retiré le pouvoir de force pour le confier aux personnes à son gout, de Nicolas Nicolas Grunitzky, Antoine Meatchi à Faure Gnassingbé après le général Gnassingbé Eyadéma. Ça, Gerry Taama ne le dit pas, même s’il n’arrête pas de s’inspirer du passé dans sa tribune.

De même, n’est-ce pas injuste de déclarer qu’en 2005 l’armée avait fini par se conformer à la Constitution suite au durcissement du ton de la communauté internationale? Abass Bonfoh était-il constitutionnellement habileté à assurer la transition en 2005 ? Gerry est mieux placé pour le savoir. Si les frontières fermées ont pu trouver une faille pour laisser entrer un certain Charles Debbasch, ce n’est pas au président de l’Assemblée nationale à cette époque qu’on pouvait refuser cette faveur.

C’est déjà louche quand cet ancien officier des FAT surfe sur le loyalisme de la garde rapprochée dans les années Koffigoh pour déclarer que toute l’armée togolaise est républicaine.

Que l’armée prenne place ou non au dialogue relève peut-être d’un autre débat certes. Mais la question du caractère «républicain» et «apolitique» des FAT ne reste-t-elle pas à prouver?


«Voici plusieurs années que nous plaidons pour l'existence de tribunaux militaires (la loi a été votée), sans obtenir aucun échos chez nos camarades parlementaires, pour connaitre des infractions commises par les forces de défense, surtout à l'endroit des populations civiles», écrit Gerry Taama. Question: Qui se charge de promulguer et mettre en application une loi déjà votée à l’Assemblée nationale en avril 2016 ?
Que peut une Assemblée nationale qui n’arrive même pas à obtenir des explications sur l’augmentation du budget de la Défense pour le compte de la Loi de Finances 2018 ?

Difficile donc de comprendre la ligne politico-éditoriale du NET qui se proclame «centriste et fier de l’être». Peut-on nécessairement trouver une position «centriste» en toute situation? la question pend.

A. Lemou



Autres titres

Togo jean pierre fabre: "l’histoire politique récente de ce pays est celle de dialogues avortés" 
Togo dialogue "lomé 2018": trouver un accord "exécutable" 
Togo les principes directeurs du dialogue politique 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 42   tedlesaint1 | Mercredi, 14 Février 2018  - 17:40
  Réponse à 38-Apelete
  Mon cher ami, les injures, invectives n'ont pas leur place sur cette plateforme. Vous trouvez que l'armée togolaise n'est pas républicaine et qu'elle sert de béquille au régime en place. Quelle a été l'attitude de l'opposition togolaise depuis l'avènement de l'ère démocratique ? on dirait que vous êtes amnésique, alors on va vous rafraichir la mémoire, le leader historique de l'opposition togolaise qu'est-ce qu'il n'a pas dit sur cette armée ? Allant jusqu'à dire que dès sa prise de pouvoir, il enverra le gros de l'armée dans les champs. Ce n'est pas seulement au Togo que les officiers supérieurs occupent des postes administratives. Il faut comprendre une chose l'armée ne fait pas la politique, l'armée défend l'intégrité du territoire nationale et les institutions de la république car l'armée est sous l'autorité du pouvoir civil. L'armée togolaise avait participé à la conférence nationale souveraine, si vous aviez souvenance, qu'est-ce qu'elle a dite durant ces assises jusqu'à ce qu'elle claque la porte ? La grande muette n'a rien à dire et c'est cela être apolitique. Mais les forces de l'ordre et de sécurité dans un pays maintiennent l'ordre et la discipline. Un bon citoyen ne devrait jamais s'en prendre à un élément des forces de l'ordre et de sécurité.

 41   Diaz Tokoin | Mercredi, 14 Février 2018  - 12:54
  Réponse à 7-GNAROU
  Grand merci Achaolawson de confirmer à tous haut, fort et tout en gras que cette armée de merde n'est ni républicaine encore moins apolitique et que son admission à la table du dialogue sera unitile...

Moi j'ai toute une autre lecture de la chose, que tu rappelles les dérapages continues depuis des années en toute impunité de cette armée clanique, c'est que cette armée se croit tout permis et l'impunité les renforce dans leur bêtise, la détermination à martiriser,terroriser et à tuer leur propre peuple en toute impunité...

