Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:36:45 AM Lundi, 19 Février 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Me Zeus Ajavon: "si ce n’est pas le dernier dialogue, c’est bonjour les dégâts"


politique

iciLome | | 25 Commentaires |Imprimer Lu : 6261 fois



A 48 heures de l'ouverture des discussions politiques entre le pouvoir et l'opposition, les avertissements sur un éventuel échec fusent de partout. Pour Me Zeus Ajavon, ce énième dialogue inter-togolais doit être le dernier.

« J’espère que c’est le dernier dialogue au cours duquel les togolais vont enfin s’entendre. Si ce n’est pas le dernier dialogue, c’est bonjour les dégâts », avertit l'ancien Coordonnateur du Collectif Sauvons le Togo (CST).

L'homme de Droit, tout en souhaitant un aboutissement heureux pour les pourparlers entre le pouvoir et l'opposition, appelle les deux camps à privilégier les questions d’intérêt national au cours des discussions.

Selon Me Zeus Ajavon, la réussite de ce dialogue va permettre au Togo d’amorcer son développement. «J’en suis convaincu. De Lomé à Cinkassé, ce pays regorge des ressources. Si on met ensemble les gens valables de ce pays pour le bien commun, si tous les fils de ce pays comprennent que nous ne sommes pas des ennemies et qu’on utilise les ressources du pays à bon escient, vous verrez où nous irons dans quelques décennies. C’est en ce moment que nous pouvons faire du Togo, l’or de l’humanité », a-t-il affirmé.

A. Godfrey



Autres titres

Togo jean pierre fabre: "l’histoire politique récente de ce pays est celle de dialogues avortés" 
Togo dialogue "lomé 2018": trouver un accord "exécutable" 
Togo les principes directeurs du dialogue politique 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 25   issifou | Mercredi, 14 Février 2018  - 14:19
  Réponse à 14-Atalolo
  Cher ami ne sois pas si aigri au point de te radicaliser outre mesure contre les autorités du pouvoir en place dans notre pays. Ma référence à la parole de Dieu contre ceux qui prédisent les dégâts en cas d'échec du dialogue est un rappel au comportement que nous recommande Dieu en pareille circonstance. Je ne suis pas Pasteur ni Prêtre pas même bon chrétien, mais je trouve que le contexte de l'évolution de la situation politique du pays doit nous inciter à nous confier à Dieu. C'est pourquoi je t'invite à réfléchir à cette autre parole de Dieu: "Aimes ton prochain comme toi-même". Cette courte phrase est un résumé de l'ensemble des dix commandements de Dieu dictés à Moïse et confirmés par Jésus Christ. La haine que tu voues aux autorités que tu déclares ne pas reconnaitre la légitimité semble être en contradiction avec la parole de Dieu. C'est un simple constat, loin de moi de vouloir te juger, un peu comme l'a si bien dit Ajavon en répétant ce que Eyadema n'avait cesser de leur dire, je les cite: "les adversaires politiques ne sont pas des ennemis". Chacun devrait respecter cette parole sans avoir le moindre regard sur l'attitude du prochain.
Une partie de la population peut être mécontente de Faure et de son équipe au pouvoir et c'est normal. Pour les remplacer, préparons bien les élections crédibles, transparentes et équitables et battons-le à ces élections pour qu'il reconnaisse sa défaite. C'est très simple et les nouvelles autorités, bien ou mal élues selon chaque camp, devront avoir droit au respect et à l'obéissance de tout le peuple jusqu'aux prochaines élections.

 24   issifou | Mercredi, 14 Février 2018  - 11:31
  Réponse à 15-SOURADJI
  Du calme compatriote! il n'y a pas de matière dans la vie des hommes qui exclut Dieu et toi-même tu es suivi dans tes actes quotidiens par lui. Tu ne sembles pas content que je rappelle ce que dit la parole de Dieu en ce qui concerne l'obéissance aux autorités de l'Etat. Eh bien, ça vient pas de moi c'est une simple référence aux saintes écritures.
Lorsque les partis politiques que tu supportes rassemblent leurs militants dans les églises et les mosquées pour disent-ils confier les discussions du dialogue à Dieu, eux ils ne "mélangent pas tout" et plus intéressant quand les imams militants d'un certain parti politique appellent au lynchage des forces de l'ordre au nom de Allah là aussi non seulement on ne "mélange pas tout" mais d'après toi "Dieu a à faire à ça". Certainement que tu confonds Dieu et la religion. Dieu n'est pas la religion pas plus que la religion n'est pas Dieu et c'est la nuance qui peut te faire penser qu'on introduit la religion dans la politique quand on parle de Dieu en politique. Cela étant dit, qui es-tu pour défendre Dieu? Ou bien tu as rejoint le camp de ceux qui tuent les "mécréants" en prétendant défendre Dieu?

