Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 8:26:49 AM Mardi, 23 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Dialogue : Le temps presse et joue contre les principaux protagonistes de la crise qui risquent à terme de faire les frais d'un excès de calcul politicien


politique

iciLome | | 18 Commentaires |Imprimer Lu : 2610 fois


Le Collectif de résurgence de la diaspora (CRD) Togo et le Mouvement KEKELI (MK) représenté par Dr. Atsou Edem au cours de l’émission Leader à L’écoute sur icilome.com, souligne que « le dialogue inter-togolais de Lomé peine à s'ouvrir alors que la rupture de confiance et la fracture sociale sont très accentuées dans le pays et que les défis à relever sont multiples et urgents ». Pour son regroupement, le CRD estime que le retour de la confiance et l'apaisement dans le pays semblent et restent la priorité.

Pour ce collectif de la diaspora, « Le Gouvernement doit pouvoir courageusement procéder à la libération sans conditions de tous ceux qui sont encore détenus dans le cadre des mouvements de revendications déclenchés depuis le 19 août 2017. Nous pensons notamment aux membres du Mouvement citoyen Nubueke et ceux du Parti national panafricain (PNP) encore privés de liberté ».

Se prononçant sur le dialogue, Dr Atsou au nom du CRD-MK estime qu’il doit être le rendez-vous des Bâtisseurs. Il précise que tout doit se faire dans un esprit hautement patriotique au-delà de toutes considérations partisanes. Il invite les parties prenantes à ce dialogue à ne pas sous-estimer les aspirations profondes du Peuple togolais au vivre ensemble harmonieux et au mieux-être quotidien. Il recommande « un véritable dialogue républicain à même d'apporter des réponses conséquentes aux légitimes revendications du Souverain Peuple togolais ».

En guise d’avertissement, il souligne « Il faut absolument éviter le passage en force par voie référendaire pour opérer les réformes constitutionnelles ». Pour le CRD-MK, « le temps presse et joue contre les principaux protagonistes de la crise qui risquent à terme de faire les frais d'un excès de calcul politicien ».

Tout le détail de son intervention sur www.icilome.com/leader



Autres titres

Togo la voix du peuple du 22 janvier 2018 
Togo rejadd dénonce la chasse aux militants du pnp à kara 
Togo les togolaises debout contre le règne de l’imposture, du cynisme et du crime : historique claque des femmes à faure gnassingbé le 20 janvier 2018 ! 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 18   Aigri | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 22:41
  Réponse à 17-Cercle
  Et qui vous empêche d'occuper l'espace médiatique ? Personne ne vous oblige à lire - ce genre de "rime", dépourvue de sens et mille fois ânonner- Bandez vos yeux et passer votre chemin...
C'est une contribution et la vôtre est très attendue...
Take it easy though it is heavy...

 17   Cercle | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 13:9
  L'administrateur de ce "Web journal" aurait pu faire l'économie de l'espace dédié à la publication des contributions, en nous épargnant ce genre de "rime", dépourvue de sens et mille fois ânonner.

Au Togo, un ramassis de crétins, de médiocres, et de pauvres d'esprit, qui n'ont de cesse de lorgner le bout de leurs chaussures dégueulasses, se croient détenteurs de "lumières politiques" et prétendent s'exprimer au nom du peuple.

Messieurs, vous nous emmerdez !

Vous ne cherchez qu'à occuper l'espace médiatique pour valoriser (sans y parvenir) votre propre pathétique personne !

Evitez de propager sur tous les réseaux sociaux vos pustules contagieuses, toxiques, et nuisibles.





 16   ESSOZIMNA KAMKPE | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 13:0
  Le pétrole l'or et le diamant exploités par UNIR lui permettra de conserver le pouvoir pour toujours avec la bénédiction des Français et des américains.Quant aux marcheurs du courage.Ceux qui veulent manger avec nous soyez les bien venus et manger dans la paix mais profitez-en pour avoir de l'expérience dans la gestion de l'état.Suivez l'exemple d'AGBEYOME qui est devenu sage.Rejoignez -nous vous qui hésitez au sein de la coalition de 14.Nous pensons vivement à ANTOINE FOLLY,ATTISSO ,et ceux que la population ne va jamais voter.HIHIHIHIHI On vous aime beaucoup.