Qui doit mettre fin à cette échappée où une antité se sent tout fort et tout permis??? on est tous d'accord qu'on vit dans une dictature avec la caution de l'armée clanique politique et non républicaine.

Les révisionistes se font l'écho de cette armée clanique non républicaine et politique...

La méfiance de l'opposition vis à vis de cette armée est justifier...au lendemain d'une alternance reussi, le problème de la professionalisation, son statut apolitique et son caractère républicaine se poseront forcement pour une démocratie reussi et la noblesse de toutes les institutions de la nation.

Dans une démocratie, l'armée doit être une institution, une référence et au delà du garant de la démocratie, un gage d'un état propère...

Faites passer le message, Diaz Tokoin

 40   PARTISAN | Mercredi, 14 Février 2018  - 12:24
  Vous voulez humilier notre président.vous croyez qu'on va se laisser faire ? Des opposants tarés comme sa.

Il n'y a qu'une minorité qui veut destabiliser le pays.Faure est soutenu par la majorité du peuple Togolais.

Faure sera président jusqu'en 2030 car le vrai peuple le veut.


 39   SIOUCOPE | Mercredi, 14 Février 2018  - 8:17
 
Franchement ce Gerry Taama n'est ni opposant voire centriste. Juste un vrai militant du rpt/unir dans l'âme. Sa formation politique est juste la suite des ailes marchandes mortes du rpt que sont les défuntes Uneft, Jrpt...
Ce monsieur fait l'ombre de lui même et esclave des gnassingbé il ne jure et ne respire que de l'incohérence de raisonnements et d'idées. À l'image de son cousin Bawara, ces deux demeurés du système n'ont d'avenir que dans le mensonge et la distraction. L'armée togolaise n'a jamais été republicaine et on le sait tous et qui dit armée togolaise dit gnassingbé, armée à majorité d'hommes du nord et Pya en tête. Qui armée togolaise dit faure gnassingbé. Comment dans un état sérieux un président de la république est en même temps ministre des forces armées comme si le pays était en guerre ? Soyons un peu sérieux et en modèl de gestion de la chose publique au togo on se demande quel exemple donne t-on aux générations futures ?

 38   Apelete | Mercredi, 14 Février 2018  - 8:5
  Réponse à 36-tedlesaint1
  Encore un autre imbécile. Quelle armée est apolitique ? Quelle est aujourd'hui la différence entre UNIR et ce qu'on appelle armée togolaise ?. Aucune, l'armée togolaise est confondue à UNIR. Regarder nos préfectures. Elles sont dirigées à 90% par des militaires. Que font des militaires à des fonctions politiques ?. La loi est pourtant claire. Tout agent des forces de défense doit démissionner de l'armée avant de s'engager en politique. Avez-vous entendu le colonel Agadazi la dernière fois sur Kanal FM accusant publiquement le PNP de parti djihadiste?. Il fait de la politique politicienne. Un militaire qui fait de la politique politicienne. Alors ne venez pas nous dire que l'armée togolaise est apolitique.

 37   AHLERAS | Mardi, 13 Février 2018  - 22:52
  AH!!!! L' HURLUBERLU A ENCORE OUVERT SA BOUCHE. CE QUIDAM AFFAMÉ N' EST TOUJOURS PAS RASSASIÉ. IL CONTINUE PAR FOUINER A GAUCHE ET A DROITE COMME UN PORC A LA RECHERCHE DE QUELQUE JETONS ÉGARÉS D' UNIR. MONSIEUR LE FARCEUR, MAINTENANT ON VA VOIR LES VRAIS POLITICIENS INTELLIGENTS. LES VRAIS PARTIS POLITIQUES AVEC UNE ASSISE VONT MAINTENANT JOUER. LES RAMASSIS DE MENU FRETINS N' ONT PLUS LEUR HABITUDE ICI. LES JETONS ÉGARÉS VONT TARIR BIENTÔT AINSI QUE LES AVORTONS DE VOTRE ESPÈCE.
ALLEZ!!!!! CIRCULEZ!!!! IL N' Y A RIEN ICI POUR VOUS.
VOUS FAITES DES PIEDS ET DES MAINS POUR ÊTRE DE LA COALITION ET APRÈS ALLER VENDRE CHER VOTRE SERVICE D' EMMERDEUR. BIEN FAIT, ON VOUS A DÉMASQUÉ ET RENVOYÉ ILLICO PRESTO. LA HONTE N' EST PAS VOTRE POINT FORT.