 23   ZIGGA | Mercredi, 14 Février 2018  - 7:18
  Réponse à 10-Abladjo
  Abladjo, tu ne comprends et ne comprendras rien.
Je me demande si réellement tu es un homme de droit ou alors tu as quelques notions, des miettes de droit qui te restent encore dans ta petite tête après avoir loupé plus de 4 fois ta capacité en droit en cours du soir. Car ton boulot de gardiennage de magasin chez Monoprix ou chez Auchan ne te laisse pas le temps de bosser à fond tes cours de droit. Restes là où tu es, ne te compares pas au professeur Zeus. Imbécile.
Bon nombre d' étudiants à qui le professeur Zeus a donné des cours de droit constitutionnel sont aujourd'hui de hauts cadres et travaillent partout dans le monde y compris au Togo.
Ce n'est pas un individu de ton acabit qui pourra te comparer au professeur Zeus.

 22   TOUGNOWOU | Mercredi, 14 Février 2018  - 5:54
  Réponse à 19-Amegan
  C'est ce qu'on va voir.Rien ne sera plus comme avant.honvi

 21   peyo | Mercredi, 14 Février 2018  - 0:29
  Réponse à 13-KASSANDA
  Qu'il serait salutaire de faire un gouvernement de transition dis tu? Tu parle a qui? Faure ? P0! Pô po Pô !et qui sera au dessus de ce gouvernement ?fabre le hadji j'espère

 20   jihadiste Atchadam | Mardi, 13 Février 2018  - 22:35
  Regardez le avec sa figure de chalatant !
Les dialogues il y en aura toujours . Nous sommes en politique .
Crétin !

 19   Amegan | Mardi, 13 Février 2018  - 22:14
  Ok , mais un rectificatif : si ce n'est pas le dernier donc bonsoir l'opposition. Parce que demander constitution 1992 ou rien et Départ de Faure ou rien alors lá bonsoir l'opposition

 18   TOUGNOWOU | Mardi, 13 Février 2018  - 20:39
  Réponse à 9-Avouantheboss
  oui c'est vous ,les minables villageois du RPT qui ne veulent rien lâcher jusqu'au jour où la grande rébellion tant attendue ne sorte pour envoyer les voyous que vous êtes à la débandade.Tu demande d'après la santé de Zeus.Et celle de ton TOHOSSOU VRAI VRAI de Faure?Yakaméto sou tata.

 17   Clement Gavi | Mardi, 13 Février 2018  - 17:43
  'L'homme de Droit, tout en souhaitant un aboutissement heureux pour les pourparlers entre le pouvoir et l'opposition, appelle les deux camps à privilégier les questions d’intérêt national au cours des discussions.'

Il n'est pas qu'un homme de Droit, il est aussi l'un de ceux qui ont été témoins privilégiés dès les années 90, c'est à dire, au tout début de la résistance du peuple Togolais face à ce régime de terreur. Ainsi, il sait que le drame du Togo et des Togolais incombe entièrement à un seul camps. Le camps des terroristes, c'est à dire, ce régime tyrannique et ses soutiens.
Il doit avoir le courage de dire la vérité. Cette vérité que c'est la tyrannie seule qui met à mal l'intérêt national, la cohésion et la concorde nationales par sa brutalité, ses assassinats, son injustice, son cynisme, etc.

Le peuple Togolais qui, depuis 1967, est sous le joug sanglant d'une clique de terroristes a le devoir de résistance. Car, le peuple a en face une clique qui n'a aucune moralité, aucune humanité, aucune sensibilité au juste. Une clique convaincue que des millions et des millions sur terre doivent souffrir pour son appétit irascible. De 1967 à nos jours, il faut être habité par le diable pour ne pas se révolter, pour ne pas s'indigner. Nous peuple Togolais devons résister.



 16   EB_Toutmosis3 | Mardi, 13 Février 2018  - 17:17
  Zeus Ajavon perd les repères et il a tout en FAUX…pour une très large majorité de togolais, les EyaDémon et leurs sbires sont bel et bien des ennemis du souverain peuple togolais. OUI, les togolais aspirent fondamentalement à la paix mais toutefois, et faudrait que ceci soit clair dans beaucoup d’esprits, l’immunité ne rimera JAMAIS avec l’impunité au Togo…les régimes d’EyaDémon 1 & 2 ont tout simplement commis beaucoup trop de crimes pour que tout soit simplement passer aux oubliettes comme par baguette magique. Encore une fois, nous veillerons au grain pour que tous ces maca.ques connaissent la vraie justice et non celle instrumentalisée et k@byeisée du Togo, ma parole !!!