 15   tedlesaint1 | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 12:57
  Qui est la tête pensante de la coalition des 14 partis de l'opposition togolaise ? C'est vrai que jusqu'à présent ces dirigeants des partis politiques de l'opposition togolaise qui mobilisent leurs militants dans les rues du Togo éviter de choisir un leader pour ne pas créer des sous-entendus. On a pu constater aussi que lors du déplacement sur la capitale Paris pour rencontrer le président Guinéen Alpha Kondé, la délégation était composée de trois membres à savoir: le chef de file de l'opposition Jean Pierre Fabre, leader de l'alliance nationale pour le changement (ANC), de Tikpi salifou Atchadam dirigeant du Parti National Panafricain (PNP) et de Brigitte Adjamagbo Johnson la dirigeante de la CDPA. D'aucuns disent que c'est Tikpi Atchadam qui est le donneur d'ordre dans cette coalition, tout simplement parce que c'est lui qui a su insuffle un nouveau souffle à cette opposition togolaise que certains trouvaient moribonde et en manque de stratégie et c'est aussi l'agitateur de Kparataou qui mobilise plus de foule que les autres dirigeants de la coalition des 14 partis politiques de l'opposition togolaise. Entre temps lors de la reprise des activités de la Commission Electorale nationale Indépendante (CENI), Gerry Taama a reçu une volée de bois vert parce qu'il avait envoyé un membre siégé dans cette commission. Et pourtant ces derniers jours les dirigeants du comité d'action pour le renouveau (CAR) et ceux de l'ANC ont en catimini envoyés leurs représentants à la CENI, sans même que les autres camarades de "lutte" soient au courant. Comme quoi la la politique c'est vraiment fait de roublardise.

 14   ESSOZIMNA KAMKPE | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 12:48
  Réponse à 4-Folio
  Mon frère c'est ce qu'on va faire.Laisse cette opposition bête et va mobiliser leurs résidus affamés prêts à prendre nos 1000f et voter encore massivement UNIR.UNIR EST prêt à gagner 81/91 députés.Nous avons l'argent pour cela l'armée est là .Si ça nous chauuffe dans les urnes elle va intervenir pour sécuriser à sa manière notre victoire .Plus de limitation de mandat au togo .CAP sur 2030.Pendant ce temps un rejeton de GNASSINGBE enfant de FAURE grandit et ....

 13   Yovodeto | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 11:32
  Réponse à 12-DROLS DOPOZANS
  Tu n'es pas de l'opposition. Mon gars, tu pues le rpt à plein nez.

 12   DROLS DOPOZANS | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 10:48
  Réponse à 11-TRUMP
  moi ce que je ne comprends pas c' est que nous opposition nous abottons le Sommet Isaraélo-Africain. Nous nous en sommes réjouis aux yeux du monde entier d' avoir fait échouer ce sommet.

Maintenant nous allons se plaindre aux américains qui sont des alliés de sang d' Israel ?
Nous somms un peu drôles dans cette opposition

 11   TRUMP | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 10:40
  Réponse à 6-Clement Gavi
  Clément Gavi,

Tu te fatigues trop. Tu peux écrire tout un livre de plusieurs milliers de tome ici sur ici Lomé. La caravane ne s’arrêtera pas. Aboyer ne sert plus à rien! Vous avez échoué! Vas acheter une corde et pends toi. C'est mieux car Faure est encore là pour longtemps. Pauvre monsieur Gavi!

 10   Politic Folkloric | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 10:31
  Réponse à 7-Gavi gakpogblegble
  Dixit:
"Tu n'a pas vu une marche vraie du 13 janvier dans plusieurs villes du pays , par UNIR ? "
________
j' ai eu à observer personnellement.
Honnêtement c'est dommage que nous dans l' opposition nous ne sommes pas capables d' organiser une marche comme celle-là !
Nos marches de l' opposition ont toujours une tendance folklorique où les chants et danses du terroir sont présentés

 9   Huummm ????? | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 10:26
  Réponse à 5-1234
  Une vraie traîtrise.
______
il a trahi qui ?

 8   1111 | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 10:10
  Réponse à 1-CHEF 2 FILE DIASPORA
  ah bon ? Il n' est pas encore retraité ? Moi je l' ai toujours pris pour un chasseur de lièvres !

 7   Gavi gakpogblegble | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 8:48
  Réponse à 6-Clement Gavi
  Ne te fatigue pas, le dialogue est mort-né! Il faut convaincre tes amis d'aller convaincre les populations pour qu'elles votent pour eux !
Qui va dialoguer avec des feignants congénitaux qui marchent trois jours par semaine!
Tu n'a pas vu une marche vraie du 13 janvier dans plusieurs villes du pays , par UNIR ?