 36   tedlesaint1 | Mardi, 13 Février 2018  - 22:33
  C'est au Togo qu'on rencontre des quidams qui se disent "démocrates" et qui souhaitent que une armée nationale participe à du dialogue politique. Ces quidams oublient que l'armée de par le monde est une institution apolitique et républicaine. Qu'est-ce que l'armée togolaise ira dire à une table de dialogue politique ? C’est vraiment absurde qu'on demande à la grande "muette" de prendre part à des discussions réservées aux politiques. L'opposition togolaise plus précisément la coalition des 14 parties de l'opposition est dos au mur, elle ne sait plus à quel saint se vouer pour pouvoir avoir les faveurs de cette armée, qu'elle a depuis l'avènement de la démocratie vilipender, l'a traitant de tous les noms d'oiseaux, d'aucuns sont aller jusqu'à dire clairement que cette armée nationale était le bras armé de majorité présidentielle Union pour la République (UNIR). L'opposition togolaise a compris qu'au Burkina Faso voisin le président Blaise Compaore avait été lâché par son armée ce qui a précipité son départ du pouvoir. Et tout dernièrement l'action de l'armée zimbabwéenne, qui avait forcé le père de l'indépendance du pays, Robert Mugabé à démissionner; ceci avait beaucoup émue certains dirigeants de l'opposition togolaise et ont tenté de faire les yeux doux aux forces de l'ordre et de sécurité en leur offrant des fleurs à la fin d'une manifestation populaire, malheureusement la mayonnaise n'a pas pris, Comment une idylle peut-elle naitre entre des opposants qui n'ont pas d'égard pour leur armée et même dans les rangs de l'opposition suite aux décès des deux militaires lâchement massacrés à Sokodé, le leader du Parti national panafricain (PNP) Tikpi Atchadam qui devait dénoncer premièrement ces crimes et se désolidariser de ces violences, n'a rien dit, d'autres ont compatis au bout des lèvres, autres encore ont trouvé que c'était un montage du gouvernement. Tout ceci n'est pas pour attirer la sympathie des forces de l'ordre et de sécurité sur des pseudo-démocrates qui ne se soucie que du pouvoir et rien d'autre.

 35   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mardi, 13 Février 2018  - 21:45
  Réponse à 27-A bas l'exlusion
  Suivons-le à travers cette interview.

pa-lunion.com : Maître Yawovi Jean Dégli, bonjour !

Maître Yawovi Jean Dégli : Bonjour

pa-lunion.com : Vous êtes docteur en science juridique, président de l’association, « Bâtir le Togo », quel est votre perception aujourd’hui de la question de la limitation du mandat présidentiel au Togo ?

Maître Yawovi Jean Dégli : Oui, je crois que par principe, il faut absolument que la limitation de mandat revienne chez nous. On ne peut pas avoir des présidences à vie, qui sont des choses du passé de l’Afrique. Aujourd’hui, il faut que dans les constitutions africaines les mandats soient limités. Le maximum que moi je pense, c’est dix ans. C’est-à-dire, cinq ans renouvelables une fois. Il y en a même qui pensent qu’il vaut mieux mettre un mandat qui soit de huit ou dix ans, et puis c’est fini. Pour éviter que les gens soient obligés de gaspiller les fonds de l’Etat, ou alors, qu’ils croient qu’ils doivent faire n’importe quoi pour se faire réélire. Dans tous les cas, je pense qu’il est indispensable que dans notre constitution, revienne le principe fondamental de limitation de mandat.

pa-lunion.com : Et pourquoi aujourd’hui, le Togo gagnerait à limiter le mandat ? Pour éviter que Faure Gnassingbé soit candidat à nouveau ?