Ablode Gbadza !!!
Vie, Santé, Force et Unité !

 15   SOURADJI | Mardi, 13 Février 2018  - 16:51
  Réponse à 12-issifou
  Arretez de melanger tout,qu´est-ce que DIEU a a faire dans ca ?
Donc vous allez aussi me dire que lorsque Kofi OLOMIDE est venu empocher des millions de nos francs ,c´est Dieu qui l´a envoye ?
Quand FAURE se deplace a ATAKPAME dans un centre de sante pour visiter un malade alors que les agents de la sante crient aux manques des moyens de travail,est-ce Dieu qui l´a envoye la-bas et l´empeche d´equiper ?
Demandez aux gens d´etre animes de bonnes volontes,de respecter leurs paroles donnees,de respecter les lois du pays,de partager equitablement les richesses du pays,...
On sait dans quelle condition il faut faire appel a la volonte divine,d´ailleurs on dit souvent aide-toi puis le ciel t´aidera.
Si le pere est reste pendant 38 ans et que le fils fait deja 13 ans,alors il faut combien de decennies afin de pouvoir atteindre ce qu´on veut ? Est-ce que le bon sens ne peut dire qu´on se met a cote aussi pour voir un autre essayer ? Meme au sein des animaux ,l´alternance est une oeuvre palpable.

 14   Atalolo | Mardi, 13 Février 2018  - 16:42
  Réponse à 12-issifou
  “Bonjour les dégâts”, cela a une signification très profonde, connaissant bien le mode d’ opération de ceux que tu appelles gouvernement au Togo. Je suis désolé mais on ne peut respecter qu’ un gouvernement qui sait respecter ceux qu’ il gouverne. Chez nous au Togo, c’est le contraire. Cela me donne la nosé de me dresser contre ceux qui doivent normalement représenter mon intérêt à l’ extérieur du Togo. Mais, est-ce que nous avons honnêtement un gouvernement de Dieu qui nous gouverne au Togo? Bonsoir à toi mon frère. Vive le Togo.

 13   KASSANDA | Mardi, 13 Février 2018  - 15:51
  Hummm le Togo est vraiment divisé comme disait l'ambassadeur américain.

La moindre déclaration est une occasion pour s'écharpper c'est grave. Ça c'est la plus grande réussite du régime de Faure Gnassingbé. Lui et son papa Vont laisser un pays profondément divisé si le fils ne prend pas rapidement la mesure de la situation.

Il serait salutaire qu'il fasse un gouvernement de transition après ce dialogue,un gouvernement d'action pour réaliser les réformes et amorcer une forme de réconciliation nationale avant 2020.
Autrement ce sera la chienlit totale.

Après lui la désolation. À bon entendeur faisons notre révolution !

 12   issifou | Mardi, 13 Février 2018  - 15:5
  Réponse à 1-Soumbou
  Pourquoi "bonjour les dégâts" quand ce ne sera pas le dernier dialogue, alors que la politique c'est le dialogue permanent entre les hommes politiques civilisés? C'est plutôt la désobéissance aux autorités de l'Etat qui pourrait être à l'origine des dégâts car "tout homme doit se soumettre aux autorités qui gouvernent l'Etat parce qu'il n'y a pas d'autorité qui ne vienne de Dieu". Ce pas moi qui le dit, c'est un extrait de la parole de Dieu (la bible). Commençons par là tout en revendiquant nos droits sans défier la parole de Dieu.

 11   honvi | Mardi, 13 Février 2018  - 14:47
  Réponse à 10-Abladjo
  vous ne comprenez absolument rien et c'est triste d'ailleurs c'est bien normal. Vous n'avez pas le même niveau de compréhension que le professeur ZEUS.
A bon entendeur salut!

 10   Abladjo | Mardi, 13 Février 2018  - 14:26
 

Donc ce vieil équilibriste intellectuel qui oublie que le droit peut disposer du présent et du passée veut nous dire qu'enfin le Togo peut amorcer un développement suite a un succes du dialogue. Que diantre a été fait en 51 ans?


Zeus, au lieu de dire la vérité tu danses a la corde avec ce régime et tu viens nous dire qu'enfin d'un prémice de développement peut voir le jour. Qu'ont ils fait depuis 51ans a part piller?

 9   Avouantheboss | Mardi, 13 Février 2018  - 14:18
  Zeus le tricheur, le pompeur! Alors, que ça soit "bonjour les dégâts"!