 6   Clement Gavi | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 6:20
  L'apaisement et la confiance sont des contenus d'une concorde sociale, qui est elle même déterminée par le sens de mesures, le sens de la délibération et du jugement, etc qui fondent le lien social et les conditions d'un développement harmonieux. Ainsi, ils reflètent une manière de faire et d'être, une culture. Mais le régime au Togo est de toute éternité dictatorial, l'idée d'un apaisement et d'une confiance n'a pas cette nécessaire dimension structurelle. Et c'est tout le problème.
C'est tout le problème parce que le régime en pensant l'apaisement et la confiance, la conçoit de telle manière qu'elle soutienne ce qu'elle est, ou qu'elle soit la condition de sa possibilité.
C'est pourquoi, la CVJR (Commission Vérité, Justice et Réconciliation) présidée par Mgr Barrigah, n'a pas été à même de construire le cadre autorise l'apaisement et la confiance.
Pourquoi?
Parce que le régime n'a pas juger nécessaire, de traduire dans les faits, les recommandations formulées par cette commission.
Pourquoi le régime n'a t-il pas donné suite dans la pratique aux travaux de cette commission?
Parce qu'il sait que ses conclusions, si elles étaient inclinées en réalités pratiques, l'affecterait, il ne peut plus être dans les conditions de sa propre survie, c'est à dire se maintenir comme tel. C'est en cela que le régime fait choix du référendum au lieu d'un dialogue arbitré par ceux dont la réalité propre, est le contraire de ce qu'il est, par exemple la nature du régime au Ghana.

Pourquoi préfère t-il la voie référendaire?
Parce qu'il est davantage préoccupé par son apparence, il n'a que faire de ce qui est interne, le référendum, qui en toute certitude va être une fraude, sera ce moyen qui légitime, ce qui est absolument le contraire de la légitimité. Le régime et ses soutiens vont s'appuyer sur cette ruse, pour communiquer, faire croire que le peuple Togolais, par le choix libre, a décidé de l'abandon de la constitution de 1992, etc.

Pour qu'un peuple soumis à une dictature lui soit aussi durablement soumis, il ne suffit pas de l'imposition d'une forme, encore faut-il une disposition à cette forme, c'est à dire, une manière d'agir et de réagir, qui soutienne la forme. C'est ce que le peuple Togolais a compris et exprime par le choix des manifestations qui ont un contenu informationnel. Elles disent que le régime n'a aucune légitimité et que la solution ne peut qu'être un changement ici et maintenant.

Faure Gnassingbé est une immense immaturité. Comment quelqu'un qui ne comprend pas la nécessité de l'apaisement et de la confiance dans sa propre famille en pardonnant et en libérant son propre frère Kpatcha emprisonné depuis 2009 au motif qu'il aurait voulu faire un coup d'état, coup d'état que lui-même avec orchestré en 2005 avec l'assassinat de plus de cinq cents innocents Togolais, peut-il saisir la portée du drame qu'ils représentent pour le Togo et les Togolais?

Le pays est en proie aux démolisseurs diaboliques.

Faure Gnassingbé doit partir et nous devons pardonner la souffrance que cette clique de malfrats a représentée dans notre histoire.

 5   1234 | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 4:1
  Réponse à 3-N importe koi
  Faure est un vrai con et comptait faire les yeux doux à cet énergumène qui l’appel de pays de merde pour avoir voté en tant que le seul pays Africain lors de la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale d’Israel. Une vraie traîtrise.

 4   Folio | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 2:33
  Il nya qu'au Togo qu'un référendum est considéré comme un passage en force. Je ne vous comprends vraiment pas. Ok, on laisse le référendum et on ne touche pas à la constitution. On maintient la situation actuelle telle qu'elle. Élection présidentielle a un tour et nombre de mandats illimités. Quelqu'un bouge on le tape et on le fracasse, comme ça vous direz que c'est un passage en faiblesse.
Bandé couillons.

 3   N importe koi | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 1:57
  Du vide. 3 minutes de ma vie gâchés par la lecture de ce texte rempli de banalités.

 2   Togo | Dimanche, 14 Janvier 2018  - 1:38
  Selon TRUMP, tous les pays africains sont des pays de merde .
Mais le TOGO est un pays de grosse MERDE.

A-t-il tort ?


 1   CHEF 2 FILE DIASPORA | Samedi, 13 Janvier 2018  - 22:48
  C'EST BIZARRE

LE GARS EST JEUNE MAIS À LE VOIR ON DIRAIT UN VIEUX DE 60 ANS.

JE ME TROMPE OU KOI ???

ON DIRAIT UN RETRAITÉ QUI COMMENCE SA VIEILLESSE.

J'AI TROP MAL PARTOUT.

AMÉGAN, CHANGE TON STYLE ET KITTE CE CHAPEAU DU LAPIN, ROGER RABBIT

😁😁😁



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com