Maître Yawovi Jean Dégli : La constitution togolaise a été adoptée par plus de 97% de Togolais. Et Eyadema s’est permis avec une poignée d’individus à l’assemblée, parce que l’opposition avait refusé à l’époque d’aller aux élections pour avoir au moins la minorité de blocage, de modifier la constitution et d’enlever la limitation de mandat. Donc, je crois que, parler aujourd’hui de limitation de mandat, ça ne concerne pas que Faure Gnassingbé. Ce n’est pas seulement Faure Gnassingbé qui peut être aujourd’hui président de cette république. D’autres peuvent l’être demain et d’autres le seront nécessairement demain. En tout cas, moi, au moment où on mettait la limitation de mandat dans la constitution, je ne pensais pas à Eyadema et je n’ai pas pensé à Faure Gnassingbé. Et je fais parti de ceux qui ont rédigé cette constitution. Et aujourd’hui, je pense qu’en mettant la limitation de mandat, ce n’est pas contre Faure Gnassingbé ou pour lui qu’on le fait, c’est pour l’intérêt du Togo simplement.


 34   jjk | Mardi, 13 Février 2018  - 21:37
  Réponse à 15-Togolais
  qui te connait?

 33   jjk | Mardi, 13 Février 2018  - 21:34
  quelques Togolais on insulter fatiguer
aujordh ui c est lui qui fait plier le régime finira toujours par trionfer

 32   jjk | Mardi, 13 Février 2018  - 21:30
  Réponse à 25-Etiamé
  c est le taré qui es toujours devant
toi qui est intelligent tu es derrière Fabre
c est honteux
Fabre sera ton président que tu le veuille ou pas et va te gouverner toi et ta maman ton papa ta sœur tes frères
toute ta famille
aucun membre de ta famille ne deviendras jamais président au Togo

 31   jjk | Mardi, 13 Février 2018  - 21:24
  Réponse à 25-Etiamé
  SI TON PAPA ÉTAIS UN VRAIS togolais IL N ALLAIS pas LAISSER eYADEMA ET SON FILS Faure TE GOUVERNER PENDANT 50 ANS

 30   jjk | Mardi, 13 Février 2018  - 21:17
  Réponse à 27-A bas l'exlusion
  es ce que on vous a fermer la porte du dialogue ?
vous voulez dialoguer sur quoi?
ceux sont ceux qui savent qu ils ne peuvent pas rentrer dans la salle qui par d inclusif
ceux qui sont concerner ne parlent pas
tu n a pas honte qu entant que Togolais c est le libanais qui va dialoguer et toi le vrais togolais qui restera dehors ?


 29   Le Vrai Jay Bon | Mardi, 13 Février 2018  - 21:14
  Réponse à 7-GNAROU
  Quelle Infamie... !!

Tout fierement . le sretarde' Gnarou dit :
"..
Cela n'a pas empeché qu'ils reviennent quelques mois plus tard " FESSER" les haut conseillers de la republique en pleine reunion !!"

Prochainement que cette meme Armee "FESSERA" les tiens..en ce 21siecle.. eeehhhh bien et tout fierement
mais le visage " Noir et courrousse' ."..

je te laisserai qualifier cette meme dite "Armee' "et qui est dirigee' et toleree' par le frodeur faure et son klan.. .

Comme koi,

en fait,........... l'Alternance on en a bien besoin. Ne penses tu pas ????.Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...
Idiot...

 28   Gambino | Mardi, 13 Février 2018  - 21:9
  L'alternance au togo n'est pas négociable surtout c'est un droit.

 27   A bas l'exlusion | Mardi, 13 Février 2018  - 20:26
  Le dialogue doit être inclusif. Le libanais devenu togolais doit arrêter de diviser le Togo.

 26   ADJRAPA | Mardi, 13 Février 2018  - 19:4
  Mes chères soeurs et frères Togolais.

" l' enjeux est de taille et ne nous dispersons pas "

Ce fut le cas depuis des décennies et nous devrions cette fois ci saisir cette occasion salutaire pour tout le commun des mortels pour en découdre de cette situation tragique , calamiteuse , inhumaine dans laquelle se trouve engouffré notre chère "PATRIE".

A mon humble avis , l' Armée en effet doit rester dans ce dialogue réellement en dehors et impartial , une fois qu'une issue favorable sera trouvée pour décrisper cette crise, oui l' Armée serait associée dans le sens de réconciliation avec son peuple dont il est le garant de toute sécurité.

Quand les esprits seront apaisés il y aura une vraie rééducation des corps habillés envers les civils et vice versa un minimum de civisme des civils envers les corps habillés.