Nous, au RPT/Unir, nous sommes constants. Réformes avec les compteurs à zéro, sans la fantaisie de "En aucun cas..."

Il n'y a pas deux problème au Togo. Le problème, c'est la limitation du mandat. Nous sommes tous d'accord sur le principe. Mais, alors que nous voulons faire asseoir le Droit, l'opposition veut lui tordre le cou. Jamais, au grand jamais, nous ne laisserons ce pays détruire pas les voyous!!! Nous comptons sur l'armée Nationale, Républicaine et Apolitique pour veiller à un Etat de Droit!!! Nous ne transigerons pas sur ce principe!!! Que viennent les dégâts, nous les assumons!

Vieux con va!!!

Au delà de nos différends politiques, Zeus, comment va la santé? Prends soin de toi, préserve ta santé, prends ta retraite de la politique!!!

 8   Soumbou | Mardi, 13 Février 2018  - 14:15
  Réponse à 5-GNAROU
  Là, tu as raison! Pauvre Zeus! Il n'est vraiment pas fait pour la politique. Sous Edem Édouard Kodjo, il a cherché un poste ministériel en vain et a claqué la porte de l'UTD. Il s'est essayé avec les OSC, toujours rien, il a fini par abandonner. Il a vraiment pris de l'âge. La dernière fois, de passage à Lome, je l'ai vu avec un troisième pied, je ne sais pas si c'est le même qu'utilise la mammouth de l'ANC.

 7   Soumbou | Mardi, 13 Février 2018  - 13:57
  Réponse à 3-Eddy
  Mon cher compatriote, je suis tout à fait d'accord avec toi. Je n'ai pas besoin de dire cela aux gens du RPT/UNIR, eux ils sont aux affaires. Comme Zeus, il y a quelque temps, ils ne feront pas certaines choses. Je me chargerai plutôt de le dire à JPF qu'il arrête son comportement incivique car, avec son âge et s'il n'est pas sourd, la sagesse frappe à sa porte.

 6   anévic | Mardi, 13 Février 2018  - 13:53
  c'est vrai fini de dire mon père m'a dit de ne jamais laisser le pouvoir.....il n'a qu'à laisser tomber cette phrase et trouver des vraies solutions cette fois ci pour le développement de ce beau pays.

 5   GNAROU | Mardi, 13 Février 2018  - 13:42
  Réponse à 1-Soumbou
  Zeus AJAVON est ici méconnaissable ! Physiquement et intellectuellement ....

Le temps a passé !

Le plus cocu du landerneau politique togolais.

DEGLI crée le front sage , Zeus lui vole l'idée et crée les CST en radicalisant la lutte.
En fin des comptes c'est le commercant libanais qui raffle la mise en couillonnant ZEUS aux legislatives !!

Le FARWEST togolais !!

Tous des gansters .

 4   DIALOGUE | Mardi, 13 Février 2018  - 13:34
  Lors du dialogue le RPT/UNIR ne doit concéder qu'une seule chose : Réduction à 2 mandats pour tous les élus.

Toute autre cession à l'opposition serait un échec pour le pouvoir en place et la victoire des djihadistes alors chers partisans uniristes partez sur le pied de guerre à ce dialogue car l'opposition ne rêve que de vous dominer.

La seule cession : Réduction des mandats à deux point final !!!

 3   Eddy | Mardi, 13 Février 2018  - 13:20
  Réponse à 1-Soumbou
  Vas expliquer tout ce que tu viens de dire aux gens du rpt. Quand ils comprendront cela, le probleme du Togo sera resolu. On ne peut pas montrer du doigt les autres quand on est aux affaires. Cette maniere irresponsable de faire les choses n'existe qu'en Afrique.

 2   El Niño | Mardi, 13 Février 2018  - 13:13
  "Si ce n’est pas le dernier dialogue, c’est bonjour les dégâts"

Tout est dit. Faure lui même sait que c'est sa derniere chance. Fini la phrase: Papa m'a dit de ne jamais laisser le pouvoir...

 1   Soumbou | Mardi, 13 Février 2018  - 13:11
  L'âge assagit vraiment. Il ne vocifère plus, notre Zeus national! Il n'y a pas longtemps, il criait comme ses apprentis démocrates, "50 ans ça suffit". A l'instar de notre opposant historique qui a légué un comportement préhistorique de démocrate au fils de la maîtresse d'Eyadema, il trouve après avoir contribué aux dégâts incommensurables de l'éducation incivique que les Togolais ne sont pas des ennemis et qu'ils peuvent s'entendre. Il ne peut le dire à JPF, celui-ci l'a "baisé" après les législatives de 2013 et il a pris ses distance avec lui. Il voit clair maintenant.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com