En ce qui concerne ce dialogue allons aux choses essentielles sans tergiverser et évitons de réveiller les "vieux Démons" qui dans le passé nous a amené a un échec cuisant lors de la première conférence Nationale qui s'était transformée en " PUGILAT" nous faisant rater le virage et amorcer de vrais changements à l'instar de nos voisins dans la sous -région ( Bénin etc ...)

Ce dialogue doit s'avéré être l' ultime avant le " BEAU TEMPS"....

 25   Etiamé | Mardi, 13 Février 2018  - 18:38
  Réponse à 13-jjk
  Il est mieux que votre tarré de JPF

 24   Clement Gavi | Mardi, 13 Février 2018  - 18:31
 
Oui, ce Gerry Taama n'est vraiment pas net. Car, ce qu'il s'était passé à la Primature ce jour là, n'était qu'une épuration. La plus part des militaires assassinés étaient ceux qui sont soupçonner d'avoir une sympathie pour la cause portée par l'opposition. Un haut gradé Gnassingbé, le père de Julien Gnassigbé a également été assassiné ce jour là, à la Primature. Je peux encore me rappeler où j'étais en ce moment précis à Lomé.

Gerry Taama ne se doute plus que des hauts gradés de l'armée Togolais à savoir Améyi et Tépé avaient été battu à mort au camp RIT et leurs corps jetés sur le terrain du camp au motif qu'ils auraient attenté à la vie du dictateur Eyadéma Gnassingbé par une roquette lancée contre sa résidence.

Terrain qui se situe à droite à l'entrée du camp, après le poste de police. Et lorsqu'on connait le camp RIT, on sait que la résidence du dictateur Eyadéma et sa famille est sur la même lignée que ceux des Tépé et Améyi tout au fond derrière les statuettes de lions et le garages où se trouvaient les voitures du dictateur.

Akpo Gnandi était militaire et garde du corps du tyran Eyadéma Gnassingbé. Il a lui aussi été assassiné. Je ne suis pas militaire comme Gerry Taama, mais je peux lui dire qu'à l'époque, la maison d'Akpo au camp RIT se trouvait à l'entrée à gauche en face du poste de police.

Les militaires au Togo sont tout aussi victimes que le reste de la population Togolaise. Nous sommes tous victimes du terrorisme. Ce terrorisme qu'est cette tyrannie et ses soutiens.

 23   Walou | Mardi, 13 Février 2018  - 18:11
  Réponse à 7-GNAROU
  Hummmmmmmm !!!!!!

Merci mon frère loooooooooo !!!


Que Dieu nous garde .

 22   jjk | Mardi, 13 Février 2018  - 17:56
  pourquoi associer l armée au dialogue?
c est de les donner de l importance s ils veulent ils n on qu a reppeter ce que ils faisaient avant et on verra la ou sa nous conduira
moi je sais que ce n ai plus l opposition conduite par Gil ou Agboyibor qui ira au dialogue

 21   Franck | Mardi, 13 Février 2018  - 17:33
  Lui lemou toujours ce lemou à la solde de qui difficile de le savoir ,ce qui sûr c'est un journaleux c'est quoi le mot apolitique y'a t il une différence fondamentale entre politique et économie sinon trouvez moi une différence nette entre politique économique et économie politique, le reste tous les opposants sont des lettrés analphabètes

 20   Danhomey | Mardi, 13 Février 2018  - 17:22
  Réponse à 13-jjk
  UNE ARMEE REPUBLICAINE ET APOLITIQUE A VRAIMENT DIT GERRY TAAMA? ET BIEN JE VOIS POURQUOI IL DEVAIT ABANDONNER CETTE BELLE ARMEE. PAR CETTE SORTIE, CET HOMME EST UNE HONTE POUR LA JEUNESSE TOGOLAISE. ALLER CIRCULER. LES JEUNES OFFICIERS CONSCIENTS NE SONT PLUS MANIPULABLES COMME GERRY EN SON TEMPS ET CEST TOUT LE PROBLEME DE NOTRE ARMEE. OUI CEUX QUI DISENT QU'IL FAUT ASSOCIER L'ARMEE ONT TORD CAR C'EST LE COMMANDEMENT QUI EST POURRI. QUAND LES CHOSES VONT ETRE A L'ENDROIT, LA MAJORITÉ DANS CETTE ARMEE PROUVERA SA VALEUR. L'ARMEE AUSSI ATTEND SA DELIVRANCE.

 19   Tsoke | Mardi, 13 Février 2018  - 17:19
  Gerry TAAMA
Ton Papa que je connais très bien est ou était un bonnette homme. En politique, il ne faut pas vouloir manger toutes les sauces.A quel jeux tu joue? N'avais tu pas été candidat aux présidentielles? Pourquoi? Qui trompe qui? Nos frères des corps habillés nos sont pas des citoyens et que c'est normal qu'ils prennent part au dialogue? L'ARMEE OUI Toi NON.
On ne parle pas des problèmes d'Aulnay Sous Bois mais du TOGO.

 18   Abladjo | Mardi, 13 Février 2018  - 17:13
 
Quand le Togolais est capable de travertir l'histoire.

No comment.

 17   EB_Toutmosis3 | Mardi, 13 Février 2018  - 17:1
  Bonjour,

A. Lemou, cela fait un certain temps que je te lise maintenant sur ce site et je tiens à te dire que tu es bon…continues comme ça. Honnêtement, c’est exactement le genre de journaliste capable d’analyse et d’interprétation qu’on a besoin sur ce site. Bravo !!!

Ablode Gbadza !!!
Vie, Santé, Force et Unité !

 16   SOURADJI | Mardi, 13 Février 2018  - 16:56
  Je pense qu´apres le tourisme ,il a trouve une place a la CENI,ce n´est pas suffisant pour qu´il ferme au moins sa bouche ???

 15   Togolais | Mardi, 13 Février 2018  - 16:20
  Réponse à 11-Togovi
  C'est normal qu'un " gbemelan" donne des leçon à un " tomélan"...les jaloux vont maigrir avant de mourir..
Faure 2020...

 14   Togolais | Mardi, 13 Février 2018  - 16:16
  Nous on s'en fout, c'est affaires d'opposants... Il y'a pire qui vous attend à la veille des législatives...

 13   jjk | Mardi, 13 Février 2018  - 16:11
  vous avez le temps de prendre Gerry Tamma comme un Homme important
L homme de tapage médiatique c est lui il ne se fatigue jamais
l orsqu on l oublie il dit quelque chose pour qu on le regarde
il y a des politiciens au Togo l orsqu il n y a pas de gouvernement d union ou de dialogue il ne seront rien dans ce pays
vous lui accorder d importance si vous parler de lui
le régime en place le place pour semer de la zizanie dans la tète des togolais
vous vous souvenez l orsque lui aussi a déposer sa candidature a l élection de 2015
rien que pour avoir les 50 000 000 de francs des partis politique

 12   jjk | Mardi, 13 Février 2018  - 15:29
  je me demande pourquoi les internautes de ce site icilome.com s interesse trop a Gerry Tamma ce monsieur ne peut rien contre la volonté du peuple
leur temps est rétrogradé

 11   Togovi | Mardi, 13 Février 2018  - 15:18
  C’est tout simplement un gbemelan venu de Pya

 10   Quidam | Mardi, 13 Février 2018  - 15:16
  Des idées et des hommes étranges dans un pays bizarre!

 9   N´Timsagou Julien | Mardi, 13 Février 2018  - 14:55
  Une question à Gerry Taama. Olivier Amah, Boko Francois qui reconnaissent l´ingérence de l´armée dans la politique togolaise ne sont ils pas de formation militaire?

Gerry Taama est de mauvaise foi et plus qu´un opportuniste. Sans hypocrisie si Faure était d´une autre éthnie que Kabye et pas fils ´Eyadema pense t- il que l´armée togolaise à dominance de l´éthnie Kabye et encore avec les manifestations grandioss qui le défient. Pense t-il que l´armée n´allait pas intervenir pour le débarrasser du pouvoir.

Personne n´est naif .Même un adolescant sait que c´est l´armée qui bloque l´alternance au Togo.
Les preuves sont tellement nombreuses qu´il faut être moralement faux pour nier cette évidence.La volonté du peuple togolais est bloquée par l´armée. Elle trouve des cautions extérieures en moyenant des millions de nos francs qui devront en principe servir au développement du pays. Helàs! Nous savons comment celà fonctionne .Des officiers de la région Kara se retrouve entre eux à huis clos et ils échangent en Kabye et en substance ils se disent: "Les kabyes ne lâcheront jamais le pouvoir".

Tous les autres officiers des autres éthnies sont mis devant le fait accompli.Pour leur survie et la conservation de leur poste et grade ils sont obligés de suivre.
Les postes opérationnelles sont détenus en majorité par les kabyes.eci n´est pas un secret au Togo.

Ainsi fonctionne l´armée togolaise qui est garante du pouvoir des Gnassingbé.


 8   Soumbou | Mardi, 13 Février 2018  - 14:35
  Réponse à 6-Riencapté
  Mon frère, je ne savais pas que tu étais là quand je lisais l'article. Et tu m'as vu lire juste le titre? Combien de fois doit-on vous dire que l'armée est une institution apolitique pour que vous compreniez? L'armée est comme un arbitre pour les politiciens; s'ils ne s'entendent pas, elle siffle la fin de la récréation. On l'a vu plusieurs fois dans notre pays: 1963, 1967.
Pauvre Armée togolaise: tantôt, on lui dit, ne fait pas de la politique, tantôt on lui dit reste dans tes caserne.

 7   GNAROU | Mardi, 13 Février 2018  - 14:19
  La question fondamentale qu'il faut se poser dans cette crise est de savoir en quoi la presence des FAT à la table de discussions changerait -il quelque chose ??

Ils étaient bien là , à la conference nationale dite souveraine !!
Cela n'a pas empeché qu'ils reviennent quelques mois plus tard " FESSER" les haut conseillers de la republique en pleine reunion !!
Les KPODJRO ont du pisser .....parait-il !

Le probleme est ce rapport tumultueux entretenu par notre opposition face à l'armée . Un rapport de defiance comme si une fois au pouvoir, elle enverrait ces officiers et hommes de rang en enfer .

Si l'opposition change de mentalité sur l'armée , personne ne doit avoir peur d'elle !!

Toutes les apparitions de l'armée dans la vie politique togolaise sont une reaction de survie face au politiciens qui les menacent . Surtout ceux de l'opposition.

Meme dans les pays democratiques, on ne menace pas l'armée .
MACRON a du vite changer en corrigeant le budget de l'armée francaise ...



 6   Riencapté | Mardi, 13 Février 2018  - 13:56
  Réponse à 3-Soumbou
  Il faut bien lire l'article et commenter par rapport au sujet. Il ne s'agit pas juste de voir le titre avec le nom de l'armée et supposer qu'on lui fait un faux procès. Si on invite l'armée au dialogue, c'est justement parce qu'on a du respect pour cette institution et qu'on veut la prendre en témoin des décisions qui en découleront

 5   VOILA | Mardi, 13 Février 2018  - 13:55
  Réponse à 3-Soumbou
  On veut ce que tu refuses sciemment de comprendre

 4   Zoro | Mardi, 13 Février 2018  - 13:42
  ce petit soit disant politicien entrepreneur fait rire toujours. C´est un type qui n´a jamais été sérieux.
Laissez le

 3   Soumbou | Mardi, 13 Février 2018  - 13:39
  A. Lemou, c'est bien toi qui n'est pas du tout, alors là pas du tout NET. Gerry Taama fait tout pour vous éduquer aux rudiments de la démocratie, mais nenni, vous faites des efforts pour ne rien capter. Le jour où, aucun Togolais ne voudra être président et ton JPF le devienne par défaut, qui protégera les institutions qu'il mettra en place pour gouverner? Il va vider l'actuelle armée et la remplacer par une autre? Je n'ose même pas penser à ça car ces hommes que je connais seront plus rapides que lui, le flemmard. Je pense que Gerry Taama a le caractère d'un pédagogue, il est persévérant. Il ne cessera jamais de vous dispenser ses cours de démocratie en espérant qu'un jour une de vos neurones jouera un sale tour aux autres et captera son message. Tantôt, vous suppliez l'armée, tantôt, vous la vilipendez. Vous voulez quoi au juste?

 2   JO | Mardi, 13 Février 2018  - 13:34
  hahahahaha sacré TAAMA !!!

 1   ENCORE LUI | Mardi, 13 Février 2018  - 13:15
  Laissez cet imposteur tourner en rond. On sait sur quoi et pour qui il roule. Il ne trompe personne.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com